Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

COVID-19 : Health Disparities ans Solutions

le le . .

"Qu'on soit black de peau, qu'on soit blanc, qu'on soit jaune Qu'on parle l'eskimo ou l'indien d'Amazonie, Devant le soleil qui s'éteint à la même enseigne, tous les mêmes enfin. " Louis Chedid

"Excellent article" 
paru aujourd'hui dans CIRCULATION.


black cardi
 
"L'impact du COVID-19 est dramatique chez les plus faibles, notamment celles et ceux qui vivent dans un contexte de précarité sociale. Le  virus aggrave  cette précarité , on le voit notamment aux USA chez les Afro-Américains. Cette population cumule les facteurs de risque de gravité : HTA, diabète, obésité, insuffisance respiratoire,insuffisance rénale,tabac..... Au niveau national, les données du CDC (Center of Diesease Control and Prevention)  représentatives de 10% de la population américaine, révèlent que les Noirs représentent 33% des hospitalisations liées au COVID-19, bien qu'ils ne  représentent que 18% de l'échantillon de population. En Louisiane, les Noirs représentent 32% de la population, mais représentent 70% des décès liés au COVID-19. À New York, les personnes hispaniques représentent 28% des patients mais  34% des décès liés au COVID-19.  Au Nouveau-Mexique, les Amérindiens représentent 11% de la population, mais 37% des cas positifs pour COVID-19." 
b4448f6e 7e15 4bc2 bedf 5b629b9e889e
"Afin d'atténuer la propagation du COVID-19, d'atténuer la stigmatisation des communautés de couleur et diminuer les effets du ralentissement économique, plusieurs mesures doivent être prises (Figure jointe). Les autorités  de santé doivent collecter et présenter les données COVID-19 selon les critères socio-démographiques et ses caractéristiques. Les tests COVID-19 doivent être facilement disponibles dans toutes les communautés et la recherche des contacts doit être implacable. La disponibilité de logements devrait être élargie. Des installations telles que les hôtels et les dortoirs doivent être utilisées pour mettre en quarantaine les personnes symptomatiques afin d'éviter leur contagiosité  à la famille et aux  voisins. La suspension des saisies et des expulsions devrait survenir. Une incitation à fournir gratuitement ou à prix réduit de la nourriture aux quartiers à faible revenu et aux personnes âgées est nécessaire. Les banques alimentaires doivent bénéficier d'un financement supplémentaire pour réduire l'insécurité alimentaire. En raison du recours accru à la télémédecine et à l’enseignement à distance, les décideurs devraient soutenir un large accès aux ordinateurs et à Internet gratuit pour les communautés vulnérables. Les employeurs devraient fournir des  congés de maladie et de quarantaine payés pour aider à réduire le risque de propagation involontaire. En fin de compte, les leçons, les enseignements tirés de la pandémie de COVID-19 doivent être saisis comme une occasion d'en finir avec les disparités sociales et raciales et ethniques. La pandémie de COVID-19 devrait déclencher des collaborations significatives axées sur les solutions entre leaders communautaires, universitaires et décideurs."

Cet article est l'expression de "l'Association of Black Cardiologists" , Université de Californie, San Francisco,ceci explique naturellement cela, CONGRATULATIONS !

Souhaitons que le COVID-19 puisse faire tirer le signal l'alarme sur cette population précaire et encore plus discréminée par Trump. Notons qu'en France et nous l'avons déjà souligné, la précarité sociale est aggravée par le COVID-19, toute proportion gardée. Souhaitons que cette pandémie qui tue, puisse déclencher un sursaut de SOLIDARITE dans tous les pays, car ce phénomène existe partout, plus ou moins visible mais toujours incompris.....ou enterré , c'est inadmissible. Les "MISERABLES" de Victor Hugo existent encore ! 
4ad3f19f 8fbe 418c a403 0c8ac52cf1a5

Statistiques : Aujourd'hui 1034 - Hier 1170 - Cette semaine 1034 - Ce mois-ci 7079 - Total 652701