Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

AOD 0.0 COUMADINE

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

iconographie : https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/themes-transversaux/city-statistics/indicateurs-qualite-vie.html

"De plus en plus, le vrai sens de la vie nous semble être l'amélioration de la qualité de la vie."Faith Popcorn

"La valeur plutôt que le nombre ; la qualité plutôt que la quantité." Proverbe vietnamien

"La qualité n'est pas une action , c'st une habitude " Aristote

Analyse article
: Quality of life in patients with pulmonary embolism treated with edoxaban versus warfarin, the Hokusai post- PE study investigators,
 
 
#VACCINE2.0

Good and Bad News

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 "Le virus ou le vaccin, il faut choisir." Yves M

“Ce sont les Grecs qui nous ont légué le plus beau mot de notre langue : le mot " enthousiasme" - du grec “en théo”, un Dieu intérieur. ” Louis Pasteur

GOOD NEWS
Situation au 19 Août 2021
Deux chiffres importants 
- 70,2% de la population a reçu une dose
- 60,5 % de la population a reçu 2 doses

Bravo et on continue
trackervacci
Rappelons une fois de plus que notre salut c'est la vaccination et la poursuite des gestes barrières et du port du masque, que l'on soit vacciné à 1 dose ou 2 doses

Demain peut être le vaccin pancoronavirus

E9VUa2aXIAA eV8

Les scientifiques cherchent des moyens d'immuniser les gens contre de nombreux coronavirus. Plusieurs stratégies se concentrent sur la protéine de surface commune à tous les membres de la famille virale
(https://www.sciencemag.org/news/2021/04/vaccines-can-protect-against-many-coronaviruses-could-prevent-another-pandemic?utm_campaign=SciMag&utm_source=JHubbard&utm_medium=Twitter)

BAD NEWS
Les anti-vax  : nuisibles, liberticides, anti solidaires, les ennemis de la population et du bon sens, "Il n'y a pas de vaccin contre la stupidité." Albert Einstein, "A quand un vaccin contre les ignares qui ne respectent rien, même pas leur santé." Lume
C5466D92 C53A 4AE6 ACBA DE852419CD99
Le variant DELTA, qui frappe plus fort 
N1 JdH8o
C'est ainsi qu'une épidémie de coronavirus provoquée par Delta pourrait se dérouler dans deux groupes hypothétiques de personnes pour la plupart vaccinées et pour la plupart non vaccinées, qui sont toutes exposées à suffisamment de virus pour infecter une personne  (https://www.nytimes.com/interactive/2021/08/12/science/covid-delta-breakthrough.html?smid=tw-nytimesscience&smtyp=cur
E9a0P8TXoAkuKwF
DONC VACCINATION +++++, non négociable

#VACCINE2.0

SOLIDARITE, où es tu ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

« Philosopher : faire que l’humanité triomphe ». Vincent Cespedes

"La solidarité doit s'éclairer à l'ombre de l'espoir " Sonia Lahsaini

"Je pense que sur terre s'affrontent depuis la nuit des temps, deux types d'humanité, l'une atrocement humaine, avide de pouvoir, mercantile, créatrice de guerres de souffrances et de destructions, l'autre plus joliment humaine, capable de partage, de solidarité, d'empathie pour les plus faibles, capable de s'ouvrir à la souffrance animale et végétale, capable de comprendre le sens de la vie tout simplement !" 
Guillaume Prevel

" La solidarité, ce n’est pas que la compassion. Elle est un sentiment d’unité et de responsabilité commune, a souligné Lech Walesa. Nous devons en faire la base de l’ordre mondial contemporain. Elle doit réunir la communauté internationale pour l’amener à réaliser sa supériorité sur les intérêts nationaux, en appelant à s’opposer à la vision de conflit et à y répondre par une vision de principes basée sur cette valeur. Nos rêves peuvent changer la face du monde mais ils doivent être accompagnés d’actions, a poursuivi  "Lech Walesa
SOLIDARITE
Dépendance mutuelle, fait d'être solidaire.
Synonymes : interdépendance, dépendance, unité, association, mutualité, réciprocité, coopération, entraide
Sentiment humanitaire, lien qui pousse des personnes à s'entraider

La solidarité est devenue un terme galvaudé, qui perd tout son sens premier. Si la pandémie prolifère c'est parce que nous avons manqué de solidarité entre nous. Quand on voit les masques mis n'importe comment, les masques qui n'assurent aucune protection, les rassemblement excessifs, familiaux et autres , on comprend que l'individualisme règne au dépens de la solidarité. Chacune et chacun doit se soucier de l'autre encore plus en période de pandémie, il s'agit de dépendance mutuelle et de réciprocité. Je me protège et je protège les autres. Une fois de plus il faut insister sur cette solidarité du respect des règles en temps de pandémie ? C'est notre arme numéro 1.

838 henri matisse la danse 1908 saint pc3a9tersbourg ermitage
"La « solidarité » est sans cesse invoquée aujourd’hui. Elle a acquis, jusque dans le Traité européen, le statut d’un principe de droit. Mais que veut-elle dire au juste ? S’agit-il d’un sentiment de sympathie qui nous porte à l’entraide, ou bien d’une réalité, celle de l’interdépendance entre tous les hommes, ou encore d’une valeur morale et même d’une obligation ? D’où nous vient cette notion énigmatique qui semble appelée à se substituer au troisième terme de notre devise" (https://www.cairn.info/revue-le-telemaque-2008-1-page-9.htm).........suite "Nous sommes passés d’un État social avec une vision organisatrice de la société visant à l’émancipation de chacun à un État correcteur des défaillances du marché. Sans cette responsabilité collective qui passe par la délibération et l’accord négocié, la solidarité relève plutôt d’un saupoudrage visant à colmater les brèches d’une société en proie à un individualisme forcené. Pourtant, à l’heure de la mondialisation, plus que jamais nous devrons être solidaires. Reste à choisir comment et dans quel cadre. La solidarité peut-elle retrouver sa dimension de contrat collectif, ou se réduira-t-elle à une version moderne de l’ancienne philanthropie,ou encore à un projet de société construit autour de la peur et de la recherche de sécurité ?"

