Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Pause Café

le le . .

iconographie : Caféine

Talleyrand (homme politicien et diplomate sous Napoléon Bonaparte), à propos du café idéal « Noir comme le diable, chaud comme l’enfer, pur comme un ange, doux comme l’amour"

"Aspartame était un célèbre guerrier sparte qui prenait son café sans sucre." Marc Escayrol

"Le café est un lieu de consommation d’alcool, mais fondamentalement aussi un lieu de parole et un espace de sociabilité." Susanna Barrows


Préambule : 

Le café est la graine d’un arbrisseau, le caféier (Coffea arabica), originaire des hauts plateaux d’Éthiopie, qui poussait à l’ombre des grands arbres. Il était consommé localement sous forme d’une pâte à base de beurre et de grains de café écrasés. De là, le caféier traversa la mer Rouge pour aboutir en Arabie heureuse (Yémen actuel) à une date imprécise entre le v e et le xv e siècle, où on inventa un breuvage par décoction de ses grains. Il existe deux principales espèces de caféiers : l’arabica, qui donne les cafés les plus aromatiques et les plus corsés, et le robusta (originaire du Congo), qui donne des cafés plus riches en caféine.
Une légende rapportée par un moine maronite mort en 1710, Antonio Fausto Nairone, nous conte l’origine de la découverte des propriétés excitantes du café : un berger d’Éthiopie (ou du Yémen, selon d’autres traditions) avait remarqué que ses chèvres, qui avaient consommé des grains de café, étaient excitées et ne trouvaient pas le sommeil ; il en fit part au prieur d’un couvent voisin, qui en fit une décoction, en faisant bouillir les grains de café dans de l’eau, et la donna à ses moines qui dormaient trop, ce qui éveilla le couvent. Une variante plus islamique nous dit qu’un derviche, banni dans le désert pour y mourir de faim, consomma des grains de café en infusion, survécut, en donna à des lépreux qui guérirent : ce miracle fut reconnu par le calife qui le rétablit dans ses biens.........https://www.cairn.info/la-mondialisation-a-table--9782130576662-page-147.htm

Walter K. Caffeine and Health. JAMA. 2022;327(7):693. doi:10.1001/jama.2021.21452,https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2789026 Article libre d'accès, Caféine et Santé / Document Patient JAMA

cafeier coffea arabica

Page PATIENT du JAMA
La caféine est un stimulant chimique naturel qui peut également être créé synthétiquement pour la consommation.

La caféine naturelle se trouve dans les grains de café, les feuilles de thé, les fèves de cacao, les baies de guarana et les feuilles de yerba maté. Les préparations de caféine peuvent être ajoutées aux boissons, aux aliments, aux comprimés ou aux suppléments en poudre. 

Aux États-Unis, environ 85 % des adultes consomment quotidiennement de la caféine et la consommation moyenne est de 135 mg par jour (l'équivalent de 12 oz de café). La source de caféine la plus courante est le café pour les adultes et les boissons gazeuses et le thé pour les adolescents.

Comment le corps absorbe-t-il et métabolise-t-il la caféine ?
                    
La caféine est absorbée dans la circulation sanguine dans les 45 minutes suivant l'ingestion. Le métabolisme de la caféine varie selon les individus, mais sa durée d'action est généralement de 2,5 à 4,5 heures. La grossesse et certains médicaments (contraceptifs oraux, certains antidépresseurs, médicaments cardiovasculaires et antibiotiques) ralentissent l'élimination de la caféine du sang. En revanche, le tabagisme augmente le taux d'élimination de la caféine du sang.
                     

Effets bénéfiques de la caféine

La caféine à doses modérées (40-200 mg) agit dans le cerveau pour diminuer la fatigue, augmenter la vigilance et diminuer le temps de réaction. La caféine peut également diminuer l'appétit et réduire légèrement la prise de poids. À doses modérées, la caféine a été associée à une diminution du risque de dépression et de suicide dans certaines études.

