Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

USA : STOP IVG !!!!!

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Je le dis avec toute ma conviction : l'avortement doit rester l'exception, l'ultime recours pour des situations sans issue. Mais comment le tolérer sans qu'il perde ce caractère d'exception, sans que la société paraisse l'encourager ? Je voudrais tout d'abord vous faire partager une conviction de femme - Je m'excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d'hommes : aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l'avortement. Il suffit d'écouter les femmes." Simone Veil

"Face au milieu au conservatisme très marqué, je présentais le triple défaut d'être une femme, d'être favorable à la légalisation de l'avortement et, enfin, d'être juive."
Simone Veil

"Si la cour suprême américaine confirme son projet de décision, des femmes mourront. Les juges qui votent pour annuler Roe ne réussiront pas à mettre fin à l'avortement, ils ne réussiront qu'à mettre fin à l'avortement sécurisé d'Alito et ses partisans auront du sang de femme sur les mains" THE LANCET, sans ambiguité

Rappelez vous il ya quelques semaines : 

FSoJQfdXoAUWQY8

Lawmakers v. The Scientific Realities of Human Reproduction
The Editors NEJM 24 Juin 2022


La décision de la Cour suprême des États-Unis qui vient d'être annoncée dans l' affaire Dobbs c. Jackson Women's Health Organization représente un renversement stupéfiant de précédent qui insère le gouvernement dans la vie personnelle et les soins de santé des Américains. Pourtant ce n'était pas inattendu. Dans le long et douloureux prélude à la décision, de nombreux États ont sévèrement limité l'accès aux soins de santé reproductive. La justification fictive de ces restrictions était que l'avortement provoqué était une procédure dangereuse qui nécessitait une réglementation plus stricte pour protéger la santé des personnes recherchant ces soins. Les faits démentent cette rhétorique fallacieuse.

Les dernières données américaines disponibles des Centers for Disease Control and Prevention et du National Center for Health Statistics indiquent que la mortalité maternelle due à un avortement provoqué légal est de 0,41 pour 100 000 procédures, par rapport au taux de mortalité maternelle global de 23,8 pour 100 000 naissances vivantes. 

L'expérience à travers le monde a démontré que la restriction de l'accès aux soins d'avortement légaux ne réduit pas considérablement le nombre de procédures, mais elle réduit considérablement le nombre de procédures sûres , ce qui entraîne une augmentation de la morbidité et de la mortalité. 

FWDBCviX0AE3JKa

Des millions de personnes dans des États dépourvus de protection pour les soins d'avortement sont également susceptibles de se voir refuser l'accès aux avortements médicamenteux. Il peut être difficile pour de nombreux Américains en 2022 d'apprécier pleinement à quel point leurs décisions les plus privées et intimes deviendront compliquées, stressantes et coûteuses, voire réalisables, maintenant que Roe a été invalidé. 

Un article récent du New York Times a relaté les expériences de femmes, maintenant dans la soixantaine  qui ont cherché à avorter avant Roe  Ils ont décrit des circonstances humiliantes, des procédures dangereuses littéralement exécutées dans des ruelles, et la profonde honte et la stigmatisation qu'ils ont endurées. Les complications courantes des procédures illégales comprenaient des lésions de l'appareil reproducteur nécessitant une réparation chirurgicale, l'induction d'infections entraînant l'infertilité, des infections systémiques, une défaillance d'organe et la mort.

Nous semblons désormais destinés à réapprendre ces leçons au détriment de vies humaines.

Sans protection fédérale, les récentes lois des États restreignant ou éliminant le droit aux soins d'avortement priveront les Américains de l'autonomie reproductive et créeront une dystopie orwellienne. Les exemples sont la loi de l'Oklahoma promulguée le 25 mai 2022, qui déclare que la vie commence à la fécondation et le projet de loi du Texas qui est entré en vigueur le 1er septembre 2021, qui autorise les tiers à intenter des poursuites civiles et à percevoir des dommages-intérêts contre les personnes qui effectuent, aident , ou encourager les avortements. Les défendeurs dans de telles poursuites supporteront leurs frais de justice, tandis que les demandeurs sont indemnisés contre les contre-poursuites pour avoir intenté des actions sans fondement. L'utilisation d'une contraception post-coïtale, qu'il s'agisse d'une contraception hormonale ou de la pose d'un dispositif intra-utérin, pourrait être assimilée à un avortement et poursuivie ; certaines juridictions (par exemple, le Mississippi) envisagent déjà de telles actions. Après la conception, environ 14 jours s'écoulent avant que la gonadotrophine chorionique n'atteigne des niveaux détectables dans le sang maternel. Environ 30% des grossesses reconnues aboutissent à des fausses couches. Ainsi, dans certaines juridictions, des personnes pourraient être poursuivies pour avoir interrompu une grossesse en utilisant une contraception post-coïtale, malgré une probabilité de 98% que leurs actions n'aient pas provoqué d'avortement, mais il n'y a aucun moyen de prouver ou de réfuter qu'elles étaient enceintes.

De nouvelles lois dans une Amérique post- Roe déclarant que la vie commence à la conception peuvent avoir des ramifications supplémentaires. La fécondation in vitro (FIV) n'existait pas avant Roe . Depuis son développement en 1978, l'utilisation de la FIV a augmenté et 2 % de toutes les naissances aux États-Unis résultent désormais de la technologie de procréation assistée, le plus souvent de la FIV. Les procédures de FIV entraînent généralement l'ovulation de nombreux ovocytes par cycle et la fécondation crée fréquemment de nombreux embryons. Étant donné que la pratique moderne de la FIV favorise les transferts d'un seul embryon dans la mesure du possible, afin de réduire les risques de gestation multiple et les complications qui en découlent, les embryons non utilisés sont généralement congelés en vue d'un éventuel transfert futur. Dans tout le pays, il existe des dizaines de milliers d'embryons humains cryoconservés dans les laboratoires de FIV. Alors que des programmes « d'adoption » existent pour permettre aux personnes de faire don de leurs embryons inutilisés à d'autres qui souhaiteraient les implanter, de nombreuses personnes sont mal à l'aise avec cette option et les embryons inutilisés sont souvent détruits. Si ces embryons sont déclarés vivants d'un simple trait de plume du gouverneur, leur destruction peut être interdite. Quel sera le sort des embryons abandonnés, des personnes qui les « abandonnent »,

Pendant près de 50 ans, les Américains ont vécu sous la protection de Roe v. Wade, libres de déterminer leur propre destin reproductif. À une époque où des dizaines d'autres pays dans le monde codifient des protections pour la prise de décision en matière de procréation pour leurs citoyens, nous tournons le dos en arrière pour retirer ces droits à nos citoyens. Comme d'autres l'ont souligné, le 11 septembreles membres les plus privilégiés de la société américaine pourront toujours contourner les lois restrictives et trouver des soins d'avortement dans les juridictions qui le permettent. Les modifications actuellement proposées dans nos lois seront très lourdes et injustes pour les personnes à faible revenu et les personnes de couleur qui sont le moins capables de surmonter les obstacles placés sur leur chemin. Ces changements exacerberont inévitablement nos disparités déjà importantes en matière de richesse et de santé.

En abolissant les protections juridiques de longue date, l'annulation par la Cour suprême des États-Unis de Roe v. Wade sert mal les familles américaines, mettant leur santé, leur sécurité, leurs finances et leur avenir en danger. Au vu de ces conséquences prévisibles, les rédacteurs du New England Journal of Medicine condamnent fermement la décision de la Cour suprême des États-Unis.

