Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Lucidité d'un homme qui va nous quitter....

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Axel Khan , 17/05/2021, France Inter, ce matin 07h50
" J'appelle dignité la qualité au nom de laquelle une communauté humaine se fixe le devoir de respecter les êtres, y compris ceux qui sont dans l'incapacité de réclamer leurs droits." Axel Khan

"Être libre, c'est avoir le droit de changer d'avis." Axel Khan

"Mort ou pas mort, j’ai été intensément heureux" Axel Khan


"En réalité, ma maladie a été rendue publique à partir du moment où elle ne pouvait plus être tue. La Ligue contre le Cancer est une très grande association, l’un des supports principaux à la recherche contre le cancer dans ce pays, en soutien à toutes les personnes malades. Traditionnellement, l’élection de son président est une information, par conséquent lorsque le président est tenu du fait de son état de santé de préparer l’intérim de sa présidence, c’est une information. Ce n’est pas parce que l’envie m’en a pris."
 
"Je lutte contre le cancer et il se trouve que la patrouille m’a rattrapé : moi aussi, j’ai un cancer", explique le professeur. "Par conséquent, je vais mener deux combats : un qui est personnel, totalement personnel, que je vais mener seul ; mais puisqu’il me reste un peu de temps, je vais essayer d’optimiser ce temps qui me reste."
 
 
"Je comptais finir toute une série de réorganisations fondamentales pour mieux lutter contre le cancer, avoir plus de moyens, mieux aider les personnes malades. Je vais profiter des jours qui viennent pour dire à chacun des leaders “aidez-moi, continuez mon combat, je compte sur vous”. Notre combat contre le cancer est juste, notre combat pour les personnes atteintes du cancer est éminemment juste."

le professeur axel kahn gravement malade il stoppe ses activites


Je vais dire à chacun des ligueurs :" continuez mon combat, je compte sur vous "

"Je vais assez bien pour vous répondre, clairement. Mais si j’ai été obligé de quitter la présidence effective de la Ligue, c’est que les raisons ont été importantes. On ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait. Étant moi-même cancérologue, le plus probable est que je sois en train de parcourir l’itinéraire final de ma vie."

"C’est une période très importante de ma vie"

"C’est intéressant comme expérience : on ne vit qu’une seule fois, puisqu’ensuite on est mort", raconte Axel Kahn. "Je me demandais quelle serait mon attitude en m’approchant de la mort : voilà, je m’en approche, et je le vis. Je ne le fais pas en chantant, j’aime la vie. Mais je ne le fais pas non plus dans la terreur, je le fais avec détermination. C’est une période très importante de ma vie. J’ai souvent dit que personne n’est autre chose que ce qu’il fait : imaginons qu’il me reste trois ou quatre semaines à pouvoir faire, alors le choix de ce que je fais, la manière dont je le fais, sont plus importants que jamais."

"Je le vis, pas en chantant, mais pas non plus dans la terreur : avec détermination. C'est une période très importante de ma vie"

"J’avais été très marqué par l’affirmation d’Oscar Wilde “je veux faire de ma vie un chef-d’œuvre”, car chacun se rappelle les conditions de la fin de vie d’Oscar Wilde. Moi je n’ai pas l’outrecuidance de le dire, j’aimerais bien que l’on puisse dire “c’est pas mal”. Le défi personnel que je me lance, c’est que j’aimerais que ma mort soit un chef d'œuvre."

Il conclut : "Qu’est-ce que le bonheur ? C’est le moment à partir duquel vous vivez ce que vous espériez vivre. Où il y a adéquation entre le ressenti de votre vie et ce que vous espériez. Mort ou pas mort, j’ai été intensément heureux !"
 
Après la mort, il n’y a rien, mais il y a peut-être le souvenir que vous pourrez garder de moi, et ça c’est une forme d’immortalité.
 
"Qu'est ce que le bonheur? C'est le moment où vous vivez ce que vous espériez vivre. J'ai été intensément heureux"

Axel Kahn battez vous encore et vous le faites merveilleusement ,avec dignité et courage, ne baissez jamais la garde.......

“La mort a toujours tort.” Anonymus

Source 
A lire et à écouter

Manifestations neurologiques et Covid-19

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


cerveau perpi

 







Les pensées métamorphosent le cerveau lui-même.” Stanislaw Jerzy Lec 
 
“Seule la paresse fatigue le cerveau.” Louis Pauwels

Analyse d'article
: Global Incidence of Neurological Manifestations Among Patients Hospitalized With COVID-19—A Report for the GCS-NeuroCOVID Consortium and the ENERGY,  Consortium, Sherry H.-Y. Chou et Coll, JAMA Netw Open. 2021;4(5):e2112131. doi:10.1001/jamanetworkopen.2021.12131 (https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2779759)

Incidence mondiale des manifestations neurologiques chez les patients hospitalisés avec COVID-19 - Un rapport pour le Consortium GCS-NeuroCOVID et le Consortium ENERGY
Question : Quelle est l'incidence et les résultats associés aux manifestations neurologiques chez les patients atteints de COVID-19?
 
Résultats : 
Dans cette étude de cohorte de 3744 patients dans 2 grands consortiums, des manifestations neurologiques ont été trouvées chez environ 80% des patients hospitalisés avec COVID-19; les symptômes auto déclarés les plus courants étaient les céphalées (37%) et l'anosmie ou l'agueusie (26%), tandis que les signes et/ou syndromes neurologiques les plus courants étaient l'encéphalopathie aiguë (49%), le coma (17%) et les accidents vasculaires cérébraux (6 %). La présence de signes et/ou de syndromes neurologiques cliniques était associée à un risque accru de décès à l'hôpital.

Signification : 
Ces résultats suggèrent que les manifestations neurologiques sont fréquentes chez les patients
hospitalisés pour COVID-19 et sont associées à une mortalité hospitalière plus élevée.
Les troubles neurologiques préexistants étaient associés à un risque accru de développer des signes et / ou des syndromes neurologiques dans la COVID-19

NEUROJA1
NEUROLA2NEUROJA3
Cette étude de cohorte multicentrique a révélé que les manifestations neurologiques du COVID-19 étaient très répandues et associées à une mortalité prématurée. L'utilisation d'un réseau mondial avec des protocoles standardisés et des éléments de données communs est essentielle pour faciliter d'autres études visant à comprendre les manifestations neurologiques du COVID-19, y compris la progression de la maladie, les associations avec des résultats à long terme, les mécanismes pathobiologiques et l'impact sociétal.

Les données neurologiques sont donc importantes en matière de pronostic au décours de la Covid-10 , au même titre ques données cardiovasculaires. Cette affection ubiquitaire, multi systémique n'épargne aucun organe. C'est pourquoi on retouve dans la Covid-log autant de symptômes multiples et si différents. Un tiers des patients présente un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques dans les 6 mois suivant l’infection Covid-19.

