Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

STOP-COVID : Stop ou Encore ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Beaucoup de bruit pour rien"Shakespeare
"Quelle prétention de prétendre que l'informatique est récente : Adam et Eve avaient déjà un Apple !" Anonymus
"Informatique : Alliance d'un science inexacte et d'une activité humaine faillible." Luc fayard

L'application StopCovid a le feu vert pour être utilisé (CNIL et Assemblée Nationale) . Est une bonne chose ou non ? Concrètement, cette application, ne sera pas obligatoire, elle permettra à une personne positive au coronavirus d'alerter automatiquement tous les utilisateurs avec lesquels elle a eu un "contact prolongé" récemment, à moins d'un mètre et durant plus de quinze minutes, afin qu'ils se fassent tester à leur tour. Le gouvernement insiste sur le caractère "volontaire", "anonyme" et "temporaire" de cette application, qui ne nécessite pas de changement législatif, mais soulève d'importantes questions sur la protection de la vie privée et sur les libertés individuelles. StopCovid est une application pour smartphone. Elle est compatible iOS et Android. Elle utilise la technologue Bluetooth. Elle va créer une chaine de solidarité anti-virale. Doit-on ou non télécharger StopCovid? Je la téléchargerai,car cette démarche me semble utile  en terme de santé publique , de plus elle est simple à mettre en oeuvre. D'un autre côté elle soulève d'importantes questions sur la protection de la vie privée et sur les libertés individuelles. Restons lucides, grâce à notre portable nous pouvons tous être géolocalisés, nos appels téléphoniques bornés etc. Mais dès lors qu'une alerte sera lancée, les personnes rencontrées alertées, la question qui risque de se poser est logique : "que faisais tu à cet endroit avec ces gens que tu dis ne pas connaître". Et là cela peut entrainer par effet domino de graves problèmes par exemple dans votre travail ou votre couple. Certes il sera possible de télécharger l'application  avec un pseudo.....comme les personnes avec lesquelles vous aurez été en contact.A priori il y aura l'impossibilité pour un seul acteur d'opérer un détournement d'usage des données. En fait sans aller vers un débat à propos de nos libertés, je pense que tout se résume en trois mots : JE ou NOUS. J'ai déjà abordé l'importance durant cette pandémie du JE et du NOUS, c'est un état d'esprit. Si nous sommes solidaires, le NOUS prévôt et l'application ne pose pas de problème. Par contre si le JE prévôt, l'application ne sera pas téléchargée. Au delà de l'aspect potentiellement  liberticide" ce sont les JE et NOUS qui déclencherons l'adhésion ou non à cette application novatrice, qui interpelle, qui appelle à la réflexion individuelle pour finalement accéder à une nouvelle expression de la solidarité universelle. J'adhère. J'ai  lu ce qui a été écrit sur la "société d'exposition". Pour certains notre nouvelle condition politique, sociale et intime s’appuie aujourd’hui sur notre propre désir d’exposition, d’exhibition et d’affichage. C’est par nos likes, par nos selfies que l’on est surveillé.Mais aussi par les commandes sur la toile, les réservations de billets d'avion, les achats de livres etc. "Nous sommes tous profilés", on le sait , c'est à nous de limiter notre exposition, nul ne peut le faire pour nous, la responsabilité individuelle existe. Mais StopCovid pour moi représente un enjeu majeur de santé publique, ça me suffit pour y adhérer.Si la pandémie est sur le point de nous quitter, StopCovid disparaîtra avant même de commencer à exister. Notons que les "brigades" de l'assurance maladie sont déjà un peu en chômage technique.A Singapour et en Autriche des applications similaires ont été mises en place puis rapidement abandonnées du fait d'une très faible utilisation. Alors beaucoup de bruits pour rien...nous allons le savoir rapidement. 
EZA32KdWsAUBkBg
L'alernative très simple à cette application existe ,ce sont les gestes barrières et le port du masque......la réalité montre que même le plus simple n'est pas compris ni appliqué. Le côté "GADGET" de l'application pourra peut être séduire certains...et en plus c'est une APPLI française!