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMe2208288

A RELIRE : https://medvasc.info/1648-usa-avortement

AOD : mieux les prescrire

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


ICONO

« Si un médicament n’a pas d’effet secondaire, c’est qu’il n’a pas d’effet primaire. Il est illusoire de croire qu’un médicament efficace n’a pas d’effets secondaires »
Georges Peters (1920-2006), Professeur de Pharmacologie, FBM Lausanne

Education théraoeutique : « Il ne s’agit pas d’inculquer au patient de nouvelles compétences, ni de le rééduquer en fonction de normes arbitraires, mais de l’aider, par le biais de la relation, à retrouver ses capacités et à s’équilibrer dans le cadre de sa personnalité afin de l’aider à faire face à sa maladie. » Laurent Morasz


Are outpatient anticoagulation management services the wave of the future (again)?
Bethany Samuelson Bannow MDRes Pract Thromb Haemost. 2022;6:e12735., https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/rth2.12735?af=R

Les services ambulatoires de gestion de l'anticoagulation sont-ils encore nécessaire ? (type clinique des anticoagulants ou 
 service ambulatoire de gestion de l'anticoagulation (AMS).
 
AMS : gestion AOD par les pharmaciens (USA)...équivalent Clinique des Anticoagulants
 

Qules sont les patients traités par AOD qui justifient d'une surveillance étroite ?

Cinq cas sont à retenir
  1. Patients cancéreux : les interactions médicamenteuses pour les AOD incluent un certain nombre de médicaments utilisés avec une fréquence et une complexité accrues dans la population cancéreuse, tels que les agents chimiothérapeutiques, les antifongiques, les agents immunosuppresseurs et les médicaments antiépileptiques.  De plus, les patients cancéreux présentent une absorption altérée, des nausées et des vomissements induits par la chimiothérapie et des élévations de base du risque de saignement et de thrombose

    Uns solution : https://www.drugs.com/ pour les interactions avec les traitements du cancer et les AOD

    INTERACT1INTERACT22 documents réfétentiels en Soins Oncologiques de Support, AFSOS 2021

  2. Patients à risque de non -observance : les problèmes d'observance, en particulier en ce qui concerne le moment de l'administration des doses, sont courants avec le traitement par AOD  et sont associés à de moins bons résultats cliniques. En particulier dans la population atteinte de fibrillation auriculaire, un certain nombre de facteurs de risque de non-observance sont connus, y compris, mais sans s'y limiter, l'âge, les comorbidités et la littératie en santé.   Le coût des AOD est un autre obstacle important à l'observance, qu'un AMS peut aider à atténuer en facilitant la navigation dans les programmes d'assurance et d'accès aux médicaments.

    La NON-OBSERVANCE : fréquente, délétère avec tous les médicaments, notamment les AOD. Elles est très importante, trop importante.
    NONOBDocument Jacques Blacher, SMMV2022

  3. Patients dont la fonction rénale et hépatique est variable ou limite les patients dont la fonction rénale est faible ou à risque de modifications sont plus susceptibles de nécessiter des modifications de la posologie ou un changement complet d'agents et justifient une surveillance plus étroite. Bien qu'il ne s'agisse pas toujours d'une contre-indication stricte à l'utilisation des AOD, les patients atteints d'insuffisance hépatique à un stade précoce (Child-Pugh classe A ou B) présentent un risque plus élevé d'effets indésirables et justifient une surveillance supplémentaire/un suivi plus étroit.

    Prescrire une AOD c'est controler systématiquement la fonction rénale et la fonction hépatique avant ou au moment de prescrire

    AODREIN
    Document Olivier HANON, Vasco 2021

    1 s2.0 S0735109718336325 fx1 lrg


  4. Patients sous polymédication : les interactions médicamenteuses, bien que moins nombreuses, présentent un danger pour les patients sous AOD tout comme pour les utilisateurs d'AVK. De plus, les patients qui prennent plusieurs médicaments courent un plus grand risque d'erreurs de médication.  Bien qu'une surveillance systématique des taux d'anti-facteurXa (anti-Xa) ou de médicaments ne soit pas nécessaire pour la majorité des patients utilisant des AOD, la vérification des taux peut être utile chez les patients prenant des médicaments susceptibles d'altérer le métabolisme des médicaments. Un AMS connaissant bien les tests, avec une connaissance approfondie des tests disponibles et du calendrier de leur réalisation, peut être le mieux équipé pour organiser et interpréter ces tests.

    Uns solutionhttps://www.drugs.com/ pour les patients polymédicamentés

    effet coc

  5. Le bilan partagé de médication en pharmacie , une nouvelle piste il  peut être réalisé à l’officine dans un espace de confidentialité ou directement chez le patient. Il se compose de plusieurs étapes, réalisés dans la continuité, indispensables à son efficacité.

    La première année on retrouve :

    1. un entretien de recueil d’information en présence du patient,
    2. une analyse des traitements du patient,
    3. un entretien « conseil » en présence du patient.
    4. un suivi de l’observance environ 6 mois après.

    L’année suivante il existe deux possibilités : (i) en cas de nouvelle prescription d’un ou plusieurs nouveaux traitements, il sera nécessaire de réactualiser l’analyse initiale, de réaliser un deuxième entretien « conseil » et d’en assurer le suivi de l’observance 6 mois plus tard. En cas (ii) de continuité du traitement, il sera nécessaire de réaliser au moins deux suivis de l’observance dans l’année.

    Patient éligible BPMhttp://pharmacie-clinique.fr/bilan-de-medication/

Commentaire

carnetaod
 Il existe toujours en France des cliniques des anticoagulants , initialement  créés pour le suivi des AVK mais qui continuent cette mission avec les AOD et il en faudrait plus. Il est consternant de voir des patients qui n'ont aucune idée de ce qu'est un AOD : "je prends un traitement pour le coeur ou pour la phlébite en parlant de l'AOD" oui mais qui sert à quoi ?  Mystère tota. Le remis d'une carte attestant la prise d'un AOD devrait êre OBLIGATOIRE comme le carnet de suivi des AVK. Pour les interactions AOD et les traitement sdu cancer, l'AFSOS recommande  une consultation pharmaceutique , possible en CHU ou CHR, en libéral, impossible aujourd'hui mais nous allons le voire ce sera possible. Mais le point le plus important en onco thrombose pour mieux prescrire un AOD c'est aussi une RCP ONCO THROMBOSE pour les cas difficiles.

A l'heure où les déserts médicaux sont nombreux , il est nécessaire d'aller plus loin dans le suivi des patients sur le plan de la thérapeutique et faire autrement.

Pour les AOD , une éducation thérapeutique est indispensable :
- les infirmières et les infirmiers de pratique avancée
- Les phramaciennes et les pharmaciens

Ces deux populations sont à même sous couvert d'une formation de s'impliquer dans l'éducation thérapeutique et pour les AOD c'est très important et c'est faisable.

Il est temps de faire évoluer la médecine, en transférant non pas pas nos compétences médicales mais en déléguant certaines tâches qui incombent jusqu'à présent au médecin mais qui ne peut plus tout gérer. La partage des tâches en médecine doit être une réflexion urgente. L'exemple des AOD est le bon exemple mais il ya beaucoup d'autres molécules qui sont et seront impliqués par ce partage. Tout ceci mérite une discusision avec une ouverture d'esprit.

Un exemple en Angleterre les "THROMBOSIS NURSES" qui gérent différents temps diagnostiques et thérapeutiques de la MTEV, TVP et EP. Mais il faut accélérer tous les processus de délégation de tâches, à la condition d'avoir une ouverture d'esprit du corps médical dans son ensemble et c'est URGENT ! 

