Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Comité Scientifique COVID-19 : comité parapluie

le le . .

« Mais de cela, le général de Gaulle ne s'est jamais beaucoup occupé. L'essentiel pour lui, ce n'est pas ce que peuvent penser le comité Gustave, le comité Théodule ou le comité Hippolyte, l'essentiel pour le Général de Gaulle, président de la République française, c'est ce qui est utile au peuple français, ce que sent, ce que veut le peuple français. J'ai conscience de l'avoir discerné depuis bientôt un quart de siècle, et je suis résolu, puisque j'en ai encore la force, à continuer de le faire. » Charles de Gaulle

« Père, gardez-vous à droite ! Père, gardez-vous à gauche ! », Philippe le Hardi

À la demande du Président de la République le Conseil Scientifique Covid-19 a été institué le 11 mars 2020 par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, « pour éclairer la décision publique dans la gestion de la situation sanitaire liée au coronavirus » Présidé par le Professeur Jean-François Delfraissy, ce comité compte  (douze mais le Pr Raoult ne siége plus.....ce n'est pas une surprise, c'était pourtant le choix de Jupiter) , donc compte dix autres experts qui viennent de champs disciplinaires complémentaires . Soulignons un échec pour la parité, 2 femmes  (elles auraient été bien utiles pour leur bon sens)......Notons que le Président ,le Premier Ministre et le Ministre de la Santé disposent déjà d'un conseiller santé, sauf erreur aucun n'est médecin mais ce n'est pas obligatoire, ce sont plutôt des administratifs, le "mal français". Le comité scientique a publié 8 avis et 2 notes à ce jour. Ces publications répondent à chaque fois à une demande précise  du gouvernement. Exemples : éléctions municipales,confinement, déconfinement, EPHAD etc. Le comité n'a pas vocation à se substituer au gouvernement. Chaque état en Europe et ailleurs a mis en place un tel comité plus ou moins bien écouté (cf Trump). Ce conseil scientifique se réunit tous les jours, physiquement ou par téléphone, et ses avis sont publics et disponibles en ligne. « Totalement indépendant », le comité peut être saisi par le ministère de la Santé, mais il peut également s’auto-saisir d’une question. Il s’appuie aussi sur des travaux, publiés ou non, de chercheurs étrangers, et peut également inviter des experts extérieurs. Attention ce comité émet des avis, mais in fine c'est le gouvernement qui décide en tenant compte ou non de l'avis du comité scientifique. Si ça fonctionne il s'appuie sur la Comité , si ça ne fonctionne pas il le désavout ou dira "oui, mais". Le comité rend quelquefois des conclusions que je qualifierai "d'alambiquée" . Un exemple réouverture des écoles le 11 mai " Le Conseil scientifique souligne que l’ouverture des établissements scolaires le 11 mai soit progressive, nationale tout en tenant compte des situations locales, doit s’intégrer dans une démarche expérimentale et continuer de s’adapter en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.", en, résumé il a botté en touche. Un autre avis sur le confinement : "Le Comité scientifique souligne l’intérêt de disposer d’indicateurs sociaux du confinement. Leur production pourrait être confiée à un observatoire -technique classique pour entérer une décision)  indépendant associant des contributions publiques, privées et citoyennes. Des éléments quantitatifs et qualitatifs pourraient être enrichis, multipliés et rassemblés à partir de méthodes et de sources variées, académiques ou non, y compris issues de grands acteurs du numérique, afin à produire des éléments de connaissance et d’appréciation transparents sur le confinement." 
Ce language n'est pas un language médical mais bureaucratique à souhait. Le comité est l'alibi du gouvernement face à une situation qui lesdépasse totalement. Le comité est un "comité parapluie" car il désamorce des situations difficiles en s'aidant de la science, et il est aussi un adepte du principe de précaution à la fois pour lui et pour le gouvernement. Prenons les conseils pour le déconfinement, 5 pré -requis sont cités etc, conséquence une usine à gaz franco-française.

usine à gazLe comité scientifique répond aux questions posées, donne un avis mais bizarrement avec une dialectique non scientifique plutôt administrative et "pseudo enarquienne". Ce n'est pas le langage de son Président le Pr Jean François Delfraissy qui lui est clair, qui dit quand il le faut "je ne sais pas" et qui est très agréable à écouter.Un homme brillant.A mon avis, le comité donne un avis et l'administration le met en forme avec sa musique , mais une musique déprimante et hermétique, musique contemporaine très certainement ? Ce comité est un bouclier pour les autorités, qui s'appuie ou ne s'appuie pas sur ses décisions selon que ça l'arrange ou non. Une manière de pseudo délégation de ses responsabiltés très utile quand la doctrine actuelle gouvernementale ce sont les "en même temps je fais une boulette et en même temps une autre, ce sont des hésitations, les mensonges, les nons-dits, les ommissions volontaires, la langue de bois, le pilotage à vue et l'absence totale de maîtrise. Merci au Comité Scientique d'éclairer le pouvoir, il en a tant besoin,.......vous avez la sagesse de ne pas dépasser vos prérogatives mais vous arrivez je le pense à maîtriser l'irresponsabilité ambiante.
1311771 france politics speeches on coronavirus

SOURCE : https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/dossiers-de-presse/article/covid-19-conseil-scientifique-covid-19
#1MASQUEPOURTOUS, aujourd'hui, demain et après demain

Statistiques : Aujourd'hui 986 - Hier 1170 - Cette semaine 986 - Ce mois-ci 7031 - Total 652653