Mais vraiement pour toutes celle et ceux qui crient à l'atteinte des libertés, vous avez la liberté à titre individuelle de limiter la contagion et vous ne le faites pas...... Alors faites le bon choix, ce dernier est vraiment sans contestation le meilleur  et respecte vos liberté fondamentales, un geste de SOLIDARITE dont nous avons tant besoin !!!!!!!!

#1MASQUEPOURTOUS c'est la meilleure solution

Crédibilité : game over

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"La crédibilité repose sur deux règles essentielles, ne pas promettre à la légère et ne pas menacer en vain." Alain Leblay

"L'intégrité engendre la crédibilité." Wayne Cheng

"Des châteaux en Espagne : À l'époque de l'Inquisition, il fut décidé d'instaurer la chasse des chatons en Espagne. Par minous, les catholiques entendaient par là qu'ils étaient responsables de scinder les partisans de l'orthodoxie catholique, car pour eux le cat est schisme." Stépahe de Groodt 


En cette année de pandémie on peut dire que la crédibilité des scientifiques de tout bord a été mise à mal, elle est totalement mise hors jeu. D'autant plus que les résultats des études sont analysés, disséqués à la fois par les journalistes médicaux et non médicaux et par les politiques. La science est annihilée totalement. Même les scientifiques les plus sérieux n'arrivent plus à analyser dans le calme tout ce qui se publie chaque jour.Pour les médecins de base dont je fais parti, nous sommes spectateurs hallucinés, de tout ce qui se passe concernant l'Hydroxycloroquine (HCQ). C'est la première fois que de tels débats font la une et divisent la France entre PRO et CONTRE HCQ.  les patients sont interloqués et nous demandent ce que nous en pensons. ma réponse depuis le début, "je ne sais pas" donc pour l'instant non à l'HCQ. Les médicaments que nous prescrivons ont une AMM, ils ont démontré leur efficacité dans une indiaction précise , raison pour laquelle je peux prescrire ce médicament en toute sécurité, c'est  simple, logique, c'est du bon sens. On ne peut vouloir ré inventer la médecine, ré inventer toutes  les régles à propos de seulement une molécule.

Rappelez vous la querelle des Anciens et des Modernes : controverse sur les mérites respectifs des écrivains de l'Antiquité et de ceux du siècle du Louis XIV, qui divisa le monde littéraire français à partir des années 1680. Elle reprend un débat déjà agité au XVIe siècle, celui qui oppose les imitateurs des Anciens à ceux qui prêchent le rejet des modèles antiques et l'invention de formes modernes.  Suivant l'exemple de Descartes et de Pascal, les Modernes (Perrault, Quinault, Saint-Évremond, Fontenelle, Houdar de La Motte) critiquent l'Antiquité en raison du progrès des techniques et des sciences, et en raison de l'ennui que les auteurs anciens peuvent provoquer auprès d'un public mondain et féminin : selon eux on ne peut considérer les Modernes comme inférieurs à leurs ancêtres. Les Anciens (Boileau, Racine, La Bruyère, La Fontaine, Madame Dacier) invoquent le génie des écrivains antiques, d'Homère et de Virgile, pour expliquer qu'ils doivent rester des modèles dans la pratique des arts.