La PRESCRIPTION illustrée

PRESCLa compréhension de la prescription

"Quand je dis quelque chose, cela ne signifie pas que le patient a vraiment écouté ; s’il a écouté, cela ne signifie pas qu’il a compris ; s’il a compris, cela ne signifie pas qu’il est d’accord ; s’il est d’accord, cela ne signifie pas qu’il fera ce que je dis ; s’il fait ce que je dis, cela ne signifie pas qu’il continuera à le faire"…..Konrad Lorentz


Huile d'Olive et Compléments alimentaires

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 "Le beurre imprègne les tissus, il bouche, il durcit, il sédimente, ça vous fait l'aorte comme une crosse de hockey. L'huile d'olive vous effleure l'intérieur et file, en ne laissant derrière elle que son parfum." Malavita (2004) de Tonino Benacquista

"L'huile d'olive de Balagne guérit toutes les tares."
Proverbe Corse

"Vous croyez aux compliments alimentaires ?." Michel Guilbert
 
ARTICLE 1 

Editorial
De petites quantités d'huile d'olive peuvent-elles éloigner la mort 

Can Small Amounts of Olive Oil Keep the Death Away?∗, Editorial Comment Susanna C. Larsson J Am Coll Cardiol. 2022 Jan, 79 (2) 113–115 LIBRE d'accès 
https://www.jacc.org/doi/10.1016/j.jacc.2021.11.006

Article Référence : Marta Guasch-Ferré, Yanping Li, Walter C. Willett, Qi Sun, Laura Sampson, Jordi Salas-Salvadó, Miguel A. Martínez-González, Meir J. Stampfer, Frank B. Hu
Consumption of Olive Oil and Risk of Total and Cause-Specific Mortality Among U.S. Adults
Journal of the American College of Cardiology, Volume 79, Issue 2, 18 January 2022, Pages 101-112

Introduction

L'huile d'olive est la pierre angulaire du régime méditerranéen, qui est également riche en aliments végétaux. Une forte adhésion au régime méditerranéen a été associée à une incidence et à une mortalité plus faibles dues aux maladies cardiovasculaires (MCV) et au cancer .

 Pour les maladies cardiovasculaires, l'association avec le régime méditerranéen semble principalement attribuable à l'huile d'olive, aux fruits, aux légumes et aux légumineuses

 L'essai clinique randomisé PREDIMED (PREvención con DIeta MEDiterránea), qui a recruté 7 447 adultes espagnols à haut risque cardiovasculaire , a montré qu'un régime méditerranéen complété soit par de l'huile d'olive extra vierge (l'objectif était de consommer 50 g [environ 4 cuillères à soupe] ou plus par jour) ou des noix mélangées réduisait significativement le risque du critère composite de décès cardiovasculaire, infarctus du myocarde, et AVC d'environ 30 % par rapport au régime témoin (conseil sur un régime pauvre en graisses) .


 Les associations étaient principalement motivées par une réduction du risque d'AVC , mais une analyse post hoc de l'essai PREDIMED a montré que le régime méditerranéen complété par de l'huile d'olive extra vierge conférait également une réduction du risque de fibrillation auriculaire

 Même si l'essai PREDIMED n'a pas pu distinguer les effets de l'huile d'olive ou des noix des autres aliments recommandés pour les 2 groupes de régime méditerranéen, une différence principale entre ces groupes et le groupe témoin était l'augmentation de la consommation d'huile d'olive extra vierge et de noix. dans les groupes de régime méditerranéen . 

Dans une analyse observationnelle de l'étude PREDIMED, les participants de la catégorie la plus élevée de consommation initiale d'huile d'olive totale (moyenne de 56,9 g/j) et d'huile d'olive extra vierge (moyenne de 34,6 g/j) présentaient un risque significativement réduit d'incidence totale de MCV et mortalité mais pas le cancer et la mortalité toutes causes confondues par rapport à ceux de la catégorie la plus basse de consommation d'huile d'olive. Bien que les preuves soient convaincantes concernant le rôle bénéfique du régime méditerranéen sur le risque de MCV, les données sur la consommation d'huile d'olive spécifiquement en relation avec la mortalité toutes causes confondues et spécifique dans les populations à faible consommation moyenne d'huile d'olive sont limitées.

Dans ce numéro du Journal , Guasch-Ferré et al *  rapportent les résultats d'une étude sur la consommation d'huile d'olive et le risque de mortalité toutes causes confondues et par cause spécifique dans 2 cohortes de> 90 000 femmes et hommes américains. Dans cette étude bien conçue, avec un suivi à long terme et des mesures répétées de l'apport alimentaire et d'autres facteurs de risque de maladies, les participants qui ont signalé la consommation d'huile d'olive la plus élevée (> 0,5 cuillère à soupe / jour ou> 7 g / j) avaient 19 % de risque inférieur de mortalité toutes causes confondues, 19 % de risque inférieur de mortalité par MCV, 17 % de risque inférieur de mortalité par cancer, 29 % de risque inférieur de mortalité par maladie neurodégénérative et 18 % de risque inférieur de mortalité par maladie respiratoire par rapport à ceux qui n'ont jamais ou rarement consommé de l'huile d'olive après ajustement pour les facteurs de risque connus et d'autres facteurs alimentaires. 

Le risque de mortalité toutes causes confondues et de mortalité par MCV, cancer, et les maladies neurodégénératives ont déjà été considérablement réduites à une consommation quotidienne d'huile d'olive de> 0 à ≤ 1 cuillère à café (médiane 1,5 g / j). 

Cette petite quantité d'huile d'olive était associée à une réduction de 12% du risque de mortalité toutes causes confondues. Les auteurs ont ensuite effectué des analyses de substitution et ont constaté que le remplacement de la margarine, du beurre, de la mayonnaise et des matières grasses laitières par de l'huile d'olive était associé à un risque réduit de mortalité. Cependant, la substitution d'huile d'olive à d'autres huiles végétales (par exemple, l'huile de canola, de maïs, de carthame et de soja) n'a pas conféré de réduction du risque de mortalité. Cela suggère que les huiles végétales peuvent offrir les mêmes avantages pour la santé que l'huile d'olive. Les auteurs ont ensuite effectué des analyses de substitution et ont constaté que le remplacement de la margarine, du beurre, de la mayonnaise et des matières grasses laitières par de l'huile d'olive était associé à un risque réduit de mortalité. 

Un défi majeur de ce type d'étude observationnelle est la confusion résiduelle. Malgré l'ajustement pour les facteurs de confusion potentiels, on ne peut pas déduire si les associations observées de petites à modérées quantités de consommation d'huile d'olive avec un risque réduit de mortalité toutes causes et par cause sont causales ou attribuées à la confusion. 

 

De plus, les mécanismes biologiques qui sous-tendent les associations observées sont quelque peu insaisissables, en particulier pour les faibles niveaux de consommation d'huile d'olive et pour la mortalité non cardiovasculaire. L'huile d'olive et d'autres huiles végétales contiennent de grandes quantités d'acides gras monoinsaturés (MUFA), en particulier l'acide oléique. Néanmoins, des méta-analyses d'études observationnelles n'ont trouvé aucun effet bénéfique de l'augmentation des taux circulants ou de l'apport d'AGMI ou d'acide oléique sur les maladies cardiovasculaires , et ont plutôt constaté un risque accru de maladie coronarienne avec des niveaux élevés d'AGMI circulants . L'huile d'olive est également une source de composés phénoliques qui pourraient conférer des avantages cardiovasculaires et qui possèdent des propriétés anticancéreuses dans des études in vitro et animales

L'essai PREDIMED a montré que le groupe affecté au régime méditerranéen complété par de l'huile d'olive extra vierge avait un risque significativement plus faible de cancer du sein par rapport au groupe témoin . L'association inverse entre la consommation d'huile d'olive et la mortalité totale par cancer dans l'étude américaine actuelle a été observée chez les femmes et les hommes, indiquant que l'association ne se limite pas à une réduction potentielle de la mortalité par cancer du sein, mais pourrait également s'appliquer aux principales causes de cancer. décès chez les hommes, tels que les décès par cancer du poumon, de la prostate et colorectal. Une étude chez des rats mâles atteints d'un cancer du côlon induit par l'azoxyméthane a montré que l'huile d'olive alimentaire supprimait le développement du carcinome du côlon et que l'effet pouvait s'expliquer par le métabolisme de l'acide arachidonique et la synthèse locale de la prostaglandine E 2 .