Utilisations médicales de la caféine

La caféine est utilisée pour traiter les pauses respiratoires intermittentes (apnée) chez les prématurés. L'ajout de caféine aux analgésiques couramment prescrits (comme l'acétaminophène) peut diminuer la douleur aiguë causée par certaines conditions, comme les migraines.

                     m jpg210036fa 1644783378.17226

Effets négatifs courants de la caféine

La caféine entraîne des augmentations temporaires de la pression artérielle chez les personnes ayant peu ou pas d'utilisation antérieure. La caféine, en particulier à fortes doses, peut provoquer de l'anxiété, ainsi que des difficultés à s'endormir si elle est consommée tard dans la journée. L'arrêt brutal de la caféine chez les consommateurs réguliers peut entraîner des symptômes de sevrage, qui culminent généralement après 1 à 2 jours et comprennent des maux de tête, de la fatigue et une humeur dépressive. Étant donné qu'un apport élevé en caféine pendant la grossesse est associé à un poids inférieur à la naissance, la consommation de caféine ne doit pas dépasser 200 mg par jour pendant la grossesse.

Effets de la caféine à très fortes doses

L'ingestion de doses très élevées de caféine (1200 mg ou plus) peut provoquer une agitation, une anxiété sévère, une pression artérielle élevée et des palpitations. Cela peut se produire en cas d'utilisation excessive de comprimés de caféine ou de suppléments sous forme liquide (boissons énergisantes) ou sous forme de poudre. Consommer des boissons énergisantes contenant de la caféine ou des shots énergétiques avec de l'alcool est dangereux et a entraîné la mort.

Avantages possibles pour la santé de boire du café

Certaines études ont montré une diminution de la mortalité associée à la consommation de 2 à 5 tasses standard de café caféiné ou décaféiné par jour. Dans certains rapports, la consommation régulière de café caféiné et décaféiné a été associée à un risque réduit de diabète de type 2 et de cancer de l'endomètre. Dans d'autres rapports, la consommation de café caféiné et décaféiné était associée à un risque moindre de cancer du foie, de calculs biliaires et de cancers de la vésicule biliaire, mais le bénéfice potentiel était plus important avec le café caféiné. La consommation de café contenant de la caféine a également été associée à un risque réduit de maladie de Parkinson et de cirrhose du foie.

Effets du caffé sur la santé

caff2
caff

https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/les-bons-aliments/cafe/infographie-les-effets-du-cafe-sur-la-sante-252264

Le marché du café 

1458 cafe howmuch

https://www.courrierinternational.com/grand-format/infographie-le-cafe-un-enorme-marche-disperse

La référence scientifique sur Caffé et Santé : Coffee, Caffeine, and Health Rob M. van Dam, Ph.D., Frank B. Hu, M.D., Ph.D., and Walter C. Willett, M.D., Dr.P.N Engl J Med 2020; 383:369-378,https://www-nejm-org.proxy.insermbiblio.inist.fr/doi/10.1056/NEJMra1816604

caffeNEJM1nejmra1816604 f1caffeNEJM3

Cet article du NEJM est la référence sur Café et Santé 
Les effets toxiques du café : EFFETS TOXIQUES

Les effets secondaires de la caféine à des niveaux très élevés de consommation comprennent l'anxiété, l'agitation, la nervosité, la dysphorie, l'insomnie, l'excitation, l'agitation psychomotrice et le flux décousu de pensées et de paroles.  On estime que des effets toxiques se produisent avec des apports de 1,2 g ou plus, et une dose de 10 à 14 g est considérée comme mortelle.  Un examen récent des taux sanguins de caféine dans les cas de surdose mortelle a montré que le taux médian de caféine sanguine post-mortem était de 180 mg par litre, ce qui correspond à un apport estimé de 8,8 g de caféine. L'intoxication à la caféine due à la consommation de sources traditionnelles de caféine telles que le café et le thé est rare car une très grande quantité (75 à 100 tasses de café standard) devrait être consommée en peu de temps pour que la dose soit mortelle. Les décès liés à la caféine sont généralement dus à de très fortes doses de caféine provenant de comprimés ou de suppléments sous forme de poudre ou de liquide, principalement chez des athlètes ou des patients souffrant de troubles psychiatriques.

