Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

11-09-2001 : 8h46

le le . .

« Comme 1914 a marqué l’entrée dans le XXe siècle, le 11 septembre 2001 marque l’entrée dans le XXIe siècle. » 
Jean-François DENIAU

 « Le fanatisme est une peste… » Diderot

Citation à l'entrée du Musée du 11 Septembre à New York : «Aucun jour jamais ne vous enlèvera à la mémoire des âges» Elle est tirée du Livre 9 de l’Enéide de Virgile,

september 11th 2001 bernard bouton
"Puis arriva le 11 septembre 2001, et le monde se fractura. Je n'ai pas le talent d'écrivain nécessaire pour mettre des mots sur cette journée, et celles qui suivirent... les avions qui, tels des spectres, s'évanouissent dans l'acier et le verre, le mouvement lent des tours qui s'écroulent, l'une après l'autre, les personnages couverts de cendre qui errent dans les rues, l'angoisse et la terreur... Je ne prétends pas non plus comprendre la folie nihiliste qui guidait les terroristes ce jour-là, et qui guide toujours leurs semblables. Mes possibilités d'empathie, mes capacités de compréhension de l'autre ne me permettent pas de percer les regards vides de ceux qui tuent des innocents avec une satisfaction abstraite, sereine." Barak Obama
11setA
Poème d'Adam Zagajewski, le Polonais «poète du 11 septembre»,
Publié le 24 Septembre dans le New Yorker

Cherche à chanter le monde mutilé.
Cherche à chanter le monde mutilé.

Rappelle les longues journées de juin
Et les fraises, les gouttes de vin rosé.
Les orties qui, méthodiquement, recouvraient
Les maisons abandonnées par ceux qui en avaient été chassés.
Tu dois chanter le monde mutilé.
Tu as regardé des bateaux et des voiliers élégants,
Attendus d’un long voyage
Ou seulement d’un néant saumâtre.
Tu as vu des réfugiés aller vers le néant,
Tu as entendu les bourreaux chanter allègrement.
Tu devrais célébrer le monde mutilé.
Rappelle ces instants, quand vous étiez ensemble
Dans une chambre blanche et que le rideau bougeait.
Reviens par la pensée au concert, quand la musique explosa.
En automne tu ramassais les glands dans le parc
Et les feuilles voltigeaient sur les cicatrices de la terre.
Chante le monde mutilé
Et la petite plume grise perdue par la grive,
Et la lumière délicate qui erre, s’évanouit
Et puis revient.

TheNY232

(Traduit, du polonais, par Clare Cavanagh.)
Publié dans l'édition imprimée du numéro du 24 septembre 2001 .

Try to Praise the Mutilated World
Try to praise the mutilated world.
Remember June’s long days,
and wild strawberries, drops of rosé wine.
The nettles that methodically overgrow
the abandoned homesteads of exiles.
You must praise the mutilated world.
You watched the stylish yachts and ships;
one of them had a long trip ahead of it,
while salty oblivion awaited others.
You’ve seen the refugees going nowhere,
you’ve heard the executioners sing joyfully.
You should praise the mutilated world.
Remember the moments when we were together
in a white room and the curtain fluttered.
Return in thought to the concert where music flared.
You gathered acorns in the park in autumn
and leaves eddied over the earth’s scars.
Praise the mutilated world
and the gray feather a thrush lost,
and the gentle light that strays and vanishes
and returns

collective shadow e l e n a ospina
Le poète polonais Adam Zagajewski, connu pour son travail centré sur l'attentat du 11 septembre 2001, est mort dimanche 21 mars à Cracovie à l'âge de 75 ans, ont rapporté les médias polonais citant son éditeur. Né en 1945 à Lviv (actuelle Ukraine), Adam Zagajewski était l'un des auteurs contemporains les plus célèbres de Pologne, lauréat de nombreux prix. Il avait été cité plusieurs fois comme un possible prix Nobel de littérature.

911 20yearsago HD
E 6wLZaWUAkh1zl
"Aucun de nous n'oubliera la journée du mardi 11 septembre. Mais combien d'entre nous se souviendrons que c'était aussi la Journée internationale de la paix, une journée au cours de laquelle, chaque année, nous faisons sonner la cloche de la paix, ici au Siège des Nations Unies, et pendant laquelle les peuples du monde se prennent à imaginer un avenir sans conflit ni violence ? Clairement, cette année, le rêve a été suspendu."
Kofi Annan
E rQqWOWEAg5Oa3
E BEIELXsAIvGY

E AZbn5XEAEuv4

Statistiques : Aujourd'hui 563 - Hier 1030 - Cette semaine 6090 - Ce mois-ci 22587 - Total 299845