Les résultats sur la mortalité par MCV de l'étude de Guasch-Ferré et al sont complémentaires mais pas directement comparables avec les résultats de l'essai PREDIMED sur les événements cardiovasculaires majeurs  

Premièrement, la quantité d'huile d'olive consommée dans les populations espagnole et américaine différait remarquablement. Dans l'essai PREDIMED, les participants avaient une consommation moyenne d'huile d'olive extra vierge et d'huile d'olive raffinée/mixte de 20 à 22 g/j et de 16 à 18 g/j, respectivement ( 3 ), et les participants avaient un régime méditerranéen avec un supplément l'huile d'olive vierge ont considérablement augmenté leur consommation d'huile d'olive extra vierge (à 50 g/j) ( 3). Dans l'étude américaine, la consommation moyenne de base de toute huile d'olive de la catégorie la plus élevée (> 0,5 cuillère à soupe/jour) était d'environ 9 g/j ( 

Deuxièmement, dans l'essai PREDIMED, les participants ont reçu de l'huile d'olive extra vierge riche en polyphénols. L'étude américaine n'a pas pu faire la distinction entre les différentes variétés d'huile d'olive. Cette distinction est importante car l'huile d'olive raffinée a des niveaux de composés phénoliques beaucoup plus faibles que l'huile d'olive extra vierge et peut donc avoir moins d'avantages pour la santé.

Troisièmement, les participants de l'essai PREDIMED présentaient un risque cardiovasculaire élevé, alors que l'étude américaine incluait des infirmières et des professionnels de la santé présentant un risque cardiovasculaire relativement faible. Dans l'étude américaine, les résultats étaient cependant largement cohérents dans les sous-groupes avec et sans facteurs de risque majeurs de MCV, ce qui suggère que la consommation d'huile d'olive pourrait être bénéfique indépendamment du risque cardiovasculaire.

Une nouvelle découverte de l'étude de Guasch-Ferré et al  est l'association inverse entre la consommation d'huile d'olive et le risque de mortalité par maladie neurodégénérative. La maladie d'Alzheimer est la principale maladie neurodégénérative et la cause la plus fréquente de démence. Dans une analyse de sensibilité, les auteurs ont constaté une réduction significative de 27% du risque de mortalité liée à la démence pour les personnes de la catégorie la plus élevée par rapport à la catégorie la plus basse de consommation d'huile d'olive. Compte tenu de l'absence de stratégies de prévention de la maladie d'Alzheimer et de la forte morbi-mortalité liée à cette maladie, ce constat, s'il est confirmé, revêt une grande importance de santé publique. Une autre nouvelle découverte de l'étude actuelle était l'association inverse de la consommation d'huile d'olive avec le risque de mortalité par maladie respiratoire. Étant donné que le mécanisme à l'origine de cette association n'est pas clair et qu'une confusion résiduelle due au tabagisme ne peut être exclue,

Pour résumer, l'étude actuelle et des études antérieures ont montré que la consommation d'huile d'olive peut avoir des effets bénéfiques sur la santé. 

Cependant, plusieurs questions demeurent. Les associations sont-elles causales ou fallacieuses ? La consommation d'huile d'olive protège-t-elle uniquement contre certaines maladies cardiovasculaires (par exemple, les accidents vasculaires cérébraux [ 3 , 13 ] et la fibrillation auriculaire ou également contre d'autres maladies et causes de décès majeures ? Quelle est la quantité d'huile d'olive nécessaire pour un effet protecteur ? L'effet potentiel est-il lié aux AGMI ou aux composés phénoliques, c'est-à-dire, l'effet protecteur est-il limité à l'huile d'olive extra vierge riche en polyphénols ou l'huile d'olive raffinée et d'autres huiles végétales sont-elles aussi bénéfiques ? 

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour répondre à ces questions.

370c3e1fee9fbc4854a6bd44d7f65a47

Commentaire

Le régime crétois puis dénommé méditerranéen, qui intégre l'huile d'oli-e a démontrré dans de nombreuses études ses avantages pour la santé .

a 08 p alz 2a
ARTICLE 2 

https://www.decouvrirlagrece.com/suivez-le-regime-mediterraneen-cretois/

Un article récent a montér tous les bienfaits du régime méditerranéen : Long-term secondary prevention of cardiovascular disease with a Mediterranean diet and a low-fat diet (CORDIOPREV): a randomised controlled trial,JavierDelgado-Lista et Coll, The Lancet 2022 Published Online May 4, 2022 https://doi.org/10.1016/ S0140-6736(22)00122-2 Fundacion Patrimonio Comunal Olivarero; Fundacion Centro para la Excelencia en Investigacion sobre Aceite de Oliva y Salud; local, regional, and national Spanish Governments; European Union.
Prévention secondaire à long terme des maladies cardiovasculaires avec un régime méditerranéen et un régime pauvre en graisses (CORDIOPREV) : un essai contrôlé randomisé

 

medicour

En prévention secondaire, le régime méditerranéen était supérieur au régime pauvre en graisses pour prévenir les événements cardiovasculaires majeurs. Nos résultats sont pertinents pour la pratique clinique, soutenant l'utilisation du régime méditerranéen en prévention secondaire. Le régime méditérranéen multiplie par 3 ses effets protecteurs par rapport au régime pauvre en graisse, alors aucune hésitatiion.

https://medvasc.info/1638-régime-méditerranéen

 JAMA. 2022;327(23):2326-2333. doi:10.1001/jama.2022.8970Infographie partie21

 

ARTICLE 3

Supplémentation , recommandations Vitamin, Mineral, and Multivitamin Supplementation to Prevent Cardiovascular Disease and Cancer, US Preventive Services Task Force Recommendation Statement (USPSTF) , JAMA
.2022 juin 21;327(23):2326-2333.  doi : 10.1001/jama.2022.8970.file:///E:/Downloads/multivitamin-mineral-suppl-cvd-cancer-prev-final-recommendation.pdf
Supplémentation en vitamines, minéraux et multivitamines pour prévenir les maladies cardiovasculaires et le cancer : déclaration de recommandation du groupe de travail américain sur les services préventifs Libre d'accès



US3PP

US1PPUS2PP


L'USPSTF déconseille l'utilisation de suppléments de bêta-carotène ou de vitamine E pour la prévention des maladies cardiovasculaires ou du cancer. (Recommandation D) L'USPSTF conclut que les preuves actuelles sont insuffisantes pour évaluer l'équilibre entre les avantages et les inconvénients de l'utilisation de suppléments multivitaminés pour la prévention des maladies cardiovasculaires ou du cancer. (Déclaration I) L'USPSTF conclut que les preuves actuelles sont insuffisantes pour évaluer l'équilibre entre les avantages et les inconvénients de l'utilisation de suppléments à un ou deux nutriments (autres que le bêta-carotène et la vitamine E) pour la prévention des maladies cardiovasculaires ou du cancer. (Je déclare).

Synthèse

HUILE d'OLIVE OUI, impact bénéfique  sur le  risque cardio vasculaire , et cancer

Les COMPLEMENTS ALIMENTAIRES ne préviennent pas le risque CV et le CANCER, impact maléfique

Pour en savoir  plus sur l'huile d'olive , Que Choisir

https://www.quechoisir.org/dossier-huile-d-olive-t359/

Prédiction MVPT

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 MVPT : « under-diagnosed,under-appreciated, under-studied condition » Suzan.Kahn

“Les prédictions d'événements inattendus sont toujours plus précises si on ne les a pas rédigées auparavant.” Carl Sagan

"Mieux vaut prévenir que guérir ». Cet adage trivial est sans cesse mis au service des campagnes dites de « prévention »; avec cet argument supplémentaire que désormais « prédire » ce serait souvent prévenir. Or, non seulement la prédiction offre rarement une capacité de prévention mais la prévention elle-même repose plus souvent sur des espérances non validées que sur des faits prouvés. La médecine ne peut en effet se satisfaire du présent. Elle est sollicitée pour dire l’avenir, modifier le destin. C’est cette fonction divinatoire en même temps qu’éprise de rationalité évidente que je propose d’interroger. "
Didier Sicard, in https://www.cairn.info/revue-francaise-d-administration-publique-2005-1-page-121.htm

