Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Bienvenue sur le BLOG MEDVASC, c'est la guerre ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Qu'est-ce que le Blog MEDVASC ?

Je suis le Dr Jean Pierre Laroche , Médecin Vasculaire, exerçant en Avignon, 80 semestres d'exercice, ancien Président de nombreuses Sociétés et Associations au sein de la Médecine Vasculaire


SOUTIEN au PEUPLE UKRAINIEN

what do colors and symbols of flag of ukraine mean
" Notre âme ne peut pas mourir, la liberté ne meurt jamais."
Taras Chevtchenko (Ukraine)

Taras Hryhorovytch Chevtchenko (en ukrainien : Тара́с Григо́рович Шевче́нко), surnommé Kobzar, né le 25 février 1814 (9 mars 1814 dans le calendrier grégorien) à Moryntsi (en), gouvernement de Kiev, et mort le 26 février 1861 (10 mars 1861 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg (Empire russe), est un poète, peintre et humaniste ukrainien.

world thrombosis dayFJHZWzhnCa

@Echoraljpangio

Plus de 651 500 visiteurs

25 000  à 35  000 par mois

Plus de 1850 articles en ligne

Plus de 20  millions d'impression

      
" Ce qui peut être affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve" Euclide

"L'écriture est une mémoire dans un tissu d'oubli." Eric Fottorino

"La science n'a pas de patrie parce que le savoir est le patrimoine de l'humanité, le flambeau qui éclaire le monde" Pasteur

Merci à toutes celles et à  tous ceux qui prennent le temps de visiter ce blog, confinement aidant....puis déconfinement aidant , et reconfinement .....restez PRUDENT et faites vous vacciner .

Masquez-vous ! 

C'est un blog sans filtre et pragmatique qui parle aussi bien de Médecine Vasculaire que de l'actualité (COVID-19) surtout de la COVID-19, aucun non dit, et les pieds dans le plat mais ce n'est pas obligatoire. Le partage du savoir est ma devise. J'ai en horreur celles et ceux qui murmurent à l'oreille des décideuses et décideurs. L'actualité fait aussi partie de la démarche éditoriale de ce Blog qui est à 80% médical et 20% "ailleurs" .
EWraj8gUwAEyV9a

" L'art de la guerre,c'est de soumettre l'ennemi sans combat " Sun Tzu

Aujourd'hui parlons de la guerre,notre Président a été clair nous sommes en guerre contre le COVID-19. Afin d'en savoir plus sur la guerre, une référence, "L'art de la Guerre" de SunTsu (544-496 av JC). Il faut toujours remonter à la source. Un grand principe : "dans les temps anciens les guerriers habiles commençaient par se rendre invincibles puis ils attendaient que l'ennemi fût vulnérable.

Donc nous ne sommes pas en guerre selon Sun Tsu car nous ne sommes pas invincibles (pas de traitement et pas de vaccin contre le virus), et donc très vulnérables 

Nous sommes le 18 Mars 2020 confinés pour éviter la contamination, c'est une tactique adoptée aussi par la Chine et l'Italie et on en sent au bout de quelques semaines des effets minimes mais positifs pour les Chinois et les Italiens .

Sun Tsu toujours :" Rien n’est plus difficile que l’art de la manœuvre, la difficulté en cette manière consiste à faire d’une voie tortueuse la route la plus directe et à changer la malchance en avantage". Le Général VERAN est chargé des manoeuvres. La garnison c'est l'hôpital, sous doté, c'est vrai que les Princesses de la Santé  ont tout fait depuis des années pour supprimer des lits et des moyens, deux armes importantes en cas d'atteinte virale. 

Le terme de guerre ne me semble pas le bon terme, la notion de guerre est agressive, je préfère le combat ou la lutte contre le virus, la notion de guerre s'accompagne d'un catastrophisme anxiogène subliminal.

Au total notre combat est pour l'instant inégal entre le virus et nos forces vives. Ch'en Hao insiste lorsque le général établit des plans inutiles ",chacun est fatigué". Les plans actuels ne sont pas inutiles, le confinement, une de nos armes, n'est facile pour personne mais on ne peut faire sans. Alors restons confinés, sans état d'âme, pour l'instant c'est le seul moyen d'être moins vulnérable , voire non vulnérable.C'est ainsi que nous avancerons vers l'invincibilité à terme vis à vis du virus.

Malheureusement nous ne nous soumettrons pas au virus  sans combat ......

EZaQkBbXQAAjMW9
Petit lexique illustré : 
Fiche identité COVID19 540px

 IMPORTANT : tous les articles sont mis à jour quotidiennement en fonction des nouvelles données qui nous parviennent et des éventuelles imprécisions qui me sont signalées.

Veni Vidi Vaccin

"Il est aussi raisonnable de représenter une espèce d’emprisonnement par une autre que de représenter n’importe quelle chose qui existe réellement par quelque chose qui n’existe pas". DANIEL DE FOE,  La Peste d'Albert Camus

"En additionnant des obscurités individuelles, on obtient rarement une lumière collective" H Le Tellier in "l'Anomalie"

« J’ai beau faire, tout m’intéresse ». Paul Valéry

L’histoire, c’est un conte de faits. . . »  Franck Dhumes

     #1MASQUEPOURTOUS  #JESUISVACCINE 

touscov

Risque résiduel et RCV

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


"Ne rien risquer est un risque encore plus grand !”
Erica Jong

"Le risque de longévité correspond au risque « horrible » qu'une population ou une sous-population vive en moyenne plus longtemps que prévu. Ce risque est-il assurable ?"Le risque de longévité est-il assurable ? Nicole El Karoui, Stéphane Loisel

Remnant cholesterol and atherosclerotic disease in high cardiovascular risk patients. Beyond LDL cholesterol and hypolipidemic treatment

Cholestérol résiduel et maladie athérosclérotique chez les patients à haut risque cardiovasculaire. Au-delà du cholestérol LDL et du traitement hypolipidémique  

Dimitrios Delialis et Coll, Hellenic Journal of Cardiology 66 (2022) 26e31


Article libre d'accès

Résumé

Le cholestérol résiduel (RC) est un facteur émergent contribuant au risque résiduel de développement de la maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (ASCVD). Notre objectif était d'étudier l'association de la RC avec l'ASCVD chez les patients à haut risque d'ASCVD.
 
Méthodes

Le RC a été calculé chez 906 participants (178 à risque faible/modéré et 728 à risque élevé) recrutés consécutivement à partir d'un registre vasculaire.

