Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

ISTH2022 avant première MTEV et Covid-19

le le . .

 "A Londres il n'y a aucune différence entre la vitrine d'un marchand d'abat-jour et celle d'une modiste."  Frédéric Dard

Il y a, entre Londres et Paris, cette différence que Paris est fait pour l'étranger et Londres  pour l'Anglais. L'Angleterre a bâtit Londres  pour son propre usage, la France a bâti Paris pour le monde entier. Ralph Waldo Emerson

A Multicenter Cohort Study of COVID-19 Associated Venous Thromboembolism in Admitted Patients Followed Longitudinally 3-Months After Discharge

Une étude de cohorte multicentrique sur la thromboembolie veineuse associée au COVID-19 chez des patients admis suivis longitudinalement 3 mois après leur sortie

1 University of British Columbia, Vancouver, British Columbia, Canada, 2 Division of Hematology, Department of Medicine, University of British Columbia, Vancouver, British Columbia, Canada, 3 Division of Critical Care Medicine, Department of Medicine, University of British Columbia, Vancouver, Colombie-Britannique, Canada, 4 Faculté de médecine, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, Colombie-Britannique, Canada, 5 Département de médecine, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, Colombie-Britannique, Canada, 6 Division de médecine respiratoire, Département de médecine , Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, Colombie-Britannique, Canada, 7Division de médecine interne générale, Département de médecine, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, Colombie-Britannique, Canada

Numéro du résumé : PB0051

Rendez-vous : Congrès ISTH 2022

Contexte : L'incidence de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) chez les patients atteints de COVID-19 pendant l'hospitalisation et après la sortie de l'hôpital a été signalée avec une grande variabilité. De nombreuses études ont un suivi court, ont rapporté la phase précoce de la pandémie ou n'ont pas rapporté de saignements ou de dosage d'anticoagulants.

Objectifs : Nous avons déterminé l'incidence de la MTEV symptomatique et des saignements chez les patients admis à l'hôpital pour COVID-19 et leur risque de MTEV sur 3 mois après leur congé.

Méthodes : Tous les patients admis pour COVID-19 dans 5 hôpitaux régionaux ont été identifiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020. Les données ont été recueillies dès leur admission à l'hôpital et pendant au moins 3 mois après la sortie. Les réadmissions au cours de cette période ont été considérées comme des données après la sortie de l'admission index. La thromboprophylaxie standard pour les patients en soins intensifs et en salle était l'énoxaparine 30 mg deux fois par jour ou 40 mg une fois par jour. La thromboprophylaxie après la sortie n'a pas été administrée

Résultats: Au total, 565 patients ont été inclus. Les données démographiques de base sont présentées dans le tableau 1. La durée médiane du séjour était de 9,0 jours (fourchette de 5 à 131). 178 patients (31,5 %) ont nécessité des soins intensifs et 79 patients (14 %) sont décédés lors de l'admission index. 25 patients (4,4 %) ont eu une MTEV pendant l'hospitalisation, dont 17 sont survenus dans les deux premières semaines et aucun n'est survenu chez ceux sous anticoagulation thérapeutique. Il n'y a pas eu d'hémorragie mortelle. 5 patients (0,88 %) ont développé une hémorragie du site critique. Les caractéristiques des patients, l'utilisation d'anticoagulants et les taux de saignement pendant l'hospitalisation sont rapportés dans le tableau 2. Parmi 486 patients sortis, la durée médiane de suivi était de 163 jours (extrêmes 3-600) : 63,5 % avaient au moins 90 jours de données de suivi et 18,7 % ont été perdus de vue. 5
5 patients (1,3 %) avaient une MTEV symptomatique diagnostiquée dans les 3 mois suivant la sortie.

Conclusion(s) : L'incidence à l'hôpital de la MTEV dans la COVID-19 était plus faible, mais l'incidence après la sortie de l'hôpital était plus élevée que dans les autres études. L'anticoagulation thérapeutique est apparue préventive contre la MTEV symptomatique.