Development and validation of a clinical prediction model for post thrombotic syndrome following anticoagulant therapy for acute deep venous thrombosis,
Intao Zhang et Coll, Thrombosis Research 214 (2022) 68–75
Développement et validation d'un modèle de prédiction clinique du syndrome post-thrombotique après traitement anticoagulant pour thrombose veineuse profonde aiguë

Rappel : MVPT (sévère) 5 à 15 % à 2 ans

Objectifs

Identifier les facteurs de prédiction indépendants du syndrome post-thrombotique (MVPT) à la suite d'une thrombose veineuse profonde (TVP) aiguë et développer un modèle de prédiction clinique évaluant le risque de SPT chez un patient

MVPTTWO

Méthodes

Nous avons recruté de manière prospective des patients adultes consécutifs atteints de TVP aiguë qui ont été pris en charge à l'hôpital Shanxi Bethune, en Chine, entre juin 2014 et décembre 2016. L'investigateur a évalué la MVPT à l'aide de l'échelle de Villalta à 1, 6, 12, 18 et 24 mois après le diagnostic de TVP. La sélection des variables a été effectuée en appliquant l'opérateur de sélection et de retrait le moins absolu (LASSO) avec une validation croisée de 10 fois. Sur la base de ces données, nous avons établi un modèle de prédiction clinique pour le développement du MVPT suite à une TVP. La méthode Bootstrap a été utilisée pour la validation interne. Au cours du processus de développement du modèle, nous avons re-collecté les informations des patients atteints de TVP de 2016 à 2017 pour une validation temporelle. La performance du modèle de prédiction comprenait la discrimination et l'étalonnage,

ZANG1ZANG21 s2.0 S0049384822001359 gr4 lrg1 s2.0 S0049384822001359 gr5 lrg

Résultats

Au total, 808 patients consécutifs atteints de TVP aiguë ont été inscrits dans les ensembles de données d'entraînement et de validation, dont 540 patients ont été inclus dans l'ensemble de données d'entraînement pour le développement du modèle de prédiction et les 268 autres patients étaient dans l'autre ensemble de données pour la validation temporelle. Soixante-seize patients de l'ensemble de données d'entraînement ont développé un SPT. Les facteurs de prédiction associés à la MVPT étaient la TVP ilio-fémorale (OR = 4,835, IC 95 % : 2,471–9,463), le cancer actif (OR = 3,006, IC 95 % : 1,404–6,435), les antécédents d' insuffisance veineuse chronique (OR = 7,464 , IC à 95 % : 3,568–15,616), la maladie hromboembolique veineuse antérieure (OR = 6,326, IC à 95 % : 2,872–13,932) et maladie rénale chronique (OR = 9,916, IC à 95 % : 2,238–43,937), durée de la thérapie de compression< 6 mois (OR = 2,894, IC à 95 % : 1,595–5,251). L' indice c du modèle de prédiction était de 0,825 (0,774-0,877), et l' indice c de la validation interne et de la vérification temporelle était de 0,816 et 0,773 (IC à 95 % : 0,699-0,848), indiquant que le modèle de prédiction avait une bonne discrimination dans la prédiction Risque de MVPT suite à une TVP. Toutes les courbes d'étalonnage ont montré que le modèle avait un bon étalonnage. L'analyse de la courbe de décision a montré un meilleur avantage net du modèle de prédiction prédisant le risque de MVPT dans des limites de probabilité allant de 0 % à 72 % et de 86 % à 98 % dans l'ensemble de données d'apprentissage, et de 0 % à 58 % dans les ensembles de données de validation.

Conclusion

Notre modèle de prédiction peut estimer avec précision la probabilité de risque de SPT et identifier les patients à haut risque susceptibles de développer un SPT après une TVP en fonction de caractéristiques individuelles, mais une validation externe supplémentaire est toujours nécessaire.

Commntaire

Belle étude, mais se solde par un nomograme difficile à utiliser au quortidien . Rappelez vous le score dé récidive de MTEV, score de Vienne, un nomograme inutilisable sauf s'il est présent sur la toile avec un calcul informatique facile type MEDCALC 

Score de Viennehttp://www.meduniwien.ac.at/user/georg.heinze/zipfile/ViennaPredictionModel.html


Mais soyons postifs, ce qui est intéréssant une fois de plus ce sont les items de  ce score, plus que le score.

TVP ilio-fémorale (OR = 4,835, IC 95 % : 2,471–9,463),
* Cancer actif (OR = 3,006, IC 95 % : 1,404–6,435)
* Antécédents d' insuffisance veineuse chronique (OR = 7,464 , IC à 95 % : 3,568–15,616),
* Antécédent de maladie hromboembolique veineuse  (OR = 6,326, IC à 95 % : 2,872–13,932) 
* Maladie rénale chronique (OR = 9,916, IC à 95 % : 2,238–43,937),
* Durée de la thérapie de compression < 6 mois (OR = 2,894, IC à 95 % : 1,595–5,251).

A ces items pertinents on peut ajouter
* Qualité de l'anticoagulation du 1°mois de la TVP
* Durée de l'anticoagulation
* Syndrome obtsructif (écho) + Syndrome obstrutif clinique
* Obésité
* Sédentarité
* Varices préalables
* Score de VILLALTA
* Evulation paramètres
 de l'inflammation
* La qualité de vie du patient
* Ses souhaits

 On peut rajouter : Thromb Haemost 2018; 118(08): 1419-1427, Luca Mazzolai
* âge ≥ 75 ans,
* chirurgie antérieure des varices,
* thrombose à plusieurs niveaux,
* traitement concomitant antiplaquettaire/anti-inflammatoire non stéroïdien
* nombre de symptômes et signes  au niveau des jambes (Vilalta) 

Autre référenceThromb Haemost 2018; 118(08): 1428-1438, CEA Dronkers, SR Kahn
* Deux paramètres échographiques se sont avérés prédictifs du MVPT : la thrombose veineuse résiduelle, pour un rapport de cotes (OR) groupé de 2,17 (intervalle de confiance [IC] à 95 %, 1,79–2,63) et le reflux veineux au niveau poplité, pour un OR groupé de 1,34 (IC à 95 %, 1,03–1,75).

Thromb Hémost juil. 2018;118(7):1242-1249
,  
Arina J Ten Cate-Hoek, prédiction de MVPT en phase aigue de la TVP proximale

Les variables du modèle de référence en phase aiguë étaient :
* l'âge,
* l'indice de masse corporelle
* le sexe, les varices,
* les antécédents de thrombose veineuse
* le statut tabagique,
* la thrombose provoquée
* localisation du thrombus
* l'obstruction veineuse résiduelle...en dernier

 2018; 8: 12663. Published online 2018 Aug 23. doi: 10.1038/s41598-018-30645-w

* syndrome de compression de la veine iliaque
* thrombose veineuse iliaque-fémorale résiduelle
* thrombose veineuse fémoro-poplitée résiduelle 
* anticoagulation insuffisante


Face à un patient qui vient de présenter une TVP proximale en phase aigue on le traite par anticoagulation et compression médical et marche.

Au delà il faut anticiper la survenue d'une éventuelle MVPT. C'est un examen clinique complet qui est nécessaire à 1 mois puis 6 mois. Tous les facteur pré cités sont importants. Chaque patient est différent, il faut prendre le temps de la CLINIQUE car c'est ce qui prime. La multiplicitéb des paramètres sus cités explique la difficulté de la prédiction de survenue d'une MVPT. le suivu surtout clinique reste la clé de voûte pour gérer cette question difficile.

Iconographie 

MVPTBECKFrançois Becker

 MVPTCHECK

Covid-19 : réinfection, danger

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

iconographie : https://cartoonmovement.com/cartoon/corona-6

"L'erreur est constructive, elle corrige pour éviter la récidive." 
Monique Moreau


Outcomes of SARS-CoV-2 Reinfection,
Ziyad Al-Aly, Benjamin Bowe, Yan Xie, 2022, https://www.researchsquare.com/article/rs-1749502/v1


La première infection par le SRAS-CoV-2 est associée à un risque accru de décès aigu et post-aigu et de séquelles dans les systèmes d'organes pulmonaires et extrapulmonaires.