Cette querelle a duré plus de 50 ans en deux étapes....nous ne sommes donc pas sortie de l'auberge avec notre querelle actuelle. 
libé HCQ RaoultS'il on revient au débat actuel qui nous préoccupe , on peut  qualifier d'Anciens celles et ceux qui suivent les recommandations de bonne pratique des essais thérapeutiques; ils sont majoriatires, de l'autre côté les Modernes, qui font fient de toutes les régles et travaillent à l'intuition et à l'instinct avec un recours à la "vox populi" pour valider leures travaux. C'est nouveau, ça vient de sortir. Dans cette histoire, un être à part , qu'un seul ,mais qui a assez "d'envergure" pour polluer tout le débat. C'est le point de départ du désordre. Les autres pays restent à distance , "distanciation obligatoire" de ce débat franco-français,on se ridiculise et on est pas loin des "Précieuses Ridicules". Ils y en a qui prescrivent l'HCQ , d'autres non ,mais sans faire le buzz. Quid des résultats, c'est laconique , ça marche ou ça ne marche pas, avec ça on ne va pas très loin. Nous donnons de la France une image catastrophique. Il faut s'engager dans un processus de démilitarisation de cette querelle, pour aboutir à un cessez le feu. Peut être proposer une aide méthodologique à D.Raoult, ou alors que celui ci prête l'HCQ qu'il utilise car ce n'est cerainement pas la même que l'HCQ qui ne fonctionne pas. Est ce que l'HCQ prescrite à Paris est périmée? A ce stade des événements tout est possible. Il faut hisser le drapeau blanc sur l'HCQ. 

Cette période schismatique est épuisante. Il faut rappeler aux belligérants que devant la TV il y a des millions de patients..................ça ne les fait pas rire, ça leur fait peur et  permettez moi de vous le dire vous êtes ridicules, le patient n'est pas respecté, c'est grave, c'est même très grave, je ne sais pas si vous vous en rendez compte.  Un patient m'a dit hier, alors que je l'interrogeais sur la pandémie, il m'a répondu, Docteur j'ai arrêté de penser .....
 
Voilà où on est à Marseille !!!!!!!!!
5ecd13fd2400000c108eb7dc
 

Last News !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"L'information exposée dans les circonstances les plus choquantes est celle dont le public se souviendra le plus longtemps." Aristote

Mise en garde : Ce blog s'intéresse à toutes les controverses COVID-19 , d'où ce papier qui est à décrypter, le CV de l'auteur est à prendre avec des pincettes, je reste réserver pour l'instant. 


Sur son Blog Anthropo-logiques Jean-Dominique Michel (Suisse)  met à mal l'article du Lancet sur l'Hydroxychloroquine
 
Mais attention +++++++ : Comme il le dit lui-même, Jean-Dominique Michel n’est pas épidémiologiste, infectiologue ou virologue, ni même médecin ou universitaire. Il se présente comme anthropologue de la santé, titulaire d’un “diplôme d’études supérieures” en provenance d’une certaine “Psycho-Physics Academy” de Londres, complété par d’autres formations (bio-généalogie, coaching, théologie). Il ne dispose pas de position institutionnelle centrale mais gravite depuis longtemps dans le monde de la santé.Jean-Dominique Michel est par ailleurs secrétaire général de l’association Pro Mente Sana, fondateur d’un institut de neuro-coaching et auteur d’un livre sur les médecins alternatives, auxquelles il dit s’être converti à la suite d’une expérience personnelle auprès d’un chamane philippin.


Extrait : "Ce qui est sûr, c’est que l’étude du Lancet est de la très très mauvaise science. Que la plus prestigieuse revue médicale, ayant admis les difficultés éthiques liées à la faible qualité de la plupart des publications, ayant identifié le problème majeur des conflits d’intérêts, ose publier un tel papier est à vrai dire assez époustoufflant. The Lancet nous fournit ici un exemple emblématique de malhonnêteté scientifique tel qu’il en existe tant -et qui pourrissent de manière systémique le domaine. Les journaux et la presse audiovisuelle (qui ne savent simplement pas lire la science, comme le développe mon excellent confrère Laurent Mucchielli) embraient à plein régime, répandant le poison de la désinformation et de la propagande. Les gros titres déferlent : « l’HQ n’est pas efficace et augmente même le risque de mortalité ! » ce qui est une contre-vérité flagrante : ce que l’étude montre, c’est que donner de l’hydroxychloroquine à des patients en phase critique ou terminale n’a pas d’effet thérapeutique avéré, ce que le Pr Raoult affirme de son côté depuis dix semaines !"