Liberté, Egalité , Fraternité et Solidarité ,telle pourrait être note nouvelle devise.....modifiée par la pandémie qui doit nous faire retrouver cette valeur ancestrale. Chaque fois qu'il y a un cataclysme, une guerre, la solidarité est activée immédiatement . Elle est et doit être spontanée, le virus qui est un puissant activateur de tout, active aussi de facto la solidarité qui sommeille chez tout le monde.

Aujourd'hui la planète a un grand besoin de solidarité et d'adaptabilité, sinon ce sera l'injonction nous devons apprendre à vivre avec le virus qui est installé semble-t-il pour longtemps.

93640995 275675076769497 1050274540418317213 n
Les anti vax, les anti passes, sont anti-solidaires , ils sont des assassins en puissance, il s'agit d'une provocation inutile et ils sont en plusliberticides pour les autres. Ce qui se passe aux Antilles est grave. Le refus du vaccin tue et tue chaque jour. La solidarité doit dépasser les croyances . La solidarité est à sa manière une arme de protection et de dissuasion. La solidarité ne doit pas disparaître au profit de l'inconscience, de l'égoïsme, du mépris des autres. Chaque jour la solidarité est solicitée et devient essentielle : en période de pandémie , lors des incendies, des révolutions, pour l'Afghanistan,pour la faim dans le monde , les coups de chaleur de la planète etc.


La SOLIDARITE doit être spontanée à l'échelle individuelle, elle se décline au niveau du groupe, d'une nation et de la planète. La réponse à la pandémie doit être inter planétaire ou ne sera pas, la solidarité médicale , la solidarité santé oeuvrent chaque jour dan s le monde pour lutter contre le virus.Les volontaires qui sont partis aux Antilles sont un exemple de SOLIDARITE, merci à elles et à eux. La réponse principale à la pandémie en dehors de la science , c'est la solidarité.

Si, par ZAZ de Jean Jacques Goldman

Si j'étais l'amie du bon Dieu
Si je connaissais les prières.
Si j'avais le sang bleu.
Le don d'effacer tout refaire.
Si j'étais reine ou magicienne
princesse, fée, grand capitaine,
d'un noble régiment.
Si j'avais les pas d'un géant.

Je mettrais du ciel en misère,
Toutes les larmes en rivière,
Et fleurirais des sables
où filent même l'espoir
Je sèmerais des utopies,
plier serait interdit,
On ne détournerait plus les regards.

Si j'avais des milles et des cents,
Le talent, la force ou les charmes,
Des maîtres, des puissants.
Si j'avais les clés de leur âme.
Si je savais prendre les armes.
Au feu d'une armée de titans.
J'allumerais des flammes,
Dans les rêves éteints des enfants.
Je mettrais des couleurs aux peines.
J'inventerais des Éden.
Aux pas de chances, aux pas d'étoiles, aux moins que rien.

Mais je n'ai qu'un cœur en guenille,
Et deux mains tendues de brindilles.
Une voix que le vent chasse au matin.
Mais si nos mains nues se rassemblent,
Nos millions de cœurs ensembles.
Si nos voix s'unissaient,
Quels hivers y résisteraient ?

Un monde fort, une terre âme sœur,
Nous bâtirons dans ces cendres
Peu à peu, miette à miette,
goutte à goutte et cœur à cœur

Peu à peu, miette à miette,
goutte à goutte et cœur à cœur

Album
Recto Verso
https://culture.tv5monde.com/musique/paroles-de-chanson/si-2790
A écouterhttps://www.youtube.com/watch?v=W4DTYmmTsyQ&ab_channel=ZazOfficial


" Ce qui fait l'homme c'est sa grande capacité d'adaptation" Socrate

« Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse...»

Albert Einstein.....le monde a survécu à toutes les pandémies, il n' y a aucune raison que cela change avec la Covid-19 !
 
#VACCINE2.0

Généalogie, pour quoi faire ? comment faire ? (3)

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

“De quoi tu es né dépend de la génétique ; à quoi tu retourneras, de la politique.”Stanislaw Jerzy Lec

“D'une certaine façon, la génétique n'est qu'une mémoire. Celle de notre évolution, incrustée dans notre chair.” JC Grangé

“La vie, ce concept mystérieux, est ramenée à la présence d’ADN. Il n’y a plus de frontière entre matière animée et inanimée. Tout n’est qu’une question de degré de complexité.” Albert Jacquart


Auteur : Michel Coupé , Agrégé de l’Université ; Docteur ès Sciences

Généalogie, pour quoi faire ? comment faire ? : ce dossier  très complet et passionnant sera traité en 3 articles 

Connaître la généalogie par l'ADN  (Partie 3)

La méthode et les résultats

L’ADN de nos cellules est une source capitale d’information généalogique. Cet ADN contient des marqueurs que l’on sait repérer ; si on utilise 13 marqueurs la probabilité de déclarer identiques deux individus différents non apparentés est estimée à 1 sur 1018 (1018 : un milliard de milliards) soit quasiment zéro ; l’ensemble de ces marqueurs constitue une empreinte génétique unique. Ces empreintes, quand elles existent sur une scène de crime, sont très utiles en matière judiciaire pour confondre, ou disculper, une personne mise en examen. Quand des individus sont apparentés, leurs empreintes ont des points communs ; de cette manière on peut repérer, dans une base de données d’ADN, un enfant, un cousin etc. ; à l’échelle des populations c’est la même chose, du fait que les gens se marient dans leur voisinage, les marqueurs différencient la population d’un territoire de celle d’une autre un peu éloignée géographiquement.

Pour un homme, le test du chromosome Y (ADN Y) lui permet de découvrir d'où viennent ses ancêtres paternels. Les femmes peuvent étudier leur lignée d'ancêtres maternels à l'aide d'un test d'ADN mitochondrial (ADNmt). En effet, à la fécondation deux cellules se fusionnent : le spermatozoïde (du père) et l’ovule (de la mère) ; l’ovule est une grosse cellule qui possède des mitochondries et un ADN mitochondrial alors que le spermatozoïde n’en a pas. Enfin les tests autosomaux (ne portant pas sur les chromosomes sexuels) permettent de donner une origine globale.

