Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

COVID-19 : Tenez Bon

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"L'affiche d'un Illustrateur marseillais (Frédéric Le Martelot), offerte par celui-ci aux soignants vauclusiens afin de les soutenir."





RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS

COVID-19 : une dure réalité

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Idéalement nous sommes ce que nous pensons. Dans la réalité, nous sommes ce que nous accomplissons" Ayrton Senna

C'est en Amérique Latine mais ça peut être n'importe où aussi . Par manque de sépulture,les morts sont entérrés sans cercueil et où on peut. Dure réalité dans les pays à situation économique précaire, un retour en arrière de plusieurs siècles, mais à New York il existe dèjà une fosse communbe !On va retrouver des fosses communes COVID-19 ! Rappel : La fosse commune était une fosse dans laquelle on enterrait les corps des personnes pauvres ne pouvant s'offrir une sépulture et des obsèques. En France on doir payer aujourd'hui pour veiller un mort pendant 1 h  et ce depuis peu, les pompes funèbres sont submergés mais les morts sont entérrés dans un cercueil et dans un cimétière avec la présence ou non d'un représentant du culte religieux du défunt.Une fosse commune dans un terrain vague c'est la perte totale de toute identité. C'est la négation de l' être humain, c'est une injure.
fosse
 
Dans plusieurs années on retrouvera des corps dans un terrain vague et illégitimement on ne dira rien, l'oubli total.Le COVID-19 selon qu'il touche les pauvres ou les nantis nous fait sentir les différences et les inégalités sociales d'un pays à l'autre, Il est impartial, sans états d'âme dans cette discrémination que l'on retouve même jusque dans la mort. Dure réalité qui doit nous inciter toutes et tous à réagir et à agir, l'occasion nous est donnée saisissons là. Le COVID-19 accélérateur de tout, ici des inégalités et de la pauvreté nous interpelle,  nous devons les aider à se "relever", pour que plus jamais ça ne recommence.En avons nous les moyens? Le monde se fissure, encore plus avec le virus, profitons de l'alarme donnée.Réagissons rapidement par du concret et non autour d'une table, évitons les rapports qui sont là pour enterrer une situation anormale, et même inhumaine.Le COVID-19 commence à attaquer des pays en grande difficulté avec pour conséquence certaine une apocalypse non annoncée. Quand on voit ce qui se passe chez nous, chez eux ce sera encore plus difficile, alors ne nous plaignons pas et arrêtons de raler et de se quereller pour si peu de chose en comparaison de ce qui va se passer ailleurs. Le virus nettoie le monde à sa manière,  ne refaisons  pas le monde  tel qu'il était, mais essayons de le re penser et  de le ré organiser autrement. Quand on voit ce qui se passe en Inde, dans la banlieue de Los Angeles, à New York, en Afrique, il faut comprendre une chose : on doit se serrer les coudes, être plus solidaires et ne jamais rester éloigner de la dignité humaine qu'il faut protéger à tout prix !

RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS

COVID-19 et Miel , un essai rigoureux

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Quand tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans du miel."
Proverbe Arabe

Petite histoire, lorsque l'on déclare un essai thrapeutique digne dde ce nom .....celui ci est enregistré sur CLINICAL TRIAL.gov (site US, https://clinicaltrials.gov/). Nous allons nous attacher à l' essai NCT04323345  déposé par le Pr Mahmoud Ahmed Tantawy,Consultant Cardiologist, Sr. Researcher, Health Strategist, Health Economist & Administrator, Misr University for Science and Technology, Le Caire, Egypte.

Rationnel : Le miel naturel a été démontré comme puissant antimicrobien dans de nombreuses recherches et a été considéré comme une bonne alternative aux médicaments antiviraux comme  traitement de certaines infections virales.
 
Dans cette étude les chercheurs  visent à étudier l'efficacité du miel naturel dans le traitement des patients COVID-19 dans un essai contrôlé randomisé, multicentrique, comparant le miel dans un bras aux soins standard dans l'autre bras. Donc 1 bras avec du Supplément de miel naturel 1gm / kg / jour divisé en 2 à 3 doses pendant 14 jours par voie orale ou par sonde nasogastrique. Un autre bras  avec le traitement habituellement prescrit dans le centre investigateur,  lopinavir / ritonavir ou Arbidol ou phosphate de chloroquine ou Hydroxychloroquine ou oseltamivir avec ou sans azithromycine. Objectif primaire  : Taux de récupération [Délai: 14 jours], disparitiont fièvre et nombre de jours sans fiévre , résolution de l'infammation pulmonaire au scanner. Objectif secondaire ; taux de mortalié  à 30 j ,nombre de jours pour négativer la biologie Le recrutement de 1000 patients est programmé, début de l'étude 25 Mars 2020.