"La question qu’un peu tout le monde semble pressé de remettre sous le tapis, au-delà de ces événements préoccupants, est en effet bien celle de l’inféodation des politiques de santé (et de l’information) à des intérêts privés"

 
Affaire à suivre, lisez l'article complétement et vous serez quelque peu ébranlés mais.......c'est ça sonne creux et à mon avis cette analyse  n'est pas crédible du tout mais la citer illustre la pagaille dans laquelle nous nous trouvons.

Affaire à suivre de près 

Nous vivons dans un monde formibable à ce qu'il paraît ? 
 

Hydroxychloroquine : on est sauvé !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"A présent prenez un homme, enlevez-lui ce qui le rend homme, ses vêtements, ses chaussures, sa montre, sa voiture et - pourquoi pas ? - la parole. Que lui reste-t'il, s'il n'est pas Tarzan, qui est d'ailleurs plus singe qu'homme ? rien " Pierre Boulle

"Qu'est-ce qui caractérise une civilisation ? Est-ce l'exceptionnel génie ? Non ; c'est la vie de tous les jours…" Pierre Boulle

Une étude française randomisée vs placebo chez des primates (macaques cynomolgus) infectés par le SARS-CoV-2 pour évaluer l’efficacité de l’hydroxychloroquine seule ou en association à l’azithromycine (Maisonnasse et al, pré-print).

"Nous avons évalué l'activité antivirale de HCQ in vitro et chez des macaques infectés par le SRAS-CoV-2. HCQ a montré une activité antivirale dans des cellules de rein de singe vert d'Afrique (VeroE6) mais pas dans un modèle d'épithélium des voies respiratoires humaines reconstitué. Chez les macaques, nous avons testé différentes stratégies de traitement par rapport au placebo, avant et après la charge virale maximale, seule ou en association avec l'azithromycine (AZTH). Ni HCQ ni HCQ + AZTH n'ont montré d'effet significatif sur les niveaux de charge virale dans aucun des compartiments testés. Lorsque le médicament était utilisé comme prophylaxie pré-exposition (PrEP), le HCQ ne conférait aucune protection contre l'acquisition d'une infection.

Nos résultats ne soutiennent pas l'utilisation de HCQ, seul ou en combinaison avec AZTH, comme traitement antiviral pour COVID-19 chez l'homme."
La Planete des SingesCommentaires : voilà une étude française, celle que l'on attendait , HCQ/AZTH versus placebo, chez le singe, étude qu'on souhaitait .....e Marseille peuchère!", et bien résultats, ca ne marche pas .Vous allez me dire c'était chez le singe.....puisqu'il est impossible de faire une étude correcte chez l'homme, on s'en passera et merci au singe ..notre frère..... . Finalement "La planéte des Singes " roman écrit  par un avignonais (Pierre Boulle) , nous a montré la voie. Si la pandémie était survenue sur la " Planéte des Singes", les singes auraient testés  HCQ ert AZTM chez l'homme....et on aurait eu les mêmes résultats. Fantastique, merci à Pierre Boulle qui vient de nous sauver la mise. Qu'est ce qu'on s' ..m...e  à vouloire faire des études chez l'homme ? 

27 clés pour rester jeune longtemps, appliquées au COVID-19

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Nous vivons une époque formidable" Reiser

"Soigner est notre profession affirmais tu sans cesse, et tu nous rappelais que prendre en charge le souffrant est la manifestation de l’humanité de l’homme. Humanité pourrait être ton nom. Tu nous rappelais : l’humain trouve et prouve toute son humanité dans l’accompagnement de l’autre. Ton credo en matière de soins était limpide : éthique, bienfaisance, bientraitance, bien être, dignité, autonomie, bienveillance et empathie, accepter ce que l’on est, panser sa vie. Tu as toujours privilégié le patient et non le patient transparent, celui de l’imagerie."

