Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Actus Express 2

le le . .

« La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! » Albert Einstein

Nouvelle rubrique, en quelques mots ou quelques infographies  les actus qui ne doivent pas passer inaperçues récentes ou anciennes ....les actus seront accompagnées chaque fois par un dessinateur, aujour'hui PLANTU

Steps per Day and All-Cause Mortality in Middle-aged Adults in the Coronary Artery Risk Development in Young Adults Study
,JAMA Netw Open. 2021;4(9):e2124516. (accès libre) 
https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2783711

Cette étude de cohorte a révélé que parmi les hommes et les femmes noirs et blancs à l'âge adulte moyen, les participants qui faisaient environ 7 000 pas/jour ou plus présentaient des taux de mortalité inférieurs à ceux des participants faisant moins de 7 000 pas/jour. Il n'y avait pas d'association entre l'intensité des pas et la mortalité.

stepsInciter les patients à marcher et de les fixes sur le nombre de pas est un effet NUDGE (coup de pouce) très efficace.Cela à un côté ludique incontestable. Ne parlez plus de métres, de kilomètres et de minutes ou d'heures mais parlez en nombre de pas.

FBkAR3KXIAQrbsj

L’ENDOTHÉLITE : CLÉ DE L’ATTEINTE MULTIVISCÉRALE DU SARS-COV-2 ?, in Vidal , https://www.vidal.fr/actualites/25040-l-endothelite-cle-de-l-atteinte-multiviscerale-du-sars-cov-2.html

Voici les quelques données sûres :
  • Une infection de la cellule endothéliale, dont témoigne la présence d'ARN viral, a été constatée post-mortem par plusieurs auteurs et dans de nombreux organes.
  • De la même manière, des microthromboses ou microagrégations ont également été mises en évidence.
  • La nature même de ces observations post-mortem implique que ces lésions n'ont été observées que chez des patients atteints de formes graves de COVID-19

    MicroCLOTS, endothélite et dysfonction endothéliale Il ne fait plus de doute que des pathologies comme le diabète, l'hypertension artérielle, l'obésité, le grand âge sont des facteurs de risque des formes graves de l'infection. Or ces situations sont toutes des causes de dysfonction endothéliale. C'est peut-être par ce biais qu'elles rendraient la cellule endothéliale plus susceptible à l'infection.

    E4WGMMyXwAIgV e
 
Etude IAMI trial, #ESCCongress 2021

FB4KGc3XMAUZzEM
E6zhG5oWUAIML QSociety for Vascular Surgery implementation of guidelines in abdominal aortic aneurysms: Preoperative surveillance and threshold for repair, J Vasc Surg 2021;74:1053-4, accès libre, https://www.jvascsurg.org/action/showPdf?pii=S0741-5214%2821%2900754-0

gr1 lrg
survAAAAJe vous renvois et vous conseille le rythme de surveillance selon les recommandations de la SFMV de 2006 (Baud/Becker) 

surAAAASSFFMMVPlantu Le Monde Sénat imposer docteurs déserts médicaux 8.2.13


Late outcomes after endovascular and open repair of large abdominal aortic aneurysms,
JVS , VOLUME 74, ISSUE 4, P1152-1160, OCTOBER 01, 2021, Accès Libre
https://www.jvascsurg.org/article/S0741-5214(21)00326-8/fulltext

fx1 lrg
Losque que l'on suit des patients porteur d'une endoprothèse et d'une prothèse chirurgicale,on voit la différence en terme de complications et .....il n'y a pas photo comme  le montre cette étude, mais celle- ci concerne les AAA de plus de 65 mm, il faut le rappeler.

Rétrospectivement le suivi des prothèse aorto aortique , aorto bi iliaque ou aorto bi fémorale pour le traitement d'un anévrisme de l'aorte abbdominale sous rénale n' a jamais posé de problèmes particuliers avec un taux de ré intervention plus que minimes et des scanners rarissimes.

Aujourd'hui les endoprothèses sont performantes et fiables, c'est indiscutable mais impose une surveillance régulière qui angoisse les patients. Cette surveillance doit être écho Doppler après un examen avec injection de produit de contraste afin de faire disparaître les scanners itératifs, c'est ce qui est réalisé depuis plusieurs année au CHU de Montpellier par le Dr Gudrun Boge et par beaucoup d'équipe sur le territoire, le suivi est ainsi très fiable avec des indications de scanner rares et ponctuelles.

Contrairement à l'étude ESSEA rapportée au CFPV 2021 par le Pr  R Hassen Khodja qui souligne la médiocrité de  l'écho Doppler (ED)  pour le suivi des endoprothèses aortiques, l' ED réalisé par des médecins vasculaires formés et entraînés est un très bon examen de référence et de suivi des patients porteurs d'une endoprothèse , ce qui est en accord avec la littérature internationale sur ce sujet, littérature actualiseé. L'magerie de fusion scanner/écho qui est envisagé pour demain ne va pas faciliter la tâche en terme de coût, de faisabilité , d'accessibilité. L'ED reste la priorité et une nécessité pour le suivi des endoprothèses aortique y compris les endoprothèses fenestrées. 

NON ce n'est pas la fin du suivi des endo-prothèses aortiques par écho-Doppler



Statistiques : Aujourd'hui 514 - Hier 1030 - Cette semaine 6041 - Ce mois-ci 22538 - Total 299796