Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Tracking sanitaire ?

le le . .

On en parle en France mais c'est une réalité en Chine, en Corée du Sud ,à  Singapour et en Israel. Il s'agit de surveiller initialement les déplacements à distance des  individus. Les moyens sont simples, le téléphone permet la géolocalisation , un bracelet électronique, des drones, pour les technologies actuellement utilisées. Dans le contexte du COVID-19, c'est le controle du confinement, c'est la surveillance des patients asymptomatiques. La discussion n'est plus de savoir si c'est possible ou non , c'est possible sans problèmes particuliers. Au delà de l'aspect purement technique il faut se poser la question de nos droits et prévenir tout dérapage. En période de fléau, que ce soit le terrorisme, aujourd'hui une pandémie sévère on est prêt à tout accepter, en se disant que ce sera pour un temps restreint. Détrompez vous cela peut s'installer définitivement. Pour notre sécurité on est prêt à accepter presque tout mais jusqu'à quel point ? La question reste posée. le risque s'il on prend le téléphone comme moyen de surveillance, on risque de résumer un être humain à son téléphone avec tous les secrets que vous lui avez confié, car la géo localisation c'est le point de départ ensuite......tout est possible. La télémédecine fait son entrée en force , initialement c'était un moyen de résoudre en partie les déserts médicaux, demain elle peut devenir la médecine à distance robotisée qui sera au coeur de votre coeur avec une restriction du médecin être humain. le totalitarisme informatique n'est pas une perspective agréable .Tout ceci nous rapproche de 1984 de Georges Orwell, publié en 1948. Dans ce ce livre on parle de  sociétés hypertotalitaires : elles ne contrôlent pas que la vie politique, mais également les moindres détails de la vie privée (il est même interdit d'aimer)."Non seulement la sphère publique est entièrement contrôlée, mais encore il ne reste plus aucun espace propice à la moindre intimité. Contrôle minutieux des pensées, négation de l'amour et de la sensualité par l'ensemble de la société, délation au sein de la famille, torture physique et morale, lavage de cerveau, destruction de la langue par la réduction continuelle du nombre de mots, parti unique, trucage de l'histoire, propagande, télésurveillance. Les hommes sont pires que des robots : ils n'ont plus la moindre humanité." (http://mensekhar.over-blog.com/article-1984-57063077.html). Alors oui c'est le cauchemar extrême, sans aucun doute. Un autre roman Le Meilleur des Mondes de Aldous Huxley (1932) nous donne une vision que nul ne peut imaginer  "Dans cette société, la reproduction sexuée telle qu'on la conçoit de nos jours a totalement disparu ; les êtres humains sont tous créés en laboratoire, les fœtus y évoluent dans des flacons, et sont conditionnés durant leur enfance. Les traitements que subissent les embryons au cours de leur développement déterminent leurs futurs goûts, aptitudes, comportements, en accord avec leur future position dans la hiérarchie sociale" https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Meilleur_des_mondesFort heureusement nous n'en sommes pas là , mais attention, le tracking sanitaire est un petit début, utile aujourd'hui  OUI, mais attention aux dérives vers plus de tracking, Nous ne sommes pas des robots. Les deux ouvrages cités sont cités chaque fois qu'il y a un risque de débordements vers une restriction des libertés et quand les apprentis sorciers ne sont pas loins.Soyons VIGILANTS !
 
le meilleur des mondes

Statistiques : Aujourd'hui 276 - Hier 681 - Cette semaine 4997 - Ce mois-ci 19226 - Total 463863