Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

COVID-10 : Mourir peut Attendre

le le . .

 
C'est le titre du prochain James Bond, sortie  prévu le 8 Avril prochain mais repoussée. Le titre résume le travail des soignants auprès des patients atteints de COVID-19, notamment en réanimation. Mourir peut Attendre c'est aussi le cri des personnés âgées qui finiront leur vie en EPHAD. Il y a 728 000 personnes en EPHAD en France et 500 000 personnels qui les aident chaque seconde, soit 10 % des personnes âgées de 75 ans ou plus e tun tiers de celles âgées de 90 ans ou plus. Nos ainés ont la co morbidité en commun. Nous allons assister malheureusement  à un fort déséquilibre entre entrées et sorties Il ne s'agit pas d'abréger les soins , mais que faire en cas de détresse respiratoire au décours du COVID-19.  La phrase de trop: les patients âgés dans un tel contexte épidémique, ne relèveront pas de la réanimation, ne seront ni intubés, ni ventilés.Est-ce que c'est un choix sociétal ? Non. Est-ce le choix des médicaux et para médicaux  ? Non. C'est le choix des circonstances face à un fléau imprévisible et d'un systéme de santé à bout de souffle. Il ya aura  ceux qui vivront, ceux qui mourront. Un choix terrible qu'aucun médecin ne devrait être amené à faire et anti éthique et anti déontologique ...et anti religieux. Mais à circonstances exceptionnelles, décisions exceptionnelles, en êtes vous sûr ? Je vous invite à lire cet article sur la perception des aînés dans le monde (https://www.senioractu.com/Tour-d-horizon-de-la-perception-des-aines-dans-le-monde_a20797.html). En voici un extrait sur ce qui se passe en Occident : " la personne âgée n’est pas des plus valorisées dans nos sociétés occidentales dans lesquelles la jeunesse, la beauté et la performance priment avant tout. Le processus de vieillissement est vu comme devant être contrôlé au maximum. Les plus âgés sont délaissés parce qu’ils sont considérés comme moins attractifs et moins utiles. C’est le courant de l’âgisme qui domine, avec ses images négatives de la vieillesse. Ces stéréotypes âgistes sont synonymes de maladie, inutilité, non-attractivité, déclin cognitif, pauvreté, dépression. Pas réjouissant !" Ceci n'est pas le cas en Afrique, en Inde , en Chine, au Japon. Dans ce contexte la relecture de Huxley et Orwell est urgente. Pour terminer un cas concret et vrai : une cousine de 88 ans vient d'arriver en EPHAD, elle a toute sa tête et elle percute bien , elle regarde la TV en continue.Je ne peux plus aller la voir, donc téléphone chaque jour.Son analyse est simple, double peine, je  suis en EPHAD (impossible de faire autement dans son cas) et on ne me soignera pas si j'ai le virus, que l'on en finisse tout de suite.....nous avons longuement discuté mais dialogue difficile car elle a raison.= et nous continuons de la rassurer au téléphone, seul lien actuel. Dans les EPHAD il n'y a pas que des personnes "ailleurs" , il y en a beaucoup qui sont conscientes, ne pas l'oublier . La solution est simple , pas de TV pour les personnes âgées à cerveau conservé !  Mourir peut Attendre , est ce encore possible en EPHAD , je le souhaite de tout mon coeur.
Texte du CNOM Vaucluse : Malheureusement, au vu des dernières recommandations, les patients des maisons de retraite et EHPAD, présentant des comorbidités et en détresse respiratoire ne seront bientôt plus admissibles à l’Hôpital. Il devra être envisagé pour eux des soins de confort. Nous avons conscience que ces choix éthiques à venir seront douloureux mais inévitables. Nous réaborderons bien entendu ce sujet prochainement +++.
EUG9I0JXYAEll_Y.png
 
 
 

Statistiques : Aujourd'hui 352 - Hier 681 - Cette semaine 5073 - Ce mois-ci 19302 - Total 463939