Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

COP27 : URGENCE CLIMATIQUE

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 "Le climat change, peut-être que nous devrions faire de même"

"L'outil le plus efficace pour combattre le changement climatique, c'est toi"
"Il n'y a pas de PLANète B"

"On veut un changement de système, et non un changement climatique"

"On a juste une planète. Luttons aujourd'hui pour un meilleur demain"
"La Terre vaut plus que l'argent"

"Eco et non Ego"
 
Atwoli L, Erhabor GE, Gbakima AA, et al. COP27 Climate Change Conference—Urgent Action Needed for Africa and the World. JAMA. Published online November 16, 2022. doi:10.1001/jama.2022.20637
Conférence COP27 sur le changement climatique - Une action urgente est nécessaire pour l'Afrique et le monde
                          Les pays riches doivent intensifier leur soutien à l'Afrique et aux pays vulnérables pour faire face aux impacts passés, présents et futurs du changement climatique.

https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2798333?guestAccessKey=0b40952b-3fcb-45e9-a60c-532c95e6dd37&utm_source=silverchair&utm_medium=email&utm_campaign=article_alert-jama&utm_content=olf&utm_term=111622

Article libre d'accés

Le rapport 2022 du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) brosse un tableau sombre de l'avenir de la vie sur terre, caractérisé par l'effondrement des écosystèmes, l'extinction des espèces et les aléas climatiques tels que les vagues de chaleur et les inondations. 

Ceux-ci sont tous liés à des problèmes de santé physique et mentale, avec des conséquences directes et indirectes d'augmentation de la morbidité et de la mortalité. Pour éviter ces effets catastrophiques sur la santé dans toutes les régions du globe, il existe un large consensus – comme 231 revues de santé l'ont soutenu ensemble en 2021 – sur le fait que l'augmentation de la température mondiale doit être limitée à moins de 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels.

                            rechauffement climatique illustration

https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/changement-climatique-rechauffement-climatique-13827/

Alors que l'Accord de Paris de 2015 définit un cadre d'action mondial qui intègre la fourniture de financements climatiques aux pays en développement, ce soutien doit encore se concrétiser. La COP27 est la cinquième Conférence des Parties (COP) à être organisée en Afrique depuis sa création en 1995. Avant cette réunion, nous, en tant qu'éditeurs de revues de santé de tout le continent, appelons à une action urgente pour garantir que c'est la COP qui rend enfin justice au climat pour l'Afrique et les pays vulnérables. C'est essentiel non seulement pour la santé de ces pays, mais pour la santé du monde entier.

                           

L'Afrique a souffert de manière disproportionnée bien qu'elle n'ait pas fait grand-chose pour provoquer la crise

Fhwy9P WYAMHTCr

                            

La crise climatique a eu un impact sur les déterminants environnementaux et sociaux de la santé à travers l'Afrique, entraînant des effets dévastateurs sur la santé. Les impacts sur la santé peuvent résulter directement de chocs environnementaux et indirectement d'effets à médiation sociale

Les risques liés au changement climatique en Afrique comprennent les inondations, la sécheresse, les vagues de chaleur, la réduction de la production alimentaire et la baisse de la productivité du travail. 

Les sécheresses en Afrique subsaharienne ont triplé entre 1970-1979 et 2010-2019. 

 En 2018, des cyclones dévastateurs ont touché 2,2 millions de personnes au Malawi, au Mozambique et au Zimbabwe. 

 En Afrique occidentale et centrale, de graves inondations ont entraîné la mortalité et la migration forcée due à la perte d'abris, de terres cultivées et de bétail. 

Les changements dans l'écologie des vecteurs provoqués par les inondations et les dommages à l'hygiène environnementale ont entraîné une augmentation des maladies dans toute l'Afrique subsaharienne, avec une augmentation du paludisme, de la dengue, de la fièvre de Lassa, de la fièvre de la Vallée du Rift, de la maladie de Lyme, du virus Ebola, du virus du Nil occidental , et d'autres infections.

"A force de tout voir, on finit par tout supporter.
A force de tout supporter, on finit par tout tolérer.
A force de tout tolérer, on finit par tout accepter.
A force de tout accepter, on finit par tout approuver... ''
Saint Augustin 400 post JC


L'élévation du niveau de la mer réduit la qualité de l'eau, entraînant des maladies d'origine hydrique, notamment des maladies diarrhéiques, l'une des principales causes de mortalité en Afrique. 

 Les conditions météorologiques extrêmes détériorent l'approvisionnement en eau et en nourriture, augmentant l'insécurité alimentaire et la malnutrition, qui causent 1,7 million de décès par an en Afrique. 

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, la malnutrition a augmenté de près de 50 % depuis 2012, en raison du rôle central que joue l'agriculture dans les économies africaines.  Les chocs environnementaux et leurs effets d'entraînement causent également de graves dommages à la santé mentale. 

Au total, on estime que la crise climatique a détruit un cinquième du produit intérieur brut des pays les plus vulnérables aux chocs climatiques. 