Le Dr Henri Lombard , notre ami, est parti en Juillet 2018, médecin et philosophe  en Avignon, il n'aura pas connu le COVID-19. Mais à coup sûr il aurait su lui le gérontologue et le philosophe  en avoir une lecture originale et surtout utile. En 2010 il publie un ouvrage : "27 clés pour rester jeune longtemps".La pandémie actuelle a fauché des jeunes , des moins jeunes et des seniors. Ces clés, auraient été  utiles durant le confinement mais elles vont nous aider en période de déconfinement à reprendre une vie post pandémie probablement de meilleur qualité si on y adhère, chaque clé vous ouvre une nouvelle porte sur la vie.

1. Se préserver des atteintes normales de l'âge , savoir s'accepter physiquement, savoir se mettre en valeur en utlisant les ressources disponibles.
2. Corriger sans attendre toute atteinte de nos sens, vue, ouie, marche.
3. Manger équilibré, "l'alimentation est le premier médicament de l'homme" Hippocrate.
4. Entretenir et améliorer son souffle, important pour les rescapés du COVID-19 en post réanimation, important à tout âge, yoga et sophrologie sont aussi très  utiles.
5. Cultiver et entretenir sa forme physique, ce doit être une préoccupation quotidienne, elle diminue le risque cardiovasculaire, le cancer , l'Alzheimer, 30 à 40 mn/jour de marche.
6. Cultiver et entretrenir sa souplesse physiqueil est essentiel d'aimer notre corps et ne pas lui demander l'impossible.
7. Cultiver sa fléxibilité mentale,ne pas refuser les moyens modernes notamment de communucation.
8. Appendre la patience pour mieux écouter et s'écouter,cultivons notre capacité à laisser le temps s'écouler sans objet tout simplement pour le percevoir, en prendre sa mesure, c'est à dire méditer. Aujourd'hui la méditation a fait son entrée en médecine par la grande porte (pathologie cardiovasculaire, cancer etc.).
9. Réserver ses plaintes pour les professionnels de santé , vos meilleurs amis, votre famille ne peuvent substituer aux professionnels de santé, "il faut laisser soigner le corps souffrant par le corps soignant"
10. Entrer dans le temps des plaisirs choisis, Baruch Spinoza l'a bien expliqué, "il existe deux sortes de plaisirs : les plaisirs passifs qui s'imposent à nous et qui trop souvent céent des dépendances (alccol, tabac, drogues) et les plaisirs actifs, choisis volontairement et vraies sources d'épanouissement"
11. Prévenir, dépister et traiter sa souffrance morale, "ne pas se voiler la face" doit être un mot d'ordre à respecter.
12. Aller vers son idéal et le servir en respectant le réel, "Toute théorie est vraie dans ce qu'elle affirme et fausse dans ce qu'elle est " Bergson, appliquée au COVID-19 , Bergson explique tout ce qui se passe aujourd'hui.
13. Rester actif, désirer, avancer, découvrir, s'investir, reconnaître et accepter ses points forts, il ne faut pas dire "j'arrêtre mon activité, je ne veux plus en entendre parler" , c'est nier toute une partie de notre vie.
14. Cultiver sa capacité de séduction et utiliser le sourire comme art de vivre, l'humour est aussi un médicament même en tamps de pandémie.
15. Participier et s'impliquer, garder une empathie de bon aloi avec amis et proches, 
16. Aimer et s'aimer, attention notre principal ennemi c'est nous mêmes, aimer l'autre, c'est nous aimer en tant qu'être humain à part entière sans rejeter notre corps ni notre vie passée.
17. Cultiver et épanouir notre sexualité à tout âge, le plaisir sexuel est fondamental dans la vie, il n'y a aucune limite d'âge ou d'état de santé pour mettre un terme à notre sexualité.
18. Accepter la différence de l'autre, nous sommes tous identiques et pourtant si différents, le comportement actuel vis à vis du virus le met en évidence,chaque jour, c'est aussi un message de l'au-delà pour le Ségur de la Santé.
19. Découvrir et embrasser le Temps des Actvités Choisies (TAC),il faut supprimer le terme retraité, lorsque nous quittons le monde des activités professionnelles; il faut découvrir un nouveau mode de vie.....leçon à retenir pour le post COVID-19
20. Intégrer et s'intégrer dans notre société, avoir des projets est déterminant
21. Accepter et s'accepter, il faut accepter de vivre dans le  monde actuel et non dans le monde d'avant, même s'il est difficile aujourd'hui d'envisager le monde post pandémie, mais il faudra l'accepter
22. User sans abuser de la médecine, prévenir, dépister, traiter,
23. Garder, préserver ou reconquérir son autonomie, les mots clés , réhabiliter, rééduquer, ré adapter, réinsérer.
24.Accepter et affronter la maladie, la nôtre et celle de nos proches, nous devons tous affronter la maladie et cela s'apprend et se comprend, le COVID-19 a été inattendue et imprésisible mais il a fallu l'affronter.
25. Préparer sa mort, se préparer à la mort, la nôtre et celle de nos proches, le virus dans cette séquence est aller trop vite, mort indue, mort non préparée, mort inattendue
26. Accepter le hasard, affronter la fatalité, penser sa vie, c'est penser à l'imprévisible, ceux qui vieilissent bien sont ceux qui acceptent les aléas de la vie. Mais dans certains cas on n'a pas le temps de vieillir ....
27.Donner du sens à sa vie, voici quelques valeurs existencielles qui peuvent nous conduire : l'amour, le bonheur,la famille, la beauté, l'humanisme, l'intégrité, le respect , l'altruisme, je rajoute l'humilité et la solidarité etc. nous aurons besoin de toutes ces valeurs pour sortir de la pandémie et penser notre vie.