Voici un schéma montrant le mode de transmission de marqueurs au cours des descendances ; le marqueur paternel R1b et le marqueur maternel V10a sont conservés ; les autres marqueurs sont perdus.

ADN1

Génétique et généalogie (pagesperso-orange.fr)

 Les individus Guillaume et Thibault possèdent dans leur ADN des marqueurs anciens ; sur ce schéma, les marqueurs des individus au centre de l’arbre ne sont pas transmis, mais du fait des croisements dans les populations tous les marqueurs se conservent. Un haplogroupe est une population ayant le même marqueur sur un chromosome.

Exemple d’haplogroupe d’ADN Y (du chromosome Y) : R1b

ADN2

Carte de répartition de R1b       Haplogroupe R1b (Y-ADN) - Eupedia

 L’haplogroupe R1b est le plus fréquent en Europe occidentale (Bretagne 80%) ; R1b-V88, est un sous-clade spécifique au Proche Orient et à l'Afrique subsaharienne, il se retrouve chez 60 à 95 % des hommes au nord du Cameroun. La divergence entre ce sous-clade et celui de l’Europe remonte au mésolithique (9 700 à 5 000 ans av. J.-C.).

 Depuis l’âge du bronze (2 000 à 800 ans av. J.-C.) cet haplogroupe a évolué en Europe ce qui permet de distinguer l’origine des individus dans une population.

ADN3

Diagramme de l’évolution de l’haplogroupe R1b  Haplogroupe R1b (Y-ADN) - Eupedia

Comparaison de populations actuelles

 La figure ci-dessous montre la prévalence de marqueurs d’ADN dans deux populations actuelles de bretons et de normands.

ADN4

http://hagdik.fr/sur-la-trace-des-vikings-ladn-cotentinois-parle/

D'où viennent les Bretons ? De nouvelles avancées - B u h e z U r V a l a f e n n (canalblog.com)

Les bretons et les normands ont une majorité de marqueur R1b ; ce marqueur vient d’Afrique (où il est présent) et a évolué au cours des migrations ; les résultats suggèrent que les populations de l’ouest de l’Europe sont issues de groupes venus de l’Europe de l’Est 3 000 ans av-JC ; ces populations ont érigé les mégalithes ; Chez les normands les astérisques ** pourraient correspondre à R1b M222. Le marqueur E est venu d’Afrique par l’Asie mineure vers 7 000 av-JC ; G provient d’Afrique (il y a 60 000 ans) via l’Asie centrale et le Caucase ; J est issu du proche orient (il y a 40 000 ans) via la Grèce.

Le marqueur N est issu de chasseurs-cueilleurs du nord sibérien ; on constate que les normands ont plus de marqueur N que les bretons ; la Normandie a été durablement peuplée par les Vikings alors qu’en Bretagne ceux-ci y sont restés seulement pendant le IXe siècle sans vraiment s’implanter.

Bretons et normands sont nombreux à posséder la mutation I1 propre aux pays de la sphère scandinaves (mutation de chasseurs-cueilleurs nordiques remontant bien avant l’arrivée des indo-européens).

En conclusion cette comparaison de deux populations (bretonne et normande) montre des parentés et des particularités : les normands ont plus de marqueurs de type Viking ; on s’en doutait ; elle montre que bretons et normands ont des ancêtres en Afrique, Sibérie, Caucase, Asie centrale etc.

Nous avons ici statistiquement le profil génétique de deux populations ; un test génétique peut être décevant car il nous indiquera peu de choses, le marqueur R1b spécifique des populations de l’ouest et divers autres qui montrent nos origines lointaines : Afrique, Asie. Ces marqueurs génétiques sont la preuve que nous constituons tous la même espèce Homo sapiens et que nous avons évolué depuis l’apparition de l’homme, au cours du temps et dans l’espace. La couleur de la peau dépend de quelques gènes associés à la production de mélanine (ce qui arrive chez des albinos en Afrique) ; les variations de trois gènes sur les 24 000 que nous possédons suffisent à expliquer les différences de pigmentations.

Les races humaines n’existent pas ; les variations de notre aspect physique sont dues à des variations des gènes que nous possédons en commun et qui nous rendent inter-fertiles.

Comparaison de populations passées

Quand des historiens ou des archéologues exhument des squelettes, ils peuvent faire des prélèvements sur les os et parfois (surtout sur les dents) extraire de l’ADN exploitable car cette molécule est très stable ; ainsi on peut obtenir une carte des empreintes génétiques de parents lointains si l’individu a été identifié ou de populations passées, ce qui permet de mieux les caractériser.

La vérité sur l'histoire génétique de la France et de nos régions... - Science & Vie (science-et-vie.com)

ADN usages divers

       En France, un test génétique ne peut être réalisé que sur demande du tribunal dans le cadre par exemple d'une recherche de paternité ou celle d’un criminel ; elle peut être faite par un médecin à des fins thérapeutiques ou dans le cadre d’une recherche scientifique.

* Police

Les polices du monde entier utilisent les traces d’ADN des scènes de crime. En France le FNAEG (Fichier national automatisé des empreintes génétiques) a été agréé par la loi du 17 juin 1998 ; il conserve les empreintes génétiques : résultat d'une analyse d’ADN rendant possible l'identification d'une personne à partir d'une petite quantité de ses tissus biologiques : bulbe de cheveux, sang, salive, sécrétion vaginale, sperme. Le FNAEG conserve les empreintes de 3,3 millions de personnes. La durée maximale de conservation des données enregistrées est de 40 ans. Seules les personnes autorisées ont le droit de consulter le FNAEG. Une personne dont les données sont enregistrées peut demander leur communication et leur effacement.

Le FNAEG sert à faciliter l’identification et la recherche :

  • des auteurs d’infractions à l’aide de leur profil génétique ;
  • de personnes disparues à l’aide du profil génétique de leurs descendants ou de leurs ascendants.