Afin d’évaluer plus précisément les effets de la Covid-19 sur la santé du cerveau, une très large étude américaine incluant 236 379 patients a mesuré les taux d’incidence de 14 atteintes neurologiques et psychiatriques, étude publiée dans le Lancet Psychiatry). Leurs résultats montrent que 34% des patients ont reçu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques dans les 6 mois suivant l’infection, dont 13% recevant leur premier diagnostic de ce type. L’anxiété (17%) et les troubles de l’humeur (14%) sont les plus fréquemment retrouvés, suivi des troubles liés à l’utilisation de substances psychoactives (7%) et de l’insomnie (5%). L’incidence des troubles neurologiques tels que AVC, hémorragies cérébrales et démence sont plus faibles, mais plus fréquents chez les formes les plus sévères de Covid-19. En comparant avec des patients ayant eu une grippe, le risque de présenter un diagnostic neurologique ou psychiatrique serait 44% supérieur chez les patients ayant eu la Covid-19. Enfin, parmi les 34% de patients ayant reçu un diagnostic neurologique ou psychiatrique, 39% avaient été admis à l’hôpital, 46% avaient été hospitalisés en réanimation, et 62% avaient fait une encéphalopathie au cours de leur infection.
lancet psychitry

Un article récent de la Revue Médicale Suisse fait le point sur les hypothèses physiopathologiques de l'encéphalopathie aiguë au décours de la Covid-19 (https://www.revmed.ch/view/703089/5530028/RMS_736_810.pdf)
encehalococo


L’encéphalopathie aiguë associée à la  Covid-19 est une complication 
neurologique fréquente, particulièrement chez les patients âgés, hospitalisés Il est important de rechercher activement les différentes causes d’encéphalopathie et de les prendre en charge rapidement L’hypothèse physiopathologique de l’encéphalopathie aiguë associée à la Covid-19 implique des mécanismes inflammatoires affectant l’intégrité de la barrière hémato-encéphalique L’utilisation de corticostéroïdes à haute dose pourrait être un traitement de l’encéphalopathie aiguë associée à l Covid-19, bien que son efficacité ne soit pas encore démontrée. Les séquelles neurologiques et neuropsychologiques à moyen et long termes sont encore inconnues incluant possiblement dans la controverse un lien entre confusion, inflammation et pathologies neurodégénératives


La Covid-19 est une affection grave , que seul le vaccin pour l'instant  peut "anéantir", #faitesvousvacciner ! 
 

Thrombus in spaceflight !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Thomas Pesquet : ''J’ai vu la beauté de la Terre mais aussi sa fragilité."

"Parmi les choses répandues au hasard, le plus beau : le cosmos. L'harmonie invisible plus belle que la visible. Nature aime se cacher." 
Héraclite D'Éphèse

"Tout individu collabore à l'ensemble du cosmos." 
Friedrich Nietzsche


Rassurez-vous pas de thrombus chez les astronautes actuellement dans l'ISS


"Houston, nous avons eu un problème", il y a 50 ans, Apollo 13 faisait frémir la planète, rien de tout cela....aujourd'hui.

Mais en 2020 a été publié un article dans le New England Journal of Medicine : Venous Thrombosis during Spaceflight par  James M. Pattarini, M.D., M.P.H., National Aeronautics and Space Administration Johnson Space Center, Houston, TX, Stephan Moll, M.D. University of North Carolina School of Medicine, Chapel Hill, NC, Ashot Sargsyan, M.D.
KBR, Houston, TX N Engl J Med 2020; 382: 89-90

Environ 2 mois après le début d'une mission de la Station spatiale internationale, une thrombose veineuse jugulaire interne gauche obstructive a été suspectée chez un astronaute lors d'un examen échographique effectué dans le cadre d'une étude de recherche vasculaire. L'astronaute n'a signalé aucun mal de tête ou aggravation de la pléthore faciale qui est courante dans des conditions d'apesanteur. L'astronaute n'avait aucun antécédent personnel ou familial de thromboembolie veineuse. L'examen physique a révélé une veine jugulaire externe ipsilatérale dilatée. Un examen échographique de suivi réalisé par l'astronaute, guidé en temps réel et interprété par deux radiologues sur Terre, a confirmé la présence d'une thrombose veineuse aux caractéristiques subaiguës ; la veine jugulaire interne controlatérale et les veines bilatérales sous-clavière, axillaire, poplitée et fémorale étaient libres.
 
Thrombuinspace
thrombispaceùùù
Des discussions multi-spécialités s'ensuivirent, évaluant les risques inconnus d'embolie par thrombus et d'extension rétrograde dans les sinus et les veines cérébrales par rapport à ceux de l'anticoagulation. Vingt flacons contenant 300 mg d'énoxaparine chacun étaient disponibles dans la pharmacie de la station spatiale, mais aucun agent d'inversion de l'anticoagulation n'était disponible. Un traitement par énoxaparine à une dose de 1,5 mg par kilogramme de poids corporel une fois par jour a été instauré, la dose a été réduite à 1 mg par kilogramme une fois par jour après 33 jours pour prolonger le traitement jusqu'à ce que l'apixaban oral puisse être administré à la station spatiale avec un vaisseau spatial de ravitaillement. Des concentrés de protamine et de complexe prothrombique ont également été envoyés à la station spatiale. Le passage à l'apixaban à une dose de 5 mg deux fois par jour a eu lieu 42 jours après le diagnostic de thrombose veineuse et la dose a été réduite à 2.5 mg X 2.

thrombusspacetttt
 
La surveillance échographique à des intervalles de 7 à 21 jours a montré une organisation progressive et une réduction du volume du thrombus .

Le traitement par Apixaban a été arrêté 4 jours avant le retour sur Terre. À l'atterrissage, un examen échographique au point de service a révélé un flux spontané en position couchée avec un thrombus résiduel aplati aux parois du vaisseau ,une constatation cohérente avec les images prises sur la station spatiale pendant la manœuvre de Müller. Une anticoagulation supplémentaire a été jugée inutile. Les examens de suivi ont révélé un petit volume de thrombus résiduel 24 heures après l'atterrissage et aucun thrombus 10 jours après l'atterrissage. Un bilan de thrombophilie ultérieur était normal. Lors du suivi 6 mois après le retour sur Terre, l'astronaute a continué à être asymptomatique. Rappelons tout de même qu'une thrombose spontanée d'une veine jugulaire même asymptomatque a le plus souvent une étiologie : cancer ou thrombophilie. Ce n'est pas le cas ici.C'est pour cela que l'on doit envisager une autre hypothèse.

« L’apesanteur est associée à une stagnation de la circulation sanguine dans la veine jugulaire interne, qui peut à son tour entraîner une thrombose chez des astronautes qui sont par ailleurs en bonne santé » De plus L'absence de gravité produit une série de changements physiologiques, dont une modification du débit veineux. Des chercheurs ont ainsi observé une quasi-stagnation de la circulation chez un astronaute sur deux lors de leur séjour dans la Station spatiale internationale (ISS) et même l'inversion du débit chez certains d'entre eux,

Rappel : l'hyperéchogénécité veineuse détectée en échographie est une anomalie physiologique qui est la conséquence de la stase veineuse. L'hyperéchogénicité veineuse est mobile, elle est à mettre en relation avec des agrégats érythrocytaires. La veine dans ce contexte est compressible. Il ne s'agit en aucun cas d'un stade que l'on pourrait appeler « préthrombotique ». Cette stase est le plus souvent induite par l'immobilisation, l'insuffisance cardiaque et/ou respiratoire, un état infectieux ou inflammatoire, la grossesse avec une majoration de l'hyperéchogénicité à partir des 2e et 3e trimestres, qui disparaît progressivement dans le post-partum. L'augmentation du calibre veineux lors de la manoeuvre de Valsalva ou dans le cas de varices, en aval d'un thrombus ou en aval d'une compression veineuse, est aussi à l'origine de cette hyperéchogénicité spontanée du sang veineux

hyperhyperin : La maladie thrombo-embolique veineuse, Ed Esevier Masson, 2015

Si j'ai repris cet article c'est parce que cette thrombose reste douteuse pour la raison suivante . Les images échographiques peuvent évoquer une thrombose, oui, mais aussi un phénomène de stase, qui correspond à une hyperéchogénicité du sang veineux circulant. Ce phénomène bien connu correspond à des agrégats érythrocytaires et plaquettaires.On le retrouve en cas de stase. Dans le cas qui nous intéresse il s'agissait d'un phénomène uniltatéral, asymptomatique sur le plan clinique et sur un sujet sain. L'apesanteur peur expliquer l'hyperéchogénicié du sang veineux. Une anticoagulatioon a été décidée ce qui dans le contexte était une évidence. Mais en y réfléchissant, l'hypothèse de l'hypéréchognécité est à discuter. Attention ce n'est
jamais un état pré thrombotique. Enfin au retour à terre une batterie d'examens ont été réalisé chez cet astronaute , bilan totalement négatif.

