Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

La folie du DRIVE

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

« L’histoire du commerce est celle de la communication des peuples. » Montesquieu

Un Drive
(de l'anglais drive-through) ou service au volant, ou point-retrait, ou vente à emporter est un établissement fournissant un service permettant aux consommateurs d'être servis tout en restant dans leur voiture. Initialement proposé dans le cadre de la restauration rapide, ce service est généralement désigné par « drive » ou « drive-in » en Belgique et en France, et « service à l'auto » au Québec.

Il y a les Drive"voitures" et les "Drive piétons" , qui sont de plus en plus nombreux.

Depuis le début de la pandémie , le concept du Drive  s'est installé partout. Cela va du restaurant (quelque soit son standing, étoilé compris) au magasin de bricolage, de la ferme aux maraichers, des supermarchés (mais cela existait avant la crise) aux librairies , la pharmacie est entrée aussi dans le jeu,etc. En fait ce sont surtout des points-retraits qui se sont développés. Le principe est simple, commande sur Internet ou par tél. avec pour le restaurant les menus, retrait en un point précis avec une tranche d'horaire, réglement par carte contact ou CB ou liquide. Le commerçant est masqué comme l'acheteur, gel hydro alcoolique au point de retrait.Mais il y a aussi des messes en Drive, le cinéma (existe depuis longtemps aux USA)  etc. La contrepartie de ce mode de distribution est naturellement beaucoup moins propice aux achats d'impulsion.Le Drive traduit l'entraide, la solidarité, un commerce qui rapproche les gens, car il établit un relationnel privilégié de proximité.

 
Le COVID-19 a boosté cette forme de vente, la question que l'on doit se poser, est ce que cela va  perdurer ?  Pour les supermachés oui puisque cela existait avant. Pour les restaurants, le Drive peut faire gagner une nouvelle clientèle, là aussi il y avait des précédents mais cela peut s'amplifier et être à l'origine d'une réorganisation de la restauration.
 
Voyons le Drive sous un angle médical : le dépistage du COVID-19 en  Drive alors que vous êtes au volant, très diffusé dans de nombreux pays. Ce type de dépistage devient de plus en plus important, mais on pourrait l'envisager pour d'autres dépistages : mesure de la tension artérielle, mesure de la glycémie voir plus avec des automates basés sur le prélévement du sang capillaire (au bout du doigt). On doit évoluer en médecine vers plus de dépistage. Le Drive-dépistage est un concept novateur qui ne demande qu'à se multiplier. Et que l'on ne vienne pas me dire que c'est de la "médecine forraine". Et puis comme cela existe depuis de nombreuses années aux USA, il y a le Drive Scanner ou IRM. Un camion équipé s'installe dans votre village , alors que vous êtes loin pour réaliser ce type d' examens et là tout devient  possible ; proximité, facilité, efficacité et en plus efficience. Il s'agit d'un autre type de Drive mais le concept s'inverse , c'est la technique qui vient vers vous. On peut rajouter un camion "ophtalmologique" pour le dépistage du glaucome, de la cataracte , existe au Portugal et en Italie. Rappelons qu' à Montpellier s'est développé le premier mamomobile, dépistage du cancer du sein. En Allemagne pour lutter contre les déserts médicaux, il y a les "MediBus", cabinet médical itinérant et ça fonctionne parfaitement.
2017 11 20 164901 M2 Rose sur Pk
Mobile Imaging Truck MRI PETCT CT
Le COVID-19 bien que grave présente des avantages. Il suscite de nouvelles pratiques, le Drive en est une , y compris en Médecine. On sera amené très certainement à repenser beaucoup de choses dans les mois à venir......

DRIVE = #1MASQUEPOURTOUS 

Vacances d'été selon Charlie Hebdo

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

SOURCE : Super, on pourra partir en vacances cet été ! L'occasion de redécouvrir la beauté du terroir et de voir comment le tourisme se réinvente. Par
@cocoboer, @Charlie_Hebdo_
 
Et avec #1MASQUEPOURTOUS 

Gestion COVID-19 par les femmes

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Un pouvoir impunément bravé touche à sa ruine. Cette maxime est gravée plus profondément au coeur d'une femme qu'à la tête des rois." Honoré de Balzac

“S’il est vrai que les hommes sont meilleurs que les femmes parce qu’ils sont plus forts, alors pourquoi les lutteurs de Sumo ne sont-ils pas au gouvernement ?” – Kishida Toshiko

“Seule, je ne peux pas changer le monde, mais je peux jeter une pierre dans l’eau et créer de nombreuses ondulations” – Mère Teresa

" La violence est le dernier refuge de l’incompétence" Asimov

Voici 7 femmes à la tête d'un état : 