L' athérosclérose carotidienne subclinique a été évaluée par échographie carotidienne en mode B. L'épaisseur maximale de la paroi carotidienne (maxWT) et la charge athérosclérotique carotidienne (n ≥ 2 plaques athéroscléreuses) ont été définies comme des risques vasculaires. Une cohorte indépendante de 87 patients à haut risque recrutés consécutivement et suivis pour leur profil lipidique pendant 3 mois a également été analysée.
 
Résultats

La RC était augmentée dans le groupe à haut risque par rapport aux témoins (26 ± 17 contre 21 ± 11 mg/dl, respectivement, p < 0,001). L'augmentation des niveaux de RC était indépendamment associée à une augmentation du maxWT et de la charge athérosclérotique carotidienne (p < 0,05), après ajustement pour les facteurs de risque cardiovasculaire traditionnels (TRF) et l'ASCVD.

Les niveaux de RC étaient associés à la présence d'ASCVD limitant le débit et de maladie coronarienne (CAD) (p < 0,05), après ajustement pour les TRF. Ces associations sont restées significatives chez les personnes ne recevant pas de traitement hypolipidémique et chez les personnes traitées atteignant un taux de LDL-C < 100 mg/dl. Dans la cohorte prospective, il n'y avait pas d'interaction significative entre le changement des niveaux de RC et le statut hypolipidémique, contrairement aux niveaux de LDL-C (p < 0,001).
 
Conclusion

Dans une population à haut risque, le RC était associée à une ASCV infraclinique et cliniquement manifeste, en particulier chez les patients présentant le phénotype lipidique le plus défavorable (non traités) ou chez les patients traités présentant un faible profil de risque lié aux LDL. Ces résultats soutiennent un rôle pro-athérosclérotique résiduel de la RC chez les patients à haut risque.

Résumé graphique
 
FiefUgSXwAITXcr
Commentaire

L'originalité ce cette publication est d'avoir utilisé les calcifications carotidiennes en échographie pour quantifier le risque résiduel CV . Cependant les calcifications carotidiennes sont présentes pratiquement chez tous les patients à sur risque CV .Le niveau de LDL de plus  n'est pas dans la cible (< 0.55 )


carotttttt

Association des niveaux de RC avec les indices d'athérosclérose carotidienne et l'ASCVD limitant le débit

L'OR représente l'odds ratio pour un patient avec des niveaux de RC supérieurs à la médiane d'avoir des indices athérosclérotiques carotidiens accrus (c'est-à-dire dans le tertile le plus élevé) ou d'avoir un ASCVD/CAD limitant le débit.
L'ASCVD comprend la coronaropathie, la MAP et les accidents vasculaires cérébraux/accidents ischémiques transitoires.
Le gras indique P < 0,05.
∗ Le modèle multivariable inclut le sexe, l'âge, le statut tabagique, les antécédents d'hypertension, le LDL-C, les antécédents de DM, l'ASCVD limitant le débit et le DFG.
∗∗ Le modèle multivariable inclut le sexe, l'âge, le statut tabagique, les antécédents d'hypertension, le LDL-C, les antécédents de DM et le DFG.
Abréviations : ASCVD : maladie cardiovasculaire athéroscléreuse, maxWT : épaisseur maximale de la paroi de six sites carotidiens, DM : diabète sucré, GFR : taux de filtration glomérulaire, CAD : maladie coronarienne, LDL-C : cholestérol des lipoprotéines de basse densité, RC : cholestérol résiduel

Cette approche mérite qu'on s' y arrête mais en allant plus loin. Les calcifications carotidiennes , ilio fémorales et aortiques sont des marqueurs importants pour évaluer le risque primaire CV . En prévention secondaire pas d'intérêt à priori. Mais si ces calcifications sont présentes en prévention secondaire  elles peuvent alors prendre de l'intérêt et classer le patient en sur risque CV, cad avec un risque résiduel  à haut potentiel évolutif etr devrait inciter a être plus incifif sur le LDL.

Personnellement j'attache beaucoup d'importance stratégique aux calcifications artérielles périphériques. C'est une lecture vasculaire qui mérite que ces calcifications soient prises en considération , le plus souvent ces patients sont à sur risque CV bien que leur accident CV inaugurale soit parfaitement équilibré sur le plan thérapeutique.......RISQUE RESIDUEL ? SUR RISQUE ? 

Les calcifications artérielles périphériques quand elles sont nombreuses sont à prendre en considération en prévention primaire et secondaire CV à leur juste valeur .


NICOCOLa NBP, l'épaisseur totale de la plaque ou la surface totale de la plaque des bifurcations carotidiennes et fémorales communes fournit une meilleure prédiction de l'ASCVE future que les mesures d'un seul site. Les résultats doivent être validés dans une cohorte indépendante
 
 
Why not ? 
 
 

FAST TRACK BIBLIO 25 : diversité des thèmes

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 
iconographie : RETINE

 
“Le progrès nait de la diversité des cultures et de l'affirmation des personnalités.”
Pierre Joliot

"La liberté de la presse est entière ; il suffit d'avoir les milliards nécessaires." Alfred Sauvy

"Si vous ne lisez pas le journal, vous êtes mal informé. Si vous lisez le journal, vous êtes mal informé."
Mark Twain

ARTICLE 1

Outcomes and Readmission in Patients With Retinal Artery Occlusion (from the Nationwide Readmission Database)
 
Résultats et réadmission chez les patients présentant une occlusion de l' artère rétinienne (à partir de la base de données nationale sur la réadmission )

Kunal Suri, MDa, Monil Majmundar, MDb, Ashish Kumar, MDc, Kunal N. Patel, MD, MPHd, Xioa Yi Zhou, MDa, Harshvardhan Zala, MDe, and Ankur Kalra, MDfAm J Cardiol 2022;183:105−108
 
L' occlusion de l' artère rétinienne (RAO) est une urgence ophtalmologique, entraînant une perte de vision soudaine. La compréhension de ses facteurs de risque et la collecte d'informations sur l'incidence des événements indésirables peuvent fournir des informations utiles sur l'évaluation rentable des patients et la prévention secondaire.

Dans cette étude de cohorte rétrospective, nous avons utilisé la base de données nationale sur les réadmissions de 2016 à 2018 et interrogé la base de données pour identifier les patients atteints de RAO.