Nous avions avec Michel Dauzat décrit cette hyperéchogéncité en 1984,

Un article récent "made in USA" va beaucoup plus loin en attribuant une caractère pré thrombotique à ce phénomène chez les pataients Covid-19 ."Presence of Spontaneous Echo Contrast on Point-of-Care Vascular Ultrasound and the Development of Major Clotting Events in Coronavirus Disease 2019 Patients" Crit Care Explor . 2021 Jan 8;3(1) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33458687/

La conclusion de cette étude : l' échographie veineues est facilement réalisée et interprétée de manière fiable pour la visualisation du contraste d'écho spontané. La présence d'un contraste d'écho spontané chez les patients atteints de maladie à coronavirus 2019 est associée à une hyperviscosité et à une augmentation des taux d'événements thrombotiques et de complications....chez 39 patients en réanimation. C'est à mon sens faux. L'hyperéchogénicité veineuse spontanée est retrouvée chez les patients alités, en réanimation et fébrile. L'augmentation de la température du corps de 1 degré , augmentent  ce phénomène notamment. Le raccourci hyperéchogénicité et risque thrombotique veineux au décours de la Covid-19 n'est pas à retenir. De plus la ;quantification de ce phénomène est très subjective, fréquence de sonde et machine dépendantes.

ISS BBB

Il serait intéressant que dans une prochaine mission spatiale une étude échographique des axes veineux sur plusieurs sites soit réalisée :  veines jugulaires, veine cave inférieure , veines fémorales et veines grandes saphènes, veines jumelles. De plus existe-t-il une activation des facteurs de la thrombose dans l'espace ? 

pestquetouside




Bon vol à Thomas Pesquet, "Houston no problem" 







#VACCINE2.0

Procréation et AOD

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


Source illustration :https://fr.vecteezy.com/art-vectoriel/2216299-un-dessin-en-ligne-continu-de-femme-enceinte-silhouette-image-de-mere-heureuse-jeune-maman-tient-son-ventre-femme-heureuse-femme-s-jour-de-personnage-femmes-avec-illustration-vectorielle-grossesse

"Décider d'avoir un enfant , c'est accepter que votre coeur se sépare de votre corps et marche à vos côtés pour toujours " Katharine Hadley

Analyse article
: Reproductive issues in women on direct oral anticoagulants,Jan Beyer‐Westendorf MD Sandra Marten MD, Res Pract Thromb Haemost. 2021;5:e12512.


Les femmes traitées par AOD et le désir de grossesse

De plus  en plus des femmes en âge de procréer sont traitées par un anticoagulant oral direct (AOD)  suite à une maladie thrombo-embolique veineuse le plus souvent, dans de rares cas pour un problème cardiologique. Le profil des AOD peut poser des problèmes dans cette population jeune, en âge de procréer.

Voici ce que dit le CRAT  à propos des AVK (Coumadine) et de la grossesse (Centre de Références sur les Agents Tératogènes). Il est évident que dès que la grossesse est connue, l'arrêt des AVK est impérative avec relais par un autre anticoagulant si cela est impératif, le plus souvent , relais par une Hépérine de Bas Poids Moléculaire (HBPM) curative. Le risque d'embryotoxiré est garce en cas de poursuite des AVK en cas de grossesse.
 
 CRAT AVK

Le CRAT s'est prononcée récemment sur la gestion des AOD en cas de grossesse  en 2021: 
Si les données actuellement disponibles permettent de ne pas inqui'ter une patiente découvrant qu’elle est enceinte alors qu’elle est traitée par apixaban, rivaroxaban ou dabigatran, pour la suite de la grossesse il est toujours préférable a ce jour de relayer l’AOD par une HBPM ou une Héparine non fractionnée . De principe une échographie de qualité pourra être proposée, en particulier en cas d’exposition à l’apixaban ou au dabigatran pour lesquels les donnees cliniques sont les plus parcellaires, mais rivaroxaban idem. Pour que les connaissances sur ces médicaments progressent, il est important de colliger les grossesses exposées ,de préférence de de manière prospective, c’est-a -dire en les signalant dès la découverte de la grossesse, en particulier au CRAT

Position du GEMMAT (Groupe d'Etude Multidisciplinaire en Maladie Thrombotique)
 Informez immédiatement votre médecin si vous découvrez que vous êtes enceinte ou si vous souhaitez l’être. L’utilisation de votre anticoagulant est généralement déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement. D’autres types de traitement anticoagulant pourront
être prescrits. Parlez-en à votre médecin.

Propostions de conduite à tenir par l'article qui fait l'objet de l'analyse (Reproductive issues in women on direct oral anticoagulants)
GROAOD1
AODGROS2
AOBGRS55
AODGROS4Jusqu'à présent, seules quelques données cliniques issues de rapports de cas et d'études de petite cohorte ont rendu compte des issues de la grossesse après une exposition a un AOD pendant la grossesse, et de nombreuses sources de données se sont avérées manquer d'informations importantes sur les résultats. Cette situation a été revue dans une note d'orientation de l'ISTH en 2016. Dans ce document, le risque d'embryopathie AOD était considéré comme suffisamment faible pour déconseiller l'interruption volontaire de grossesse par crainte d'embryotoxicité AOD et en faveur d'une surveillance étroite de la grossesse. Cependant, les auteurs ont clairement indiqué que les données disponibles étaient insuffsantes pour exclure un risque d'embryotoxicité lié à l'exposition aux AOD pendant la grossesse.

Pour être complet un article paru dans le Lancet Haematology  en 2010 : Safety of direct oral anticoagulant exposure during pregnancy: a retrospective cohort stud (Sécurité de l'exposition directe aux anticoagulants oraux pendant la grossesse: une étude de cohorte rétrospective),  VOLUME 7, ISSUE 12, E884-E891, DECEMBER 01, 2020 et dirigé par le Pr Saskia Middeldorp,apporte des données intéressantes.

Etude rétrospective de  1193 rapports d'exposition aux AOD pendant la grossesse:  49 de médecins, 48 ​​du registre ISTH, 29 du service d'information tératologique, 62 de l'autorité pharmaceutique allemande, 536 de Bayer (extrait du système de pharmacovigilance Bayer, de l'OMS VigiBase et du système de notification des événements indésirables de la FDA), 87 de Boehringer Ingelheim, 16 de Daiichi Sankyo, 98 de la recherche documentaire, deux de la recherche sur la page d'accueil de la FDA, dix de la revue de la stratégie d'évaluation et d'atténuation des risques et 256 des rapports de l'EMA.
1 s2.0 S2352302620303276 gr2 lrg

"Bien que les rapports sur l'issue de la grossesse après une exposition à un AOD ne comportent pas de détails importants et décrivent principalement les expositions au rivaroxaban, les données disponibles ne suggèrent pas que l'exposition à l'AOD pendant la grossesse comporte un risque élevé d'embryopathie. Les recommandations de l'ISTH de 2016 contre l'interruption volontaire de grossesse par crainte d'embryotoxicité DOAC et la recommandation en faveur d'une surveillance étroite de la grossesse sont toujours valables. Les données sur l'issue de la grossesse sont saisies de manière incohérente dans les bases de données de pharmacovigilance, ce qui indique un fort besoin d'un système de notification plus robuste."