Jacinda Harden
(39 ans)  : Premier Ministre de la Nouvelle Zélande

Angela Merckel (65 ans)  : Chancellière de l'Allemagne
Sanna Marin  (34 ans) : Premier Ministre de la Finlande
Tsai Ing-Wen (63 ans) Présidente de Taiwan 
Katrín Jakobsdóttir
(44 ans) : Premier Ministre d'Islande
Mette Frederiksen
(42 ans): Premier Ministre du Danemark 
Erna Solberg
(59 ans) : Premier Ministre de la Norvège


Qu'ont elles en commun : elles ont toutes mieux géré le COVID-19 que leurs confrères masculins en France, en Italie, en Espagne , en Grande Bretagne , aux Etats Unis, en Russie etc.
NZNZ
Moins de décès dans leurs pays, meilleur gestion des tests de dépistage, recherche systématique des contacts.

Nous devons résister à tirer des conclusions sur les femmes dirigeantes, quelques personnes exceptionnelles agissant dans des circonstances exceptionnelles. Mais les experts disent que le succès des femmes peut encore offrir de précieuses leçons sur ce qui peut aider les pays à surmonter non seulement cette crise, mais d'autres à venir. C'est un nouveau style de leadership, dont il faut à la fois tenir compte et apprendre.

Si on essaye d'aller plus loin : leur approche de la crise COVID-19 s'est faite avec plus de  proximité avec la population, des discours simples  et courts,compréhensibles par la majorité et l'utilisation des réseaux sociaux. Et elles ont fait face en déployant  leurs actions sans tergiverser avec franchise, détermination, empathie, réactivité et anticipation, qui sont  les clés d'une gestion efficace......Et sans jamais prononcer le mot "guerre"...

Un exemple :Jacinda Ardern s'est adressée à la nation pour annoncer le confinement le 25 Mars, via une session Facebook Live, décontractée,  à partir de son téléphone après avoir mis son tout-petit au lit. Vêtue d'un sweat-shirt 
confortable, elle a apaisé les angoisses des citoyens et a présenté ses excuses à tous ceux qui ont été surpris ou alarmés par l'alerte d'urgence qui a annoncé l'ordre du confinement.

Toutes ont envisagé la crise par la simplicité, elles ont été compatissantes donc rassurantes.

Un de leurs points forts c'est le parler vrai, autenthique, avec une ligne de conduite qui n'a jamais changé à la différence de celle de D. Trump, de B. Johnson, de V. Poutine.....et E. Macron

En Finlande la jeune Première Ministre a eu les bon réflexes ;témoignage d'un citoyen  "lorsqu’on vit dans le pays le plus heureux du monde en pleine pandémie de Covid-19, ce qui importe, ce n’est pas le bonheur à court terme, mais c’est le réseau de sécurité sociale et autres systèmes d’aides que le pays a mis en place avant que le problème ne surgisse”.

En Islande : Anticiper pour ne pas se laisser prendre de court – tel semble avoir été le mot d’ordre du gouvernement de Katrín Jakobsdóttir. Lorsque le premier malade est confirmé sur son territoire, le 28 février 2020, l'Islande dépistait déjà depuis un mois, ayant commencé alors que la maladie causée par le coronavirus n’était même pas encore baptisée Covid-19, ni la pandémie déclarée.

Taiwan : Dès le mois de janvier, soit bien avant que l'alerte ne soit lancée à l'échelle mondiale et que l'OMS reconnaisse la transmission humaine du virus, et 21 jours avant la détection du premier cas de personnes contaminées à Taiwan, la présidente Tsai Ing-wen avait imposé 124 mesures fortes pour bloquer l'épidémie.

Allemagne : Dès le 11 mars, la chancelière allemande annonçait sans ambage à ses concitoyens que l'épidémie n'était pas à prendre à la légère, que le virus risquait de contaminer 70% de la population : “La situation est sérieuse, alors prenez-la au sérieux.” C'est ce que les Allemands ont fait, suivant à la lettre les ordres de leur dirigeante. De plus dépistage systématique dès le début. Si on compare les discours d'Angela Merckel et ceux d'Emmanuel Macron, c'est tout en opposition: clarté , simplicité , courte durée pour la Chancelière, pour Jupiter tout le contraire, la première rassure, le deuxième ne rassure pas.

S'il on veut résumer ce qui a fait que leur gestion de la crise ait été gagnante : dépistage précoce, abord empathique, simplicité, clairvoyance, réactivité , anticipation , détermination, proximité avec la population,  enfin discours à la fois rassurant sans esbrouffe et sans parler de guerre,  avec un discours de vérité, pas d'effets d'annonces de ce qui est impossible à tenir, utilisation des réseaux sociaux.

Vivement que nous ayons une femme à la tête de la France ! 
Serai je atteint de misandrie ? 