Cependant, il n'est pas clair si la réinfection augmente le risque encouru après la première infectio
n.

@EricTopol
Les réinfections de Covid ne sont pas bénignes : ~ 39 000 personnes avec des réinfections contre ~ 5,4 millions de témoins indiquent un risque étendu et persistant avec une « dose-réponse » (plus de risque avec des réinfections répétées)


Ici, nous utilisons les bases de données nationales sur les soins de santé du Département américain des anciens combattants pour constituer une cohorte de personnes atteintes d'une première infection (n = 257 427), d'une réinfection (2 infections ou plus, n = 38 926) et d'un groupe témoin non infecté ( n = 5 396 855) pour estimer les risques et les charges sur 6 mo
s de mortalité toutes causes confondues, d'hospitalisation et d'un ensemble de résultats d'incidents prédéfinis.

Nous montrons que par rapport aux personnes ayant une première infection, la réinfection contribue à des risques supplémentaires de mortalité toutes causes confondues, d'hospitalisation, de et les effets néfastes sur la santé des systèmes pulmonaire et de plusieurs organes extrapulmonaires (troubles cardiovasculaires, troubles de la coagulation et hématologiques, diabète, fatigue, troubles gastro-intestinaux, troubles rénaux, troubles de santé mentale, troubles musculo-squelettiques et troubles neurologiques)
; les risques étaient évidents chez ceux qui n'étaient pas vaccinés, avaient reçu 1 injection ou 2 injections ou plus avant la deuxième infection ; les risques étaient les plus prononcés dans la phase aiguë, mais persistaient dans la phase post-aiguë de la réinfection, et la plupart étaient encore évidents 6 mois après la réinfection. Par rapport aux témoins non infectés, l'évaluation des risques cumulés d'infections répétées a montré que le risque et le fardeau augmentaient de façon progressive en fonction du nombre d'infections.


L'ensemble  des résultats montre que la réinfection ajoute des risques non négligeables de mortalité toutes causes confondues, d'hospitalisation et d'effets indésirables sur la santé dans la phase aiguë et post-aiguë de la réinfection.

La réduction du fardeau global des décès et des maladies dus au SRAS-CoV-2 nécessitera des stratégies de prévention de la réinfection.

FVvSizNUEAEHEl1
9550119594c7248c1572a91f

En somme, dans cette étude portant sur 5 693 208 personnes, nous apportons la preuve que la réinfection contribue à des risques supplémentaires pour la santé au-delà de ceux encourus lors de la première infection, notamment la mortalité toutes causes confondues, l'hospitalisation et les séquelles dans le système pulmonaire et un large éventail de systèmes d'organes extrapulmonaires. Les risques étaient évidents dans la phase aiguë et post-aiguë de la réinfection. Les preuves suggèrent que pour les personnes qui ont déjà eu une première infection, la prévention d'une deuxième infection peut protéger contre des risques supplémentaires pour la santé.

La prévention de l'infection et de la réinfection par le SRAS-CoV-2 doit rester l'objectif de la politique de santé publique.


Viviane Armand
@afao94
Une étude sur 5693208 personnes apporte les preuves que la re infection #SARS2 augmente les risques de mortalité et d’effets indésirables sur la santé .Il est important de prévenir les reinfections

Commentaire
La pandémie n'est pas terminée, le ré infectrion est à surrisque. Alors faites vosu vacciner, n'oublier pas les rappels , continuez àvous protéger surtout en intérieur dès qu'il y a du monde, aérer les locaux, lavez ivus les mains, maquez vous  etc. Rien de nouveau si ce n'est QU'IL NE FAUT PAS BAISSER LA GARDE. La pandémie repart et la réinfection est à haut risque. Mais "qui qu'il vous en coûte" il faut apprendre à vivre avec le virus. Attention si vous présentez des facteurs de comorbidité vous êtes à sur risque, ne pas le sous estimer.

Continuez à être prudent et ..........



pas de panique autocollant

Que nenni !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"on se dit que mieux vaudrait jouer, tous les quatre ans, le sort de ce pays à pile ou face. Il y aurait plus de chances heureuses. Celles-ci sont éliminées, sauf incident des élections législatives, par la pression d'une machine administrative asservie aux intérêts les plus immédiats et aux passions les plus viles. C'est la lie qui remonte automatiquement dans la bouteille et qui, une fois remontée, fait la loi, fait les lois." Léon Daudet

"Un jour viendra où il n'y aura plus d'autres champs de bataille que les marchés s'ouvrant au commerce et les esprits s'ouvrant aux idées. Un jour viendra où les boulets et les bombes seront remplacés par les votes, par le suffrage universel des peuples, par le vénérable arbitrage d'un grand sénat souverain qui sera à l'Europe ce que le parlement est à l'Angleterre, ce que la diète est à l'Allemagne, ce que l'assemblée législative est à la France! Un jour viendra où l'on montrera un canon dans les musées comme on y montre aujourd'hui un instrument de torture, en s'étonnant que cela ait pu être! Un jour viendra où l'on verra ces deux groupes immenses, les États-Unis d'Amérique, les États-Unis d'Europe, placés en face l'un de l'autre, se tendant la main par-dessus les mers, échangeant leurs produits, leur commerce, leur industrie, leurs arts, leurs génies, défrichant le globe, colonisant les déserts, améliorant la création sous le regard du créateur, et combinant ensemble, pour en tirer le bien-être de tous, ces deux forces infinies, la fraternité des hommes et la puissance de Dieu!" Victor Hugo


Pourquoi le rassemblement national a t-il eu auant de sièges ? 
Pourquoi la NUPES ? 
Pourqui la gifle ? 
Pourquoi un rejet  du pouvoir ? 


PARCE QUE......parce que le Président a tout fait pour....ainsi que son gouvernement et c'est tout.

Les gilets jaunes : c'est là que tout a commencé , dédaignés et méprisés  dans un premier temps, puis des réunions à n'en plus finir qui n'ont rien résolu. Les gilets jaunes ont allumé la méche du mécontentement mais le pouvoir n'a pas pas compris l'impact potientiel de ce mouvement, le pouvoir est resté droit dans ses bottes : mécontentement profond non évalué à la tête de l'état. Les gilets jaunes , une des raisons de ce qui s'est passé dans les urnes hier.
 
La pandémie, personne ne l'a vu venir, le gouvernement pris au dépourvu au début  a su réagir, le quoi qu'il en coûte au début oui, mais le quoi qu'il en coûte ne peut devenir une ligne de politique sociale, certains l'ont cru à tord

La guerre en Ukraine est venue remettre en cause la viabilité de l'Europe,qui a  tenu le coup mais le "en même temps " présidentiel " a été un frein aux actions de la France qui par l'Europe a repris la main. Le Président est plus efficace à l'extérieur qu'à l'intérieur

La NUPES,le Rassemblement National ont cristalisé un mécontentement profond , le vote aux législatives a été la sanction, il ne donnera pas à la majorité une nouvelle  majorité. Les effarouchements des  uns et des autres ne sont pas justifiés, le gouvernement n'a rien anticipé. le Président a eu avec la campagne  législative le même comportement qu'avec les gilest jaunes, le dédain et le mépris, tout au moins c'est qui a été perçu par la population avec donc une sanction dans les urnes; c'est simple.L'augmentaion des prix à la consommantion, essence et nourriture, électricité et produit de première nécessité, bas salaires  n 'a
 fait qu'envenimer la situation et augmenter le rejet tout comme la violence et la sincurité.

L'absentation enfin, la panne de démocratie, dramatique mais explicable : le rejet du pouvoir en place et la perte de confiance vis à vis des politiques . L'abstention est très grave car celles et ceux qui n'ont pas voté, refusant la démocratie, risque de manifester leur mécontentement dans la rue et avec violence alors que le vote leur donnait l'occasion de participer à la démocratie et de s'exprimer.

