Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

AOMI chez la femme : VASCO 2022

le le . .

“Ainsi sont toutes femmes, femmes.” Rabelais

“S’il est vrai que les hommes sont meilleurs que les femmes parce qu’ils sont plus forts, alors pourquoi les lutteurs de Sumo ne sont-ils pas au gouvernement ?” – Kishida Toshiko


“Il est temps que les femmes arrêtent d’être aimablement énervées” – Leymah Gbowee, Prix Nobel de la Paix
 
Le congrès VASCO 2022 est dédié à la femme et en partuliers aux artères des femmes.
 
A PROPOS DE VASCO

L’Association de Chirurgie Thoracique et Vasculaire de l’Océan Indien a pour objet le développement et la promotion des techniques de chirurgie vasculaires, endovasculaires et thoraciques.
 
A ce titre, elle organise régulièrement des formations théoriques et/ou pratiques.
Également, elle peut entreprendre ou favoriser des études cliniques et expérimentales sur les traitements des maladies thoraciques et vasculaires humaines

Cette année c'est le XIII°congrès qui se déeoule à l'île Maurice et dédié aux Mauritiens et aux Réunionais du 28 Octobre au 1 Novembre 2022

Merci à Reuben Veerapen et Gilles Lerussi de leur travail incessant, merci aux intervenents et aux pariticipants

Sex Differences in Peripheral Artery Disease
Pabon Maria; Cheng Susan; Altin S. Elissa, Sethi, Sanjum S.; Nelson, Michael D.; Moreau, Kerrie L.; Hamburg, Naomi; Hess, Connie N.Circulation Research Numéro : Volume 130(4), 18 February 2022, p 496-511 : Lien
Différences entre les sexes dans la maladie artérielle périphérique

La maladie artérielle périphérique (AOMI) est une affection prévalente qui confère une morbidité et une mortalité substantielles et reste sous-diagnostiquée ainsi que sous-traitée dans la population globale.

Bien que la prévalence de l'AOMI soit similaire ou supérieure chez les femmes par rapport aux hommes, les associations de facteurs de risque traditionnels et non traditionnels avec l'AOMI et ses manifestations cliniques diffèrent selon le sexe et peuvent contribuer au retard ou à l'absence de diagnostic chez les femmes.

De telles différences basées sur le sexe dans la manifestation de l'AOMI peuvent provenir du dysmorphisme sexuel dans le substrat vasculaire en bonne santé ainsi que de la variation sexuelle dans les réponses aux facteurs de stress vasculaires.

Malgré la disponibilité de thérapies éprouvées pour améliorer les symptômes et réduire le risque d'événements ischémiques cardiovasculaires et des membres chez les patients atteints d'AOMI diagnostiquée, d'importantes différences entre les sexes dans le traitement et les résultats ont été observées.

L'AOMI fait généralement référence aux maladies artérielles du système vasculaire non coronaire qui peuvent résulter d'athérosclérose, d'anévrisme, d'inflammation ou d'une combinaison de pathologies.

* Pour nous concentrer sur la forme la plus répandue de maladie vasculaire périphérique, nous nous référons ici à l'AOMI  en tant que rétrécissement athéroscléreux des artères périphériques qui affecte classiquement les membres inférieurs. Définie comme telle, la prévalence de l'AOMI a non seulement persisté mais doublé au cours des 3 dernières décennies, en partie à cause de l'allongement de l'espérance de vie, de l'augmentation de l'incidence des facteurs de risque tels que l'obésité et le diabète, et de l'augmentation du dépistage et de la détection.
* Il 
est important de noter que la présence ou l'absence d'AOMI ce qui confère un risque de mortalité   plus élevé
* Il existe un risque global similaire ou pire d'événements cardiovasculaires ischémiques par rapport aux personnes atteintes uniquement d'une maladie coronarienne.
* Nonobstant ces statistiques, la'AOMI reste sous-diagnostiquée et, à son tour, sous-traitée par rapport à d'autres maladies cardiovasculaires .
* Dans ce contexte, les femmes sont particulièrement vulnérables. Malgré une prévalence similaire ou supérieure de l'AOMI, la reconnaissance clinique est souvent retardée ou différée chez les femmes par rapport aux hommes.
* Même parmi les patients diagnostiqués, les différences fondées sur le sexe dans les traitements et les résultats de l'AOMI sont évidentes.

