Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Vaccin, ARN messager : ZOOM

le le . .

"La biotechnologie permettant désormais d'envisager des interventions conséquentes sur le génome humain, on assiste à la disparition progressive de la frontière entre la nature que nous sommes et l'équipement organique dont nous nous dotons." Jurgen Habermas

"La physique mathématique et la biologie moléculaire sont la poésie d'aujourd'hui. Ce sont elles qui traduisent et qui façonnent le monde et elles soulèvent chez les jeunes gens l'enthousiasme qui venait hier des poètes." Jean d'Ormesson

Produire un vaccin en moins de 1 an : une performance biotechnologique fabuleuse.
Aujourd'hui on compte 237 projets de vaccins contre le coronavirus.

Il existe plusieurs méthodes pour réaliser un vaccin, sachant que l'approche est toujours la même : apprendre au système immunitaire de l’organisme à reconnaître et à fabriquer ses
défenses, les anticorps spécifíquement contre le Sars- CoV-2.

Il existe ainsi plusieurs type de vaccins :
- à virus atténué,
- à virus inactivé,
- vecteur viral,
- à vecteur viral repliquant
- à vecteur viral non repliquant,
- à protéines,
- à sous-unité protéique
- à particules pseudovirales,
- à ADN,
- à ARM messager

Deux vaccins à ARN messager font la course en tête (PFIZER et MODERNA).
Une nouveauté : le vaccin à ARM messager dont le principe est rappelé sur l'infographie en début de cet article

Qu'est-ce que le vaccin à ARM Messager ?
Un vaccin à ARN ou à ARN messager (mRNA en anglais) consiste à injecter des nanoparticules de graisses qui “entourent” l’ARN messager. Les molécules de graisse sont importantes pour protéger l’ARN qui est très fragile. En français on parle aussi d’un vaccin à morceaux d’ARN. Au contact des tissus humains, les molécules de graisse se séparent permettant à l’ARN d’entrer dans les cellules humaines (infographie ci-dessus) . Ces cellules vont commencer à fabriquer des protéines du SARS-CoV-2 (comme les Spikes proteins). La synthèse de ces protéines virales se fait dans les ribosomes, ces derniers traduisent l’ARN en protéines.
Le système immunitaire produit ensuite des anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2, le virus à l’origine de la Covid-19. Il n’est pas possible à l’ARN de s’intégrer dans un génome humain (noyau cellulaire), constitué d’ADN. Pour que l’ARN s’intègre dans un ADN humain il doit être transcrit de façon inverse (rétrotranscription), ce processus n’est pas spontané au niveau cellulaire. Il faut savoir que l’ARN est une molécule très fragile, dégradé en 48h dans l’organisme humain.

Synthèse vaccin ARM Messager
L'ADN est contenu dans le noyau de la cellule

L'ARN ne pénètre pas le noyau.
Le vaccin ARN fait fabriquer par l'organisme la protéine cible du Microbe contre lequel lutter
On fabrique les anticorps contre le Microbe
Puis le véhicule de l'ARN est détruit
Aucun danger 

Exemple du vaccin avec un vecteur viral
Vaccin avec un vecteur viral 1024x1024
Vaccins en course
Les 10 projets de vaccins contre la Covid 19 en phase 3 derniere phase avant la commercialisation V.2.0
 

Le business des vaccins, gros business...Mais ça on le savait.....

Chiffre daffaires des vaccins V1.1

Les questions que posent le vaccin anti Covid 19 à ce jour

Alors que les campagnes de vaccination sont imminentes dans le monde, nous sommes en droit de nous poser les questions suivantes : 
- Quelle sera la durée de l'immunité acquise par le vaccin ?  Pour l'instant elle peut aller entre 3 et 6 mois, 9 à 12 mois serait idéal
- En étant vacciné ,sommes-nous contagieux ? A l'heure actuelle, mystère, on espère que NON
- Les vaccins sont-ils dangereux ? A priori non, le recul n'est pas à l'heure suffisant mais le suivi des patients en phase 3 se poursuit donc on aura rapidement des résultats à 1 an
- Une personne qui a été infectée par la Covid-19, peut-elle se faire vacciner ? Oui.
- Chez qui le vaccin pourrait-il être contre-indiqué ? Pas de réponse à ce jour, mais vraisemblablement il y aura des contre-indications, c'est logique et attendu comme tout médicament.
- Vacciner les aînés sera-t-il dangereux ?  A priori on non, on attend les informations à ce sujet.
- Est ce que les résultats des phases 3 ont été publiés dans une revue scientifique ? Pas encore, en attente et c'est un point majeur dans les dossiers de validation.
- Qui valide les vaccins en France ? La HAS et l'ANSM statue sur la qualité et l'innocuité du vaccin, ensuite une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) est publiée.
- Est-ce que le vaccin sera obligatoire ? Non,  démarche personnelle, volontaire, citoyenne  et solidaire
- Est-ce que le vaccin sera rendu obligatoire par les compagnies aériennes ? 
On en parle, la première à l'évoquer, la compagnie australienne QANTAS.
- Si je suis vacciné est ce qu'il faudra continuer à respecter les gestes barrières ?
Oui, l'immunité collective sera acquise par le vaccin si plus de 70% de la population était vaccinée....selon les enquêtes récentes 60% des français ne veulent pas se faire vacciner...
Le prix ? Le vaccin sera gratuit en France, c''est l'état , l'Europe qui assurent "les coûts" 

On aura progressivement et rapidement toutes les réponses, c'est ce que l'on souhaite.

Et : 
EoYtiXlXMAANxY
Si on veut convaincre le population, il faut comme l'a dit le Pr Alain  FISCHER , "Monsieur Vaccin", communiquer dans la TRANSPARENCE pour établir la CONFIANCE en la vaccination.

Faut-il se faire vacciner ?  OUI, OUI, j'ai confiance en la science (la vraie) et je me ferai vacciner.

Il est souhaitable que les leaders d'opinions, les personnalités, les politiques, les sportifs de haut niveau etc., montrent l'exemple, comme viennent de le faire Barack Obama, Bill Clinton et Georges  W  Bush. 

Annexe : SRATEGIE VACCINALE from Nature Reviews Immunology (https://www.nature.com/articles/s41577-020-00434-6
41577 2020 434 Fig2 HTML


 
#1MASQUEPOURTOUS... encore

Statistiques : Aujourd'hui 65 - Hier 875 - Cette semaine 1682 - Ce mois-ci 12006 - Total 533418