Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Mise en examen

le le . .

iconographie : https://www.leparisien.fr/week-end/antiseche-que-risque-un-politique-mis-en-examen-27-03-2017-6799413.php

"Un fabricant de faux plafonds a été mis en examen pour escroquerie. Ses faux plafonds étaient des vrais ! " Mots et Grumots (2003) de Marc Escayrol

"Il y a, par les temps qui courent, tant de personnages honorables mis en examen qu'il serait inconvenant de souhaiter «bonne Santé» à quelqu'un qui risque de s'y retrouver prochainement." Jean Amadou

“La justice est une illusion.” Bernard Werber

Les mises en examen , les procés deviennent "monnaie courante" chez les ministres "macroniens" et ça ne gêne personne. A la limite ne pas avoir d'affaires sur le dos d'un ministre deveint suspecte. Mais hors du gouvernenement les mises en examens des politiques  sont "monnaie courante" aussi. Que penser de ces anomalies juidiciaires ? L'honnetêté n'est plus ce quelle était, mais ça c'était avant...bien avant . Et même un ancien Président est mis en examen....c'est dire , ça rassure ? Non , ça montre simplement que toutes ces personnes ressemblent à tout le monde mais tout le monde n'est pas mis en examen fort heuresement, cela devient un privilège ministériel.

16 02 17 sarkozy

double casquette 1024x619
Libération du 16 Juillet 2021  : "On est bien loin de la jurisprudence Bérégovoy-Balladur qui voulait depuis près de trente ans qu’un ministre mis en examen quitte le gouvernement. Très loin de la règle appliquée en début de quinquennat pour Richard Ferrand, François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard (juin 2017) puis pour François de Rugy (juillet 2019) ou Jean-Paul Delevoye (décembre de la même année), sortis du gouvernement d’Edouard Philippe pour des affaires révélées par les médias ou l’ouverture de simples enquêtes préliminaires contre eux. «La République exemplaire n’est pas celle qui fait zéro faute», avait déclaré il y a pile trois ans Emmanuel Macron dans la tourmente de l’affaire Benalla. En tout cas, elle prend le risque de maintenir à des postes importants des ministres pouvant demain être condamnés par la justice et donc d’entamer un peu plus la confiance déjà très abîmée des citoyens. Quand deux personnes sur trois ne vont plus voter et que l’extrême droite est à près de 25% d’intentions de vote à la prochaine présidentielle, c’est un jeu dangereux" (https://www.liberation.fr/politique/demissions-de-ministres-la-jurisprudence-macron-castex-20210730_7AQREYIXKBEZHIWIT254YDWJBI/39ceada7e3a7d55cb04f4023e4420533
« Ne demandez jamais quelle est l’origine d’un homme, interrogez plutôt sa vie, son courage, ses qualités et vous saurez ce qu’il est. Si l’eau puisée dans une rivière est saine, agréable et douce, c’est qu’elle vient d’une source pure. » Abd El-Kader


Jupiter édite ses règles, Castex est-il au courant ? Les autres ministres jusqu'à présent doivent penser qu' un égarement fiscal ou autre n'est plus répréhensible, cela leur laisse le champ libre...pour s'égarer à leur tour. "« Il ne vivent pas dans le même monde que nous ! » et c'est là tout le problème 