Les résultats cliniques étaient l'incidence cumulée d'infarctus du myocarde (IM), d'accident vasculaire cérébral, de décès (à l'hôpital et 6 mois après la sortie), l'utilisation des ressources, la réadmission toutes causes confondues à 6 mois et motifs de réadmission toutes causes confondues .
Nous avons identifié un total de 14 527 patients atteints de RAO. L'âge moyen des patients avec RAO était de 69 ± 13 ans. L'hypertension (11 839, 82 %), l'hyperlipidémie (8 868, 61 %), la cardiomyopathie ischémique (4 826, 33 %), le tabagisme (4 772, 33 %) et le diabète (4 588, 32 %) étaient des comorbidités courantes chez les patients atteints d'ORA . Sur 14 527 patients atteints de RAO, 308 patients (2,1 %) sont décédés, 1 577 (10,9 %) ont développé un AVC et 615 (4,2 %) ont développé un IM dans les 6 mois. Au total, 2 841 patients (24,9 %) ont été réadmis dans les 6 mois suivant leur sortie. La sténose de l'artère carotide (386 ; 10,8 %) était la cause la plus fréquente deréadmission . Les antécédents d'accident vasculaire cérébral ou d'accident ischémique transitoire et l'indice de comorbidité d'Elixhauser ≥ 3 étaient des facteurs prédictifs d'accident vasculaire cérébral. Le sexe féminin, la cardiomyopathie ischémique, la maladie de l' artère carotide , l'insuffisance cardiaque, la maladie rénale chronique et le cancer étaient des facteurs prédictifs d'IM. Le cancer, l'insuffisance rénale chronique, l'indice de comorbidité d'Elixhauser ≥ 3, le statut de payeur Medicare/Medicaid, l'admission index non élective, la fibrillation auriculaire et la maladie de l' artère carotide étaient des facteurs prédictifs de réadmission toutes causes confondues à 6 mois .

En conclusion, les patients atteints de RAO ont un risque important de comorbidités, de décès, d'AVC, d'IM et de réadmission. Le RAO peut être utilisé comme marqueur clinique d'un futur AVC et IM, et devrait déclencher le dépistage des événements ischémiques vasculaires aigus

OCUL
L' occlusion de l' artère rétinienne (RAO), un marqueur clinique majeur du risque d'infactus,d'AVC et de décés. En cas de RAO ré évaluation du risque CV, et des conséquences sur le traitement médical et de la correction des FDRCV.

ARTICLE 2


What Went Wrong with VEGF-A in Peripheral Arterial Disease? A Systematic Review and
Biological Insights on Future Therapeutics

Qu'est-ce qui a mal tourné avec le VEGF-A dans la maladie artérielle périphérique ? Une revue systématique et des aperçus biologiques sur les thérapies futures

Stavroula L. Kastora , Jonathan Eley,  Martin Gannon , Ross Melvin, Euan Munro  Sotirios A. Makris
Journal of Vascular Research 2022, 15 Novembre
https://www.karger.com/Article/Pdf/527079
Article libre d'accés

Contexte :

Sur les 200 millions de patients dans le monde touchés par la maladie artérielle périphérique (MAP), 4 % nécessiteront inévitablement une amputation majeure d'un membre. Les revues systématiques précédentes ont présenté un ensemble de preuves contradictoires en termes d'effets des membres de la famille du facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF) sur la progression naturelle de la MAP. Malgré cela, la modulation des mécanismes intrinsèques de l'angiogenèse ciblant les membres de la famille VEGF confère toujours une cible thérapeutique attractive.

Le but de la présente étude était d'évaluer les preuves actuelles de la modulation du VEGF dans le contexte de la PAD.

Méthodes

Il s'agit d'une revue systématique de la littérature réalisée selon les directives PRISMA et enregistrée dans la base de données PROSPERO [CRD42021285988]. Une recherche documentaire indépendante a été effectuée jusqu'au 1er avril 2022 dans six bases de données. Un total de 22 études éligibles ont été identifiées [N : 3, études interventionnelles de patients ; N : 19, études animales]. Les études animales ont été évaluées par l'outil de risque de biais SYRCLE, tandis que les études sur les participants humains ont été évaluées par l'échelle Newcastle Ottawa. Dans l'ensemble, la qualité des preuves a été jugée acceptable pour les études animales et humaines. Les principaux résultats de l'étude étaient la variation en pourcentage de la sténose de la lumière du vaisseau lésé et de la formation de la zone néointimale lors de la modulation du VEGF (inhibition ou activation) par rapport au groupe témoin.

Résultats

Dix-neuf modèles animaux et trois études sur des participants humains ont été inclus dans l'examen systématique et évalués séparément. La modulation positive du VEGF-A dans les modèles animaux a entraîné une diminution médiane de 65,58 % [IC à 95 % 45,2 ; 71,87] dans la sténose de la lumière [14 études]. En outre, une modulation positive du VEGF-A s'est avérée réduire la prolifération de la zone néointimale par une diminution médiane de 63,41 % [IC à 95 % 41,6 ; 79,59] [14 études]. La durée médiane à la fin de l'étude était de 28 jours [intervalle : 14–84 jours]. Les données étaient insuffisantes pour évaluer ces résultats en ce qui concerne la modulation du VEGF-B ou du VEGF-C. Le nombre limité d'études humaines disponibles a présenté une évaluation des résultats inadéquate malgré leur classement global NOS correct.

Interprétation:

La modulation positive au VEGF-A diminue la sténose de la lumière et l'hyperplasie néointimale dans les modèles animaux de simulation PAD. La variabilité précédemment identifiée parmi les résultats s'est avérée fortement liée à la variabilité des conceptions expérimentales. L'applicabilité clinique et le profil d'innocuité du VEGF-A dans le contexte de la MAP restent à définir par un ensemble robuste et uniformément conçu d'autres expériences basées sur des modèles animaux
1468962

Stimuli angiogéniques tels que l'hypoxie par le facteur 1 inductible par l'hypoxie (HIF-1); ischémie de reperfusion et stress oxydatif par la protéine de choc thermique 27 (HSP27); un traumatisme tissulaire et une inflammation par la protéine activatrice 1 (AP-1), la cavéoline-1 (Cav-1) ou l'oxyde nitrique synthase (NOS) favorisent l'activation du VEGF-A. Le bevacizumab et le VEGFR1 soluble exercent des effets inhibiteurs sur le VEGF-A .La liaison du VEGF-A au VEGFR2 active les cascades proangiogéniques en aval . Le VEGF-B est le principal substrat du VEGFR-1 lié à la membrane, dont l'activation conduit à la promotion de la survie cellulaire via la voie de transformation de la souche phosphatidylinositol 3-kinase/Ak (PI3K/AKT) avec peu d'effet sur l'angiogenèse [ 68 , 69 ]. Le VEGF-C et le VEGF-D sont des substrats primaires du récepteur VEGFR3, dont l'activation conduit à la promotion lymphangiogénique via la voie des kinases régulées par le signal extracellulaire 1 et 2 (ERK1/2). L'activation croisée des récepteurs du VEGF est possible par plusieurs membres de la famille du VEGF avec des effets variables encore à élucider .