Au total , la meilleure solution si l'anticoagulation par un AOD pour une MTEV doit être maintenue durant la  grossesse  un relais par une HBPM curative s'impose .

Attention pas de relais en période préconception.  Une HBPM préventive n'est pas à priori à retenir. MAIS si la patiente est traitée par un AOD faible dose (apixaban 2.5 mg X 2 ou rivaroxaban 10 mg), une HBPM à dose prohylactique est suffisante .Un AOD faible dose est peu ,souvent indiqué chez une femme jeune ce qui est un non sens, mais actuellement on voit tout et son contraire quant à la posologiue des AOD. I

Il faut rassurer la patiente et surtout en cas d'instauration d'un AOD chez une femme en âge de procréer la prévenir sur la nécessité impérative de prévenir la ou le médecin qui la suii qu'elle est enceinte, sans dramatisation.

Période préconception et AOD : maintien des AOD , aucun relais
Grossesse confirmée : STOP AOD et relais HBPM curative en mono-injection, relais HBPM préventive si AOD "low dose", mais rien n'est documenté à ce jour sur cette éventualité,

L'utilisation du Score de Lyon peut être une bonne alternative (https://www.gemmat-thrombose.fr/risque-thrombotique-grossesse/) comme le Score Stratége (https://www.portailvasculaire.fr/benefice-de-la-prevention-des-evenements-thrombotiques-guidee-par-le-score-strathege-chez-la-femme), surtout pour les patientes jeunes "low dosées" en AOD........ça existe, à mon avis à tort, dans l'état actuel de nos connaissances....mais c'est aussi la vraie vie......
Source 
#VACCINE2.0

Le Drainage Lymphatique Manuel est-ce que ça marche vraiment ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Signé : Jean-Claude Ferrandez, kinésithérapeute, Institut du cancer Avignon-Provence. Formateur en rééducation lymphatique Institut national de la kinésithérapie, président AKTL (http://www.aktl.org/)

"L'élégie est aussi essentiellement lymphatique que le dithyrambe est bilieux." Honoré de Balzac

"L'homme froid discute, l'homme passionné agit, l'un a de la lymphe et l'autre du sang. Un homme froid qui agit est terrible." Honoré de Balzac
 
" Il n 'y a pas de problème que l'absence de solution ne puisse résoudre " d'après JC Rufin

Quel médecin vasculaire n’a pas entendu parler du DLM pour le traitement de certains
œdèmes ?

Une petite mise au point est nécessaire pour comprendre que certains pensent qu’il s’agit d’une technique totalement inutile ou à l’inverse que d’autres sont persuadés que c’est miraculeux.

Revenons à la naissance de l’expression. C’est en 1932 qu’ Emil Vodder, danois, décrit une « méthode de stimulation du système lymphatique ». Dès le départ, ça commence très mal. Cet homme n’est pas issu du monde médical ,mais du monde de l’esthétique. Il lui sera dur de s’introduire dans le monde scientifique. Sa méthode est basée sur les connaissances du système lymphatique qui se résument à l’époque pratiquement à celles de l’anatomie. Comment donc stimuler le fonctionnement d’un système dont on ne connait pas la physiologie ? A cette date, la description de l’unité motrice de la lymphe, le lymphangion n’est pas faite. Néanmoins, ce type de massage donne quelques résultats cliniques sur des œdèmes du visage.

Quelle est la procédure de la technique de l’époque ? Elle est basée sur une « conception », une « idée » qu’en appuyant sur les ganglions lymphatiques, dénommés depuis lymphonoeuds, ces massages provoqueraient leur vidange et par là préparerait l’évacuation de la lymphe. Les travaux de Sappey (19ième) et Rouvière (20ième) mettant en évidence leur nombre importants au cou, aux aisselles, à l’aine et dans l’abdomen, Vodder déclare que leur massage est un préalable incontournable à l’amélioration du fonctionnement de tout le système. Aucune démonstration scientifique n’appuie cette thèse. Vu le nombre considérable de lymphonoeuds, le travail préalable au traitement d’un œdème prend un temps considérable. Le massage de Vodder utilise des mouvements avec les doigts effectués sur le lieu de l’œdème. Ils ont des noms particuliers qui sentent bon le Romantisme: cercle sur place, technique de la pompe, de la pelle, technique rotative. Ces qualificatifs sont juste utiles pour une mémorisation pédagogique. Il est vrai que les indications de ces massages balayent le champ de l’esthétique et restent basées sur des croyances, sur la foi en l’enseignant plutôt que sur des démonstrations (Inflammations, acné, cellulite, rage de dents…).

Malgré cela, certains pratiquent encore la technique « originelle » et n’en démordent pas.
On comprend que tout cela est bien éloigné de l’Evidence Based Medicine des médecins et de l’Evidence Based Practice des kinésithérapeutes.

Alors qu’est-il démontré aujourd’hui. Les masques tombent.

Qu’il n’y a pas de preuve que de masser des nœuds lymphatiques permette de les vidanger, ni de diminuer l’œdème qui s’y rend. La plupart du temps rien ne sert de vouloir les vider, ils ne sont pas engorgés…

JCF QAKY                                                                           Figure 1

Le massage à distance de la zone de l’œdème, en aval (appelé massage d’appel) n’a pas d’action de vidange. La démonstration en a été faite par phlétysmographie (Figure 1) . De toute façon, les collecteurs de la zone d’aval sont vides et leur lymphangions ne sont pas contractables.

Les manœuvres de drainage ont toujours eu la réputation de devoir être réalisées avec des pressions douces. Cela ne reste vrai que dans les œdèmes mous qui prennent le godet. Mais dans les œdèmes plus infiltrés, la pression appliquée doit être plus importante pour obtenir une modification clinique. Cette observation se fait à l’instar du choix des classes de compression pour les orthèses des membres inférieurs.

bandages3 1024x683

Enfin et surtout pour être efficace, une technique de drainage lymphatique manuel doit être suivie par la mise en place d’une compression ,car les effets de la technique manuelle s’interrompent avec l’arrêt de son application.

scientDLM                                                                                   Figure 2

Cette technique actualisée améliore la fonction lymphatique comme en témoigne la comparaison des images lymphoscintigraphiques réalisées avant et après drainage (Figure 2).

Cette qualité lui donne des vertus spécifiques dans le traitement des lymphoedèmes.

Au fait dernier point : le drainage lymphatique manuel n’existe pas ! C’est le drainage manuel qui est le seul reconnu en France par les organismes de sécurité sociale à la nomenclature des actes professionnels (CCAM). Personne ne peut électivement stimuler le système lymphatique. Tout drainage manuel ne peut que favoriser au moins un drainage lymphatico-veineux. Heureusement que la veine est là, sinon le seul débit lymphatique ne permettrait que d’obtenir une infime modification du volume d’un œdème.

