Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

De l'urgence

le le . .

« Ce monde en lui-même n'est pas raisonnable, c'est tout ce qu'on peut en dire. Mais ce qui est absurde, c'est la confrontation de cet irrationnel et de ce désir éperdu de clarté dont l'appel résonne au plus profond de l'homme. » Albert Camus

"Le temps s'en va, le temps s'en va, madame, - Las! Le temps, non, mais nous nous en allons, - Et tôt serons étendus sous la lame." Pierre de Ronsard

« Apprenez à apprécier ce que vous avez avant que le temps vous oblige à apprécier ce que vous aviez. » Morgan Freeman


La métaphore de la fuite du temps : les êtres passent et non le temps, qui lui est éternel et ne s'enfuie pas.

Depuis le début de la pandémie 
nous sommes dans la fuite du temps, précisémment dans  l'URGENCE .

- Urgence de stopper la pandémie
- Urgence de détruire le virus
- Urgence de découvir des vaccins, puis urgence de se faire vacciner
- Urgence sur les réseaus sociaux de tout et n'importe quoi
- Urgence pour les news, H24, ou la fabrication de la peur et du stress
- Urgence pour un pass sanitaire
- Urgence pour décider ou de ne pas décider
- Urgence de dire puis de se contredire
- Urgence pour la science , elle qui demande surtout réfléxion, doute puis décision
- Urgence de faire n'importe quoi, n'importe comment
- Urgence de l'urgence......etc.....l'urgence cacophonique nous fait perdre pied.

Para197557

La pandémie a provoqué une dynamique d'accélération, l'urgence est devenue le maître mot de notre temps, temps que l'on veut compacter, alors que le temps lui obéit à ses régles. La modernité paraît fondée sur une intensification continue des rythmes individuels et collectifs. le culte de l'urgence rend malade la société, la société devient alors malade du temps au pont d'en devenir une obsession. On veut tout, tout de suite. Il faut désormais gérer l'impatience. On arrive dans l'urgence à désynchroniser la société, à désynchroniser l'actualité du temps  car à peine a-t-elle fait l'objet d'un article ou d'une phrase que l'actualité est rattrapée puis détruite par l'actualité suivante...ce qui était une urgence disparaît aussi vite des écrans...ce n'était pas une vraie urgence....


"Le temps ôte tout et donne tout ; toutes choses se transforment, aucune ne s’anéantit ; l’un seul est immuable, l’un seul est éternel et peut demeurer éternellement un, semblable et même"Giordano Bruno.

Les réseaux sociaux accélèrent en permanence le temps, une nouvelle, un résultat scientifique, 
font le tour de la planète en un millième de seconde, car tout est urgent à diffuser, à connaître.Les maîtres de l'horloge existent ils encore ? L'horloge est une image désuète, "has been". Qui peut stopper le temps ? Personne. Qui peut accélérer le temps ? Personne. Travailler dans l'urgence donne l'illusion d'accélérer le temps, douce illusion. Si on veut maîtriser l'urgence, une solution  : "Ose être sage, commence !” Quintus Horatius Flaccus - Épîtres. Donc donner son propre tempo au temps mais aussi à l'urgence. Trops de news considérées comme urgentes sont fait inutiles et sans saveur. IL deveint nécessaire de quantifier ce qui est urgence et ce qui ne l'est pas.

Ce qu'il faut comprendre c'est que  “Le temps vole, et s'enfuit sans retour.”Virgile. La modernité tend à accélérer, dissolvant, les structures du passé. Quant à l'avenir, c'est un futur absorbé par l'urgence des situations. Il est éclipsé par l'urgence.

Alors de l'urgence des situations actuelles , que faut-il retenir ? Cette urgence est à l'origine d'une cacophonie générale amplifiée par la pandémie. Les ordres, les contre ordres qui en découlent désorientent la population. Une population perdue dans la pandémie au prise avec la peur suscitée, tellement l'urgence , affole les uns et les autres. Une pandémie nécessite une réflexion, "en urgence", une analyse dans le calme, une prise en main nécessaire en prenant de la hauteur, en prenant de la distance, ce qui n'a pas été le cas, tellement l'urgence a occupé le premier plan et empécher aux cerveaux compétents de se manifester. La sagesse n'a pas pu s'exprimer.

La conclusion :
" Le temps dont nous disposons chaque jour est élastique ; les passions que nous ressentons le dilatent, celles que nous inspirons le rétrécissent, et l'habitude le remplit. » Marcel Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs.

strats image 4018200


Peux-t-on récupérer le temps ? C'est donner un sens à sa vie mais c'est aussi donner un sens à la pandémie. La lecture  de la pandémie n'est pas une urgence, mais elle sera nécessaire pour passer à autre chose, en se donnant le temps de récupérer toutes les données, afin de préparer sans urgence la prochaine pandémie. L'Intelligence Artificielle (IA) avec toutes les données que nous avons acquis de la pandémie devrait, accélérer le temps à sa manière , pour construire une riposte anticipée pour la prochaine pandémie. Mais l'IA ne fonctionne pas exactement  dans l'urgence et c'est tant mieux.Par contre il ya une chose en France qui est un obstacle à "l'urgence oraganissée et planifiée" , la bureaucratisation, les usines gouvernementales qui malgrè les urgences de la pandémie ont cassé le rythme d'action. Il y a une urgence à réformer et faire exploser tout ce systéme, sinon demain la Farnce  sera l'Absurdistan......la solution pour faire disparaître la notion d'URGENCE....inutilement urgente, faire la part du vrai et du faux.

« C'est une erreur de vivre selon le mode d'autrui et de faire une chose uniquement parce que d'autres la font. C'est un inestimable bien de s'appartenir à soi-même. »
Sénèque

"Tout est relatif, et cela seul est absolu." Auguste Comte
 
 
A Jade, inspiratrice de ce texte
 
#VACINNE2.0

Statistiques : Aujourd'hui 911 - Hier 711 - Cette semaine 5483 - Ce mois-ci 15980 - Total 242087