Le facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF)  a un impact sur la progression naturelle de la MAP. Malgré cela, la modulation des mécanismes intrinsèques de l'angiogenèse ciblant les membres de la famille VEGF confère toujours une cible thérapeutique attractive. Article prospectif pour le futur, un future proche ou éloigné , il faut passer de l'animal à l'homme maintenant.

ARTICLE 3

Saeed K, Áinle FN. Standardizing definitions for bleeding events in studies including pregnant women: A call to action. Res Pract Thromb Haemost. 2022 Oct 25;6(7):e12822. doi: 10.1002/rth2.12822. PMID: 36313985; PMCID: PMC9596607.
Normaliser les définitions des événements hémorragiques dans les études incluant des femmes enceintes : un appel à l'action

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9596607/

Libre d'accés

La thromboembolie veineuse (TEV) est l'une des principales causes de décès pendant la grossesse et pendant la période post-partum.  L'héparine de bas poids moléculaire ajustée en fonction du poids (HBPM) est utilisée pour prévenir et traiter la TEV pendant la grossesse.

Les enjeux sont très importants : un décès maternel dû à une embolie pulmonaire (EP) est un événement dévastateur aux conséquences considérables pour la famille, les amis et la société de la femme. La TEV peut également imposer une invalidité à vie.

Le risque de TEV augmente pendant la grossesse et culmine pendant la période post‐partum, avec des taux d'incidence combinés rapportés de 1,2 (intervalle de confiance [IC] à 95 % : 1,0–1,4) et 4,2 (IC à 95 % : 2,4–7,6) pour 1 000 années-personnes au cours de la respectivement les périodes prénatale et post-partum. 2 Par conséquent, la prévention et le traitement optimaux de la TEV sont d'une importance cruciale.
 
L'hémorragie du post-partum (HPP) est également l'une des principales causes de décès maternels dans le monde : dans une revue systématique de l'Organisation mondiale de la santé de 2014 analysant les estimations mondiales, régionales et sous-régionales des causes de décès maternels entre 2003 et 2009, les hémorragies représentaient 27,1 % (19,9 % –36,2 %) des décès maternels dans le monde. 
 
L'anticoagulation administrée pour le traitement de la TEV est connue pour être associée à un risque hémorragique, qui peut être pertinent pendant la grossesse, pendant la période péripartum et post-partum. 
 
Malgré ces risques concurrents élevés, l'effet précis de l'anticoagulation thérapeutique sur le risque de saignement pendant la grossesse est mal caractérisé

RTH2 6 e12822 g001
Définition proposée des événements hémorragiques dans les études évaluant le traitement antithrombotique chez les femmes enceintes de l'ISTH SSC sur le contrôle de l'anticoagulation (reproduit avec autorisation). Les couleurs correspondent aux critères sélectionnés pour chaque classe d'hémorragies : rouge pour les hémorragies majeures, orange pour les hémorragies non majeures cliniquement pertinentes et vert pour les hémorragies mineures, respectivement. (A) Classification proposée pour les périodes antepartum et postpartum secondaire (24 h à 6 semaines après l'accouchement). (B) Classification proposée pour la période post-partum primaire (premières 24 h de l'accouchement).

RTH2 6 e12822 g002

Les complications hémorragiques résultant de l'utilisation de l'anticoagulation thérapeutique pour la prise en charge de la TEV pendant la grossesse sont mal caractérisées. Les défis et les lacunes dans les connaissances qui contribuent à ce phénomène doivent être abordés, y compris l'absence d'une définition normalisée des événements hémorragiques dans les études incluant les femmes enceintes.

Les solutions incluent l'adoption de la classification ISTH pour les saignements pendant la grossesse et le post-partum dans les études futures.

Grossesse + anticoagulation = grossesse à risque HEMORRAGIQUE. Il est alors très important au moment de la prescription de l'anticoagulant d'évaluer ce risque.La classification de l'ISTH est donc utile et  très importante.

ARTICLE 4

Monard, C., Meersch-Dini, M. & Joannidis, M. When the kidneys hurt, the other organs suffer.
Quand les reins "souffrent ", les autres organes aussi
Intensive Care Med (2022). https://doi.org/10.1007/s00134-022-06925-5

https://link.springer.com/article/10.1007/s00134-022-06925-5

En raison de l'inter-connexion inter-organes, qui est une partie essentielle de la biologie humaine, un organe endommagé compromet généralement d'autres organes chez les patients gravement malades.

L'insuffisance rénale aiguë (IRA) est caractérisée par une chute aiguë du débit de filtration glomérulaire, diagnostiquée soit par une augmentation de la créatinine sérique et/ou par le développement d'une oligurie, reflétée dans les critères diagnostiques des directives KDIGO (Kinney Disease Improving Global Outcomes).

L'IRA entraîne une rétention hydrique, une perturbation électrolytique, une acidose métabolique et une altération de la pharmacocinétique des médicaments. La clairance des médiateurs inflammatoires est également réduite, ce qui entraîne une augmentation significative de la charge pro-inflammatoire . Ceci, combiné à l'accumulation de toxines urémiques, contribue aux lésions endothéliales et à l'augmentation de la perméabilité vasculaire . En plus de la perte de fonction rénale, le stress et/ou les dommages rénaux, qui peuvent précéder le diagnostic d'IRA (IRA subclinique), peuvent également induire une inflammation et avoir des conséquences à distance . Ces conséquences peuvent varier en fonction de la cause sous-jacente de l'IRA.

Le présent article propose une vision néphrocentrique concernant l'impact de l'IRA sur la fonction des organes essentiels .

Bien que l'IRA puisse affecter presque tous les organes du corps, cette revue se concentrera sur les interactions les plus documentées et les organes cliniquement pertinents.
134 2022 6925 Fig1 HTMLL'IRA affecte les organes distants par diverses voies telles que l'inflammation médiée par les effecteurs cellulaires et moléculaires, les altérations métaboliques et hémodynamiques et le système neurohormonal.
 
Lorsque le rein souffre, les organes distants souffrent également, contribuant probablement à la mortalité et à la morbidité associées à l'IRA.

