Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

COVID-19 en Algérie

le le . .

INVITE , Professeur Azzedine Hatri, Médecine Interne, Médecine Vasculaire, Alger, Secrétaire Général  et Vice Président de la Société Algériene de Médecine Vasculaire 

"Algérie, ce beau pays plein de talents. Un jour la lumière brillera pour tous." Sophia Ammad

Les contaminations par le Coronavirus (Covid-19) en Algérie, ont atteint le 15 avril 2020, 2160 cas confirmés, dont 336 décès.

La pandémie de Covid-19 en Algérie a débuté le 25 février 2020, lorsqu'un ressortissant italien est testé positif pour le SARS-CoV-2. Les choses vont s’accélérer à partir du 1er mars après la découverte d’un foyer de contagion dans la ville de Blida (50 km au sud d’Alger), lors d'une fête de mariage, seize membres d'une même famille ont été contaminés. La wilaya de Blida devient alors, l'épicentre de l'épidémie du coronavirus en Algérie.

Le 10 mars, le ministre de la santé, annonce les instructions sur l'interdiction des rassemblements sportifs, culturels, politiques, salons et foires. Le président de la République dans l'après-midi du 12 mars 2020, a ordonné la fermeture de toutes les écoles (trois cycles d'enseignement : primaire, moyen et secondaire), les universités, les centres de formation professionnelle, ainsi que tous les établissements d'enseignement, à compter du 12 mars jusqu'à la fin des vacances du printemps le 5 avril.

L'Algérie dispose actuellement de cinq centres de dépistage, dont la capacité de dépistage est de 400 tests par jour, seul l’institut Pasteur était habilité a faire ces tests au départ de la pandémie.

L'Algérie a adopté depuis le 23 mars un nouveau protocole de traitement contre le Covid-19 à savoir hydroxychloroquine + azythromycine + vitamine C, Nous disposons d'un stock suffisant : 110 000 unités d’hydroxychloroquine sont déjà disponibles au niveau de la Pharmacie centrale des hôpitaux et 190 000 autres prévues à l'importation.


Le 30 mars, le comité scientifique autorise l'usage de la chloroquine pour les cas bénins confirmés de Covid-19. Le confinement est total dans la ville de Blida. Un «couvre feu» est instauré dans les autres Wilayas. On ne sort plus à Alger de 15h00 à 07h00 du matin. D’autres villes moins touchées sont en confinement partiel de 19h00 à 07h00 du matin. Nous constatons depuis 3 jours, une tendance à la stabilité avec une réduction de la mortalité.
alger bis


Si ceci se confirme dans les prochains jours, nous pourrons dire que la vague de la pandémie n’aura pas été aussi violente qu’attendue, mais restons vigilants, respectons la distanciation sociale et les mesures de confinement.

Statistiques : Aujourd'hui 106 - Hier 875 - Cette semaine 1723 - Ce mois-ci 12047 - Total 533459