* Durée de conservation :

  • 40 ans pour les personnes définitivement condamnées, les personnes décédées, les personnes disparues, pour les personnes ayant bénéficié d'une décision de classement sans suite, non-lieu, relaxe ou acquittement pour trouble mental ainsi que les traces biologiques.
  • 25 anspour les personnes mises en cause.
  • 25 anspour les empreintes génétiques des ascendants ou descendants.

Empreinte génétique — Wikipédia (wikipedia.org)

Fichier national automatisé des empreintes génétiques — Wikipédia (wikipedia.org)

FNAEG : Fichier national des empreintes génétiques | CNIL

* Phénotypage

Le phénotypage permet de connaître plusieurs critères : taille, corpulence, âge, couleur de la peau, couleur des yeux et des cheveux, prédisposition à la calvitie et aux taches de rousseur, origine biogéographique des personnes.

Selon :

Chroniques génomiques - Nous avons les moyens de faire parler votre ADN… | médecine/sciences (medecinesciences.org) il convient d’être prudent ; les variations des gènes ne donnent que des probabilités d’expression d’un phénotype.

Selon ces auteurs, « L’aspect le plus préoccupant est sans nul doute le risque de surinterprétation, risque présent dès que l’on parle d’ADN, qui évoque immanquablement le fantasme du destin inscrit dans les gènes, mais encore augmenté dans le cas présent ».

* Médecine

De plus en plus la science médicale établit des relations entre les anomalies de l’ADN humain et diverses pathologies. Cette relation est connue indirectement depuis longtemps par le nombre et la forme des chromosomes (qui sont constitués entre-autres d’ADN) ; en 1956 on montre que l’espèce humaine possède 46 chromosomes ; plus tard des anomalies sont mises en relation avec un nombre anormal de chromosomes (trisomie, monosomie) ou avec une structure anormale des chromosomes (trop long, trop court etc.). Malgré une accumulation croissante de preuves jusqu'au début des années 50, la communauté scientifique n'a pas accepté facilement que l'ADN puisse être le support de l'hérédité. De nos jours la biologie moléculaire a réalisé des pas de géants en la matière grâce aux techniques de séquençage rapide de l’ADN, à la possibilité que l’on a de repérer sur l’ADN des anomalies de séquence des bases qui constituent cette molécule. Depuis peu on sait réparer un ADN par la technique CRISPR-Cas9, dite des « ciseaux moléculaires » ; en effet cette protéine peut couper spécifiquement un fragment défectueux d’ADN, ce qui permet de le remplacer par un fragment sain ; cette thérapie génique est encore débutante mais il est permis d’espérer.

LES ANOMALIES CHROMOSOMIQUES DE STRUCTURES (ujf-grenoble.fr) Très illustré

Histoire de la découverte de l'ADN (ens-lyon.fr)

Génomique de l’hémophilie de la reine Victoria | médecine/sciences (medecinesciences.org)

Cas9 — Wikipédia (wikipedia.org)

* Téléthon Généthon


genethon

 1958, « Une poignée de parents révoltés contre l'ignorance et l’impuissance de la médecine et de la science face aux maladies neuromusculaires qui touchent leurs enfants, décident de se lancer dans le combat et créent l'Association française pour la Myopathie (AFM). Yolaine de Kepper, mère de sept enfants, dont quatre atteints par la myopathie de Duchenne , est la fondatrice et la première présidente de l’Association. 

En 1986, le gène responsable de la myopathie de Duchenne est découvert.

En 1990 L’AFM crée le Généthon, laboratoire pionnier de la génétique et de la thérapie génique pour les maladies rares.

Les relations entre l’ADN défectueux et les maladies sont de mieux en mieux documentées.

870x489 telethon 1

Créée en 1990 par l'Association française contre les myopathies (AFM), la banque du Généthon a pour but de collecter, conserver et mettre à la disposition des chercheurs le patrimoine héréditaire de patients et de leur famille. Elle contient actuellement plus de 150 000 échantillons d'ADN, constitués à partir de prises de sang effectuées sur environ 17 000 individus, issus de plus de 5 000 familles.

Située dans le laboratoire du Généthon, à Evry (Essonne), cette banque privée est financée à 90 % par l'AFM, association à but non lucratif, le reste provenant des revenus générés par la commercialisation des services du Généthon. Celui-ci est essentiellement financé par les dons du Téléthon, le système de collecte auprès des particuliers calqué sur un modèle américain, que l'AFM a mis en place en 1990. À l’origine l’AFM avait pour objectif d’identifier les gènes associés à la myopathie ; actuellement 350 maladies sont référencées.

Dans le cas de certaines pathologies, un médecin peut prescrire une analyse d’ADN effectuée par un laboratoire spécialisé. Si une maladie génétique grave, pouvant bénéficier de mesures de prévention ou de soin, est diagnostiquée et qu’elle peut concerner d’autres membres de votre famille, vous devrez les en informer.

Notre histoire depuis 1958 à aujourd’hui | AFM-Téléthon (afm-telethon.fr)

Généthon : le rôle de la plus grande banque française (lemonde.fr)

geneticTests_fr (tete-cou.fr) Excellentes illustrations

Les différents examens génétiques - Génétique médicale, agence de la biomédecine (genetique-medicale.fr)

Les tests génétiques médicaux en accès direct

blood sample genetic testing test tube 158262361

Le site geneticTests_fr (tete-cou.fr) alerte sur les multiples dangers de pratiquer des tests médicaux en accès direct car leurs résultats peuvent être erronés, on ne connait pas l’identité des praticiens, on ne sait pas où seront stockées les données. Quand il s’agit d’ADN, il est risqué de sortir du système de santé. Par ailleurs ces sociétés peuvent vendre des tests que votre praticien peut vous prescrire.

La Haute Autorité de Santé a publié de longues recommandations sur les « Règles de bonnes pratiques en génétique constitutionnelle à des fins médicales (Hors diagnostic prénatal). ».

On n’achète pas un test génétique sur internet comme un objet de la vie quotidienne.

20120928_BPGEN_vdefx (has-sante.fr)

Les analyses d’ADN à but généalogique

Des entreprises proposent des tests d’analyse de l’ADN afin de dire d’où l’on vient. Dans de nombreux pays, ces analyses sont considérées comme un jeu ; en France (et en Pologne) elles sont contestées pour plusieurs raisons et à ce jour, interdites.