Cet essai répond aux normes scientifiques .....NO COMMENT . Le miel peut vous sembler être un placebo mais chaque pays, culture,civilisation a "ses habitudes"., a ses croyances scientifiques qu'il faut respecter.Et puis cette étude pourrait valider ou non valider l'hydrochloroquine + Azithromycine, n'est ce pas étonnant ? La potion d'Hégémonix le druide de Marseille à l'épreuve du Miel !!!!! Ce monde est vraiment fou !

miel
RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS 

Printemps 2020

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

INVITE : Dr Michel Davinroy, Médecin Vasculaire et Aquarelliste de talent  : Taillepré à Martigné-Briand

"S'il n'y avait pas d'hiver, le printemps ne serait pas si agréable : si nous ne goûtions pas à l'adversité, la réussite ne serait pas tant appréciée."Anne Bradstreet

Troublante période que celle-ci !

D’abord tristesse et frustration, tristesse pour tous ces morts, pour tous ceux qui sont confinés dans de mauvaises conditions et pour tous ceux qui sont épuisés par un travail contraint.

Frustration, après tant d’années auprès des patients et des collègues pour améliorer la qualité de nos soins, frustration de ne pouvoir rejoindre une équipe soignante à la peine. !

Dans un second temps, réaliser comme cette période peut nous aider à reconsidérer et réorienter les immenses progrès réalisés par les sciences et nos sociétés ces 50 dernières années.

Réaliser qu’Homo-Sapiens, qui a peuplé en 100 000 ans toute la surface de la terre, n’appartient qu’à une seule famille. La mondialisation est un progrès si elle est au service de l’Humanité toute entière « je suis ce que je suis parce que tu existes » Ubuntu.

…..Et le temps s’est arrêté, alors que le Collège Français de Pathologie Vasculaire est reporté, je dessine le saule pleureur depuis mon bureau.

Je ne suis pas malheureux

Michel Davinroy (www.micheldavinroy.com)

 
RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS

Former les enseignants - Après la pandémie du #Covid-19

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

INVITEE ; Michèle Drechsler , Docteur en sciences de l'information et de la communication

« Un avant » Analepse (du grec ancien ἀνάληψις / análêpsis) ou retour en arrière)

Le modèle du « virtual schooling » existe depuis plus de 15 ans aux USA. Déjà dans le rapport de 2004, « distance Education courses for public Elementary and secondary School Students », le centre national de statistiques (NCES) a estimé que 36 % des écoles de district des US des élèves qui accédent régulièrement à des cours virtuels en ligne tout au long de leur scolarité. N.E. Davis et M.D. Roblyer décrivent ce phénomène croissant de l’intégration des cours virtuels dans les scolarités des élèves. Il concerne 9 % des écoles publiques des US. Un programme spécifique permet de préparer les « virtual teachers ». « It has become apparent that successful online teachers also require a unique set of skills ».

La recherche d’Easton (2003) a déterminé les compétences nécessaires pour un tuteur en ligne. Pour opérationnaliser les dispositifs de formation et d’accompagnement « virtuel », un consortium des universités géré par l’université « Iowa State University, a développé un programme pour entraîner les enseignants, les tuteurs à organiser des dispositifs de formation en ligne pour leurs élèves. Dans leur article « Preparing Teachers for the schools that Technology Built », les auteurs, N.E. Davis et M.D. Roblyer décrivent le programme de l’état d’Iowa, l’évaluation, les méthodes, et le modèle fixé pour sa généralisation.

Un programme spécifique permet de préparer les « virtual teachers ». « It has become apparent that successful online teachers also require a unique set of skills ». La recherche d’Easton (2003) a déterminé les compétences nécessaires pour un tuteur en ligne. Pour opérationnaliser les dispositifs de formation et d’accompagnement « virtuel », un consortium des universités géré par l’université « Iowa State University, a développé un programme pour entraîner les enseignants, les tuteurs à organiser des dispositifs de formation en ligne pour leurs élèves. Dans leur article « Preparing Teachers for the schools that Technology Built », les auteurs, N.E. Davis et M.D. Roblyer décrivent le programme de l’état d’Iowa, l’évaluation, les méthodes, et le modèle fixé pour sa généralisation. De nombreuses recherches américaines font état des expériences menées sur l’accompagnement virtuel (« vitual schooling ») qui permet aux élèves de suivre des scolarités, des cursus majoritairement en ligne. Ces études et recherche montrent que les dispositifs pour les écoles primaires s’organisent souvent autour d’un coordinateur, d’un administrateur, d’un designer pour la création d’un environnement virtuel en destination de la communauté des enseignants, des élèves et des parents.

« Un après » … Prolepse pour une transformation numérique réussie Prolepse mot formé à partir du verbe grec προλαμϐάνω prolambanô (prendre et porter en avant, avancer)

