Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Entretien avec le Pr Claire Mounier Vehier "le Cœur des Femmes"

le le . .

"Le coeur de la femme est aussi instable qu'une goutte d'eau sur une fleur de lotus" Confucius

"Un coeur n'est juste que s'il bat au rythme des autres coeurs." Paul Eluard

Merci au Professeur Claire Mounier-Vehier d'avoir répondu présent pour https://medvasc.info/ . 

CMVEHIERClaire Mounier-Vehier est cardiologue. Diplômée en 1991 de la faculté de médecine de l'université de Lille 2, elle découvre les maladies cardio-vasculaires chez les femmes au CHU de Lille, et cette thématique ne la quittera pas. Nommée Professeur des Universités - Praticien Hospitalier en médecine vasculaire en 2003, elle est depuis 2005 chef du Service de médecine vasculaire et hypertension artérielle à l’Institut Cœur Poumon du CHU de Lille. Son engagement bénévole à la tête de la Fédération Française de Cardiologie Nord-Pas de Calais lui permet de mener des expériences pilotes en faveur de la santé cardio-vasculaire des femmes, en particulier celles en situation de précarité. Présidente de la Fédération Française de Cardiologie de 2015 à 2019, elle œuvre désormais pour faire partager à toutes les femmes qu’elles sont des actrices essentielles de leur santé.


La santé cardio vasculaire des femmes est sous estimée à toutes les phases clés de leur vie hormonale, c’est ce que l’on peut lire dans les missions du fond de dotation Agir pour le Cœur des Femmes (https://www.agirpourlecoeurdesfemmes.com/). Est-ce que vous pouvez nous en dire plus ?

Les maladies cardio-vasculaires ne sont plus réservées aux hommes. Maladies de l’environnement et du mode de vie, elles sont même devenues en 30 ans la première cause de mortalité chez les femmes, avec plus de 75 000 décès par an en France, ce qui reste encore trop méconnu. A âge égal, les femmes ont davantage de facteurs de risque traditionnels que les hommes, avec des artères plus fines et plus fragiles. Elles sont également soumises à des situations à risque cardio-vasculaires spécifiques, liées à leur vie hormonale dont: contraception, endométriose, âge des première règles, syndrome des ovaires polykystiques, grossesse et ménopause….


La maladie cardio-cérébro-vasculaire est la première cause de mortalité féminine et les femmes meurent plus de maladies vasculaires que les hommes ?

Sur le plan des maladies cardio-cérébro-vasculaires, il y a un réel déficit en termes de connaissances et de sensibilisation du grand public. Étant une maladie que l’on attribuait par le passé plutôt aux hommes, on ne s’imagine pas aujourd’hui qu’elles représentent la première cause de mortalité chez les femmes. Les raisons sont multiples : les femmes adoptent depuis de nombreuses années des comportements à risque avec en chef de file des malfaiteurs le tabac suivi de l’excès de cholestérol, du stress, de la sédentarité….. Elles ont parallèlement de moins en moins de temps pour s’occuper d’elles. Ce sont des maladies de l’environnement ! on ne le souligne pas assez. La prévention est essentielle, car 8 décès sur 10 pourraient être évités avec un meilleur repérage des facteurs de risque et la mise en place d’un parcours de soins cardio vasculaire & gynécologique.

Y a-t-il des signes particuliers de l’infarctus du myocarde chez la femme ?

Près de la moitié des femmes de moins de 55 ans victimes d’un infarctus du myocarde n’ont pas ressenti le symptôme classique des hommes, la douleur brutale en étau dans la poitrine irradiant le bras gauche et la mâchoire.

Les femmes doivent s’alerter face à d’autres symptômes, plus atypiques, encore méconnus et souvent associés surtout quand ils se répètent ou se prolongent :
  • une sensation d’épuisement ou de grande fatigue,
  • un essoufflement progressif à l’effort,
  • une oppression brutale dans la poitrine
  • une douleur aigue dans le haut du dos, entre les omoplates ou dans le cou
  • des palpitations,
  • des sueurs froides,
  • des symptômes digestifs récurrents : nausées, gêne ou brûlure gastrique…

Ces symptômes peuvent survenir lors des activités quotidiennes ou d’un stress psychologique. Ils peuvent aussi réveiller la nuit et être associés à une sensation d’angoisse, qui est souvent un bon signal d’alarme.

Les femmes doivent être particulièrement vigilantes lorsqu’elles cumulent plusieurs facteurs de risque cardio-vasculaire : tabac, inactivité physique, surpoids-obésité, stress, hypertension artérielle, diabète, cholestérol, contraception avec oestrogènes de synthèse…et doivent absolument se faire dépister.

Le fond de  de dotation Agir pour le Cœur des Femmes, dont vous êtes une des fondatrices a pour devise Alerter, Anticiper et Agir. Quelle est la vocation du Bus du Cœur des Femmes ?