Confidentialité. Un fichage génétique de masse constitue un danger potentiel ; si une autorité malveillante s’empare de ces données, il y existe un risque de discrimination d’une population particulière ; on peut craindre aussi qu’une compagnie d’assurance, ou un employeur, choisisse des individus sur ces bases. Une garantie de confidentialité absolue devrait être donnée, ce qui ne semble pas être le cas ; une entreprise (au moins) a vendu un fichier de 14 000 individus pour des recherches sur des médicaments.

Paix des familles. Voici une histoire : un homme pratique le test et on lui apprend qu’il a une fille dans un pays étranger ; curieux, il contacte cette personne qu’il ne connaissait pas et une rencontre est organisée ; elle était née d’un amour de jeunesse ; finalement une fois quelques paroles échangées chacun repart de son côté vivre sa vie ; le père est frustré par la désaffection de sa fille qui n’en a rien à faire, considérant son père adoptif comme son vrai père. La fécondation est la fusion de deux ADN ; l’éducation d’un enfant est une histoire familiale et un long processus d’échanges ; quand cette vie familiale n’a pas eu lieu, les individus se considèrent comme des étrangers ; le lien du sang est insuffisant.

Mieux vaut, pour la paix sociale, ne pas rompre l’équilibre parfois fragile des familles, en cherchant des bâtons pour se faire battre ; les enfants d’un couple voient forcément d’un mauvais œil l’irruption d’un nouvel héritier avec qui il faudra partager des biens sur lesquels ils fondaient des espérances ; cette situation sera vécue comme un vol car ces enfants ont concouru à l’édification du groupe familial alors que ce nouvel héritier n’a rien fait. Un cas extrême de lien créé par la vie après la naissance est dû au contact entre ma mère et son faon ; il ne faut pas toucher directement un faon en danger (par exemple dans un champ qui doit être moissonné) car sa mère sentira une odeur humaine et risque d’abandonner son faon (il faut l’emballer avant de le déplacer).

Si vous trouvez un bébé faon en forêt, surtout, n’y touchez pas (positivr.fr)

Les risques pénaux des tests d’ADN

Lorsque l’on soumet un échantillon d’ADN à l’analyse (le nôtre ou celui d’un tiers) en dehors des conditions prévues par la loi, l’amende encourue est de 3 750 €. Malgré cela environ 100 000 français en ont fait réaliser ; personne n’a été condamné à ce jour.

Un autre risque est d’obtenir des conclusions erronées. Les entreprises comparent l’ADN du client avec des échantillons de référence ; ceux-ci sont peu nombreux par rapport à la diversité de l’ADN observée sur le terrain ; il existe des imprécisions, la zone géographique d’origine est énorme ; de plus il y a parfois des erreurs (de couleur de peau). Les échantillons de référence peuvent être améliorés afin de mieux localiser les origines géographiques des clients. On a vu ci-dessus, avec la différence entre bretons et normand, que la précision est limitée.

Selon Geneanet : « Ces tests, s’ils sont bien encadrés, laissent entrevoir un champ des possibles étendu pour ceux qui souhaitent en connaître plus sur leur histoire personnelle, et familiale. Un travail didactique reste également à réaliser pour mettre un terme aux idées préconçues et expliquer plus clairement l’utilité de ces tests. ». Bien des gens sont néanmoins réticents.

Les tests ADN ethniques sont-ils fiables ? - DNA PASS (dna-pass.com)

Cousinages et ADN

Pour aller plus loin certains commencent à créer des bases de données d’ADN, Geneanet* propose à ceux qui réalisent ces test ADN de publier sur le site généalogique le fichier GEDCOM ; qui contient les informations qu’ils ont reçues du laboratoire d’analyse. De cette manière, on pourra (si la loi ne l’interdit pas), trouver des cousins vivants inattendus sur Geneanet (ou sur le site Ancestry, très actif dans ce domaine). Cela permettra aussi de trouver des ancêtres communs avec ses cousins en rapprochant les arbres généalogiques classiques. On pourra résoudre des mystères familiaux en trouvant un ancêtre inconnu quand les registres d’état civil ont disparu ou qu’un père est inconnu (enfant hors mariage).

ADN généalogie et éthique

Des chercheurs annoncent (dans la revue Science) qu’il sera bientôt possible de retracer 90% des Américains de descendance européenne, via les banques créées pour les recherches généalogiques par l’ADN. En fait, il est déjà possible de retracer 60% des Américains de descendance européenne, qu’ils aient eux-mêmes ou non eu recours aux tests, puisque ces tests, nommés long-range familial search, permettent de repérer des membres de la famille étendue, jusqu’aux cousins de troisième génération. Ainsi, dès lors que 2% de la population recourt aux recherches généalogiques par l’ADN, il est possible de généalogiquement retracer 90% de la population.

Donner son ADN (sous forme de GEDCOM), c’est s’exposer à des rapprochements que l’on ne souhaite pas.

 

Psychogénéalogie

Il s’agit d’un travail de mémoire combiné avec une recherche généalogique classique. Les thérapeutes essaient de trouver les faits essentiels heureux (mariages, naissances, réussites sociales) ou malheureux (guerres, maladies, accidents, séparation etc.) ; ils prétendent que par l'inconscient collectif, les troubles subis par nos ancêtres sont à l’origine de ceux qui sont vécus par leurs clients. Cette thérapie n’a pas montré d’efficacité et ne repose sur aucune base scientifique mais sur de simples coïncidences.

Cette méthode fait l'objet de critiques sur plusieurs plans manque d’efficacité et de bases scientifiques ; des dérives sectaires ont été observée par diverses associations.