Des interventions visant à atténuer les diaphonies entre les reins et les organes pourraient être envisagées pour améliorer les résultats pour les patients. Cela nécessite cependant une meilleure compréhension des interactions entre les organes, qui à ce jour reposent principalement sur des modèles animaux ou des patients atteints d'IRC, et ne tiennent pas compte des causes et de la gravité de l'IRA.
Les dommages causés par la perte de fonction rénale ou l'atteinte rénale elle-même doivent également être distingués.

Un exemple IRA et Coeur 

Le syndrome cardio-rénal (SRC) définit les interactions bidirectionnelles complexes entre le cœur et les rein et le SRC de type 3 définit le dysfonctionnement cardiaque résultant de l'IRA . Les mécanismes physiopathologiques par lesquels l'IRA contribue au dysfonctionnement cardiaque aigu ne sont pas bien connus. Certaines données expérimentales suggèrent que les lésions cardiaques peuvent être directement déclenchées par des médiateurs inflammatoires, le stress oxydatif et la régulation à la hausse des systèmes neuroendocriniens tôt après l'IRA. Parmi les perturbations physiologiques associées à la perte de la fonction rénale, la surcharge liquidienne revêt une importance particulière car elle augmente la précharge et étire les cardiomyocytes, diminuant ainsi la contractilité et augmentant la demande de travail. Chez les patients souffrant d'acidémie, l'acide accumulé peut altérer la structure des protéines et altérer la fonction normale, entraînant une diminution de la contractilité myocardique par une expression altérée des récepteurs β et une mauvaise gestion du calcium intracellulaire. Les troubles électrolytiques à base d'IRA peuvent provoquer des arythmies cardiaques, diminuant ainsi le débit cardiaque et exposant les patients à un risque d'événements thrombotiques. De plus, les systèmes rénine-angiotensine-aldostérone et le système nerveux central sont activés dans l'IRA, ce qui entraîne une augmentation de la rétention d'eau, une augmentation de la précharge et de la postcharge. En termes d'urémie, bien que l'effet des toxines urémiques sur la fonction cardiaque dans l'IRA soit peu connu, une association avec une toxicité cardiovasculaire a été démontrée dans l'IRC . De plus, l'IRA contribue aux altérations de la pharmacocinétique et de la pharmacodynamique des médicaments cardiovasculaires.
1 s2.0 S2352580018301151 gr1

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S2352580018301151

Quand le rein souffre, c'est tous les organes qui souffrent. Rappellons que l'IRCT entraine un sur risque CV . L'IRA entraine aussi des altérations  de la pharmacocinétique et de la pharmacodynamie des médicaments cardiovasculaires. Il est donc important chez tous les patients quelque soit leur pathologie de surveiller régulièrement la fonction rénale (albuminurie comprise). Rappelons que les situations qui déclenchent l'IRA sont un sepsis, une toxémie, une ischémie sévère myocardique ou autre. Coeur et Rein deux organes connectés  ! 


Les Femmes et leur Santé

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

icongraphie : femme
 
 
 "Si Dieu n'avait fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur."  Victor Hugo

"Femmes, c'est vous qui tenez entre vos mains le salut du monde." Léon Tolstoï
 
"Les hommes rêvent, se fabriquent des mondes idéaux et des dieux. Les femmes assurent la solidité et la continuité du réel" René Barjavel
Etude AXA sur la Santé des femmes

 
 
 
 

Cette enquête apporte des données importantes, les femmes "délaissent " la médecine , leur santé et leur coeur et leurs vaisseaux.....pour leur famille, ce qui est formidable mais occupez vous de vous Mesdames!

Il est temps de réagir, le Bus du Coeur par son travail de sensibilisation est le meilleur exemple.

Le coeur et les vaisseaux des femmes sont à protéger à, la condition de se donner du temps....au temps.

 Hommage à toutes les femmes
                                                                     
 MESDAMES
Grand Corps Malade
 
                                                                        Quelques mots comme un hommage
À votre gente que j'admire, qui crée en chaque homme un orage
Au cinéma ou dans la vie, vous êtes les plus beaux personnages
Et sans le vouloir vous tenez nos cœurs et nos pensées en otage

Veuillez acceptez mesdames cette déclaration
Comme un tentative honnête de réparation
Face au profond machisme de nos coutumes, de nos cultures
Dans le grand livre des humains place au chapitre de la rupture
Vous êtes infiniment plus subtiles, plus élégantes et plus classes
Que la gente masculine qui parle fort, prend toute la place
Et si j'apprécie des deux yeux quand tu balances ton corps
J'applaudis aussi des deux mains quand tu balances ton porc
Derrière chaque homme important se cache une femme qui l'inspire
Derrière chaque grand être humain pressé d'une mère qui respire

La femme est l'avenir de l'homme, écrivait le poète
Eh bien l'avenir s'est installé et depuis belle lurette
Vous êtes nos muses, nos influences, notre motivation et nos vices
Vous êtes Simone Veil, Marie Curie, Rosa Parks, Angela Davis
Vous êtes nos mères, vous êtes nos sœurs, vous êtes caissières, vous êtes docteurs
Vous êtes nos filles et puis nos femmes, nous on vacille pour votre flamme

Comment ne pas être en admirationnt et sans commune mesure
Pour celles qui portent et fabriquent pendant neuf mois notre futur
Pour celles qui cumulent plusieurs emplois et ce sans sourciller
Celui qu'elles ont dans la journée est le plus grand, mère au foyer
Veuillez accepter mesdames cette réelle admiration
De votre force, votre courage et votre détermination
Veuillez accepter mesdames mon aimable faiblesse
Face à votre fragilité, votre empathie, votre tendresse
Veuillez accepter mesdames cette petite intro
Car l'avenir appartient à celles qu'on aime trop
Et pour ne pas être taxé de premier degré d'anthologie
Veuillez acceptez mesdames cette délicate démagogie

You are the only one, you are the only
You are the only one, the only
You are the only one, you are the only one
You are, yes you are
Vous êtes nos muses, nos influences, notre motivation et nos vices
Vous êtes Simone Veil, Marie Curie, Rosa Parks, Angela Davis
Vous êtes nos mères, vous êtes nos sœurs, vous êtes caissières, vous êtes docteurs
Vous êtes nos filles et puis nos femmes, nous on vacille pour votre flamme


Source Mesdames

Acide Bempédoïque : c'est quoi ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 
“L’avantage avec la nouveauté, c’est qu’elle ne reste jamais neuve. Il y a toujours une nouvelle nouveauté pour faire vieillir la précédente.” Frédéric Beigbeder

Bempedoic Acid for LDL-C Lowering: What Do We Know?
Acide bempédoïque pour la réduction du LDL-C : que savons-nous ?