Agir4


Le Bus du Cœur des Femmes
offre une prise en charge médicale gratuite aux femmes en situation de vulnérabilité. Il se positionne dans des lieux stratégiques de plusieurs villes de France pour aller à la rencontre de ces femmes. Ce bus équipé permet aux professionnels de santé de repérer les facteurs de risque cardio-vasculaire, les symptômes d’alerte quand ils sont présents, de faire un état des lieux sur le suivi gynécologique. Il donne aussi des conseils de prévention, de gestion du stress, d’alimentation, de sommeil, d’activité physique et aussi de proposer à ces femmes un suivi coordonné cardio-vasculaire &gynécologique, en partenariat avec les acteurs locaux. Si besoin, les femmes sont réinsérées dans un parcours de soin pour suivre certains facteurs de risques qui pourraient engendrer un accident cardio-vasculaire.

Au-delà du dépistage en lui-même, l’objectif de l’opération Bus du cœur des Femmes est de faire prendre conscience aux femmes qu’elles doivent prendre du temps pour elles et pour leur santé, apprendre à s’écouter et à écouter leur corps. Les étapes dans chaque ville sont aussi une formidable opportunité de décloisonner le soin entre la ville et l’hôpital, de fédérer des professionnels de santé ensemble sur le sujet de la santé des femmes tout en impliquant les villes et le tissu associatif

Quelles recommandations pour prendre soin de soi tout au long de sa vie de femme ?

Six consultations clés vont se succéder dans un parcours cardio-vasculaire & gynécologique jalonnant la vie d’une femme, le médecin traitant étant le chef d’orchestre de la prise en charge.


La consultation longue de la première contraception
La consultation de renouvellement de la contraception
La consultation pré conceptionnelle
La consultation du post-partum, à distance de l’accouchement
La consultation à la péri-ménopause
La consultation de suivi de la ménopause


A la préménopause, à la ménopause, quelles sont les recommandations actuelles quant à la prévention cardio vasculaire hormonale ? comment et quand proposer un traitement hormonal ?


Parmi les traitements symptomatiques de la ménopause, le traitement hormonal transdermique à base d’estrogènes naturels et de progestérone naturelle (en l’absence d’hystérectomie) est le plus efficace, avec une action démontrée sur la prévention de l’ostéoporose mais aussi sur les bouffées vasomotrices, les troubles de l’humeur et du sommeil, les douleurs articulaires. Prescrit moins de 10 ans après le début de la ménopause, chez des femmes de moins de 60 ans, symptomatiques sur le plan du climatère, il est également associé à une réduction de la mortalité cardio-vasculaire sur les études de cohortes prospectives. Néanmoins, il ne peut être prescrit à une femme ayant des antécédents d’accident cardiaque, cérébral, artériel ou veineux, ou d’antécédents néoplasiques gynécologiques d’où la nécessité de faire un bilan cardio-vasculaire et gynécologique avec la prescription.

Pour en savoir plus télécharger les recommandations « HTA, Hormones et femmes » de la Société Française d’HTA sur https://www.agirpourlecoeurdesfemmes.com/fonds-de-dotation/media/Consensus-d-experts-HTA-HORMONES-ET-FEMME


L’HTA chez la femme est elle aussi sous diagnostiquée. C’est aussi une maladie de l’environnement. Quels sont les facteurs de risque et les situations à risque de l’HTA chez la femme ?

Le tabac : il est l’ennemi n°1 de la femme.
La sédentarité : les femmes ne sont que 53% à atteindre les recommandations de l'OMS en matière d'activité physique 30 minutes d’activité physique par jour.
Le surpoids et l’obésité : en France, 44% des femmes de 18 à 74 ans sont en surpoids ou obèses (Etude Esteban, Santé Publique France, 2019).
Le stress psychosocial
La contraception avec oestrogènes de synthèse
La grossesse lorsque le placenta ne se développe pas correctement
La ménopause


Quelles sont les complications de l’HTA au décours de la grossesse ?

L’hypertension artérielle gravidique est une élévation anormale de la pression artérielle au cours de la grossesse. Elle apparaît après la 20ème semaine d’aménorrhée. Son diagnostic précoce et son traitement préviennent la survenue d'une pré-éclampsie. Présente dans 5 à 10 % des grossesses, elle doit être prise en charge rapidement après avoir été diagnostiquée, pour en limiter les conséquences.

L'hypertension artérielle survenant lors d'une grossesse est source de complications maternelles mais aussi fœtal pouvant mettre en jeu le pronostic vital de la mère et du foetus. Elle est aujourd’hui considérée comme un facteur de risque indépendant chez la femme.

Quels sont pour vous les recommandations que vous feriez à toutes les femmes pour prévenir les pathologies cardio-cérébro-vasculaires ?

L’hygiène de vie est très efficace pour se protéger : activité physique régulière, pas de tabac, alimentation saine riche en légumes-fruits et appauvrie en sel (5à 6 grammes par jour), gestion du stress, peu d’alcool (moins de 7 UI par semaine), sommeil réparateur (au moins 6 heures par nuit), pratique d’une sieste de 20 minutes si possible quotidienne… Il faut également savoir écouter son corps et reconnaître certains symptômes avant-coureurs et se faire dépister en présence de facteurs de risque, de symptômes d’alerte sans attendre et à l’entrée dans la ménopause.


Merci Claire d'avoir décrypté le "Coeur des Femmes" avec passion.GrandioseEssentialFantail size restricted

Statistiques : Aujourd'hui 337 - Hier 814 - Cette semaine 3343 - Ce mois-ci 27230 - Total 574770