PS : Méfions-nous des méthodes qui portent un nom propre. Ces méthodes éponymes décrites se figent à la date de leur publication et ne peuvent plus évoluer. Si la médecine fait partie des disciplines qui évoluent, il en va de même des techniques de kinésithérapie au plus grand bénéfice de nos patients.

aktk

« Ceux qui disaient que… »

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 

Signé : Dr Joelle Laffont, Médecine Vasculaire, Toulouse

 "Il n'y a pas six ou sept merveilles dans le monde, il n'y en a qu'une : c'est l'amour." Jacques Prévert

Un très beau texte de Jacques Prévert revisité par François Morel.

Poésie et Humour un heureux mélange.

Le 03 avril 2020 François Morel sur les ondes de France Inter, revisitait une poésie de Jacques Prévert (« Tentative de description d’un dîner de têtes à Paris-France ») et l’adaptait avec humour à la situation inédite d’alors. Celle du 1er confinement … et pas le dernier ! Celle de ceux qui doctement parlaient et parlent encore. Celle des penseurs, des diseurs du « faire correct » selon leur expertise, des faiseurs mais surtout par les autres selon un proverbe de bon sens paysan « grand diseur petit faiseur ».

Ce texte « ancien » remis au gout du jour rimait bien avec l’ambiance de 2020, et comme par moment nous avons l’impression collective d’en être au même point ou pas plus loin, même si la perspective du « tombé de masques » nous est agitée en récompense de « l’abnégation des bons petits soldats » que nous sommes et avons été (et seront peut-être encore), voyons voir s’il sonne toujours avec un air de vrai à l’orée de l’été 2021.

38091073 33413959

Voici le résultat de cette performance littéraire soutenue par une fine observation. Tout cela est positif tout comme notre ressenti actuel en ce déconfinement 3 

Ceux qui pieusement, ceux qui copieusement,

Ceux qui disaient « C’est rien qu’une grippe ! », « C’est un virus de plus »,

Ceux qui disaient « faudrait pas qu’ils en profitent pour annuler les élections ».

Ceux qui disaient « ce serait un déni de démocratie ».

Ceux qui disaient « ce serait un coup d’État ».

Ceux qui disaient ni plus ni moins.

Ceux qui disaient « il n’y a pas de risque dans les bureaux de vote ».

Ceux qui disaient « ils en font un peu trop quand même »,

Ceux qui disaient « le masque ne sert à rien ».

Ceux qui disaient « et puis de toute façon, c’est pas facile à mettre »,

Ceux qui parlaient fort.

Ceux qui péroraient.

Ceux qui disaient « c’est le moment de faire des bonnes affaires en Bourse aujourd’hui ». Ceux qui disaient qu’il fallait faire des économies.

Ceux qui ne savaient pas mais qui parlaient quand même. Ceux qui parlaient quand même sans savoir, mais qui en plus à la télévision, étaient payés. Ceux qui jamais ne disent « je ne sais pas ». Ceux qui n’arrivent jamais à se taire. Ceux qui continuent de l’ouvrir en ne sachant pas plus,

Ceux qui, après s’être rapidement excusés, avoir fait leur mea culpa sommaire parlent à nouveau, parlent toujours, parleront encore pour faire marcher le grand commerce de la machine à bavardage qui ne coûte pas cher et rapporte gros,

Ceux qui pieusement, ceux qui copieusement, ceux qui benoitement reléguaient les directives d’un libéralisme assumé,

Ceux qui disaient que l’hôpital était une entreprise comme une autre, ceux qui enjoignaient l’ensemble des établissements hospitaliers à résorber le déficit, ceux qui d’un revers de main balayaient l’argumentation du personnel quand il alertait les responsables en disant « nous sommes déjà en sous effectifs », ceux qui disaient aux infirmières en colère « si la situation vous insupporte vous n’avez qu’à rendre vos tabliers », ceux qui devaient pleurer de honte dans les tabliers des infirmières, ceux qui étaient sourds face à la détresse du personnel hospitalier, ceux qui osaient dire que le suicide d’un cadre hospitalier sur son lieu de travail n’avait rien à voir avec la gestion d’un hôpital, ceux qui demain seront peut-être les mêmes pour diriger les hôpitaux et la politique de santé,

Ceux qui ont du travail, ceux qui n’en n’ont pas, ceux qui en cherchent qui n’en cherchent pas,

Ceux qui l’hiver se chauffent dans les églises, ceux qui regardent leur chien mourir, ceux qui croupissent, ceux qui voudraient manger pour vivre, ceux qui n’ont jamais vu la mer, 

Ceux qui profitent du confinement pour lire Prévert. » texte de F. Morel

"Ceux qui disaient que"... François Morel relit Jacques Prévert pendant le confinement (franceinter.fr)


Capture decran 2017 02 14 a 15.13.47

Bonus parce que le plaisir des mots ne se boude pas. Merci Monsieur Prévert.

Le texte original de « Tentative de description d’un dîner de têtes à paris-france ».

Ceux qui pieusement ….

Ceux qui copieusement …

Ceux qui tricolorent

Ceux qui inaugurent

Ceux qui croient

Ceux qui croient croire

Ceux qui croa-croa

Ceux qui ont des plumes

Ceux qui grignotent

Ceux qui andromaquent

Ceux qui majusculent

Ceux qui chantent en mesure

Ceux qui brossent à reluire

Ceux qui ont du ventre

Ceux qui baissent les yeux

Ceux qui savent découper le poulet

Ceux qui sont chauves à l’intérieur de la tête

Ceux qui font les honneurs du pied

Ceux qui debout les morts

Ceux qui baïonnette… on

Ceux qui donnent des canons aux enfants

Ceux qui donnent des enfants aux canons

Ceux qui flottent et ne sombrent pas

Ceux qui ne prennent pas le
Pirée pour un homme

Ceux que leurs ailes de géants empêchent de voler

Ceux qui plantent en rêve des tessons de bouteille sur la grande muraille de Chine

Ceux qui mettent un loup sur leur visage quand ils mangent du mouton

Ceux qui volent des œufs et qui n’osent pas les faire cuire

Ceux qui ont quatre mille huit cent dix mètres de Mont-Blanc, trois cents de Tour Eiffel, vingt-cinq centimètres de tour de poitrine et qui en sont fiers

Ceux qui mamellent de la France

Ceux qui courent, volent et nous vengent, tous ceux-là, et beaucoup d’autres entraient fiévreusement à l’Elysée en faisant craquer les graviers, tous ceux-là se bousculaient, se dépêchaient, car il y avait un grand dîner de têtes et chacun s’était fait celle qu’il voulait

Ceux qui travaillent dans la mine

Ceux qui écaillent le poisson

Ceux qui mangent la mauvaise viande

Ceux qui fabriquent les épingles à cheveux

Ceux qui soufflent vides les bouteilles que d’autres boiront pleines

Ceux qui coupent leur pain avec leur couteau

Ceux qui passent leurs vacances dans les usines

Ceux qui ne savent pas ce qu’il faut dire

Ceux qui traient les vaches et ne boivent pas le lait

Ceux qu’on n’endort pas chez le dentiste

Ceux qui crachent leurs poumons dans le métro

Ceux qui fabriquent dans les caves les stylos avec lesquels d’autres écriront en plein air que tout va pour le mieux

Ceux qui ont trop à dire pour pouvoir le dire

Ceux qui ont du travail ceux qui n’en ont pas ceux qui en cherchent ceux qui n’en cherchent pas

Ceux qui donnent à boire aux chevaux ceux qui regardent leur chien mourir

Ceux qui ont le pain quotidien relativement hebdomadaire

Ceux qui l’hiver se chauffent dans les églises ceux que le suisse envoie se chauffer dehors