* Un fichier GEDCOM, pour quoi faire ? - genealogiepratique.fr

https://www.genealogiepratique.fr › fichier-gedcom-faire

Geneanet https://www.geneanet.org

Ancestry http://www.ancestry.com/

“Dans certains cimetières américains, certains défunts demandent que l'on plante un arbre sur leur tombe. Sans doute ces gens pensent-ils qu'ils ne mourront pas tout à fait si leur ADN passe dans l'arbre dont les racines vont s'enfoncer dans la tombe, proliférer, faire des rejetons... Le fantasme de l'immortalité revisité par la science !”Alain Corbi

Athérothrombose : historique

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


"Quoique l’on en dise parfois, la société aspire toujours au progrès, et voit toujours dans le progrès scientifique une de ses sources" Hélène Langevin-Joliot

"Les observations cliniques stimulent souvent la recherche fondamentale, qui à son tour fournit la base d'avancées thérapeutiques qui nécessitent ensuite le recours à la science clinique pour l'application »" Lewis Thomas d'après Pierre Libby

"Ce qu'est l'inflammation pour le corps, l'orgueil l'est pour les âmes."André Maurois

"L'histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l'invincible espoir. " Jean Jaurés


Une publication remarquable en forme de synthèse historique sur l'athérothrombose
The biology of atherosclerosis comes full circle: lessons for conquering cardiovascular disease, Libby, P. The biology of atherosclerosis comes full circle: lessons for conquering cardiovascular disease. Nat Rev Cardiol (2021). https://doi.org/10.1038/s41569-021-00609-1
https://www.nature.com/articles/s41569-021-00609-1

La biologie de l'athérosclérose boucle la boucle : des leçons pour vaincre les maladies cardiovasculaires

 
atheostoryCette chronologie décrit l'évolution d'observations cliniques sélectionnées et les avancées dans le traitement de la maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (encadrés rouges) et les principales découvertes de laboratoire sur la pathogenèse de l'athérosclérose (encadrés bleus). Notez comment les observations cliniques jettent les bases des découvertes en laboratoire, qui permettent ensuite toutes les avancées cliniques. Il faudrait rajouter dans cette chrolologie les études de l'Aspirine et celles des AOD dans l'athérothrombose  : Compass (2017), Voyager (2020) et la boucle est bouclée pour l'instant, mais les avancées actuelles, rapides, font en sorte de ne jamais boucler la boucle....pour le plus grand bien des patients.

Si l'historique concernant l'athérothrombose montre comment de 1772 à nos jours cette évolution s'est faite palier par palier. Il en est de même de la Maladie Thrombo Embolique Veineuse dès 33 A JC.

jth12127 fig 0005 mhttps://medvasc.info/987-petite-histoire-de-la-thrombose-veineuse

Ce type d'étude montre à quel point la recherche étape par étape avance tant sur la connaissance des maladies que des traitements y compris des examens paracliniques. Tout cela prend du temps, une évidence mais rien ne peut se concevoir dans la précipitation. La pandémie nous l'a bien montré et nous le montre encore chaque jour, avec des allers retours incessants.

Les preuves restent la base de la science, qui avance à l'épreuve des preuves.
 
Demain d'autres voies de recherche (https://www-nature-com.proxy.insermbiblio.inist.fr/articles/s41569-021-00552-1)
  • L'inflammation et la thrombose sont des processus étroitement liés qui contribuent au confinement de la propagation du pathogène dans un mécanisme effecteur de défense de l'hôte appelé immunothrombose.

  • L'activation dérégulée et excessive de l'immunothrombose entraîne une thromboinflammation, provoquant une ischémie tissulaire par thrombose microvasculaire et macrovasculaire.

  • Le principal facteur d'immunothrombose et de thromboinflammation est un cercle vicieux d'activation des plaquettes et des cellules immunitaires innées, déclenchant le système du complément et la cascade de la coagulation.

  • Les affections inflammatoires telles que les infections, les maladies auto-immunes chroniques et l'hématopoïèse clonale à potentiel indéterminé sont associées à un risque accru d'événements thrombotiques, fournissant des preuves cliniques du partenariat entre inflammation et thrombose.

  • L'immunothrombose pulmonaire est une caractéristique importante du COVID-19 sévère, aggravant l'insuffisance respiratoire et en corrélation avec un phénotype prothrombotique systémique.

  • La composante inflammatoire de la thrombose est une lacune thérapeutique et une cible prometteuse pour la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires telles que l'infarctus du myocarde, l'accident vasculaire cérébral et la thromboembolie veineuse.

  • L'identification des cibles thérapeutiques potentielles de l'immunothrombose est très prometteuse pour combler les lacunes thérapeutiques en médecine cardiovasculaire avec des approches anti-inflammatoires et pourrait également aider à lutter contre les complications thrombotiques dans les maladies infectieuses, y compris COVID-19.
"On ne saurait se reposer sur la conviction que « la technique » résoudra tous les problèmes, ni tenter de freiner le progrès scientifique, en somme en venir à enchaîner « le Prométhée de la science ».
 
et 

Les intérêts et les aspirations des différentes sociétés, avec leur stade différent de développement doivent trouver leur compte solidairement dans les solutions à retenir, sauf à accepter régressions et affrontements. C’est une condition pour que s’ouvre une nouvelle période de progrès." Hélène Langevin-Joliot

#VACCINE2.0
 

Généalogie, pour quoi faire ? comment faire ? (2)

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Iconographie : https://www.pinterest.fr/pin/564146290802145175/

« Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants. » Antoine de Saint-Exupéry

« Qui s’enorgueillit de ses ancêtres, loue les exploits d’autrui. » Sénèque

« Oublier ses ancêtres, c’est être un ruisseau sans source, un arbre sans racines. » Proverbe chinois


Auteur : Michel Coupé , Agrégé de l’Université ; Docteur ès Sciences

Généalogie, pour quoi faire ? comment faire ? : ce dossier  très complet et passionnant sera traité en 3 articles 

Comment construire une généalogie  ? (Partie 2)

Le point de départ

Le début, c’est vous car généralement vous connaissez l’identité de vos parents et grands-parents ; dans ce cas, les arrière-grands-parents peuvent être aisément trouvés car vous franchissez la limite centennale de publication des archives départementales. En effet, il est interdit de diffuser sur internet les documents qui ont moins de 100 ans ; par exemple, si une personne a 30 ans, ses parents 60 ans et ses grands-parents 90, aucune donnée ne peut apparaitre sur internet et faut remonter aux arrière-grands-parents (120 ans).