“Les droits que nous voulons:
Nous voulons choisir notre mari 

Nous voulons être propriétaire de nos terres 
Nous voulons aller à l’école 
Nous ne voulons plus être excisées 
Nous voulons prendre nos propres décisions
Nous voulons être respectées dans le monde de la politique, et en tant que chefs de file. 
Nous voulons les mêmes chances” – Rebecca Lolosoli

Rebecca Lolosoli a créé le village de femmes Umoja après avoir été battue pour avoir défendu les victimes de viol au Kenya. Elle continue de se battre pour les droits des femmes.

" Un miracle , comme un pari , cela se prépare, cela se conditionne, cela se mesure, cela se décide, et cela se réalise à force de volonté et de persévérance " Proverbe Ivoirien, tel est le credo des femmes dirigeantes ! 


SOURCE : 

https://www.courrierinternational.com/article/covid-19-la-finlande-le-pays-le-plus-heureux-du-monde-nechappe-pas-la-pandemie
https://information.tv5monde.com/terriennes/covid-19-les-pays-diriges-par-des-femmes-gerent-ils-mieux-la-crise-355335
https://www.nytimes.com/2020/05/15/world/coronavirus-women-leaders.html?smid=tw-nytimes&smtyp=cur

#1MASQUEPOURTOUTES et TOUS


Pause : extrait du Médecin de Campagne ,Honoré de Balzac

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

En 1829, le commandant Genestas arrive dans un village du Dauphiné où il rencontre le docteur Benassis, qui, en dix ans, a transformé un bourg misérable et arriéré en petite ville prospère. Les deux hommes ont chacun un secret qui ne sera livré qu'à la fin du récit.

"En 1829, par une jolie matinée de printemps, un homme âgé d’environ cinquante ans suivait à cheval un chemin montagneux qui mène à un gros bourg, situé près de la Grande-Chartreuse. Ce bourg est le chef-lieu d’un canton populeux circonscrit par une longue vallée. Un torrent à lit pierreux souvent à sec, alors rempli par la fonte des neiges, arrose cette vallée serrée entre deux montagnes parallèles, que dominent de toutes parts les pics de la Savoie et ceux du Dauphiné. Quoique les paysages compris entre la chaîne des deux Mauriennes aient un air de famille, le canton à travers lequel cheminait l’étranger présente des mouvements de terrain et des accidents de lumière qu’on chercherait vainement ailleurs. Tantôt la vallée subitement élargie offre un irrégulier tapis de cette verdure que les constantes irrigations dues aux montagnes entretiennent si fraîche et si douce à l’œil pendant toutes les saisons. Tantôt un moulin à scie montre ses humbles constructions pittoresquement placées, sa provision de longs sapins sans écorce, et son cours d’eau pris au torrent et conduit par de grands tuyaux de bois carrément creusés, d’où s’échappe par les fentes une nappe de filets humides. Çà et là, des chaumières entourées de jardins pleins d’arbres fruitiers couverts de fleurs réveillent les idées qu’inspire une misère laborieuse. Plus loin, des maisons à toitures rouges, composées de tuiles plates et rondes semblables à des écailles de poisson, annoncent l’aisance due à de longs travaux. Enfin au-dessus de chaque porte se voit le panier suspendu dans lequel sèchent les fromages. Partout les haies, les enclos sont égayés par des vignes mariées, comme en Italie, à de petits ormes dont le feuillage se donne aux bestiaux. Par un caprice de la nature, les collines sont si rapprochées en quelques endroits qu’il ne se trouve plus ni fabriques, ni champs, ni chaumières. Séparées seulement par le torrent qui rugit dans ses cascades, les deux hautes murailles granitiques s’élèvent tapissées de sapins à noir feuillage et de hêtres hauts de cent pieds. Tous droits, tous bizarrement colorés par des taches de mousse, tous divers de feuillage, ces arbres forment de magnifiques colonnades bordées au-dessous et au-dessus du chemin par d’informes haies d’arbousiers, de viornes, de buis, d’épine rose. Les vives senteurs de ces arbustes se mêlaient alors aux sauvages parfums de la nature montagnarde, aux pénétrantes odeurs des jeunes pousses du mélèze, des peupliers et des pins gommeux. Quelques nuages couraient parmi les rochers en se voilant, en en découvrant tour à tour les cimes grisâtres, souvent aussi vaporeuses que les nuées dont les moelleux flocons s’y déchiraient. A tout moment le pays changeait d’aspect et le ciel de lumière ; les montagnes changeaient de couleur, les versants de nuances, les vallons de forme : images multipliées que des oppositions inattendues, soit un rayon de soleil à travers les troncs d’arbres, soit une clairière naturelle ou quelques éboulis, rendaient délicieuses à voir au milieu du silence, dans la saison où tout est jeune, où le soleil enflamme un ciel pur. Enfin c’était un beau pays, c’était la France."

N'hésitez pas , plongez vous dans ce merveilleux livre....