Tableau 1 : Données démographiques de base



Tableau 2 : Besoins en soins intensifs et en oxygène, utilisation d'anticoagulants et saignements

Commentaire

ISTHDRAFT4

Au retour à domicle la prévention de la MTEV peut être envisagée par un un AOD type RIVAROXABAN 10 mg, 30 jours au cas par cas  (MICHELLE TRial) 

Option à moduler à priori au cas par cas en fonction du risque de MTEV surajouté du patient

Mais revenons sur l'abstyract et le risque de MTEV chez les patients qui ont été hospitalisés et qui retournent à domivcle.Les auteurs rapportent  une incidence après la sortie de l'hôpital était plus élevée que dans les autres études de1,3%.

En effet dans cette étude de "Tholin B, Ghanima W, Einvik G, Aarli B, Brønstad E, Skjønsberg OH, Stavem K. Incidence of thrombotic complications in hospitalised and non-hospitalised patients after COVID-19 diagnosis. Br J Haematol. 2021 Aug;194(3):542-546."
 
"Infection with coronavirus disease‐2019 (COVID‐19) may predispose for venous thromboembolism (VTE). There is wide variation in reported incidence rates of VTE in COVID‐19, ranging from 3% to 85%. Therefore, the true incidence of thrombotic complications in COVID‐19 is uncertain. Here we present data on the incidence of VTE in both hospitalised and non‐hospitalised patients from two ongoing prospective cohort studies. The incidence of VTE after diagnosis of COVID‐19 was 3·9% [95% confidence interval (CI): 2·1–7·2] during hospitalisation, 0·9% (95% CI: 0·2–3·1) in the three months after discharge and 0·2% (95% CI: 0·00–1·25) in non‐hospitalised patients, suggesting an incidence rate at the lower end of that in previous reports."

Dans une autre étude .
Rungjirajittranon T, Owattanapanich W, Leelakanok N, et al. Thrombotic and Hemorrhagic Incidences in Patients After Discharge from COVID-19 Infection: A Systematic Review and Meta-Analysis. Clinical and Applied Thrombosis/Hemostasis. January 2021.

"Twenty articles were included in the meta-analysis. They provided a total of 19 461 patients discharged after COVID-19 hospitalization. The weighted pooled incidence of overall thrombosis among the patients was 1.3% (95 CI, 0. 6-2; I2 90.5), with a pooled incidence of venous thrombosis of 0.7% (95 CI, 0. 4-1; I2 73.9) and a pooled incidence of arterial thrombosis of 0.6% (95 CI, 0. 2-1; I2 88.1). The weighted pooled incidences of bleeding and mortality were 0.9% (95 CI, 0. 1-1.9; I2 95.1) and 2.8% (95 CI, 0. 6-5; I2 98.2), respectively.

Il existe des variations mais finalement peu importantes quant à la MTEV "post discharge at home"

Là encore les populations hétérogènes ce ces études menées durant la pandémie expliquent  probablement ces différences.

 Le plus simple à la sortie il faut évlauer le risque de MTEV , deux scores intéressants PADOUE et IMPROVEDD.

Pour l'ISTH rien de systématique en termes de prévention de la MTEV après l'hospitalisation et le retour à la maison

HOMECOVIIl faut rajouter le RIVAROXABAN 10 mg comme traiterment pérventif mais peu voire non utilisé en  préventio en Médecine en France.

Calcul de ces 2 scores sur MEDCALC

https://www.mdcalc.com/calc/10350/improvedd-risk-score-venous-thromboembolism-vte
https://www.mdcalc.com/calc/2023/padua-prediction-score-risk-vte

 Nous irons ay-delà de cet abstract après la publication de cette communication très intéressante

 

Statistiques : Aujourd'hui 263 - Hier 814 - Cette semaine 3269 - Ce mois-ci 27156 - Total 574696