Donc pour commencer une généalogie, s’il vous manque une date concernant un grand-parent, il est possible que l’acte n’apparaisse pas sur internet ; avec une autorisation on peut consulter sur place les archives départementales datant de 75 ans et plus.

Bien souvent, les individus recherchés apparaissent sur les sites de généalogie car des cousins ont pu réaliser ce travail qui vous permet de démarrer.

Développement : arbre généalogique ; réseau généalogique

a5ef88e7393f788605e0db653226e69fhttps://www.pinterest.fr/pin/489133209510056498/

Un arbre généalogique a la forme d’un éventail où, au-dessus de l’individu souche, sont disposés 2 parents, 4 grands-parents, 8 arrière-grands-parents puis 16, 32, 64, 128 individus etc., ce qui double le nombre d’individus à chaque génération. Ainsi, avec trois générations par siècle, une personne née en l’an 2 000 a le nombre d’ancêtres suivants :

Année

Population

Année

Population

1900

8

1 200

16 777 216

1800

64

1 100

134 217 728

1600

4 096

1 000

1 073 741 824

1300

2 097 152

800

68 719 476 736

Selon ce calcul, un individu a 68 milliards d’ascendants en l’an 800 et encore bien plus quelques siècles avant. On estime que le nombre total de personnes qui sont nées sur la Terre est environ 107 milliards. Quel est le nombre total de personnes ayant vécu sur la Terre ? | PRB

Donc, si chaque individu faisait le même raisonnement, on aurait un nombre d’ascendants absurdement énorme. Une autre manière de raisonner est la suivante : à l’évidence, la population ne double pas à chaque génération qui nous précède ; bien au contraire, nos ancêtres étaient moins nombreux que nous par le passé.

Année

Population

Année

Population

1 999

60,5

1 328

15 à 20

1 900

38,5

1 000

5

1 800

29,1

Evolution de la population française (en millions) Population de la France (histoire-france-web.fr)

L’augmentation du nombre d’ascendants est évidemment compatible avec une population moins nombreuse autrefois : nous partageons de nombreux ancêtres avec nos voisins. En fait, à chaque génération, des cousins existent qui ont les mêmes grands-parents ; ainsi, l’arbre, qui est un éventail pour l’individu souche, est en fait un réseau à l’échelle d’une population. En remontant très loin, à l’époque préhistorique, nous descendons de populations très réduites. On estime qu’en 8 000 av J-C, la France portait 50 à 100 milliers d’individus. Biomasse et démographie préhistorique - Persée (persee.fr)

Comment utiliser les archives départementales ?

main archives departementalesretoucheehttps://www.tpbm-presse.com/avignon-les-archives-departementales-vont-demenager-a-agroparc-en-2024-3125.html

Elles sont utiles lorsqu’on connait le lieu et la date d’un acte. On peut néanmoins chercher systématiquement un individu dans les registres d’une commune ; il existe des tables décennales qui le permettent mais les homonymes sont nombreux et il convient d’être prudent et de bien vérifier. Sous l’Ancien Régime, l’état civil est tenu par les paroisses ; sauf exception, les registres des baptêmes, mariages et décès (sépultures) n’ont pas d’index et la recherche systématique est laborieuse, parfois la graphie déroutante ; elle est pourtant indispensable quand l’individu reste introuvable sur les sites de généalogie. Toutes les archives départementales sont en ligne, parfois partiellement.

D’autres sources d’informations existent, sous utilisées car leur accès est mal aisé : archives des notaires, des tribunaux, des corporations.

Comment utiliser les sites de généalogie ?

Les généalogistes bénévoles déposent depuis longtemps sur ces sites les résultats de leurs recherches ; sur les sites, chaque individu est caractérisé par son identité ; les trois dates et lieux de sa vie (naissance, mariage, décès), son métier ; les mêmes renseignements apparaissent pour les parents et les enfants. Ainsi, de proche en proche, on peut créer un arbre aisément ; si on trouve un individu sur un site, on peut vérifier s’il correspond aux données de l’arbre en construction. Une fois l’individu bien identifié, il est très utile de chercher l’acte sur l’archive départementale et de noter son lien internet afin de pouvoir retrouver cet acte facilement.

Que faire lorsqu’on ne trouve pas un individu ?

genealogie famille vieilles photos noir et blanc ancetres aieux 35dd30 01xhttps://www.lci.fr/societe/genealogie-le-site-filae-vous-aide-a-retrouver-vos-ancetres-2081794.html

Par exemple, Jean Marchand s’est marié mais l’acte de mariage n’existe plus (archives détruites) ; il a eu un premier enfant en 1880 avec Anne Launay. On peut chercher sur le site un Jean Marchand né dans le voisinage 20 à 30 ans avant 1880 ; si les généalogistes bénévoles l’ont fiché, ce qui est souvent le cas, il faut examiner s’il existe des concordances et vérifier si tous les Jean Marchand et Anne Launay trouvés ne se sont pas mariés avec d’autres personnes. Par ailleurs il faut regarder directement dans les archives départementales des communes voisines (voire à l’échelle de la France) si un autre Jean Marchand, une autre Anne Launay n’a pas été oubliés par les généalogistes. Cette méthode laborieuse n’est pas parfaite mais donne une très bonne probabilité d’identification.

Identifier nos ancêtres

Nos ancêtres nous sont connus par les actes d’état civil ; ces documents ont été photographiés et sont disponibles sur les sites des archives départementales ; on y trouve trois dates : naissance, mariage, décès. Les actes d’état civil correspondants mentionnent les nom, prénom, âge et métier des personnes présentes : parents, et témoins (parrains et marraines à l’église) ; bien souvent est cité le lieu-dit de la commune ; la cause du décès est parfois indiquée. Ces actes sont toujours signés et il est précisé si les témoins savent le faire. Avant la Révolution française, qui a normalisé les registres, toutes ces mentions ne sont pas toujours présentes.