Ceux qui croupissent ceux qui voudraient manger pour vivre

Ceux qui voyagent sous les roues

Ceux qui regardent la Seine couler

Ceux qu’on engage, qu’on remercie, qu’on augmente, qu’on diminue, qu’on manipule, qu’on fouille, qu’on assomme

Ceux dont on prend les empreintes

Ceux qu’on fait sortir des rangs au hasard et qu’on fusille ceux qu’on fait défiler devant l’arc

Ceux qui ne savent pas se tenir dans le monde entier

Ceux qui n’ont jamais vu la mer

Ceux qui sentent le lin parce qu’ils travaillent le lin

Ceux qui n’ont pas l’eau courante

Ceux qui sont voués au bleu horizon

Ceux qui jettent le sel sur la neige moyennant un salaire absolument dérisoire

Ceux qui vieillissent plus vite que les autres

Ceux qui ne se sont pas baissés pour ramasser l’épingle

Ceux qui crèvent d’ennui le dimanche après-midi parce qu’ils voient venir le lundi et le mardi, et

le mercredi, et le jeudi, et le vendredi et le samedi et le dimanche après-midi.


Paradoxe

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

«La motivation vous fait commencer, mais c’est l’habitude qui vous fait continuer.»  Jim Ryun

«La même énergie est utilisée pour dire »je continue » que pour dire »j’abandonne »  William Atkinson

"L'exaltation physique réduit l'hésitation de l'esprit. L'activité musculaire nettoie les regrets. Je ne pense plus, j'agis." Anita Conti
 
"Le travail: il y a des gens qui aspirent au travail, n'importe quelle sorte de travail, si pénible ou répugnant qu'il soit, pour chasser l'âpreté de leur vie et bannir de leur esprit les pensées qui tuent." Philip Roth

Analyse article
: The physical activity paradox in cardiovascular disease and all-causemortality: the contemporary Copenhagen General 
Population Study with 104 046 adults, Andreas Holtermann, Peter Schnohr, Børge Grønne Nordestgaard , and Jacob Louis Marot, European Heart Journal (2021) 00, 1–14 (https://academic.oup.com/eurheartj/article/42/15/1499/6213772

Le paradoxe de l'activité physique dans les maladies cardiovasculaires et la mortalité toutes causes: l'étude de la population générale de Copenhague à propos 104046 adultes


ehab087f6
Article très intéressant qui lève des incertitudes. Est ce qu'un travail "physique"peut entrainer une réduction du risque cardio-vasculaire. ?  
 
Buts 

L'activité physique pendant les loisirs est associée à un risque réduit de maladie cardiovasculaire et de mortalité toutes causes confondues, alors que ces relations pour l'activité physique professionnelle ne sont pas claires. Ce travail a  testé l'hypothèse selon laquelle l'activité physique de loisir est associée à une réduction des événements cardiovasculaires majeurs (MACE) et du risque de mortalité toutes causes confondues, tandis que l'activité physique professionnelle est associée à des risques accrus.

Méthodes et résultats 

104 046 femmes et hommes âgés de 20 à 100 ans  ont été étudié dans l'étude de la population générale de Copenhague sur la période  2003-2014 avec un suivi médian de 10 ans. L'activité physique de loisirs et l'activité physique professionnelle étaien basées sur l'auto-évaluation avec quatre catégories de réponse. Il a été observé 7913 (7,6%) MACE et 9846 (9,5%) décès de toutes causes. Par rapport à une faible activité physique pendant les loisirs, les rapports de risque ajustés multivariés (pour le mode de vie, la santé, les conditions de vie et les facteurs socio-économiques) pour  les MACE étaient de 0,86 (0,78-0,96) pour modéré, 0,77 (0,69-0,86) pour élevé et 0,85 (0,73 –0,98) pour une activité très élevée. Les valeurs correspondantes pour une activité physique professionnelle plus élevée étaient respectivement de 1,04 (0,95–1,14), 1,15 (1,04–1,28) et 1,35 (1,14–1,59). Pour la mortalité toutes causes confondues, les ratios de risque correspondants pour une activité physique plus élevée pendant les loisirs étaient de 0,74 (0. 68–0,81), 0,59 (0,54–0,64) et 0,60 (0,52–0,69), et pour une activité physique professionnelle plus élevée, respectivement 1,06 (0,96–1,16), 1,13 (1,01–1,27) et 1,27 (1,05–1,54). Des résultats similaires ont été trouvés dans les strates sur le mode de vie, la santé, les conditions de vie et les facteurs socio-économiques, et en excluant les personnes décédées dans les 5 premières années de suivi. Les niveaux des deux domaines d'activité physique n'ont pas interagi sur le risque de MACE (P  = 0,40) ou mortalité toutes causes ( P  = 0,31).

Conclusion 

Une activité physique plus élevée pendant les loisirs est associée à une réduction des MACE et du risque de mortalité toutes causes, tandis qu'une activité physique professionnelle plus élevée est associée à des risques accrus, indépendamment les uns des autres. L'ensemble des résultats du tableau ci-dessu sest édifiant l

Commentaires

Cette conclusion est logique. L'activité physique en rapport avec un travail, n'est pas réalisée dans les mêmes coondtions que l'activité phusique "loisir". Cette activité "professionnelle" est contrainte, se fait dans un contexte de stress, par des personnes non entrainées et présentant souvent de multiples facteurs de risque cardiovasculaires : tabac, surcharge pondérale, diabète,et autres fcateurs de comorbitiés non contrôlés.

Souvent les patients vasculaires lorsque on parle d'activité physique reponden :  "au travail, je bouge, je marche , je suis actif,"  quand je rentre chez moi je suis "crevé" , donc j'ai une activité physique. A la différence de l'activité physique loisir , au travail la démarche n'est pas volontaire mais subie.

L'activité physique est une mesure préventive efficace des maladies cardiovasculaires et de la mortalité toutes causes confondues. Cependant, des études récentes ont observé que l'effet potentiel de l'activité physique sur la santé dépend du domaine dans lequel elle est pratiquée. Alors que l' activité physique de loisir (sports, loisirs et transport) est bien documentée pour être bénéfique aux maladies cardiovasculaires et à la  mortalité toutes causes confondues, alors l' activité physique au travail ne sont pas toujours signalée associée à une amélioration santé.

Une revue systématique a même révélé que les hommes ayant une activité physique professionnelle élevée ou faible avaient un risque accru de mortalité toutes causes confondues. Un examen général récent a révélé qu'une activité physique professionnelle élevée est associée à un risque réduit de certains problèmes de santé (cancers, maladies coronariennes et diabète de type 2), mais à un risque accru d'autres problèmes de santé ( arthrose, mauvaise qualité du sommeil, et mortalité toutes causes chez les hommes). Les auteurs ont conclu qu '«il est nécessaire de disposer de preuves de meilleure qualité pour fournir une déclaration sans équivoque sur les effets sur la santé de l'activité physique au travail».

Cet effet potentiel contrasté sur la santé de l'activité physique pendant les loisirs et de l'activité physique professionnelle est appelé le «paradoxe de l'activité physique». Une explication probable du paradoxe de l'activité physique réside dans les caractéristiques très différentes de l'activité physique lorsqu'elle est pratiquée pendant les loisirs et le travail. L' activité physique de loisir comprend souvent des mouvements dynamiques à des niveaux d'intensité de conditionnement suffisants pour améliorer la condition cardior-espiratoire sur de courtes périodes avec suffisamment de temps de récupération. En revanche, le travail exige souvent une charge statique, les postures de travail monotone et maladroits, et d' autres activités non conditionné pendant plusieurs heures par jour sans temps de récupération suffisant.

