Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

RIETE EXPRESS : EP

le le . .

"Mon passe-temps favori, c'est laisser passer le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps, vivre à contretemps." François Sagan, décédée d'une embolie pulmonaire en 2004

Voir sur https://citations.ouest-france.fr/citation-francoise-sagan/passe-temps-favori-laisser-passer-temps-18971.html

Nouvelle rubrique "RIETE EXPRESS" , des synthèse des articles RIETE dès leur parution

L'article du jour : présentation d'une étude à venir avec un collectif impressionnant de patients, associant RIETE et MEDICARE Free For Service

Les chiffres :
 De mars 2001 à mars 2021, les données du RIETE incluaient 95 005 patients atteints de MTEV, dont 51 121 avaient une EP. Sur ces 51 121, un total de 33 462 patients étaient âgés de 65 ans ou plus, dont 19 2946 (57,7 %) étaient des femmes et 14 168 (42,3 %) étaient des hommes. Dans la base de données Medicare Fee-For-Service, entre le 01/01/2001 et le 31 décembre 2019, 1 030 247 patients ont été hospitalisés avec un diagnostic principal d'EP, dont 599 816 (58,2 %) étaient des femmes et 430 431 (41,8 %) étaient Hommes. Les deux bases de données sont en cours de nettoyage et de préparation. Les analyses selon ce document de conception seront publiées dans des manuscrits ultérieurs.

Impressionant !

Sex Differences in PrEsentation, Risk Factors, Drug and Interventional Therapies, and OUtcomes of Elderly PatientS with Pulmonary Embolism: Rationale and design of the SERIOUS-PE study,
Behnood Bikdeli, Gregory Piazza, David Jimenez, Alfonso Muriel, Yun Wang, Candrika D. Khairani, Rachel P. Rosovsky, Ghazaleh Mehdipoor, Michelle L. O'Donoghue, Primavera Spagnolo, Rachel P. Dreyer, Laurent Bertoletti, Luciano López-Jiménez, Manuel Jesús Núñez, Ángeles Blanco-Molina, Shannon M. Bates, Marie Gerhard-Herman, Samuel Z. Goldhaber, Manuel Monreal, Harlan M. Krumholz, Thrombosis Research, 2022,


Différences entre les sexes dans la présentation, les facteurs de risque, les thérapies médicamenteuses et interventionnelles et les résultats des patients âgés atteints d'embolie pulmonaire : justification et conception de l'étude SERIOUS-PE
 
SERIOUS

Points forts

• Le sexe et l'âge peuvent avoir un impact sur la présentation et les résultats de l'embolie pulmonaire (EP).
•Les différences entre les sexes dans la présentation de l'EP, les schémas de traitement et les résultats restent inconnues.
•L'étude SERIOUS-PE utilisera deux grandes sources de données pour répondre à ces lacunes dans les connaissances.
•Les disparités de traitement nécessitent des initiatives d'amélioration de la qualité pour atténuer les disparités.
•Des analyses ajustées des résultats indiqueront si des ECR spécifiques au sexe sont nécessaires.

Le sexe est un facteur important associé à la présentation et aux résultats de l'embolie pulmonaire (EP), qui peut être lié à des différences pathobiologiques, sociales et thérapeutiques. Nous cherchons à mettre en lumière les différences entre les sexes dans la présentation, les soins et les résultats de l'embolie pulmonaire à l'aide d'un registre international et d'une base de données nationale américaine de personnes de 65 ans et plus, le groupe d'âge dans lequel la majorité de ces événements se produisent.

Méthodes

L'étude SERIOUS-PE (Sex Differences in PrEsentation, Risk Factors, Drug and Interventional Therapies, and Outcomes of Elderly PatientS with Pulmonary Embolism) a été conçue pour combler les lacunes dans les connaissances dans ce domaine. Cette étude utilisera les données du Registro I nformatizado E nfermedad T rombo Embolica (RIETE) et les bénéficiaires américains de Medicare Fee-For-Service. RIETE est un grand registre international de patients atteints de thromboembolie veineuse avec des données recueillies sur la présentation de l'EP, les facteurs de risque, les comorbidités, les thérapies médicamenteuses et interventionnelles, ainsi que les résultats à 30 jours et à 1 an (y compris les TEV récurrents, les saignements majeurs et mortalité). Les données des bénéficiaires de l'US Medicare Fee-For-Service seront utilisées pour comprendre les différences entre les sexes dans les hospitalisations pour EP, les thérapies avancées et les résultats au suivi de 30 jours et d'un an. L'évaluation des résultats dans les deux bases de données sera effectuée dans des modèles non ajustés, ainsi que ceux ajustés pour la démographie, les comorbidités et les traitements, afin de comprendre si les différences potentielles entre les sexes dans les résultats sont liées à des différences dans les facteurs de risque et les comorbidités, des disparités potentielles dans le traitement ou une différence biologique plausible entre les femmes et les hommes. Les tendances linéaires seront évaluées au fil du temps.

