Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Actus Express 1

le le . .

« Le monde tel que nous l'avons créé est un processus de notre pensée. Il ne peut pas être changé sans changer notre façon de penser. - Albert Einstein

Nouvelle rubrique, en quelques mots, les actus qui ne doivent pas passer inaperçues récentes ou anciennes ....les actus seont ullustrées chaque fois par un dessinateur, aujoudr'hui Geluck

Hospitalizations for cardiovascular diseases attributable to tobacco smoking in France in 2015 in  
European Journal of Preventive Cardiology 2019 (https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/2047487319885462)

Vous voulez récupérer des lits d'hospitalisation, alors faites diminuer l'intoxication tabagque. En France, en 2015, 250 813 séjours hospitaliers (intervalle d'incertitude à 95 % = 234 869-269 807) liés à une affection cardiovasculaire ont été estimés attribuables au tabagisme. Cela représentait 21 % de tous les séjours pour une maladie cardiovasculaire. Les cardiopathies ischémiques représentaient la plus grande part des séjours liés au tabagisme (39 %). Si le nombre de fumeurs actuels avait été inférieur de 10 % ou si la prévalence du tabagisme dans la population était tombée à moins de 20 %, 5 867 séjours et 25 911 séjours, respectivement, auraient été évités.En France, un grand nombre d'hospitalisations pour maladies cardiovasculaires sont imputables au tabagisme. Une réduction de 10 % du tabagisme permettrait d'éviter près de 6000 séjours hospitaliers par an ; plus de 25 000 séjours hospitaliers annuels si seulement 20 % de la population française fumait.
ssquivet


« J'espère que vous mourrez »  :comment la pandémie de COVID adéclenché des attaques contre les scientifiques in Nature 598 , 250-253 (2021) (https://doi.org/10.1038/d41586-021-02741-x)

Des dizaines de chercheurs racontent à Nature avoir reçu des menaces de mort, ou des menaces de violences physiques ou sexuelles.Certains chercheurs disent qu'ils ont appris à faire face au harcèlement, l'acceptantcomme un eff et secondaire désagréable mais attendu de la diff usion d'informationsau public. Et 85% des personnes interrogées ont déclaré que leurs expériencesd'engagement avec les médias étaient toujours ou majoritairement positives, mêmes'ils ont été harcelés par la suite . Les scientif ques ont besoin d'une formation pour savoir comment interagir avec lesmédias et aussi à quoi s'attendre des trolls - cela fait simplement partie de lacommunication numérique", a écrit l'un d'eux.

Décidemment cette pandémie a révélé le pire et le meilleur (recherche, vaccins) ....mais plus souvent le pire

mencesavocat docteur 50x40

Effect of Antithrombotic Therapy on Clinical Outcomes in Outpatients
With Clinically Stable Symptomatic COVID-19 The ACTIV-4B Randomized Clinical Trial,JAMA. Publié en ligne le 11 octobre 2021,https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2785218
Parmi les patients ambulatoires symptomatiques cliniquement stables atteints de COVID-19, le traitement à l'aspirine ou à l'apixaban par rapport au placebo n'a pas réduit le taux d'un résultat clinique composite. Cependant, l'étude a été interrompue après le recrutement de 9 % des participants en raison d'un taux d'événements plus faible que prévu. Antiplaquettaire et Covid-19 toujours dans une impasse.
 

Genetic investigation of fibromuscular dysplasia identifies risk loci and shared genetics with common cardiovascular diseases, Narure Communications 2021, Accès LIBRE ,https://www.nature.com/articles/s41467-021-26174-2?proof=t+target%3D

La dysplasie fibromusculaire (FMD) est une artériopathie associée à l'hypertension, aux accidents vasculaires cérébraux et à l'infarctus du myocarde, touchant principalement les femmes. Les auteurs rapportent
 les résultats de la première méta-analyse d'association pangénomique de six études incluant 1556 cas de fièvre aphteuse et 7100 témoins. Ils ont  trouvé une estimation de l'héritabilité basée sur les SNP compatible avec la fièvre aphteuse ayant une base polygénique, et rapportons quatre loci fortement associés ( PHACTR1 , LRP1, ATP2B1 et LIMA1) . L'analyse d'association à l'échelle du transcriptome dans les artères identifie un locus supplémentaire ( SLC24A3). A été caractérisé la chromatine ouverte dans les cellules primaires artérielles et il a été mis en évidence  que les variantes associées à la fièvre aphteuse sont situées dans des éléments régulateurs spécifiques aux artères. Les gènes cibles sont largement impliqués dans les mécanismes liés au cytosquelette d'actine et à l'homéostasie du calcium intracellulaire, au cœur de la contraction vasculaire. Il existe un chevauchement génétique significatif entre la fièvre aphteuse et des maladies et des traits cardiovasculaires plus courants, notamment la pression artérielle, la migraine, l'anévrisme intracrânien et la maladie coronarienne.