Une activité physique plus élevée pendant les loisirs est associée à un risque réduit de MACE et de mortalité toutes causes, tandis qu'une activité physique professionnelle plus élevée est associée à des risques accrus, indépendamment les uns des autres. La nouvelle démonstration de l'association indépendante des deux types d'activité physique sur le risque de MACE et la mortalité toutes causes soutient le  concepet de paradoxe de l'activité physique. Les services de médevcine du travail doivent prendre en compte ce paradoxe, de même que les médecins.

activite physique infog ng responsive half

L'incitation à une activité physique chez les patients qui ont une activité physique durant leur travail est difficile.  C'est ce que nous apporte la vraie vie. L'activité physique loisir au cours de l'activité de travail entrainent des bienfaits indéniables. Elle augmentre la productivité des employés. L' organisation des séances d’activité physique au travail est un plus. Selon plusieurs études, le sport favorise la motivation, la performance ainsi que la créativité. La pratique régulière d’activité physique modérée réduit aussi le stress et les risques de problèmes de santé mentale. Malgré tous ces bienfaits, la plupart des travailleurs ne pratiquent malheureusement pas les 30 minutes de sport quotidiennes recommandées........C'est une coutume dans les pays asiatiques. Par exemple le Qi Gong en entreprise.

qiqong

Repenser l'organisation du travail en incluant l'activité physique est une URGENCE !
 
Source : 
https://recognition.altrum.com/blog/les-bienfaits-de-lactivite-physique-au-travail/#:~:text=Organisez%20des%20s%C3%A9ances%20d'activit%C3%A9,de%20probl%C3%A8mes%20de%20sant%C3%A9%20mentale.

L’empreinte au secours de la cécité environnementale

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Signé : René Moretti ,"expert en management durable", Cabrières d'Avignon, Président de ReseauCEP  http://reseaucep.com 

"On ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée que celui qui l'a généré." A. Einstein

Une conscience qui émerge

Oxfam France a publié en octobre 2020 un rapport qui lève le voile sur les émissions de gaz à effet de serre issues des activités de financement et d’investissement des six principales banques françaises. Selon l’ONG, ces émissions représentent près de 8 fois les émissions de la France entière.

Novethic rapporte que Schneider Electric a annoncé le lancement du "Zero Carbon Project". Ce plan entend aider les 1 000 premiers fournisseurs de l’entreprise à réduire leurs émissions de CO2 de 50 % d’ici à 2025.

Selon le Water Footprint Network, la production d’un kilogramme de viande de bœuf consomme 15 000 litres d’eau, celle d’un jean en coton 10 000 litres et celle d’une tasse de café 130 litres.

water footprint

Les trois éléments qui précèdent ont un dénominateur commun : la notion d’empreinte, qui prend en compte les impacts sur tout le spectre de la vie d’un produit, d’un service, d’un individu, d’une entreprise ou d’une collectivité. L’empreinte la plus connue, que beaucoup citent sans savoir précisément ce qu’elle représente, est l’empreinte carbone, mais l’empreinte sur l’eau est tout aussi importante (la raréfaction de l’eau potable constitue probablement, avec le changement climatique, l’une des deux menaces environnementales majeures de ce siècle) ainsi que l’empreinte écologique qui représente la consommation humaine, exprimée en hectares globaux (hag), de cultures, de pâturages, de produits forestiers, de zones de pêche, d’espaces bâtis et de forêt (pour la capture des émissions de CO2).



Pourquoi la notion d’empreinte est-elle si importante ?

Toute analyse d’impact est biaisée si on néglige de prendre en compte la notion d’empreinte. Tout un chacun a eu l’occasion de débattre sur la polémique autour de la voiture électrique, très vertueuse quand elle roule sans émettre de CO2 mais dont le bilan est moins reluisant si l’on prend en compte les émissions liées à la fabrication de ses composants, à la production d’électricité nécessaire à la recharge de la batterie, et à la fin de vie du véhicule.

Je me souviens d’une étude réalisée par le WWF concernant l’empreinte sur l’eau d’un litre de bière produit par SAB Miller en Afrique du Sud. Le résultat était de 155 litres d’eau par litre de bière, dont seulement 2,2 litres concernaient l’étape de brassage proprement dite et 152,3 litres les céréales utilisées pour la fabrication.

C’est ainsi que de nombreux individus qui pensent vivre vertueusement au plan écologique peuvent avoir un impact considérable du fait de la façon dont leur épargne est orientée. Il est acquis en effet qu’environ 40% des émissions de CO2 d’un particulier français sont liées à son épargne.

Quelles applications pratiques dans la responsabilité environnementale des entreprises ?

Les règles de la RSE ( responsabilité sociétale des entreprises ) demandent entre autres aux entreprises de mesurer et de réduire les différents impacts environnementaux liés à leur activité. Mais, lorsque des actions sont mises en place, elles concernent la plupart du temps les impacts directs, liés à la stricte activité, sans inclure l’amont et l’aval. Or il est extrêmement important de prendre en compte la totalité de la vie d’un produit ou d’un service, du berceau à la tombe, ou mieux du berceau au berceau, car toute fin de vie devrait conduire à une renaissance par le recyclage.

acv web 2

Dans un monde idéal il faudrait utiliser l’outil appelé Analyse du Cycle de Vie (ACV) pour suivre l’impact environnemental d’un produit à toutes les étapes de sa vie, de la matière première gracieusement fournie par dame nature jusqu’au démarrage d’une nouvelle vie par le recyclage, en termes de consommation de ressources, d’émissions dans l’air, de rejets d’effluents liquides et de production de déchets solides. Chaque fournisseur de produit intermédiaire délivrerait ainsi à son client une sorte de carte d’impacts qui serait intégrée à l’étape de fabrication suivante et ainsi de suite, la responsabilité de la fin de vie du produit fini incombant à l’entreprise qui le met sur le marché, l’ACV finale constituant l’empreinte objective du produit
impactnumerique
En réalité l’ACV est un outil très complexe et de ce fait difficile et coûteux à mettre en œuvre. C’est la raison pour laquelle elle est très peu utilisée dans sa forme intégrale, notamment par les petites entreprises. Cependant, à défaut d’en faire une utilisation stricto sensu, il est fondamental d’en respecter le principe, en prenant en compte les impacts les plus importants liés à l’activité, en intégrant l’amont et l’aval. Il est notamment déterminant de choisir ses fournisseurs en fonction de leur propre empreinte et de sourcer localement ses approvisionnements, de même qu’il est indispensable de fournir aux utilisateurs la solution de fin de vie d’un produit.

Vers une vision plus objective des impacts ?

Dans un article publié début avril 2021, Novethic rapporte que le cabinet Axylia vient de dévoiler son Indice Vérité40 : Son CAC 40 classe les entreprises en fonction de leur capacité à payer ce qu’il appelle la facture carbone, soit la traduction de leurs émissions de CO2 valorisées à 108 euros par tonne selon préconisation du GIEC[1]. Or, aujourd'hui, moins de la moitié des grandes entreprises françaises du CAC 40 est en capacité de la payer, ce qui signifie que ces entreprises créent une valeur artificielle au détriment du bien commun, tout simplement parce que la notion d’empreinte a été soigneusement ignorée.