La Fontaine, as usual résume parfaitement l'affaire 

Les animaux malades de la Peste

Second recueil dédié à Madame de Montespan, Livre VII, Fable 1

laneleion

Un mal qui répand la terreur,
Mal que le Ciel en sa fureur
Inventa pour punir les crimes de la terre,
La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom)
Capable d'enrichir en un jour l'Achéron,
Faisait aux animaux la guerre.
Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés :
On n'en voyait point d'occupés
A chercher le soutien d'une mourante vie ;
Nul mets n'excitait leur envie ;
Ni Loups ni Renards n'épiaient
La douce et l'innocente proie.
Les Tourterelles se fuyaient :
Plus d'amour, partant plus de joie.
Le Lion tint conseil, et dit : Mes chers amis,
Je crois que le Ciel a permis
Pour nos péchés cette infortune ;
Que le plus coupable de nous
Se sacrifie aux traits du céleste courroux,
Peut-être il obtiendra la guérison commune.
L'histoire nous apprend qu'en de tels accidents
On fait de pareils dévouements :
Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence
L'état de notre conscience.
Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons
J'ai dévoré force moutons.
Que m'avaient-ils fait ? Nulle offense :
Même il m'est arrivé quelquefois de manger
Le Berger. Je me dévouerai donc, s'il le faut ; mais je pense
Qu'il est bon que chacun s'accuse ainsi que moi :
Car on doit souhaiter selon toute justice
Que le plus coupable périsse.
- Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi ;
Vos scrupules font voir trop de délicatesse ;
Et bien, manger moutons, canaille, sotte espèce,
Est-ce un péché ? Non, non. Vous leur fîtes Seigneur
En les croquant beaucoup d'honneur.
Et quant au Berger l'on peut dire
Qu'il était digne de tous maux,
Etant de ces gens-là qui sur les animaux
Se font un chimérique empire.
Ainsi dit le Renard, et flatteurs d'applaudir.
On n'osa trop approfondir
Du Tigre, ni de l'Ours, ni des autres puissances,
Les moins pardonnables offenses.
Tous les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins,
Au dire de chacun, étaient de petits saints.
L'Ane vint à son tour et dit : J'ai souvenance
Qu'en un pré de Moines passant,
La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense
Quelque diable aussi me poussant,
Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.
A ces mots on cria haro sur le baudet. Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue
Qu'il fallait dévouer ce maudit animal,
Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.
Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable !
Rien que la mort n'était capable
D'expier son forfait : on le lui fit bien voir.
Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Jean de La Fontaine (1621-1695), Fables, 1678-1679.
> Texte intégral : Paris, Aubert, 1842

Mode d'emploi

Représentations des animaux dans la fable :
Le lion représente le Roi (ou JUPITER) 
Le renard qui défend museau et griffes sont roi afin de garder sa place peut être associé au premier ministre (ou CASTEX) 
L'ours et le tigre représentent d'autres courtisans (ou ATTAL etc ) 
Le loup "quelque peu clerc" représente le clergé (ou BAYROU) 
Le candide âne représente un homme de basse noblesse et qui ne courtise pas le pouvoir (NOUS) 

Ainsi Jean de la Fontaine  avait à son époque tout compris et on nous dit que l'histoire ne se répète jamais. Douce illusion. Les écarts ministériels sont réalités en France et ailleurs, nul n'est épargé , comme la peste. Le quinquenat actuel n'a pas besoin de conteurs pour compter ses forfaits , il suffit de relire les fables de la Fontaire, si actuelles. Le seul problème c'est qu'aujourd'hui ce n'est pas une fable mais la VRAIE VIE. Et vous voulez en plus que les citoyens votent . Là encore douce illusion ! Un ministe, un président , se doivent d'être exemplaires par leur attitude, par le respect des lois, par le respect du peuple.....est-ce le cas, à vous de juger ! L'exemplarité ou la recherche de l'exemplarité en politique...la route est encore longue.

Rinner                                                                      https://www.lequipe.fr/


L'inexemplarité de l'un ou des uns  nuit à toute l'équipe. L'exemplarité de Teddy Riner, Médaille de Bronze, s'est remotivé pour aller chercher la Médaille d'Or en équipe mixte, Jupiter devrait s'en inspirer, ça s'appelle l'exemplarité...la vraie. et c'est pas une équipe de "bras cassés  enexamen" , le Judo .

Les mots (maux) de la fin : "Dès le début de sa présidence François Bayrou, Sylvie Goulard, Marielle De Sarnez, Richard Ferrand. Puis ce sera Olivier Dussopt, Gérald Darmanin, Laura Flessel, Françoise Nyssen, Muriel Pénicaud, Alain Griset, Éric Dupond-Moretti et enfin Sébastien Lecornu. Bien entendu, ils sont tous présumés innocents mais cela fait quand même tâche surtout lorsque l’on se présente comme le Nouveau Monde, comme des politiciens exemplaires qui vont rompre avec les dérives du passé. Raté. C’est même pire puisque de mémoire, on ne se souvient pas d’avoir accumulé autant d’affaires judiciaires en si peu de temps, dans n’importe quel autre mandat." https://www.lelibrepenseur.org/le-monde-de-macron-12-ministres-mis-en-examen-ou-vises-par-une-enquete/) . 

 

Un quinquennat "malade de la peste" ! ...mais attention ça se soigne, à la condition de le vouloir ......c'est ce que l'on appelle , la cuisine du CHEF et nous aurions un TOP CHEF, alors no problème......#JUSTICEPIMPRUDENTE

Yf469 Sxev4VWF5vKielpYvZYm8

#VACCINE2.0

Statistiques : Aujourd'hui 867 - Hier 711 - Cette semaine 5439 - Ce mois-ci 15936 - Total 242043