ACC Aug 10, 2020 M Tibuakuu et Coll
 
 
L'acide bempédoïque est un nouveau médicament non statine qui inhibe la biosynthèse du cholestérol dans la même voie que les statines.

Il est administré en tant que p
romédicament et n'est converti en médicament actif que dans le foie et non dans les muscles.

Les essais cliniques de phase II et III ont démontré des résultats prometteurs concernant sa sécurité et son efficacité, soit en monothérapie, soit en association avec des statines ou de l'ézétimibe chez différents profils de patients, y compris des patients présentant une intolérance aux statines.

L'acide bempédoïque est actuellement approuvé par la FDA en tant que complément au régime alimentaire et à la thérapie par statine maximale tolérée pour le traitement de l'hyperlipidémie et des essais sur les résultats cardiovasculaires évaluant l'impact de l'acide bempédoïque sur les paramètres cardiovasculaires durs sont actuellement en cours.

Discussion d'experts

L'acide bempédoïque a démontré son efficacité dans la réduction du LDL-C, soit en monothérapie, soit en association avec l'ézétimibe. Une dose fixe d'acide bempédoïque et d'ézétimibe réduit le LDL-C d'environ 40 %. Cette quantité de réduction du LDL-C obtenue avec le médicament combiné correspond aux deux tiers de la quantité de réduction du LDL-C généralement obtenue avec les inhibiteurs de PCSK9.
 
L'acide bempédoïque offre une opportunité importante pour réduire davantage le LDL-C chez les patients intolérants aux statines ou chez ceux nécessitant une réduction supplémentaire du LDL-C malgré un traitement par statine au maximum toléré et qui ne peuvent pas se permettre un inhibiteur de PCSK9.
 
Étant donné que la directive ACC/AHA/MS sur le cholestérol de 2018 a été assemblée et publiée avant les données des essais de phase 3 sur l'efficacité de l'acide bempédoïque dans la réduction du LDL-C, l'acide bempédoïque n'a pas été officiellement inclus en tant qu'option non statine dans les directives sur le cholestérol en Amérique. .
 
Outre-Atlantique, les directives 2019 de la Société européenne de cardiologie/Société européenne de l'athérosclérose (ESC/EAS) pour la prise en charge des dyslipidémies ont inclus l'acide bempédoïque comme nouvelle thérapie potentielle pour la réduction du LDL-C. 

Nous attendons avec impatience les données sur l'impact de l'acide bempédoïque sur les résultats cardiovasculaires.

Compte tenu de l'association bien établie du LDL-C avec l'ASCVD et de l'expérience acquise jusqu'à présent avec l'acide bempédoïque, une réduction significative est pleinement anticipée dans le critère d'évaluation principal de l'essai CLEAR Outcomes en cours.

Actuellement, l'acide bempédoïque est approuvé par la FDA pour la prévention secondaire ou la prévention primaire de l'ASCVD chez les patients atteints d'HeFH en complément d'un régime alimentaire et d'un traitement par statine au maximum toléré.
 
Conclusion

L'acide bempédoïque est une nouvelle classe de thérapies non statiniques qui cible la synthèse hépatique du cholestérol et a démontré une capacité significative de réduction du LDL-C en monothérapie et en particulier en association avec l'ézétimibe. Si les données sur la sécurité à long terme et les résultats cardiovasculaires dans les essais en cours sont favorables, l'acide bempédoïque améliorera la prévention des risques cardiovasculaires chez les patients intolérants aux statines et dans les milieux à ressources limitées.

Mechanism of action of ETC 1002 bempedoic acid Adapted with permission from Nature

Mécanisme d'action de l'ETC-1002 (acide bempédoïque). Adapté avec la permission de Nature Communications [14]. Licence Creative Commons : http://creativecommons.org/licenses/by/4.0/. Remerciements : Pinkosky SL, Newton RS, Day EA, Ford RJ, Lhotak S, Austin RC, Birch CM, Smith BK, Filippov S, Groot PH, Steinberg GR, Lalwani ND. L'inhibition de l'ATP-citrate lyase spécifique du foie par l'acide bempédoïque diminue le LDL-C et atténue l'athérosclérose. Nat Commun. 2016;7:13457. doi : https://doi.org/10.1038/ncomms13457. Dans le foie, ETC-1002 (acide bempédoïque) est activé en ETC-1002-CoA par ACSVL1, et inhibe ensuite l'ACL. Semblable à l'inhibition de l'HMG-CoA réductase (HMGR) par les statines, l'inhibition de l'ACL hépatique par l'ETC-1002-CoA entraîne la suppression de la synthèse du cholestérol et une régulation positive compensatoire du LDLR et la clairance des particules de LDL du sang. Le muscle squelettique n'exprime pas ACSVL1 et est incapable de convertir ETC-1002 en sa forme active. Par conséquent, ETC-1002 ne supprime pas la synthèse du cholestérol ou des intermédiaires biologiques associés (pyrophosphate de farnésyle, pyrophosphate de géranylgéranyle, dolichol, ubiquinone (CoQ10)). Les flèches vertes et rouges indiquent les effets de l'ETC-1002 et des statines, respectivement

https://www.researchgate.net/figure/Mechanism-of-action-of-ETC-1002-bempedoic-acid-Adapted-with-permission-from-Nature_fig1_348816087




03 22 descampsos f2https://www.louvainmedical.be/fr/article/acide-bempedoique-nouvelle-option-therapeutique-pour-ameliorer-le-profil-lipidique-des
Overview of bempedoic acid phase 3 program 33 36 aLow dose statin therapyaverage

Aperçu du programme de phase 3 de l'acide bempédoïque [33–36]. aTraitement par statine à faible dose = dose quotidienne moyenne de rosuvastatine 5 mg, atorvastatine 10 mg, simvastatine 10 mg, lovastatine 20 mg, pravastatine 40 mg, fluvastatine 40 mg ou pitavastatine 2 mg. Des doses quotidiennes moyennes inférieures à celles-ci étaient considérées comme un traitement par statine à très faible dose. ASCVD maladie cardiovasculaire athéroscléreuse, diabète sucré DM, hypercholestérolémie familiale hétérozygote HeFH, hypertension HTN

https://www.researchgate.net/figure/Management-of-patients-receiving-bempedoic-acid-therapy_fig5_350638700

Management of patients receiving bempedoic acid therapy
Prise en charge des patients recevant un traitement par l'acide bempédoïque

https://www.researchgate.net/figure/Management-of-patients-receiving-bempedoic-acid-therapy_fig5_350638700


Jialal I, Ramakrishnan N. Bempedoic acid: a novel oral LDL-cholesterol lowering agent. Int J Physiol Pathophysiol Pharmacol. 2022 Apr 15;14(2):84-89. PMID: 35619668; PMCID: PMC9123472.