Il est clair qu’une règlementation plus pertinente et plus globale serait de nature à changer la donne, mais les entreprises ont d’ores et déjà un rôle à jouer en procédant à une évaluation plus objective de leurs impacts, les gérants de portefeuille en proposant des placements plus vertueux et les particuliers en s’intéressant de plus près à l’usage qui est fait de leur épargne.

[1] Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, créé en 1988

10 Mai 2021

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Je doute que toute la philosophie du monde parvienne à supprimer l'esclavage : on en changera tout au plus le nom." Marguerite Yourcenar

"Le plus dur des esclavages est l'esclavage de la pensée ; s'y soumettre volontairement dans un intérêt de crainte ou d'ambition, s'appliquer soi-même un sceau sur les lèvres pour empêcher une vérité utile de s'en échapper, c'est une manière de se vendre !" Ernest Legouvé

"La pire honte de l'esclavage, c'est de rabaisser les hommes encore plus bas que les plus bas des animaux." Jean Van Hamme

"Cela semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse." "Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres." "La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute." Nelson Mandela
 
L'esclavage est l'asservissement de l'homme par l'homme. Mais attention l'esclavage n'est pas synonyme d'asservissement d'un noir par un blanc. L'esclavage a existé et existe encore au niveau interracial.

Retour sur l'histoire

« En Franche-Comté, à Champagney, petite commune située à une vingtaine de kilomètres de Belfort, il existe depuis plus de 40 ans, un lieu de mémoire autour de l’esclavage des Noirs qui trouve son origine dans l’histoire même de ce village : « la Maison de la Négritude et des Droits de l’Homme ». Ce mémorial rappelle que, dès 1789, les habitants de Champagney se sont indignés de cette forme d’esclavage. A cette époque, l’esclavage des Noirs alimenté par la traite négrière était normal et légal. L’esclave n’était pas considéré comme un être humain mais comme un bien mobilier qui permettait de mettre en valeur les colonies d’Amérique.

traite10052021

Le 19 mars 1789 a lieu la rédaction du cahier de doléances de la communauté de Champagney, document qui contient en son sein le fameux article 29 – le « vœu de Champagney » - en faveur de l’abolition de la traite négrière.



« Les habitants et communauté de Champagney ne peuvent penser aux maux que souffrent les nègres dans les colonies, sans avoir le cœur pénétré de la plus vive douleur, en se représentant leurs semblables, unis encore à eux par le double lien de la religion, être traités plus durement que ne le sont les bêtes de somme. Ils ne peuvent se persuader qu'on puisse faire usage des productions des dites colonies si l'on faisait réflexion qu'elles ont été arrosées du sang de leurs semblables : ils craignent avec raison que les générations futures, plus éclairées et plus philosophes, n'accusent les Français de ce siècle d'avoir été anthropophages, ce qui contraste avec le nom de français et encore plus celui de chrétien. C'est pourquoi, leur religion leur dicte de supplier très humblement Sa Majesté de concerter les moyens pour, de ces esclaves, faire des sujets utiles au royaume et à la patrie. »


Le premier décret d’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises est voté sous l’influence de et par Robespierre et les membres de la Convention le 4 février 1794 (le 16 pluviôse de l’an II, dans le calendrier révolutionnaire).

Le texte prévoit une abolition de l’esclavage dans les colonies françaises sans indemnisation des propriétaires : « La Convention nationale déclare que l’esclavage des Nègres, dans toutes les Colonies, est aboli ; en conséquence elle décrète que tous les hommes, sans distinction de couleur, domiciliés dans les colonies, sont citoyens Français, et jouiront de tous les droits assurés par la constitution. – Elle renvoie au comité de salut public, pour lui faire incessamment un rapport sur les mesures à prendre pour assurer l’exécution du présent décret ».

E03 qidXMAU665Z
"l'invisibilité de la pauvreté". Un chef-d'œuvre. Le nom de l’artiste est Kevin Lee.

Henri Grégoire (dit l’abbé Grégoire), De la traite et de l’esclavage des Noirs, 1815.

"Si les habitants de Haïti avaient des représentants au congrès de Vienne, ils feraient observer, sans doute, que le droit de la France à les asservir est aussi illusoire que celui qu’ils s’arrogeraient de vouloir asservir la France, et qu’un peuple qu’on veut subjuguer rentre dans l’état de nature contre ses agresseurs. Il serait honorable pour le gouvernement français qu’il renonçât spontanément à la clause qui concerne la traite : il est douloureux de penser que cette stipulation, la dernière sans doute de ce genre, souillera nos annales. Avilir les hommes, c’est l’infaillible moyen de les rendre vils. L’esclavage dégrade à la fois les maîtres et les esclaves, il endurcit les coeurs, éteint la moralité et prépare à tous des catastrophes.Fasse le ciel qu’on voie les puissances de l’Europe, d’un concert unanime, déclarer que la traite étant une piraterie, ceux qui tenteraient de la faire doivent être saisis, jugés et punis comme forbans, admettre comme principe fondamental l’émancipation progressive des hommes de toute couleur, proscrire à jamais un commerce qui a fait couler tant de larmes, tant de sang et dont le souvenir perpétué dans les fastes de l’histoire est la honte de l’Europe !"

new slaves marilena nardi
New Slaves Exploitation and death of immigrants, laborers in the Italian countryside. The global market. Marilena Nardi

Voici les "cartes" de l'esclavagisme dans le monde actuel : réveillez vous ! 
 
EbDXmPBXgAEfKtS
mondeesc
 
eclav444escla66666

Cap 110, a monument to slavery on the Anse Caffard in MartiniqueCap 110, un monument à l'esclavage sur l'anse Caffard, Martinique
MARTINIQUE : Le mémorial "Cap 110 Mémoire et Fraternité" commémore cette tragédie longtemps oubliée, symbole de la traite négrière et du commerce triangulaire. C'est une commande de la ville du Diamant à l'occasion des célébrations du 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage en 1998. L'artiste martiniquais Laurent Valère en est l'auteur.


L' esclavagisme dans le monde actuel ,au centre de Paris !!!!!

« Comment à notre époque, en France, peut-on encore trouver des gens réduits à l’état d’esclaves?», s’est émue la procureure dans son réquisitoire, avant de réclamer une peine de trois ans de prison dont un avec sursis, sur les dix encourus pour «traite d’être humain», «travail dissimulé», «emploi d’un étranger sans titre» et «aide au séjour irrégulier». Le couple Mpozagara (Burundi) a finalement été condamné pour tous ces chefs d’accusation. «Cette reconnaissance est très importante», s’est félicité le CCEM (COMITÉ CONTRE L'ESCLAVAGE MODERNE).Il s'agissait d'un esclavage "moderne" d'une noire par des noirs. Toutes les ethnies depuis la nuit des temps ont pratiqué l'esclavage, qui est une sorte de racisme mais qui va bien au-delà .

J'insiste l'esclavage a été un point commun à TOUTES les CIVILISATIONS, ce qui ne l'excuse en rien, c'est un fait qui appartient à notre patrimoine sociétal mondial, la preuve au milieu de Paris "l'esclavage moderne" existe encore.........effrayant ! Les migrants de toute origine sont les nouveaux esclaves. Quand est ce que cela va s'arrêter ? Nous sommes en 2021. Les commémorations c'est bien, mais uniquement quand toute forme d'esclavage aura disparu de la planète.

Clin d'oeil , VRAI , 10 Mai 2020 !!!

10mai2020black


Source

Statistiques : Aujourd'hui 681 - Hier 817 - Cette semaine 2320 - Ce mois-ci 3032 - Total 204714