Henri termine par une citation de Claude Maffesoli, un de ses maîtes " la vie est une succession d'instants éternels, un seul vaut la peine d'être vécu, l'instant présent".

Hydroxychloroquine et les masques : même combat !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"En médecine, la mode change aussi souvent qu'en haute couture. Le médicament miracle d'aujourd'hui sera le poison mortel de demain." ....et vice versa ..d'après Groucho Marx

Le fait du jour :
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a indiqué lundi avoir suspendu "temporairement" les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine par mesure de précaution
.Cette décision fait suite à la publication d’une étude vendredi dans la revue médicale The Lancet jugeant inefficace voire néfaste le recours à la chloroquine ou à ses dérivés comme l’hydroxychloroquine contre le Covid-19, a indiqué le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse virtuelle.Le Professeur Didier Raoult a vivement contesté cette étude, la qualifiant de "foireuse" : "Ne croyez pas que je vais changer d’avis parce que des gens font du big data, fantaisie complètement délirante qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité et qui mélange tout."
 
 
Autre décision :  Haut Conseil de la Santé Publique confirme la suspension de l'Hydroxychloroquine

Hydroxychloroquine et masques : même combat !
Les masques on en a , on n'en a pas, on en aura peut être, ça sert à rien, ça protège !!!!
L'Hydroxychloroquine : traitement magique , ça marche , ça marche pas , c'est dangereux, c'est pas dangereux !!!!