Il faut toujours écouter le peuple, l'histoire est là pour nous le rappeler.


Il n'est pas nécessaire de philosopher la dessus.
Il faut retenir des choses simples qui expliquent simplement ce que certains jugent inexplicables.


Le en même temps
pour la France et l'Europe ça ne marche que dans un sens et l'Europe ne fait pas pas "jouir les français". Cette politique du en même temps c'est la négation de toute action constructive. Le en même temps n'est pas compris de la population. Le Président "vertical" est top éloigné des gens, on a l'impression peut être à tord que cela ne le concerne pas. Son attitude nous le rappelle chaque jour.

En tant que médecin il faut juste écouter les gens, cela suffit pour avoir une idée claire de la situation actuelle de notre société.

Ecoutez , partagez  avec les patients et vous aurez le pouls de la société, un sondage en temps réel....qui avait vu juste. Ce qui vient d'arriver , ils l'avaient anticipé, je pensasi qu'ils étaient dans l'erreur . Vous allez voir Docteur.... je n'ai rien vu.....


Nul besoin de politologues avertis en tout genre. Ils sont comme les virologues, les experts en guerre et les climatologues, à force de disséquer les faits ils perdent conscience de la vie réelle. 
 
Quels politologues avaient prévu autant de sièges pour le RN ? Aucun

Lors du premier quinquennat Jupiter avait promis qu'en en 5 ans il n'y aura plus d'extrêmes : c'est raté ,les extrêmes sont bien là, notamment l'extrême droite qui n'a jamais été aussi présente. Et ça , ça m'énerve et c'est insupportable, le vote est là pour nous rappeler à l'ordre , c'est une gifle pour tout le monde. Quant à la gauche, elle est  hétéroclite, elle ne porte pas les valeurs du RN , mais ce qui est triste pour elle, c'est qu'elle ne porte rien si ce n'est un mélanchonisme rétrograde qui nous ménera droit dans le mur.

A qui la faute ? 

A titre personnel , c'est au moment de la première campagne électorale présidentiele  que je n'ai pas compris le personnage et je ne le comprend toujours pas.

J'ai voté pour lui par défaut et à contre-coeur en espérant qu'il aurait acquis de l'expérience durant son premier quinquennat .....
 
Que nenni  : RIEN ! 
 
 
 

Info Patient : les CRAMPES

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Les crampes nocturnes ou nocturnes aux jambes portent de nombreux noms : spasme musculaire, contraction musculaire, pli, torticolis, nœud, point, etc. On pense que le terme anglo saxon  "charley horses’" provient d'un vieux cheval qui a tiré un rouleau à travers le parc de baseball des White Sox de Chicago dans les années 1890. Les muscles de Charley se raidissaient et il avait du mal à marcher, ce qui a conduit les spectateurs et les joueurs à appeler ces crampes un cheval charley. https://journaltimes.com/news/glad-you-asked-how-did-the-phrase-charley-horse-become-associated-with-leg-cramps/article_02685b3b-8cc4-51d3-86e8-5754581635b1.html (updated March 29, 2012, accessed March 25, 2022).">1

Les crampes nocturnes aux jambes sont des contractions musculaires soudaines, saccadées et involontaires qui se produisent la nuit, impliquant souvent les muscles du mollet ou du pied. Les crampes peuvent être assez douloureuses et provoquer des douleurs musculaires au cours des prochains jours.  Dans une enquête sur les crampes aux jambes, les gens ont décrit leurs crampes comme étant insupportables , ingérables et cruelles . Un participant a déploré que « parfois j'aimerais juste pouvoir m'ouvrir les jambes », tandis qu'un autre dormait « environ 2 heures par nuit » à cause des crampes. 

1563550588 0719 CF11 Fig1https://practicalneurology.com/articles/2019-aug-july/muscle-cramps

Les crampes douloureuses peuvent soudainement réveiller une personne . Bien que les crampes affectent généralement le mollet ou le pied, elles peuvent également survenir au niveau des cuisses ou des bras. Lors d'une crampe à la jambe, le muscle impliqué peut être ferme ou dur et peut être sensible. Les articulations ou les membres peuvent être forcés dans des positions inhabituelles. Le pied peut pointer avec force vers le bas avec les orteils repliés. Elle peut durer quelques secondes ou jusqu'à plusieurs minutes avant de disparaître spontanément d'elle-même ou avec des étirements énergiques. Le muscle peut être sensible, ce qui rend difficile le retour au sommeil, et la douleur peut durer quelques heures, voire quelques jours.

La plupart des adultes ont connu au moins un épisode de crampes aux jambes. Environ un tiers des personnes de plus de 50 ans ont des crampes nocturnes aux jambes, mais elles peuvent également survenir pendant la journée. Les crampes nocturnes aux jambes peuvent affecter environ 7 % des enfants et pourraient être légèrement plus fréquentes chez les femmes, en particulier pendant la grossesse. Certaines personnes signalent des antécédents familiaux de crampes aux jambes.  Les crampes peuvent survenir occasionnellement, mais 40 % de ceux qui ont des crampes nocturnes aux jambes en ont trois fois par semaine et 6 % en ont quotidiennement et éprouvent une détresse importante. 

Bien que les crampes aux jambes elles-mêmes ne soient pas nocives, elles peuvent entraîner des troubles du sommeil et de l'insomnie, ce qui peut entraîner des problèmes de santé.

                         

Strictement parlant, selon les critères de 2014 de l'American Academy of Sleep Medicine, le  diagnostic de crampes aux jambes liées au sommeil nécessite tous les éléments suivants :

  1. Une sensation douloureuse dans la jambe ou le pied associée à une dureté ou une tension musculaire soudaine et involontaire, indiquant une forte contraction musculaire.

  2. Les contractions musculaires douloureuses se produisent pendant le temps passé au lit, bien qu'elles puissent survenir pendant l'éveil ou le sommeil.

  3. La douleur est soulagée par un étirement énergique des muscles affectés, libérant ainsi la contraction.

Qu'est-ce qui peut causer des crampes aux jambes?

La plupart des cas de crampes aux jambes surviennent au hasard et n'ont pas de cause claire, mais certaines conditions peuvent augmenter les risques de crampes aux jambes ( tableau 1). Parfois, les crampes peuvent être dues à des troubles génétiques ou à des affections qui affectent les nerfs ou les vaisseaux sanguins. Les niveaux d'hormones ou d'électrolytes peuvent jouer un rôle, ou ils peuvent être causés par certains médicaments ou toxines. Lorsque des crampes aux jambes surviennent, ces autres conditions doivent être exclues car elles peuvent nécessiter des traitements spécifiques. Les diurétiques (diurétiques souvent utilisés pour traiter l'hypertension artérielle ou l'insuffisance cardiaque) sont une cause particulièrement fréquente de crampes aux jambes. La déshydratation, le diabète, la maladie de Parkinson, la carence en fer, les varices, l'insuffisance veineuse chronique et les maladies rénales sont également des coupables courants. Les crampes sont fréquentes chez les patients dialysés. S'asseoir dans une position inconfortable ou rester debout ou marcher pendant de longues périodes sur des sols en béton peut également provoquer des crampes.

Tableau 1. Affections liées aux crampes aux jambes.

10.1177 1358863x221088869 table11563550637 0719 CF11 Table1https://practicalneurology.com/articles/2019-aug-july/muscle-cramps

Quelles autres affections peuvent être confondues avec les crampes nocturnes aux jambes ?

