Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

COVID-19 : test de détection, to be or not to be ?

le le . .

"La prévision est difficile surtout lorsqu'elle concerne l'avenir." Pierre Dac

Après des affirmations, des vérités et contre vérités le test diagnostique du COVID-19 va peut être passer à sa phase dépistage, wait ans see. Aujourd'hui sur décision du gouvernement, pour éviter la saturation des hôpitaux, "le test est réalisé uniquement en cas de suspicion de forme sévère de la maladie, validée par le SAMU et un infectiologue référent" (François Blanchecotte, Président du Syndicat des biologistes (SDB).). MAIS l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) demande aux Etats de pratiquer davantage de tests de dépistage du Covid-19. Mais tous ne suivent pas cette voie, loin s'en faut. Chaque état fait comme il veut, cela va en Corée au dépistage de masse aux Etats Unis où la question est posée , what is COVID-19 detection test , début de réponse  :Bad news: Costs $135, Comes in 2 days ($30 to receive the kit overnight). Takes 3 days to come back. Quel est ce test ?  Sylvie Behillil (Institut Pasteur) : "C’est un test de détection par biologie moléculaire. Nous réalisons des prélèvements respiratoires dans lesquels nous recherchons la présence du virus. L’échantillon prélevé nous permet d’avoir un équivalent de charge virale. Nous savons ainsi s’il est chargé en virus ou non", résultats en 4 à 5 h. Pour faire simple , aujourd'hui en France tout patient très suspect de COVID-19 est détecté et tous les soignants simplement suspects. Allons nous vers un dépistage élargi dans la population ?  Est ce un moyen d'être plus efficace oui peut être si on en a les moyens et encore ce n'est pas sûr du tout. Alors pour le dépistage élargi faisons confiance à nos experts scientifiques et aux épidémiologistes, News du 21/03/2020, Olivier Véran souhaite "multiplier les tests" contre le Covid-19 à la fin de la période de confinement.Tout cela nécessite une organisation appropriée,lourde, qui doit rester coût-efficace et surout UTILE à la population. Mais le confinement pourrait durer 1 mois, d'après Jean-François Delfraissy, président du Comité scientifique. Il estime aussi qu’il faudrait tester massivement et plus largement la population, ce que recommande aujourd'hui l'OMS  avec insistance! Le test diagnostique massif revient donc en force, affaire à suivre. La politique actuelle de la Santé made by A Buzyn (impertinente politique), la PERTINENCE des SOINS cad le bon test, au bon moment pour le bon patient. On devrait en tenir compte à moins qu'en phase COVID-19 tout tombe à l'eau, allez savoir! Mais une chose est sûre  #CONFINEMENT et  #RESTEZCHEZVOUS restent des principes immuables à observer ++++.

News 23 03 2020, avis CNGE , Collège National des Généralistes enseignants:  
Les données de la littérature scientifique nous encouragent à associer rapidement la stratégie actuelle basée sur un confinement raisonnable, à un dépistage massif des cas et des suspicions de cas, en milieu ambulatoire. Cette stratégie doit être rassurante et acceptable pour la population générale https://www.cnge.fr/


Statistiques : Aujourd'hui 589 - Hier 1030 - Cette semaine 6116 - Ce mois-ci 22613 - Total 299871