Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

FREEDOM Covid-19

le le . .

" Ce qu'on cherche, on le trouve." Sophocle
 
Anticoagulation in Patients With COVID-19: JACC Review Topic of the Week,Michael E. Farkouh, Gregg W. Stone, Anuradha Lala, Emilia Bagiella, Pedro R. Moreno, Girish N. Nadkarni, Ori Ben-Yehuda, Juan F. Granada, Ovidiu Dressler, Elizabeth O. Tinuoye, Carlos Granada, Jessica Bustamante, Carlos Peyra, Lucas C. Godoy, Igor F. Palacios, and Valentin Fuster,J Am Coll Cardiol. 2022 Mar, 79 (9) 917–928,https://www.jacc.org/doi/10.1016/j.jacc.2021.12.023 Accès Libre

Anticoagulation chez les patients atteints de COVID-19

Les résultats cliniques, de laboratoire et d'autopsie soutiennent une association entre la maladie à coronavirus-2019 (COVID-19) et la maladie thromboembolique. L'infection aiguë au COVID-19 est caractérisée par une réactivité des cellules mononucléaires et une pan-endothélialite, contribuant à une incidence élevée de thrombose dans les gros et petits vaisseaux sanguins, artériels et veineux. Des études observationnelles et des essais randomisés ont cherché à savoir si l'anticoagulation à pleine dose pouvait améliorer les résultats par rapport à l'héparine à dose prophylactique. Bien qu'aucun bénéfice de l'héparine thérapeutique n'ait été trouvé chez les patients gravement malades hospitalisés avec COVID-19, certaines études soutiennent un rôle possible de l'anticoagulation thérapeutique chez les patients ne nécessitant pas encore de soutien en unité de soins intensifs. 

Points forts

• Les résultats cliniques, de laboratoire et d'autopsie soutiennent une association entre le COVID-19 et la maladie thromboembolique.
• Les essais randomisés n'ont pas démontré de bénéfice pour l'héparine à dose complète chez les patients gravement malades atteints de COVID-19.
• Chez les patients non gravement malades atteints de COVID-19, les preuves soutiennent une augmentation des jours de soutien sans organe avec l'héparine à dose complète par rapport à l'héparine à dose prophylactique, bien qu'avec une augmentation des saignement

L'étude
fx1 3
FREEDOOMM
Essais cliniques randomisés terminés
SYNTHESE
 
ETUDESRANDO1ETUDESRANDO2ETUDESRANDO3ETUDESRANDO4
Bien que les études observationnelles aient suggéré un avantage pour l'utilisation de l'anticoagulation, le manque de preuves rigoureuses établissant le régime d'anticoagulation optimal a entraîné des pratiques d'anticoagulation variables par les médecins et les institutions chez les patients atteints de COVID-19. Le choix optimal de l'anticoagulant, le dosage et la durée du traitement ne sont toujours pas bien compris plus de 18 mois après le début de la pandémie. Les études observationnelles n'ont pas non plus été en mesure d'établir si la sélection de régimes d'anticoagulation spécifiques devait être adaptée en fonction des facteurs de risque cliniques ou biologiques affectant le pronostic. Plusieurs essais randomisés à grande échelle ont ainsi été lancés pour déterminer l'efficacité et l'innocuité relatives de différentes stratégies d'anticoagulation chez des patients atteints de COVID-19 à des risques variables

L'essai FREEDOM COVID-19 Anticoagulation est une étude comparative de sécurité et d'efficacité multicentrique, ouverte, mondiale, randomisée et de grande puissance évaluant différents régimes d'anticoagulation chez des patients hospitalisés non gravement malades atteints de COVID-19. À ce jour, près de 3 000 patients ont été randomisés, nombre total programmé 3600. L'un des principaux atouts de l'anticoagulation FREEDOM COVID-19 est qu'il est suffisamment puissant pour détecter des différences significatives dans les événements cliniques avec une conception fréquentiste et sans se fier à une échelle ordinale de gravité des symptômes/événements. L'achèvement de l'essai FREEDOM COVID-19 Anticoagulation et d'autres études en cours est essentiel pour déterminer si l'anticoagulation à dose thérapeutique offre un avantage d'efficacité supplémentaire dans la réduction des événements thrombotiques, la prévention de l'intubation, ou améliorer la survie par rapport à l'anticoagulation à dose prophylactique chez les patients hospitalisés non gravement malades atteints de COVID-19, et pour évaluer l'ampleur de l'augmentation progressive inévitable des saignements due à l'anticoagulation à dose complète. De plus, l'essai FREEDOM COVID-19 Anticoagulation permettra de déterminer si l'apixaban est supérieur à l'un ou l'autre des régimes d'énoxaparine. L'essai FREEDOM COVID-19 Anticoagulation a une représentation significative d'Amérique du Nord et du Sud ainsi que d'Europe et d'Asie. Ainsi, les résultats devraient être informatifs pour une représentation diversifiée des pratiques dans divers systèmes de prestation de soins de santé. l'essai FREEDOM COVID-19 Anticoagulation permettra de déterminer si l'apixaban est supérieur à l'un ou l'autre des régimes d'énoxaparine.. L'essai FREEDOM COVID-19 Anticoagulation a une représentation significative d'Amérique du Nord et du Sud ainsi que d'Europe et d'Asie. Ainsi, les résultats devraient être informatifs pour une représentation diversifiée des pratiques dans divers systèmes de prestation de soins de santé.

Commentaire

Cet essai qui arrive à son terme nous dira enfoi quelle est la meilleure prévention de la MTEV chrez les patients Covid-19 hospitalisé graves.Pour les patients en réanimation, la prévention de la mTEV se fait par une HBPM préventive. Il régne une incetitudes pour les patienst hospitaliséds "graves" : HBPM préventive ou curative ou à dose intermédiare. Par contre pour les patients hospitalisés en médecin mais "non graves", pravrion HBPM préventive.

Mais depuis Septembre 2021 nous attendons les résultats de Covi-Dose......il reste encore des patients Covid mais peut être pas pour longtemps ce que tout le monde souhaite .....NANCY, nous avons un problème .......

#VACCINE3.0 + grippe

Statistiques : Aujourd'hui 830 - Hier 805 - Cette semaine 830 - Ce mois-ci 3059 - Total 500750