D'autres tableaux cliniques qui ont des symptômes similaires liés au sommeil des jambes comprennent le syndrome des jambes sans repos (SJSR), les mouvements périodiques des membres, la maladie artérielle périphérique (AOMI) et la neuropathie. Le SJSR peut également provoquer des douleurs, mais l'inconfort est plus continu et correspond à une sensation profonde désagréable ou inconfortable avec un fort besoin de bouger les jambes pendant les périodes d'inactivité. De nombreux patients atteints de SJSR ont des mouvements périodiques des membres pendant le sommeil, qui sont des épisodes de mouvements répétitifs et saccadés des membres. Cependant, le SJSR ne provoque pas de durcissement du muscle ni d'étirement forcé du pied. Le SJSR est souvent associé à de faibles niveaux de fer. Contrairement au SJSR, les crampes nocturnes aux jambes sont d'apparition soudaine et de courte durée avec une forte contraction musculaire.

L'inconfort ou les crampes dans les jambes peuvent également être causés par une diminution du flux sanguin vers les jambes en raison d'une obstruction artérielle  (AOMI)

Cette douleur à la jambe survient généralement après avoir parcouru une certaine distance et est soulagée par le repos. Les pouls dans le pied sont diminués. Lorsque l'AOMI est grave, des douleurs aux pieds ou aux jambes peuvent survenir la nuit en raison d'une diminution du flux sanguin en position couchée ; cette douleur peut être soulagée en faisant pendre la jambe ou le pied au bord du lit. Une attention médicale immédiate est requise si une crampe à la jambe devient particulièrement sévère, persiste (dure bien au-delà de quelques minutes) ou s'accompagne d'un engourdissement ou d'une faiblesse soudaine du membre, d'un changement de couleur de la peau ou d'un changement de température tel que le membre est froid au toucher. Bien que rares, ces symptômes peuvent indiquer une perte soudaine du flux sanguin artériel.

Les crampes aux jambes peuvent également être causées par une neuropathie périphérique due à des lésions nerveuses entraînant une fonction musculaire anormale. Ce problème est généralement associé à des changements de sensation, comme un engourdissement.

                         

La première étape de l'évaluation des crampes aux jambes comprend un historique médical détaillé et un examen physique, avec un examen des symptômes et des facteurs de risque, ainsi que des médicaments qui peuvent y contribuer. Des tests sanguins ne sont nécessaires que dans certains cas et peuvent inclure la glycémie ou l' HBA1C, une numération globulaire complète, le sodium, le potassium, le calcium, le fer, le magnésium, la créatinine (pour vérifier la fonction rénale) et l'hormone stimulant la thyroïde pour vérifier la fonction thyroïdienne. D'autres tests qui évaluent les nerfs, la fonction musculaire ou le flux sanguin peuvent également être demandés selon le scénario.

                         

Si un médicament peut contribuer aux crampes dans les jambes, un médicament alternatif peut être remplacé. Plusieurs autres suggestions pour prévenir les crampes aux jambes sont énumérées ci-dessous :

  • Restez hydraté en buvant beaucoup de liquide.

  • Étirez les jambes (en particulier les mollets et les ischio-jambiers) avant de dormir.

  • Augmentez la consommation d'aliments riches en potassium et en magnésium (par exemple, brocoli, bananes, agrumes, légumes-feuilles, noix ou avocat).

  • Essayez des suppléments de magnésium et/ou de vitamine B12 en vente libre.

  • Évitez l'alcool et les stimulants comme la nicotine, la pseudoéphédrine (décongestionnants) et la caféine.

  • Gardez les draps lâches et non rentrés au pied du lit.

Notez que les patients souffrant d'insuffisance cardiaque, de maladie du foie ou de maladie rénale doivent consulter un médecin avant de modifier leur régime alimentaire ou leur consommation de liquide.

Lorsqu'une crampe survient, sortir du lit pour se promener peut aider à la soulager. Certaines personnes trouvent un soulagement en utilisant de la chaleur (comme une douche chaude ou des compresses chaudes) et/ou des massages. Pour les douleurs intenses, étirer le muscle contracté peut soulager la douleur. Si la crampe est dans le pied, les orteils peuvent s'enrouler ; ils peuvent être étirés en les pliant dans le sens opposé. Le mollet est un site commun pour une crampe. Pour soulager une crampe au mollet, pointer le pied vers le haut vers le genou (avec le genou redressé) peut aider à l'étirer. Si la crampe est dans la cuisse, plier ou redresser le genou et la hanche peut aider.

Des exercices d'étirement des mollets avant le coucher peuvent empêcher les crampes de se produire. Il est également important de rester hydraté, de maintenir un poids corporel normal et de faire au moins 30 min/jour d'exercice d'intensité modérée.

Plusieurs médicaments ont été essayés et testés, mais aucun ne s'est avéré efficace et sûr. Il a été démontré que la quinine aide à soulager les crampes, mais elle n'est plus recommandée en raison des effets indésirables potentiels sur le cœur et le sang. 

D'autres médicaments qui ont été essayés comprennent les multivitamines, la vitamine B12, le magnésium, le diltiazem, le vérapamil, la gabapentine et l'orphénadrine, mais les preuves à l'appui manquent.

1563550735 0719 CF11 Table2https://practicalneurology.com/articles/2019-aug-july/muscle-cramps

                        

Les crampes aux jambes,sont des contractions musculaires soudaines et douloureuses qui sont plus fréquentes la nuit et se produisent souvent au niveau du mollet. Les symptômes sont généralement soulagés en étirant le muscle ou en marchant .Les médicaments ou d'autres conditions médicales peuvent augmenter le risque de crampes aux jambes. Selon la situation, des problèmes de vaisseaux sanguins tels que l'AOMI ou une maladie veineuse peuvent devoir être exclus.

Crampes de CHALEUR

David Tanen MD, David Geffen School of Medicine at UCLA
Dernière révision totale févr. 2021| Dernière modification du contenu févr. 2021
Manuel MSD

f3a766f6e4 50151854 chaleur temperature mimacz fotolia
Les crampes de chaleur sont des contractures musculaires graves dues à l’association d’un effort prolongé, d’une transpiration excessive et d’un apport d’eau en excès dans des conditions de chaleur extrême.

Les crampes de chaleur sont un type léger de trouble lié à la chaleur ayant tendance à survenir chez des personnes en bonne santé qui sont actives par grande chaleur.

Avec la transpiration, des sels ( électrolytes) et du liquide sont perdus, et l’apport de quantités importantes d’eau dilue les sels, provoquant des crampes. Une transpiration excessive est plus probable les jours chauds, le plus souvent pendant ou après un effort intense. Les crampes de chaleur sont fréquentes chez les personnes suivantes :

  • Les travailleurs manuels, tels que les mécaniciens, les ouvriers de la sidérurgie, les couvreurs et les mineurs

  • Les athlètes, surtout chez les alpinistes ou les skieurs dont les nombreuses couches de vêtements les empêchent de remarquer l’excès de transpiration, et les joueurs de tennis et les coureurs qui ne prennent pas soin de remplacer les sels perdus par la transpiration

  • Les militaires en manœuvres

Les crampes de chaleur sont de fortes contractions des muscles des mains, des mollets, des pieds, des cuisses ou des bras. Les contractions rendent le muscle ferme, tendu et douloureux. La douleur peut varier de légère à intense. Il n’y a généralement pas de fièvre.

Les crampes de chaleur peu importantes peuvent être traitées en se reposant dans un environnement frais et en buvant des boissons salées ou en mangeant des aliments salés. Boire environ 1 à 2 litres d’une boisson pour sportifs ou d’eau contenant 2 cuillères à café de sel suffit en général. Les crampes de chaleur sévères sont traitées par l’administration intraveineuse de solutés salés. L’étirement du muscle en cause procure souvent un soulagement immédiat de la douleu



Mais la CLINIQUE arrive le plus souvent à trouver l'étiologie de ces crampes ++++, à la condition de réaliser une examen clinique complet.......

Crampes nocturnes des membres inférieurs n'égalent pas systématiquement le recours à l'écho-Doppler.

N'oubliez pas que la sonde "ne réfléchit que les ultrasons".

Statistiques : Aujourd'hui 101 - Hier 875 - Cette semaine 1718 - Ce mois-ci 12042 - Total 533454