En résumé, dans cette première méta-analyse de GWAS pour la fièvre aphteuse, auteurs ont mis en évidence  des loci et des gènes solidement associés et fournissons de plusieurs pistes pour comprendre les mécanismes biologiques de la sténose artérielle en l'absence d'athérosclérose. Une enquête plus approfondie sur les effets biologiques exacts induits par ces gènes pourrait faire la lumière sur la cause de la prévalence plus élevée de la fièvre aphteuse chez les femmes et fournir des informations sur la base génétique partagée entre la fièvre aphteuse et les maladies cardiovasculaires et les traits plus courants. la science en marche .....

génétique SFM

rechercjescisi
Effect of Rivaroxaban and Aspirin in Patients With Peripheral Artery Disease Undergoing Surgical Revascularization (and endovascular) : Insights From the VOYAGER ,PAD Trial, Circulation. 2021;144:1104–1116. DOI
10.1161/CIRCULATIONAHA.121.054835
 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34380322/

Etude très importante qui fera l'objet d'une analyse compléte quand le rivaroxaxan 2.5 mg sera commercialisé en France . Pour l'instant retenons l'essentiel : L'efficacité du rivaroxaban 2.5 mg X 2 plus aspirine 100 mg  est associée à un bénéfice chez les patients ayant subi une revascularisation chirurgicale ou endovasculaire des membres inférieurs. Bien que les saignements aient augmenté avec le rivaroxaban et l'aspirine, l'incidence était faible, sans augmentation significative des saignements mortels, des hémorragies intracrâniennes ou des saignements postopératoires nécessitant une intervention.

• Les patients atteints de maladie artérielle périphérique sont à risque d'événements cardiovasculaires et au niveau des memebres inférieurs malgré la utilisation des thérapies et stratégies de réduction des risques disponibles pour réduire ce risque sont nécessaires.
• Contrairement aux précédents essais d'anticoagulation avec la warfarine, qui n'ont pas montré de bénéfice, l' Essai VOYAGER PAD (Vascular Outcomes Study of ASA [Acide acétylsalicylique] avec Rivaroxaban dans la revascularisation endovasculaire ou chirurgicale des membres pour la PAD) a maintenant démontré un avantage solide et bénéfice net de l'association rivaroxaban 
2,5 mg deux fois par jour avec de l'aspirine  100 mg chez les patients chirurgicaux.
•Le  Rivaroxaban 2,5 mg deux fois par jour plus aspirine donc doit être envisagée après revascularisation chirurgicale et pour une utilisation à long terme après une intervention chirurgicale de revascularisation.

voyagerrr
Il reste à définir chez quels patients l'association rivaroxaban et aspirine sera plus particulièrement indiquée......à priori des patients cumulant des facteurs de co-morbiité et notamement les diabétiques.

slide 5
Quand la covid-19 met en lumière l’excellence de la recherche médicale française sur la Thrombose : focus sur les réalisations des 2 réseaux F-CRIN, INNOVTE et INI-CRCT (accès LIBRE et à LIRE ++++) 
https://www.fcrin.org/actualites-fcrin/quand-covid-19-met-en-lumiere-lexcellence-de-recherche-medicale-francaise-sur

Cocorico 450x266

L’essai clinique Covi-Dose sur l’efficacité et la tolérance d’un traitement anticoagulant à dose majorée chez les patients hospitalisés pour une COVID-19, labellisé « Priorité nationale de Recherche » par CAPNET (Comité ad-hoc de pilotage national des essais thérapeutiques et autres recherches sur la COVID-19)  a inclus 1000 patients issus de 24 centres (CHU et CHG) dans toute la France. Covi-Dose, promu par le CHRU de Nancy, et adossé aux réseaux F-CRIN « INNOVTE » et « INI-CRCT », met en lumière l’excellence de la recherche clinique française. Ses résultats, attendus par l’Organisation Mondiale de la Santé, auront un impact direct sur la prise en charge des patients à l'échelon national et international.

logo fcrin site new
Cette étude, unique par son ampleur, révèle la puissance d’un travail collectif et la performance du travail en réseaux labellisés par FCRIN pour une recherche clinique de très haut niveau. Le point avec les Prs Stéphane ZUILY (service de médecine vasculaire, CHRU de Nancy(link is external)), Francis COUTURAUD (Service de Pneumologie, CHU de Brest(link is external)), et Laurent BERTOLETTI (Service de Médecine Vasculaire et Thérapeutique, Hôpital Nord, CHU de St-Etienne(link is external)).

Les réseaux de recherche F-CRIN sur la thrombose INNOVTE et les complications cardio-rénales INI-CRCT réalisent ensemble depuis 2020 un essai clinique de grande ampleur pour protéger les patients atteints de COVID-19 du risque de phlébite et d’embolie pulmonaire. Initié par le Pr Stéphane ZUILY (service de médecine vasculaire, CHRU de Nancy), et promu par le CHRU de Nancy, avec l’accompagnement de l’infrastructure F-CRIN et de ses réseaux INNOVTE et INI-CRCT, cette étude française, financée par la DGOS (Programme Hospitalier de Recherche Clinique-PHRC interrégional 2020 Covid), et soutenue financièrement par la Région Grand Est et la Métropole du Grand Nancy, a inclus 1000 patients issus de 24 centres de toute la France. Elle intéresse vivement l’Organisation Mondiale de la Santé qui a proposé d’utiliser sa base de données unique et en attend les résultats (avant le 28 Octobre 2021) .

EPICURE le chat geluck

Une INFOGRAPHIE  (source : @MiQuenDroid) 
FB1nPE7XsAAan6HEt une autre : le coût des tests en Europe 
 
FB1kOB0XEAMhTf7

#VACCINE3.0

Statistiques : Aujourd'hui 521 - Hier 1030 - Cette semaine 6048 - Ce mois-ci 22545 - Total 299803