Un cholestérol LDL élevé est un facteur de risque puissant de maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (ASCVD).
 
Invariablement, la pharmacothérapie est nécessaire pour amener les patients à haut risque à atteindre leur objectif.
La pierre angulaire d'une telle thérapie est la classe de médicaments des statines.
 
Récemment, l'acide bempédoïque (BA), un premier inhibiteur de l'ATP-citrate lyase, a été approuvé pour la réduction du LDL-C sur la base des essais CLEAR dans lesquels le BA était supérieur au placebo.
 
En plus d'abaisser le LDL-C, il abaisse également les niveaux d'apoB et de hsCRP. Le BA semble être très efficace en association avec l'ézétimibe, en particulier chez les patients intolérants aux statines.
 
Cependant, la réduction du LDL-C est modeste, elle abaisse les niveaux de HDL-C, provoque une hyperuricémie et une créatinine élevée.
 
L'essai Outcomes en cours examinant les événements ASCVD avec BA établira fermement le rôle de BA dans notre arsenal pour la gestion de l'ASCVD s'il est positif.

EGORA.fr

Chez les patients à haut risque cardiovasculaire qui reçoivent une dose de statine maximale tolérée, l’adjonction d’acide bempédoïque, en comparaison du placebo, permet une réduction significative du LDL cholestérol après 12 semaines. Reste maintenant à savoir la durabilité de cet effet et les effets cliniques ainsi que la sécurité à long terme.
https://www.egora.fr/actus-medicales/cardio-vasculaire-hta-endocrinologie-metabolisme/53611-l-acide-bempedoique-en#:

AMM en EUROPE, pas d'AMM en FRANCE à ce jour

Commentaire
 
L'acide bempedoïque est le médication typique pour abaisser le risque résiduel pour la prévention CV secondaire.

Il ajoute un plus aux statines et à l'ezetimide, l'acide bempedoïque peut être associé à l'Ezetimide

Ce médicament pourrait  aider les patients qui ne peuvent pas prendre des statines en raison de leurs effets secondaires, musculaires notamment.

Bien  entendu il faut attendre d'autres études mais ce médicament est déjà approuvé par la FDA et l'EMA.

Durée de vie et COVID-19 : vive les vaccins !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Il n'y a pas de vaccin contre la stupidité." Albert Einstein

"Lors de sa première expérimentation humaine du vaccin contre la rage, sa méthode n'est pas encore validée. « La mort de cet enfant paraissant inévitable, je me décidai, non sans de vives et cruelles inquiétudes, [...] à tenter sur Joseph Meister la méthode qui m'avait constamment réussi sur des chiens », écrira Louis Pasteur en 1885. L'enfant sera sauvé.
https://fr.wikiquote.org/wiki/Vaccination


Life expectancy losses and bounce-backs during the COVID-19 pandemic

Pertes et rebonds de l'espérance de vie pendant la pandémie de COVID-19. Nat Hum Behav (2022). https://doi.org/10.1038/s41562-022-01451-2
Article libre d'accés
 Les espérances de vie ont divergé en 2021, se rapprochant des niveaux pré-pandémiques en Europe occidentale et se détériorant davantage en Europe orientale, aux États-Unis et au Chili. Les déficits d'espérance de vie en 2021 s'expliquent presque uniquement par les décès prématurés dus au COVID-19. En conséquence, les pays ayant une proportion plus élevée d'individus vaccinés ont subi le moins de déficit d'espérance de vie.
 41562 2022 1451 Fig1 HTML
Les tendances de longue date à l'augmentation de l'espérance de vie ont été perturbées par la pandémie de COVID-19. Alors que certains pays ont rapidement retrouvé leurs niveaux d'avant la pandémie, d'autres ont subi des pertes considérables d'espérance de vie deux ans après le début de la pandémie. La variation de l'espérance de vie de la période au fil du temps est notée ∆ e 0 . Les pays sont classés par augmentation des pertes cumulées d'espérance de vie depuis 2019. Les points gris indiquent les variations annuelles moyennes de l'espérance de vie au cours des années 2015 à 2019 (intervalle d'incertitude à 95 %). © 2022, Schöley, J. et al., CC BY 4.0 .

L'optimisme en 2021 n'était certainement pas injustifié, car certains pays d'Europe occidentale ont connu un rebond des espérances de vie d'avant la pandémie suite à une crise aiguë de la mortalité en 2020.
 
Pourtant, dans le même temps, une baisse record de l'espérance de vie en 2020 dans d'autres pays a été suivie de nouvelles pertes en 2021, en particulier en Europe de l'Est.

Fondamentalement, ces développements opposés s'inscrivent dans la ligne des inégalités préexistantes en matière de santé de la population. Au moins à court terme, la pandémie a déclenché un « effet Matthew » de désavantage cumulatif conduisant à une divergence de la mortalité entre les régions européennes.
 
Nous en sommes encore au début du processus d'explication des succès relatifs de différents pays pour contenir et inverser les effets de la COVID-19 sur la mortalité.

Bien qu'il ne soit pas surprenant que les populations les moins vaccinées aient souffert des déficits d'espérance de vie les plus importants, ce résultat devra être élargi en tenant compte de facteurs supplémentaires, tels que les différences régionales dans la capacité du système de santé, la morbidité préexistante de la population et les interventions non pharmaceutiques.
 
Les démographes du monde entier continueront de surveiller l'effet du COVID-19 sur la mortalité. Finalement, nous saurons si le COVID-19 a été temporairement perturbateur - comme d'autres événements au cours du siècle dernier - ou a changé la tendance de longue date à l'amélioration de la santé de la population.

La COVID-19 a été transitoirement lors des confinements un dépollueur ! 

Commentaire

Une preuve indirecte de l'efficacité vaccinale anti Covid-19. Et dire qu'ajourd'hui encore je rencontre des anti vaccins ou des aptrients qui hésitent depuis le début de la pandémie !!!!! Les preuves des bienfaits des vaccins se multiplient pendant que cetrains "regardent alleurs" enfermés dans de fausses convictions entretenue par des "anti sciences" égarés dans leur esprit par des "sorciers et majes" ignards mais oh combien polluants.

Remarquez sur le graphique l'absence de la Russie dont le vaccin SPOUTNIK s'est égaré en vol et c'est auto détruit .

