Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Riete / Hémorragie

le le . .

« Rivières: hémorragie des montagnes » Sylvain Tesson

“Le cash est à l'entreprise ce que le sang est à l'organisme : toute hémorragie externe non contrôlée est fatale.” Serge Uzzan


Clinical characteristics, time course, and outcomes of major bleeding according to bleeding site in patients with venous thromboembolism, Behnood Bikdeli, Fares Moustafa, José Antonio Nieto, Alfred I. Lee, Nuria Ruíz-Giménez, Alicia Lorenzo, Sebastian Schellong, Silvia Soler, Salvador Ortíz, Mª. Del Valle Morales, Marijan Bosevski, Olga Gavín, Gregory Y.H. Lip, Manuel Monreal, the
RIETE Investigators, Thrombosis Research Available online 14 January 2022, https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S004938482200007X
Caractéristiques cliniques, évolution dans le temps et résultats des saignements majeurs selon le site de saignement chez les patients atteints de maladie  thromboembolique veineuse

Points forts de l'étude 

Dans une vaste étude de 2 224 patients présentant une hémorragie majeure au cours de l'anticoagulation pour thromboembolie veineuse (MTEV), il y avait des distinctions dans l'évolution temporelle des événements hémorragiques selon le site de saignement. Les saignements intracrâniens se sont accumulés progressivement au cours d'une année, alors que la plupart des hématomes et des saignements rétropéritonéaux sont survenus dans les 30 premiers jours après le début de l'anticoagulation pour la TMEV aiguë.

Les caractéristiques des patients présentaient des distinctions selon le site du saignement, y compris l'âge avancé et une plus grande proportion de femmes parmi les patients qui avaient un hématome, par rapport à ceux souffrant d'autres formes de saignement.

Parmi les patients présentant une hémorragie majeure, les taux de mortalité à 30 jours étaient les plus élevés chez ceux qui avaient une hémorragie intracrânienne et les plus bas chez ceux qui avaient un hématome.

HGIEREITEA
HGIEREITEB
Plus de données :Parmi 78 136 patients atteints de MTEV sous anticoagulation, 2 244 (2,9 %) souffraient d'hémorragie majeure (gastro-intestinale chez 800, intracrânienne chez 417, hématome chez 410, génito-urinaire chez 222, rétropéritonéale chez 145 ; autres sites chez 250). Il y avait des variations dans les caractéristiques de base, y compris l'âge avancé ( P < 0,001) et prédominance des femmes (70,2 % [intervalle de confiance [IC] à 95 %] : 65,6–74,6 % versus 50,5 %, IC à 95 % : 48,2–52,9, P < 0,001) chez les patients atteints d'hématome par rapport aux autres patients. Dans l'ensemble, 82,7 % des hématomes et 81,4 % des saignements rétropéritonéaux sont survenus dans les 90 premiers jours suivant le diagnostic de l'événement de MTEV, contre seulement 50,6 % des saignements intracrâniens. Dans les sous-groupes de saignements, les taux de mortalité toutes causes confondues à 30 jours étaient les plus élevés chez les patients souffrant d'hémorragie intracrânienne (41,0 % ; intervalle de confiance [IC] à 99 % : 34,8–47,4 %), et les plus faibles chez les patients souffrant d'hématome (17,8 %). % ; IC à 99 % : 13,2 à 23,2 %). Les patients qui ont souffert d'un événement hémorragique majeur au cours des 30 premiers jours suivant la MTEV avaient un risque significativement plus élevé, après un suivi de 90 jours, de développer une mortalité (y compris due à une hémorragie), une MTEV récurrente, et hémorragie majeure récurrente (tous les Ps < 0,001). Des variations ont été observées dans les résultats selon le site de saignement.

A souligner que l'anticoagulation était réalisée par une HBPM pour le traitement initial dnas 80% des cas ; dans plus de 99% les hémorragies sont survenues alors que le patient était anticoagulé

Plus de donnéesREITEHGIEEEE
Les facteurs de risque d'hémorragie : thrombopénie, cancer actif, insuffisance rénale, cirrhose


N'oublions pas TOUS les FDR d'hémorragie  qui sont tous coupables

HGIECOUPABLES
 Rappel : 
 
ISTHBLEERMSRappel :
Aucun score hémorragique n'est vraiment pertinenet, par contre ce qui est important dans ces scores ce sont les items qui constituent le score. Plus que les scores ce qui comptent le plus c'est une connaissance parfaite et complète du doosier du patient.Le score peut être utile si on arrive pas  à se décider sur le risque hémorragique d'une anticoagulation du patient qui est devant vous.

Commentaire 
Une fois de plus le Registre RIETE nous apporte des données très importantes. Merci aux auteurs d'avoir centré cette étude sur les hémorragies majeures.

En matière d'hémorragie survenant chez des patients anticoagulés , les paramétres  suivant sont toujours rétropectivement à l'origine des accidents hémoragiques sous anticoagulants

appréHfier
- L'âge > 75 ans
- La thrombopénie mais aussi l'anémie
- Un cancer actif, sa localisation gastrique , urothélial
- Une cirrhose
- Des atcds récents d'hémorragie, des atcds récents d'AVC
- L'insuffisance rénale, on le répétera jamais assez
- Une HTA non contrôlée
- Une dénutrition, une déshydratation

- L'association antiplaquettaire/anticoagulant , AINS/anticoagulant etc.
- l'ordonnnance du patient, trop souvent encore une ordonnance à haut risque d'hémorragie par des associations délétères  (AVK, AOD, HBPM) , l'ordonnance est encore trop souvent la cause de l'hémorragie surtout chez les personnes âgées.
- L'auto médication : compléments alimentaires notamment, à expliquer au patient
- Tous les signes cliniques hémorragiques doivent être expliqués au patient lors de l'instauration d'un anticoagulant quelqu'il soit
- Toute nouvelle médication prescrite chez un patient anticoagulé doit être réalisée avec réflexion
- Les patients anticoagulés doivent posséder un document attestant qu'ils sont traités par un anticoagulant , nom, posologie, indication
- Regretter enfin que le Dossier médical Partagé (DMP) ne soit pas encore une réalité accessible

AYONS le REFLEXE  RISQUE HEMORRAGIQUE  au moment de la PRESCRIPTION d'un ANTICOAGULANT quelqu'il soit +++++ et pour TOUS les PATIENTS quelque soit leur âge.


#VACCINE3.0 + grippe

Statistiques : Aujourd'hui 354 - Hier 681 - Cette semaine 5075 - Ce mois-ci 19304 - Total 463941