Dans le système français, les inspecteurs (IEN, IA-IPR) avec leur équipe ont un rôle à jouer pour proposer des espaces de formation et d'échanges entre enseignants, autour de la conception pédagogique (le learning design aussi traduit par conception de l’apprentissage) pour aider les enseignants à faire des choix éclairés en termes de création de scénarios d'apprentissage pédagogiquement efficaces avec le numérique et la formation à distance. Les représentations de la conception pédagogique permettent aux enseignants de documenter, de modéliser et de partager leurs pratiques d’enseignement. Les enseignants devraient être encouragés à modéliser et à partager les conceptions pédagogiques pour l'enseignement à distance. Nous ne partons pas de rien. Une culture de mise en réseau existe déjà au sein de la communauté éducative. La vraie plateforme, elle est humaine et sociale au delà de la technique. Gardons le cap, dans la tempête : restons investis, solidaires, et armés au mieux pour une éducation de qualité. Comme le précise Yuval Noah Harari, la collaboration avec l'intelligence collective est antidote à l'épidémie. Elle le sera aussi pour l'éducation ! Une des grandes leçons de la crise: « nous ne pouvons échapper à l'incertitude: nous sommes toujours dans l'incertitude du remède au virus, dans l'incertitude des développements et des conséquences de la crise. Une mission de l'éducation: enseigner à affronter l'incertitude ». Occasion de relire et de mettre en pratique les sept savoirs nécessaires à l éducation du futur à l éducation du futur pour « un après ».
 
https://twitter.com/Reale_Scenari/status/1247437835780657152/photo/1

Pour écouter Edgar Morin 
:

Edgar Morin: Seven Complex Lessons in Education

Les 7 savoirs nécessaires à l'éducation du futur.

https://www.youtube.com/watch?v=oUfqZE-Ywts&feature=emb_title

Pour lire Edgar Morin :

Les 7 savoirs nécessaires à l'éducation du futur . https://unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000117740_fre


RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS

 


COVID-19 et Se Saluer

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

INVITE : Dr Vincent Jacquinandi, Médecin Vasculaire; Saint Gilles


"J'ai un bon rire chaleureux et une poignée de main énergique, et ce sont des atouts"
Albert Camus........ça c'était avant !


Nous sommes confinés. Depuis le début du confinement nous ne rencontrons plus grand monde. Ou si nous croisons des personnes, nous ne savons plus comment se comporter ? Rester à distance ? OUI se serrer la main ? NON se faire la bise ? NON…. Il existe à travers le monde différents façons de se dire bonjour. Joy Corkey sur le blog WIMDU nous en fait un résuméhttps://www.wimdu.fr/blog/les-differentes-facons-de-saluer-autour-du-monde )

Le salut

En France la tradition, et les traditions sont coriaces !!! il faut se serrer la main pour saluer, et même faire la bise, c’est-à-dire partager nos « microbes ».Rappelez-vous, un certain premier ministre anglais, Boris Johnson, pour ne pas le nommer, «abordait la crise du nouveau coronavirus avec décontraction et prétendait continuer à "serrer la main à tout le monde" ; il a démontré par une conduite absurde la réalité du COVID-10,. Merci !(https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/boris-johnson-de-la-decontraction-face-au-coronavirus-a-l-hospitalisation-d98515e9ccfccd43b04a86f0c8b7b63c)

Alors comment se dire bonjour maintenant ? de loin pendant le confinement ? Et après ? attention à ne pas reprendre les habitudes qui pourraient aggraver un deuxième pic !!! Finalement nos jeunes n’ont-ils pas pris de l’avance sur nous en faisant des « Check » !!!!! ( https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/se-serrer-la-main-un-geste-risque-pour-la-sante-0)

Allez tout le monde fera des "CHECKS" 

RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS


COVID-19 : incroyable mais vrai !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

                                   “Le moyen d'être cru est de rendre la vérité incroyable"
                                                                  Napoléon Bonaparte

 Le COVID-19 a vraiment tous les "qualités '" : La coalition militaire menée par l’Arabie saoudite, qui intervient au Yémen en soutien aux forces gouvernementales, a annoncé un cessez-le-feu de deux semaines à partir de jeudi 9 avril à 11 heures (heure de Paris), afin de prévenir une propagation du coronavirus (https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/09/yemen-la-coalition-menee-par-les-saoudiens-annonce-un-cessez-le-feu-pendant-quinze-jours_6036093_3210.html). Extraordinaire un cessez le feu qui était impossible hier, le devient aujourd'hui, "MERCI COVID-19". Décidemment le virus et nous l'avons souligné à maintes reprises est un accélérateur à tous les étages et en même tenps un poison mortel

« Ce qui me bouleverse, ce n'est pas que tu m'aies menti, c'est que désormais, je ne pourrai plus                                                           te croire. » Friedrich Nietzsche

Autre news du jour : Sibeth Ndyae  ce matin  , 
"Nous prendrons une décision  sur les masques quand il y aura un consensus scientifique". Les bras m'en tombent c'est vrai que l'Académie de Médecine est autant scientifique qu'un Club de Pétanque. Il faut arrêter cette comédie , masque par là, masque par ci, on les met, on les met pas etc. Spectable pitoyable pour ne pas dire plus : navrant, idiot, incivile.....que dire de plus, on est au fond du trou de la connerie, milles excuses. Je milite sur TWITTER pour #1MASQUEPOURTOUS depuis les 13 Mars, cible partiellement atteinte , portée potentielle 415 000 Tweetos , il faut continuer pour que ce # devienne viral pour faire prendre conscience qu'aujourd'hui nous sommes dans l'erreur totale. 


TWEETOS

Statistiques : Aujourd'hui 296 - Hier 681 - Cette semaine 5017 - Ce mois-ci 19246 - Total 463883