Par contre la France bien placée fait partie des pays à "haute vaccinations".
 
En fait dans ce classement rien de bien étonnant, chaque pays est à sa place et à la place qu'il mérite compte-tenu de sa politique de Santé , de son Humanisme et de sa foi en la SCIENCE . 
 
Il est nécessaire de redoubler de vigilance , la 9° vague est là, mais la banalisation actuelle  des politiques pour la Covid-19 pose problème.

On en parle moins voire pas et "tout va bien" !!!!! douce illusion

Pour les septiques en tout genre

anmvacaca
 
Flyer verso
je me vaccine mais pourquoi
 
5 vaccine benefits scard fr

gaorceantivava
Les personnels de Santé anti vaccins doivent changer d'orientation professionnelle et ne pas être ré intégrer car ils ne croient pas à la Science  qui est le fondement  même de la Santé.

Une autre raison de se faire vacciner - le risque de thromboses
  veineux a augmenté chez tous les patients atteints de Covid, mais beaucoup plus chez les non vaccinés (HR 21,42) que chez les vaccinés (HR 5,95) ; une différence significative (p=0,02). Réf JAMA Annals Int Med Nov 2022  @MerrimanEileen
 
uploads 4 6183b688db113788120924VACCINEZ-VOUS GRIPPE et COVID19                                                                                   MASQUEZ -VOUS (lieux clots,transports etc)                                       

Traitement Covid-19 en 14 points

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

« Les moments de crise produisent un redoublement de vie chez les hommes. » François-René de Chateaubriand

« La crise est le moment où l’ancien ordre du monde s’estompe et où le nouveau doit s’imposer
en dépit de toutes les résistances et de toutes les contradictions.Cette phase de transition est
justement marquée par de nombreuses erreurs et de nombreux tourments. »
Antonio Gramsci

Outpatient Treatment of Confirmed COVID-19: Living, Rapid Practice Points From the American College of Physicians (Version 1)
Traitement ambulatoire du COVID-19 confirmé : points de pratique vivants et rapides de l'American College of Physicians (version 1)

Amir Qaseem, MD, PhD, MHA, Jennifer Yost, PhD, RN, Matthew C. Miller, MD, Rebecca Andrews, MD, MS, Janet A. Jokela, MD, MPH, Mary Ann Forciea, MD, George M. Abraham, MD, MPH, and Linda L. Humphrey, MD, MPH, for the Scientific Medical Policy Committee of the American College of Physicians, Annals of Internal Medicine 2022, November

 
https://www.acpjournals.org/doi/full/10.7326/M22-2249?af=R

Les stratégies de gestion du COVID-19 en ambulatoire continuent d'évoluer à mesure que de nouvelles données émergent sur les variantes du SRAS-CoV-2 et la disponibilité de nouveaux traitements. Le Comité de politique médicale scientifique (SMPC) de l'American College of Physicians (ACP) a développé ces points de pratique vivants et rapides pour résumer les meilleures preuves disponibles sur le traitement des adultes atteints de COVID-19 confirmé en ambulatoire. Ces points de pratique n'évaluent pas les traitements COVID-19 en milieu hospitalier ou les traitements complémentaires COVID-19 en milieu ambulatoire.

Méthodes : Le SMPC a développé ces points de pratique vivants et rapides sur la base d'un examen vivant et rapide effectué par le Centre ACP pour les examens des preuves à Cochrane Autriche à l'Université de formation continue de Krems (Université du Danube à Krems). Le SMPC maintiendra ces points de pratique en vigueur en surveillant et en évaluant l'impact des nouvelles preuves.


                                                                                                                                                                         
 
                              OUI


Point de pratique 1 : Envisager le molnupiravir pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire qui sont dans les 5 à 7 jours suivant l'apparition des symptômes et à haut risque de progression vers une maladie grave.
 
Point de pratique 2 : Envisager une thérapie combinée nirmatrelvir-ritonavir  (PAXLOVID(r)) pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire qui sont dans les 5 jours suivant l'apparition des symptômes et à haut risque de progression vers une maladie grave.
 
Point de pratique 3 : Envisagez le remdesivir pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire qui sont dans les 7 jours suivant l'apparition des symptômes et à haut risque d'évoluer vers une maladie grave.

M                                                                                                                                                                   M
 
                             NON

Point de pratique 4 : Ne pas utiliser l'azithromycine pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire.
 
Point de pratique 5 : N'utilisez pas de chloroquine ou d'hydroxychloroquine pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire.
 
Point de pratique 6 : N'utilisez pas l'ivermectine pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire.
 
Point de pratique 7 : N'utilisez pas de nitazoxanide pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire.
 
Point de pratique 8 : Ne pas utiliser la thérapie combinée lopinavir-ritonavir pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire.
 
Point de pratique 9 : Ne pas utiliser la thérapie combinée casirivimab-imdevimab pour traiter les patients atteints d'une forme légère à modérée confirmée de COVID-19 en ambulatoire, à moins qu'elle ne soit considérée comme efficace contre une variante ou une sous-variante du SRAS-CoV-2 en circulation localement.
 
Point de pratique 10 : N'utilisez pas le regdanvimab pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire, sauf s'il est considéré comme efficace contre une variante ou une sous-variante du SRAS-CoV-2 localement en circulation.
 
Point de pratique 11 : N'utilisez pas le sotrovimab pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire, sauf s'il est considéré comme efficace contre une variante ou une sous-variante du SRAS-CoV-2 localement en circulation.
 
Point de pratique 12 : N'utilisez pas de plasma de convalescence pour traiter des patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire.
 
Point de pratique 13 : Ne pas utiliser le ciclésonide pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire.
 
Point de pratique 14 : N'utilisez pas de fluvoxamine pour traiter les patients atteints de COVID-19 confirmé léger à modéré en ambulatoire.

Traitements disponibles COVID 19

https://www.omedit-nag.fr/actualites/covid-19-informations-relatives-lutilisation-des-anticorps-monoclonaux-et-des-autres

PAXO

file:///E:/Downloads/PAXLOVID+-+Fiche_Acces_precoce_patient+(2)%20(2).pdf

Commentaire
 
On peut se protéger de la COVID-19 :
- Il existe des vaccins efficaces !
- Il existe des masques efficaces !
- Il existe des traitements efficaces !
- Il existe des tests diagnostiques fiables +++++

ALORS, qu'est ce que vous attendez ? 

Statistiques : Aujourd'hui 1044 - Hier 1170 - Cette semaine 1044 - Ce mois-ci 7089 - Total 652711