Street Art

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Nombre de décès par jour dans le monde

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"En ce monde rien n'est certain, à part la mort et les impôts." Benjamin Franklin

"Nous n'avons pas de futur. Pour tout le monde le futur parfait c'est la mort. Notre seul bien c'est le présent, la minute même ; celle qui suit n'est déjà plus à nous." Jean Giono 


Trés intéressant à comparer et à relativiser 

  • Près de 150000 personnes meurent chaque jour dans le monde, selon les données de 2017.
  • Les maladies cardiovasculaires sont le plus grand tueur au monde.
  • C'est ainsi que COVID-19 se compare aux autres maladies pour le nombre de décès.

Alors que la pandémie de COVID-19 fait rage, les médias continuent de produire des statistiques à plein régime.

Cependant, sans cadre de référence, des chiffres tels que le nombre de morts peuvent être difficiles à interpréter. Les mortalités attribuées au virus, par exemple, sont souvent mesurées dans des milliers de personnes par jour dans le monde - mais ce nombre est-il un peu ou beaucoup, par rapport aux causes typiques de décès?

Ce graphique utilise les données de Notre monde dans les données pour fournir un contexte avec le nombre total de décès quotidiens dans le monde. Il indique également combien de personnes meurent chaque jour de causes spécifiques.

La Chine et l'Inde connaissent toutes les deux plus de 25 000 décès au total par jour, en raison de leur grande population  .
Cependant, avec 34,7 décès quotidiens par million d'habitants chaque jour, la Russie a le plus grand nombre de décès proportionnels à la population de tous ces pays.

SOURCE :https://www.weforum.org/agenda/2020/05/how-many-people-die-each-day-covid-19-coronavirus

EYJIGAiXgAADmiR

 

Après la Médaille, voilà le Mémorial des Victimes du Coronavirus !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir si mon Créateur est préparé à l’épreuve de me voir, c’est une autre histoire. » L’épitaphe de Churchill.

"Je m'arrêterai de mourir s'il me venait un bon mot ou une bonne idée."  L'épitaphe de Voltaire


Décidement le Président est un homme du passé qui veut le réinventer en permanence.
Il s'obstine dans la tradition de la guerre depuis son discours où il avait prononcé le mot GUERRE plusieurs fois. L'itinéraire mémoriel aurait dû nous mettre la puce à l'oreille. Rappelez vous, nous ne sommes pas en guerre, le terme guerre a été utilisé à tort par le Président , c'était une manipulation du langage politique qui tente de frapper les esprits pour donner l'apparence d'une autorité et d'une maîtrise de la situation totalement factice.
quelle connerie la guerre 1 e1541690117270
 
Donc continuant sur sa lancée il veut décorer les braves soldats puis ériger maintenant un mémorial et après ce sera le musée du mémorial où seront entassés les respirateurs et le reste des masques utlisés. Je suggère aussi la médaille du cancer et le mémorial du cancer mais aussi le mémorial du HIV, des morts du tabac,ça y est Jupiter reconverti en entrepreneur de mémorial et de médailles.Traditionnellement on pensait à tout cela à la fin d'une guerre et souvent quelques années après. Rappelons les faits : NOUS NE SOMMES PAS EN GUERRE, les MEDAILLES personne n'en veut , quant au MEMORIAL, personne n'y avait pensé. Il paraît que c'est le Comité Scientifique qui lui a soufflé dans l'oreille ce qui est assez étonnant de la part de ce  conseil  qui doit conseiller sur la science et c'est tout.  Plutôt que de vous embarquer dans des opérations de mémoire, réglez les problèmes et c'est le plus important notamment ceux de notre systéme de Santé et de la crise économique. C'est quand même incroyable que Jupiter se délecte des traditions royales et impériales. Il nous manque les pupilles de la nation qui ont été  Covidé -19, les anciens combattants du coronavirus etc, n'en jetez plus, la cour est pleine. On se rappellera de vos actions constructives, le reste NON, c'est pourtant clair. Ce n'est pas un mémorial qui relancera le bâtiment ni les médailles qui vont encourager les soignants.
EYJwbrOX0AMMf0DEYIRQ47XYAAt19















Mais réveillez vous, Monsieur le Président,  et rapidement, on ne peut continuer ainsi, sinon on ira droit dans le mémorial en glissant sur les médailles et on se retrouvera "tout en os" dans le musée du dit mémorial .

COLLECTIF INTER-HOPITAUX
 @CollectInterHop

PS :

L'hôpital gronde ...déjà 
Les gilets jaunes veulent relancer leur mouvement, vous n' auriez  pas une petit médaille pour eux ? 

La médaille utile c'est #1MASQUEPOURTOUS
 
 

Statistiques : Aujourd'hui 945 - Hier 1170 - Cette semaine 945 - Ce mois-ci 6990 - Total 652612