Par conséquent, nous résumons les connaissances actuelles concernant les différences entre les sexes dans l'épidémiologie, la physiopathologie, la présentation clinique et la gestion de l'AOMI

Created with GIMP
Différences entre les sexes dans les réponses aux facteurs de stress vasculaires et aux séquelles. Un paradigme conventionnel propose que lorsque le même substrat structurel et fonctionnel artériel es t exposé à des facteurs de stress, les différences entre les sexes en réponse à ces facteurs de stress entraînent des variations de la maladie vasculaire périphérique manifeste, y compris la prédominance de l'anévrisme et de la dissection de l'aorte chez les hommes ainsi que la prévalence probablement plus élevée de la maladie athéroscléreuse classique des membres inférieurs chez les femmes qui a également tendance à se présenter davantage comme une maladie multitronculaire chez les femmes que chez les hommes. De nouvelles preuves suggèrent que les différences sexuelles intrinsèques dans le substrat artériel, résultant de facteurs génétiques ou épigénétiques, contribuent probablement également au dimorphisme sexuel dans les phénotypes de maladies vasculaires. À partir de: Pabon: Circ Res, Volume 130(4).February 18, 2022.496-511

Created with GIMP

Facteurs de risque indépendants du sexe et spécifiques au sexe pour la maladie artérielle périphérique. Un certain nombre de facteurs de risque de maladie artérielle périphérique indépendants du sexe ont été identifiés, le tabagisme étant l'un des plus importants et contribuant potentiellement à un fardeau de risque de maladie plus important chez les femmes que chez les hommes, sur la base d'analyses d'associations de métabolites du tabac. Le fardeau excessif et la prédominance multivasculaire de la maladie artérielle périphérique chez les femmes peuvent également provenir d'une prédisposition spécifique au sexe pour le dysfonctionnement endothélial et, à son tour, le dysfonctionnement et la maladie artériels dans le cadre d'une carence en œstrogènes liée à l'âge survenant avec ou sans un trouble vasculaire antérieur. trouble de l'événement de la grossesse. À partir de: Pabon: Circ Res, Volume 130(4).February 18, 2022.496-511

symptfemre Différences entre les sexes dans la présentation et la prise en charge de l'AOMI : Pabon : Circ Res, Volume 130(4).February 18, 2022.496-511

Diagnostic de l'AOMI chez la femme  : 

Plusieurs tests peuvent être utilisés pour le diagnostic de l'AOMI. L' IPS est le test de diagnostic de choix en raison de son faible coût, de son caractère non invasif et de sa grande disponibilité. Les modalités de test supplémentaires utilisées pour confirmer le diagnostic de l'AOMI et de définir l'anatomie artérielle comprennent l'écho-Doppler, l'angio scannet et l'angiographie par résonance magnétique. L'angiographie invasive reste l'étalon-or pour le diagnostic de l'AOMI, mais elle est généralement réalisée lorsque les méthodes non invasives ne sont pas réalisables ou ne sont pas concluantes ou lorsqu'une revascularisation est prévue.

Malgré les artères de plus petit calibre observées chez les femme par rapport aux hommes, aucune étude n'a montré de différences basées sur le sexe dans la précision de l'imagerie pour l'AOMI. Un obstacle important au diagnostic de l'AOMI chez les femmes reste le biais du clinicien et l'incapacité à reconnaître les symptômes atypiques.

Commentaire

On a la triste impression que les médecins commencent à comprendre que les femmes sont des "cardiovasculaires " en puissance. L'AOMI est sous diagnotiquée sous évaluées et sous traitées au même titre que les atteintes coronariennes et l'anévrisme de l'Aorte Abdominale. Les atteintes cardiovasculaires représentent chez les femmes leur première cause de mortalité devant le cancer. Il est temps de se réveiller .
 
Claire Mounier Véhier l'a bien compris en créant Agir pour le Coeur des Femmes @ACF_WCHF et le Bus su Coeur. Il est important que toute femme en pré ménopause bénéficie d'un examens de dépistrage cardio-vasculaire d'auant p)us qu'elle a des FDR CV  comme  des atcds obstéricaux artériels, qu'elle fume, qu'elle présente une héréditré CV, une HTA, un diabète, une dyslipidémie, qu'elle est en surpoids et ou sédentaire. Le stade de la prévention primaire ne doit pas âtre "loupé".
 