Finalement l’état civil ne permet pas de connaître les individus ; ni la taille ni le poids apparaissent (sauf pour les conscrits) ; néanmoins c’est mieux que rien : on peut savoir, en approfondissant les recherches, le nombre d’enfants de la famille ; on peut calculer l’âge des époux lors du mariage et la différence d’âge des époux ; déterminer la longévité des gens et la fréquence des décès précoces.

On peut mesurer la mobilité des personnes en comparant les communes où ils ont vécu dans une lignée donnée. On peut savoir si un individu est décédé loin de chez lui, à la guerre ou par accident.

Identifier les lieux de vie de nos ancêtres

Ces lieux ont énormément changé au cours du temps ; le cadastre napoléonien (1807) a été établi comme complément du code civil afin de garantir la propriété individuelle. Ce document est disponible sur les sites des archives départementales.

Sur le terrain, souvent des bâtiments ont subsisté : une église, une chapelle, une ferme ancienne, un moulin, qui nous permettent d’imaginer le cadre de leur existence. Des peintures et gravures de l’époque complètent le tableau.

Comment classer ses données ?
logo H MINI
Certains utilisent un logiciel pour classer les données ; Heredis (https://www.heredis.com) est très populaire ; il permet de transférer ses données sur Geneanet via un fichier Gedcom. D’autres (c’est mon cas) utilisent des fichiers Word pour recopier les résultats des recherches avant de les comparer, les vérifier, puis les diffusent sur Geneanet.

Quel site de généalogie choisir ?


logo geneanetDepuis 20 ans j’ai choisi Geneanet (mais il existe d’autres sites).
Geneanet est un site participatif où chacun dépose ses données et de plus en plus ses sources internet ; avec 4 millions de membres et 6 milliards d’individus répertoriés, c’est le premier site en France. Il est en accès libre pour les recherches simples (c’est déjà beaucoup) et payant si l’on veut croiser des informations (ainsi ceux qui paient permettent aux autres de chercher librement. Le site compare en permanence les arbres généalogiques et envoie des alertes lorsque de nouveaux ancêtres ont été trouvés par des collègues plus ou moins cousins. Du fait de cette comparaison, il est plus efficace de déposer directement les données sur Geneanet. Le site est aussi un forum de discussion et d’entraide.

SIX MILLIARDS d’individus sur Geneanet ! - Geneanet

Geneanet https://www.geneanet.org

 

Afghanistan........suite !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

iconographie : https://www.magaweb.fr/zoom-photographie-lafghane-aux-yeux-verts/

"Après la prise de pouvoir par les talibans en Afghanistan, presque un tiers des dix-huit millions d'habitants avaient péri dans les combats. Un autre tiers s'était exilé." Lettres à mes filles : entre terreur et espoir, les combats de la première femme politique afghane - Fawzia Koofi
Si les enfants sont nombreux en Afghanistan, l'enfance, elle, y est quasi inexistante. Les cerfs-volants de kaboul - Khaled Hossein
"Dans l'émirat des talibans, l'amour a trouvé une frontière, chassé jusqu'au regard, considéré comme un outrage, et contraire à l'idée de soumission. Les turbans noirs ont tué l'amour." Olivier Weber

E88VDLWXEAMlq 9


afghanistan mourns map of afghanistan pete kreiner

img383 ddew
E8 XoFOXsAAk7JQ
E87FlCaXsAIOg3n
E81q mWYAMrEh
E858hJEX0AM93IF
 
 
misskabul square4000px
afg
E88TakjXIAojaC2
Free Afghanistan Marco De Angelis Italy
E88B6v8XsAQXHWr
E86FqS WYAIE5Gu
20210816
E87iersXMAUmMij
afghanistan
neue beflaggung farbig calleri
 
bidentalibanbeard pete kreiner
004 New Afghanistan
E86bTmVWYAUyeT
Hajo Kabul 2021
16agust21b
E8 uHn2XMCcBgMK
Ou chronique d'une "énième "exode..........

Pour l'Afghanistan,

Pour les hirondelles de Kaboul,

Pour les quatrains de Khayyam,

Pour les Bouddhas de Bâmiyân,

Pour les yeux d'une femme pachtoune,

Pour les coeurs tremblants des nourrissons,

Pour les sourires des enfants, et ces regards innocents,

Pour les montagnes, les plaines, et les oiseaux qui tombent,

Pour demain, pour hier, pour aujourd'hui toujours incertains,

Pour un manuscrit perdu lors d'une nuit délicieusement insouciante,

Pour un manuscrit perdu sur un navire enivré, dansant sur l'Atlantique,

Pour les mosquées et les monastères aux mosaïques turquoises,

Pour les soufis crucifiés, ces derviches brûlés, et ces amants lapidés,

Pour ces dieux assassinés, manipulés, souillés mille et une fois,

Pour les invisibles soldats, les braves humanitaires,

Pour les faiseurs de petits bonheurs,

Pour Barbara, rappelle-toi, les vers de Prévert:

"Quelle connerie la guerre !"

Pour les exilés, pour les morts, et leurs déboires,

Pour la vie, pour les rêveries, et ses espoirs,

Pour ces visages dessinateurs de la survie,

Pour l'amour, pour les enchantements, pour la mélodie,

Pour un autre commencement,

Pour le vrai commencement,

Pour toi, pour l'Afghanistan !

Mohamed Abbe, Calais, 16 août 2021. 
https://blogs.mediapart.fr/abbe/blog/160821/un-poeme-pour-lafghanistan


Source : https://cartoonmovement.com/ pour la plupart des dessins, sans oublier Plantu, CHEREAU et Urtikan

A lire : 
http://doc.sciencespo-lyon.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/Cyberdocs/MFE2011/faucherre_l/pdf/faucherre_l.pdf
https://making-of.afp.com/un-poeme-despoir-afghan
https://www.nytimes.com/2012/04/29/magazine/why-afghan-women-risk-death-to-write-poetry.html?_r=2&ref=global-home&pagewanted=all
https://www.courrierinternational.com/article/2012/09/06/je-hurle-mais-tu-ne-reponds-pas

 

Statistiques : Aujourd'hui 513 - Hier 1030 - Cette semaine 6040 - Ce mois-ci 22537 - Total 299795