Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Athérothrombose : historique

le le . .


"Quoique l’on en dise parfois, la société aspire toujours au progrès, et voit toujours dans le progrès scientifique une de ses sources" Hélène Langevin-Joliot

"Les observations cliniques stimulent souvent la recherche fondamentale, qui à son tour fournit la base d'avancées thérapeutiques qui nécessitent ensuite le recours à la science clinique pour l'application »" Lewis Thomas d'après Pierre Libby

"Ce qu'est l'inflammation pour le corps, l'orgueil l'est pour les âmes."André Maurois

"L'histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l'invincible espoir. " Jean Jaurés


Une publication remarquable en forme de synthèse historique sur l'athérothrombose
The biology of atherosclerosis comes full circle: lessons for conquering cardiovascular disease, Libby, P. The biology of atherosclerosis comes full circle: lessons for conquering cardiovascular disease. Nat Rev Cardiol (2021). https://doi.org/10.1038/s41569-021-00609-1
https://www.nature.com/articles/s41569-021-00609-1

La biologie de l'athérosclérose boucle la boucle : des leçons pour vaincre les maladies cardiovasculaires

 
atheostoryCette chronologie décrit l'évolution d'observations cliniques sélectionnées et les avancées dans le traitement de la maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (encadrés rouges) et les principales découvertes de laboratoire sur la pathogenèse de l'athérosclérose (encadrés bleus). Notez comment les observations cliniques jettent les bases des découvertes en laboratoire, qui permettent ensuite toutes les avancées cliniques. Il faudrait rajouter dans cette chrolologie les études de l'Aspirine et celles des AOD dans l'athérothrombose  : Compass (2017), Voyager (2020) et la boucle est bouclée pour l'instant, mais les avancées actuelles, rapides, font en sorte de ne jamais boucler la boucle....pour le plus grand bien des patients.

Si l'historique concernant l'athérothrombose montre comment de 1772 à nos jours cette évolution s'est faite palier par palier. Il en est de même de la Maladie Thrombo Embolique Veineuse dès 33 A JC.

jth12127 fig 0005 mhttps://medvasc.info/987-petite-histoire-de-la-thrombose-veineuse

Ce type d'étude montre à quel point la recherche étape par étape avance tant sur la connaissance des maladies que des traitements y compris des examens paracliniques. Tout cela prend du temps, une évidence mais rien ne peut se concevoir dans la précipitation. La pandémie nous l'a bien montré et nous le montre encore chaque jour, avec des allers retours incessants.

Les preuves restent la base de la science, qui avance à l'épreuve des preuves.
 
Demain d'autres voies de recherche (https://www-nature-com.proxy.insermbiblio.inist.fr/articles/s41569-021-00552-1)
  • L'inflammation et la thrombose sont des processus étroitement liés qui contribuent au confinement de la propagation du pathogène dans un mécanisme effecteur de défense de l'hôte appelé immunothrombose.

  • L'activation dérégulée et excessive de l'immunothrombose entraîne une thromboinflammation, provoquant une ischémie tissulaire par thrombose microvasculaire et macrovasculaire.

  • Le principal facteur d'immunothrombose et de thromboinflammation est un cercle vicieux d'activation des plaquettes et des cellules immunitaires innées, déclenchant le système du complément et la cascade de la coagulation.

  • Les affections inflammatoires telles que les infections, les maladies auto-immunes chroniques et l'hématopoïèse clonale à potentiel indéterminé sont associées à un risque accru d'événements thrombotiques, fournissant des preuves cliniques du partenariat entre inflammation et thrombose.

  • L'immunothrombose pulmonaire est une caractéristique importante du COVID-19 sévère, aggravant l'insuffisance respiratoire et en corrélation avec un phénotype prothrombotique systémique.

  • La composante inflammatoire de la thrombose est une lacune thérapeutique et une cible prometteuse pour la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires telles que l'infarctus du myocarde, l'accident vasculaire cérébral et la thromboembolie veineuse.

  • L'identification des cibles thérapeutiques potentielles de l'immunothrombose est très prometteuse pour combler les lacunes thérapeutiques en médecine cardiovasculaire avec des approches anti-inflammatoires et pourrait également aider à lutter contre les complications thrombotiques dans les maladies infectieuses, y compris COVID-19.
"On ne saurait se reposer sur la conviction que « la technique » résoudra tous les problèmes, ni tenter de freiner le progrès scientifique, en somme en venir à enchaîner « le Prométhée de la science ».
 
et 

Les intérêts et les aspirations des différentes sociétés, avec leur stade différent de développement doivent trouver leur compte solidairement dans les solutions à retenir, sauf à accepter régressions et affrontements. C’est une condition pour que s’ouvre une nouvelle période de progrès." Hélène Langevin-Joliot

#VACCINE2.0
 

Statistiques : Aujourd'hui 457 - Hier 862 - Cette semaine 3217 - Ce mois-ci 24947 - Total 353187