Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

COVID-19 et télémédecine

le le . .

La France vient de découvrir la télémédecine , c 'est fantastique , c'est incroyable , ça change tout on ne verra plus de patient en consultation mais à distance, et en plus c'est un acte remboursé.
Il faut cependant nuancer les choses: 
- Tout d'abord on communique dèjà avec les patients par téléphones  avec  de plus des photos (acte côté et remboursé en Allemagne), par SMS, par mail. Tout ce ci ne peut concerner  que des patients que l'on connâit , que l'on suit, dont on a le dossier. Avec ces moyens relativement facile d'accès, ce n'est pas toujours aisé pour les seniors.
- J'insiste sur le préalable nécessaire de connaître les patients avant de dialoguer avec eux par le biais d'un écran.
- Le COVID-19 impose le CONFINEMENT, donc les patients doivent rester chez eux, toujours la même chose, la télé-médecine est un atout si le patient est l'un de vos patients , que vous ayez son dossier sous les yeux. Dans le cas contraire c'est NON !
- Un patient est un être vivant de chairs et d'os , l'écouter parler le voir, le sentir, le palper donnent des renseignements incommensurables, qu'on se le re dise !
Attention ce dogme est inaliénable ,on ne peut le transgresser.
En 2015 avec mon Maître le Pr Ch Janbon, Intrerniste, CHU Montpellier nous avons écrit un article sur la dérive de l'exercice de la médecine et la ratérfaction de l'examen clinique : "Hippocrate ils sont devenus fous.Notre ADN, c’est la clinique, seule capable de redresser les erreurs de la réflexion ! « L’odeur est l’âme subtile de la clinique. Son langage éveille obscurément, dans l’esprit du praticien, la première idée du diagnostic. C’est un moyen de sémiotique que l’on a employé dès les temps les plus anciens ». Les Odeurs du corps humain (1885), Ernest Monin. Si demain on passe outre l'examen clinique, on va droit dans le mur et la tête la première dans l'écran.
- Ourte le télémédecine il y a l'imagerie à distance, qui fonctionne notamment l'échographie à distance , dans les cas où il n'y a pas de médecin spécialisé en ultrasons, ça c'est génial et on le doit à l'équipe du Pr Ph Arbeille du CHU de Tours. Cette imagerie à distance est utilisée par les médecins impliqués dans les plaies et circarisation, ça fontionne très bien aussi , un exemple à La Réunion le réseau Géco-Plaies (https://appinwaves.fr/realisation/gecoplaies-telemedecine) . Mais n'oublions jamais les fondamentaux de la médecine, les oublier entarinera demin des risques dévastateurs. Alors oui pour la télémédecine quand c'est possible non pas sur le plan technique mais sur le plan clinique.

Pour Henri Poincaré « C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons », tout est dit et bien dit. Enfin n’oublions pas la conclusion de la thèse de Laennec « magni facio soepius repetitam experientiam »,  ce que j'estime le plus, c'est l'expérience très souvent répétés.

 

Statistiques : Aujourd'hui 917 - Hier 711 - Cette semaine 5489 - Ce mois-ci 15986 - Total 242093