Un grand nombre de preuves suggèrent que la consommation de café contenant de la caféine, la principale source d'apport en caféine chez les adultes aux États-Unis, n'augmente pas le risque de maladies cardiovasculaires et de cancers. En fait, la consommation de 3 à 5 tasses de café standard par jour a été systématiquement associée à un risque réduit de plusieurs maladies chroniques.

Cependant, une consommation élevée de caféine peut avoir divers effets indésirables, et des limites de 400 mg de caféine par jour pour les adultes qui ne sont pas enceintes ou qui allaitent et de 200 mg par jour pour les femmes enceintes et allaitantes ont été recommandées.

 

Une grande majorité d'adultes aux États-Unis adhèrent à ces directives, mais en raison de la variation du métabolisme et de la sensibilité à la caféine d'une personne à l'autre, une quantité inférieure ou légèrement supérieure peut être appropriée dans des cas individuels. Les preuves actuelles ne justifient pas de recommander la consommation de caféine ou de café pour la prévention des maladies, mais suggèrent que pour les adultes qui ne sont pas enceintes ou qui n'allaitent pas et qui n'ont pas de problèmes de santé spécifiques, une consommation modérée de café ou de thé peut faire partie d'un mode de vie sain.

Commentaire

Le café est il bon pour la santé ou non ? Question régulièrement posée par les patients. Est ce que je peux boire du café Docteur ? Comme en toute chose la modération est de rigueur. Alors oui , vous pouvez boire du café. Interdire ce plaisir est irresponsable. Par contre comme  certaines personnes, mettre 4 à 5 sucres dans le café non. Et comme m'a dit un patient diabétique récemment, le café très sucré , neutralise le sucre et c'est bon pour le diabète...."in café veritas" . 

Comme le précise le NEJM :
"une très grande quantité (75 à 100 tasses de café standard) devrait être consommée en peu de temps pour que la dose soit mortelle"....donc buvez tranquillement votre café avec plaisir; Ne le considérez pas comme un médicament , mais jutes comme un plaisir , le plaisir du café, le plaisir du partage, le plaisir de la discussion quand on partage le café entre ami. Finalement le café favorise le lien social et en même temps le plaisir du palais, de plus le café appaise.

Pour terminer

Jacques DELILLE
1738 - 1813

Le café

Il est une liqueur, au poëte plus chère,
Qui manquait à Virgile, et qu'adorait Voltaire ;
C'est toi, divin café, dont l'aimable liqueur
Sans altérer la tête épanouit le coeur.
Aussi, quand mon palais est émoussé par l'âge,
Avec plaisir encor je goûte ton breuvage.
Que j'aime à préparer ton nectar précieux !
Nul n'usurpe chez moi ce soin délicieux.
Sur le réchaud brûlant moi seul tournant ta graine,
A l'or de ta couleur fais succéder l'ébène ;
Moi seul contre la noix, qu'arment ses dents de fer,
Je fais, en le broyant, crier ton fruit amer,
Charmé de ton parfum, c'est moi seul qui dans l'onde
Infuse à mon foyer ta poussière féconde ;
Qui, tour à tour calmant, excitant tes bouillons,
Suis d'un oeil attentif tes légers tourbillons.
Enfin, de ta liqueur lentement reposée,
Dans le vase fumant la lie est déposée ;
Ma coupe, ton nectar, le miel américain,
Que du suc des roseaux exprima l'Africain,
Tout est prêt : du Japon l'émail reçoit tes ondes,
Et seul tu réunis les tributs des deux mondes.
Viens donc, divin nectar, viens donc, inspire-moi.
Je ne veux qu'un désert, mon Antigone et toi.
A peine j'ai senti ta vapeur odorante,
Soudain de ton climat la chaleur pénétrante
Réveille tous mes sens ; sans trouble, sans chaos,
Mes pensers plus nombreux accourent à grands flots.
Mon idée était triste, aride, dépouillée ;
Elle rit, elle sort richement habillée,
Et je crois, du génie éprouvant le réveil,
Boire dans chaque goutte un rayon du soleil.

 Source complémentaire : Caféine

#VACCINE3.0 +grippe

Statistiques : Aujourd'hui 250 - Hier 814 - Cette semaine 3256 - Ce mois-ci 27143 - Total 574683