Alessandra Bura-Rivière à animé récemment un webinar  (SFMV) sur l'artériopathie chez la femme. Quelques données importantes au niveau de l'Europe : 55% des femmes décèdent de pathologie CV vs 43% des hommes. Décès par IDM 24% chez les femmes, 21% chez les hommes, autres atteintes CV , 15%F vs 11% H. Chez la femme, l'AOMI asymptomatique 12% vds 9% H, symptomes atypiques X 2 chez les femmes, enfin les femmes sont moins à l'aise pour parler de douleurs des membres inférieurs. La claudication chez les femmes ; 33% plus courte, distance de marche 23% plius courte que chez l'homme. Un % de déclin fonctionnel et déficit fonctionne plus élévé chez les femmes. Dans l'étude REACH, les hommes ont le double de chances d'obtenir un contrôle optimal des FDRCV. Les traitements médicaux de l'AOMI est moins fréquemment adliministré chez les femmes; enfin moins de revasularisation que chez les homes (étude COPART).Les femmes participent moins aux protocoles clinques. Il y a un travail énorme à développer et une communication importante à réaliser encore et encore. Ne pas publier que la pollution, est un FDRCV importan ttout comme la PRECARITE. Une consultation dédiée cardiologique et de Médecine Vasculaire est à mettre en place en urgence dès la pré ménopause . La prévention primaire doit être un passage indispensable quant à la prévention secondaire il faut la renforcer. +++

Grégoire Détriché  "conseille de prendre l’initiative de réaliser des dosages des taux FSH plasmatique durant la période péri-ménopausique afin d’en établir une cinétique  qui rmettrait sans doute de stratifier le risque cardiovasculaire chez les femmes à cette période de leur vie et de planifier un suivi cardiovasculaire personnalisé pour chaque patiente.Des effets cardiovasculaires protecteurs des estrogènes ont été démontrés. Ils favorisent en effet la vasodilatation artérielle, diminuent l’action des cytokines pro-inflammatoires, abaissent les lipoprotéines de basse densité et augmentent les lipoprotéines de haute densité. A la ménopause, de manière schématique, un switch hormonal a lieu : les estrogènes chutent et la concentration plasmatique d’une des gonadotrophines, par boucle de rétrocontrôle, augmente : il s’agit de l’hormone folliculostimulante (FSH). Des études ont même rapporté la corrélation entre taux plasmatique de FSH et épaisseur intima-média carotidienne et score calcique coronaire chez la femme. Mais concernant le taux de FSH, un autre paramètre est intéressant à regarder : la cinétique d’augmentation du taux plasmatique de cette hormone pendant la période péri-ménopausique. En effet, des auteurs ont souligné que les femmes ayant une cinétique d’augmentation plus faible de la FSH pendant leur transition vers la ménopause pouvaient être moins à risque de développer une athérosclérose symptomatique que celles avec une cinétique d’augmentation moyenne ou élevée de FSH durant cette même période. Il est ainsi possible que durant leur vie pré-ménopausique, l’athérome reste asymptomatique et que le trigger des manifestations cliniques chez les femmes soit l’augmentation des taux plasmatiques de FSH et leur niveau d’augmentation durant leur période de transition péri-ménopausique." Affaire à suivre.......

“Saisissez chaque opportunité qui se présente à vous, vivez chaque expérience. Laissez une marque dans le monde, pour les bonnes raisons” – Chrissie Wellington

A lire

https://medvasc.info/1516-entretien-avec-le-pr-claire-mounier-v%C3%A9hier-le-c%C5%93ur-des-femmes
https://medvasc.info/1424-calcifications-aorte-abdominale-et-risque-de-chutes-chez-les-femmes
https://medvasc.info/869-agir-pour-le-coeur-des-femmes
https://medvasc.info/1527-entretien-avec-l-auteur-gr%C3%A9goire-detrich%C3%A9-aomi-femme
https://medvasc.info/1298-aaa-et-la-femme-2
https://www.agirpourlecoeurdesfemmes.com/#
https://www.agirpourlecoeurdesfemmes.com/medecine-vasculaire.php
https://www.agirpourlecoeurdesfemmes.com/fonds-de-dotation/Ambassadeurs/Consensus-d-experts-HTA-HORMONES-ET-FEMME

 

Statistiques : Aujourd'hui 1068 - Hier 1170 - Cette semaine 1068 - Ce mois-ci 7113 - Total 652735