Commentaire
: j'exerce la médecine depuis plus de 30 ans à mi-temps en  libérale et mi-temps en CHU. J'ai participé à plusieurs études, je n'ai jamais vu un remue-méninge aussi important concernant les études, concernant une molécule, concernant les leaders d'opinion, professeurs, chercheurs. Certains ont un ego sur dimensionné  (peu en fin de compte) mais pas autant que D. Raoult. Participer à une étude est à chaque fois une aventure passionnante avec les patients. A noter que participer à une étude de médicament est une situation où le patient a un suivi qui n'existe pas en dehors des essais, car l'équipe le suit , lui téléphone etc, le patient est hyper-sécurisé , certains l'oublient à tort.  Le schéma d'une étude  est toujours le même , nouvelle molécule versus ancienne pour la même affection ou nouvelle molécule versus placebo, randomisation, double aveugle, du classique , du basique, de l'éprouvé  mais toujours  du solide.Le COVID-19 ,comme à son habitude, a fait partir en éclats les règles de bonne conduite pour l'hydroxychloroquine, quant aux masques nous avons été déboussolés, à la fois masqués et démasqués. Les masques c'est une erreur des autorités, une erreur politique. Pour l'hydroxychloroquine c'est l'erreur d'une personne qui n'a pas voulu suivre les règles et pourtant c'était facile pour lui. Je ne sais toujours pas, 3 mois après, si l'hydroxychloroquine associée à l'Azythromycine fonctionne en début de contamination, comme le s
outient son chantre. Je suis prêt à accepter sa victoire pour les patients, car on oublie dans cette histoire les patients, y compris pour les masques. Mais dans l'état actuel des choses si vraiment ce que prêche D. Raoult est vrai , combien de morts indirects aura-t-il sur sa conscience ? Car il est à l'origine indirectement du désaveu de ses molécules. Par contre s'il est dans l'erreur combien de morts aura-t-il aussi sur la conscience, car sa prescription a été utilisé over the world. A titre personnel je n'ai rien contre sa personne, à titre de médecin, sa conduite est injustifiable, à titre de patient potentiel (que nous sommes tous) il aura donné à la fois de l'espoir et des faux espoirs,cette antinomie ne peut trouver sa place en médecine.Je pense que Donald Trump va voler au secours de Didier Raoult, aux dernières nouvelles il va le prendre comme médecin traitant à la Maison Blanche, attention Donald derrière Raoult se cache un nouveau Raspoutine! 

SOURCE  :
https://www.sudouest.fr/2020/05/25/coronavirus-l-oms-suspend-les-essais-cliniques-avec-l-hydroxychloroquine-par-securite-7511136-10861.php

M
AIS #1MASQUEPOURTOUS c'est du solide 

 

Qui est Ségur ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

La modeste et douce bienveillance est une vertu qui donne plus d'amis que la richesse et plus de crédit que le pouvoir.” Comtesse de Ségur

SEGUR de la SANTE 
"Ça part mal: #Édouard Philippe en ouvrant le #Segur a dit que la gouvernance des hôpitaux avait bien fonctionné Il oublie que si les hôpitaux n’étaient pas préparés pour surmonter la crise c’est à cause de la gouvernance actuelle réduisant les moyens et les soignants" JF Schved (@schvedjf) 

Mais qui est SEGUR de ...L'avenue de SEGUR : Philippe Henri de Ségur, secrétaire d'État à la Guerre de Louis XVI de 1780 à 1787, maréchal de France. Il est le grand-père par alliance de la romancière Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur. Il crée en 1783 un état-major général permanent et prend des règlements remarquables concernant les casernes et les hôpitaux militaires, voilà le lien avec la Santé . ......Revenons à la comtesse, son thème préféré les châtiments corporels et  la punition avec un réalisme des descriptions qui est sans complaisance. Souhaitons que le SEGUR-SANTE ne dérape pas à ce point là.

SEGUR de la SANTE : le premier point est celui des salaires qui devrait être réglé très rapidement, nous sommes les derniers de la classe des salaires en Europe pour la santé .S'il existait un blocage  ce serait la fin rapide du SEGUR de la SANTE. Pour le reste , ça va discuter mais il faudra tenir et ne pas fléchir. Un bon accord gagant gagnant oui, pas d'accord, ce seront les grèves, dans le contexte actuel c'est impossible donc négociation à tout prix. 

SOURCE :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Avenue_de_S%C3%A9gur
https://fr.wikipedia.org/wiki/Comtesse_de_S%C3%A9gur

En visioconférence le masque n'est pas obligatoire , #1MASQUEPOURTOUS reste cependant la base de la votre protection ainsi que celle de vos interlocuteurs.

Statistiques : Aujourd'hui 957 - Hier 1170 - Cette semaine 957 - Ce mois-ci 7002 - Total 652624