Résultats

Les données RIETE de mars 2001 à mars 2021 incluent 33 462 patients âgés atteints d'EP, dont 19 294 (57,7 %) étaient des femmes et 14 168 (42,3 %) étaient des hommes. Dans la base de données Medicare Fee-For-Service, entre janvier 2001 et le 31 décembre 2019, 1 030 247 patients ont été hospitalisés avec un diagnostic principal d'EP, dont 599 816 (58,2 %) étaient des femmes et 430 431 (41,8 %) étaient des hommes.

Conclusion

Les résultats de l'étude SERIOUS-PE aideront à combler d'importantes lacunes dans les connaissances liées aux différences entre les sexes dans la présentation et les facteurs de risque, les schémas de traitement et les résultats des personnes âgées atteintes d'EP. Les résultats peuvent guider les changements dans les règles de prédiction pronostiques en fonction des résultats spécifiques au sexe, identifier les disparités basées sur le sexe dans la prestation des soins qui devraient être traitées par l'amélioration de la qualité, ou découvrir des différences potentielles en réponse aux thérapies disponibles qui justifient des tests dans des essais randomisés dédiés.

1 s2.0 S0049384822001505 gr1 lrgModèle conceptuel des facteurs associés aux différences entre les sexes dans l'incidence, le traitement et les résultats de l'EP.

1 s2.0 S0049384822001505 gr2 lrgInteractions âge-sexe pour l'incidence de l'EP, les facteurs de risque et les résultats. Des études antérieures (Silverstein RL, et al. Blood ; 2007. 110:3097-3101, Heit JA. Nat Rev Cardiol. 2015 ; 12:464-74 suggèrent une incidence plus élevée chez les jeunes femmes et des tendances relativement comparables chez les personnes d'âge moyen. Les véritables différences entre les sexes dans l'incidence de l'EP entre les groupes d'âge restent inconnues ces dernières années. Par conséquent, l'axe des X n'est pas mis à l'échelle. Chez les personnes plus jeunes, l'excès de saignements menstruels pendant l'anticoagulation est une raison potentielle des différences entre les sexes dans les événements hémorragiques. Différences entre les sexes l'incidence, la présentation, le traitement et les résultats sont moins bien compris chez les personnes âgées. L'étude SERIOUS-PE peut combler plusieurs de ces lacunes dans les connaissances. Voir le texte pour plus de détails.

1 s2.0 S0049384822001505 gr3 lrgAnalyses prévues du registre RIETE et de la base de données Medicare Fee-For-Service.

exemplerrrUn des exemples choisis de différences entre les sexes dans la thromboembolie veineuse selon les groupes d'âge d'adultes

En conclusion, des différences entre les sexes dans la présentation, les facteurs de risque et les comorbidités, les schémas de traitement et les résultats à court et à long terme sont possibles chez les patients âgés atteints d'EP. Ces différences peuvent avoir un impact sur la pratique ou la politique, mais restent peu étudiées. L'étude SERIOUS-PE vise à combler plusieurs lacunes dans les connaissances et peut aider à la conception de futures enquêtes pour aider à améliorer les soins aux patients individuels et la qualité des soins au niveau de la population.

Commentaire

On a hâte de connaître les résultats qui sans nul doute vont nous faire progresser dnas l'histoire naturelle de l'ambilie pulmonaire.

Compte tenu de cette population importante, l'intelligence artificielle va t elle être activée ?

Les femmes présentent en matière d 'EP des particularités importantes : la contraception, la grossesse, le post partum, les FIV, les traitements hormonaux de la pré ménopause puis de la ménopause, une durée de vie > à celle des hommes . Autant de différences plus que significatives.

De plus ne pas oublier ques les femmes qui présentent une pathologie CV sont encore trop souvent sous daignostiquées et sous traitées.

Quelle est la sémiologie de l'EP chez la femme, ses différences par rapport aux hommes ?
Quel est le  risque hémorragique chez la femme ? 
Quel est le risque de récidive d'EP chez la femme ? 
La femme est elle plus ou moins à risque de séquelles d'EP ? 
La durée de l'anticoagulation est elle différente entre les femmes et les hommes ? 
Est ce que chez les femmes les thrombophilies sont elles plus fréquentes ? 
Quels sont les facteurs de comorbidité de la femme par rapport à l'homme en cas d'EP ? 

Autant de questions qui devraient être résolues pat SERIOUS PE. Une très bellle étude, un gros travail, qui nous font espérer des résultats attractifs et surtout apllicables dans la vie réelle, ce que RIETE fait toujours.

RIETE c'est la REALITE AUGMENTEE de la MTEV, car c'est la VIE REELLE à l'épreuve des chiffres et des données de la vie réelle !

Statistiques : Aujourd'hui 365 - Hier 681 - Cette semaine 5086 - Ce mois-ci 19315 - Total 463952