Les dommages causés à l'Afrique devraient être une préoccupation suprême pour toutes les nations. C'est en partie pour des raisons morales. Il est très injuste que les nations les plus touchées aient le moins contribué aux émissions cumulées mondiales, qui sont à l'origine de la crise climatique et de ses effets de plus en plus graves. L'Amérique du Nord et l'Europe ont contribué à 62 % des émissions de dioxyde de carbone depuis la révolution industrielle, tandis que l'Afrique n'a contribué qu'à 3 %. 14


La lutte contre la crise climatique nécessite que tout le monde soit sur le pont

Pourtant, ce n'est pas seulement pour des raisons morales que toutes les nations doivent se préoccuper de l'Afrique. Les impacts aigus et chroniques de la crise climatique créent des problèmes tels que la pauvreté, les maladies infectieuses, la migration forcée et les conflits qui se propagent à travers les systèmes mondialisés. 

Fhxt mWAAActGa
+ 1.5° C ou 2°C : les effets (
@ClemSenechal )




 Ces retombées affectent toutes les nations. 


Le COVID-19 a servi de signal d'alarme à cette dynamique mondiale, et ce n'est pas un hasard si les professionnels de la santé ont été actifs dans l'identification et la réponse aux conséquences des risques systémiques croissants pour la santé. Mais les leçons de la pandémie de COVID-19 ne doivent pas se limiter au risque pandémique. Au lieu de cela, il est impératif que la souffrance des nations de première ligne, y compris celles d'Afrique, soit au cœur des préoccupations de la COP27 : dans un monde interconnecté, laisser les pays à la merci des chocs environnementaux crée une instabilité qui a de graves conséquences pour toutes les nations.


L'objectif principal des sommets sur le climat reste de réduire rapidement les émissions afin que la hausse de la température mondiale soit maintenue en dessous de 1,5 °C. 

Cela limitera les dégâts. Mais, pour l'Afrique et d'autres régions vulnérables, ce préjudice est déjà grave. Atteindre l'objectif promis de fournir 100 milliards de dollars de financement climatique par an est désormais essentiel à l'échelle mondiale si nous voulons prévenir les risques systémiques de laisser les sociétés en crise. Cela peut être fait en veillant à ce que ces ressources se concentrent sur l'augmentation de la résilience aux impacts existants et futurs inévitables de la crise climatique, ainsi que sur le soutien aux nations vulnérables pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre : une parité d'estime entre l'adaptation et l'atténuation. Ces ressources devraient provenir de subventions et non de prêts, et être augmentées de toute urgence avant la période d'examen actuelle de 2025. Ils doivent placer la résilience du système de santé au premier plan, car les crises aggravées causées par la crise climatique se manifestent souvent par des problèmes de santé aigus. Le financement de l'adaptation sera plus rentable que de compter sur les secours en cas de catastrophe.

Certains progrès ont été réalisés en matière d'adaptation en Afrique et dans le monde, y compris des systèmes d'alerte précoce et des infrastructures pour se défendre contre les extrêmes. Mais les nations de première ligne ne sont pas indemnisées pour les impacts d'une crise qu'elles n'ont pas provoquée. Ce n'est pas seulement injuste, mais cela alimente également la spirale de la déstabilisation mondiale, alors que les nations versent de l'argent pour répondre aux catastrophes mais ne peuvent plus se permettre de payer pour une plus grande résilience ou de réduire le problème à la racine grâce à la réduction des émissions. Une facilité de financement pour les pertes et dommages doit maintenant être introduite, fournissant des ressources supplémentaires au-delà de celles accordées pour l'atténuation et l'adaptation. Cela doit aller au-delà des échecs de la COP26, où la suggestion d'une telle facilité a été rétrogradée à « un dialogue ». 


La crise climatique est le produit de l'inaction mondiale et coûte cher non seulement aux pays africains touchés de manière disproportionnée, mais au monde entier. L'Afrique est unie aux autres régions de première ligne pour exhorter les pays riches à enfin intensifier leurs efforts, ne serait-ce que pour la seule raison que les crises en Afrique se propageront tôt ou tard et engloutiront tous les coins du globe, auquel cas il sera peut-être trop tard pour répondre efficacement. 

Si jusqu'à présent ils n'ont pas réussi à se laisser convaincre par des arguments moraux, alors, espérons-le, leur intérêt personnel prévaudra désormais.

"Prétendre que le changement climatique n'est pas réel ne le fera pas disparaître"
"De l'air propre et un climat habitable sont des droits humains inaliénables"
"Le changement climatique est le problème le plus important de notre ère. La question est de savoir si nous arriverons à changer de cap à temps"
Leonardo Di Caprio

"Les émissions de dioxyde de carbone dues au digital sont équivalentes à celles de ...
Toute la flotte mondiale de camions...
ou 2 fois la marine marchande mondiale...
ou 2/3 des voitures particulières et utilitaires mondiales...
ou 2,5 fois les émissions de la France
."
Jean Marc Jancovici

 

GIEC 2022

 

GIEC11GIECC2GIECC3GIECC4
GIECC6GIECC8
https://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2022/03/Synthese-vulgarisee-Rapport-WGII-AR6-The-Shifters.pdf


Commentaire 

 5656957

Situation alarmante, et même très alarmante. On avait l'impressin que la Covid-19, la guerre en Ukraine, les difficultés d'approvisionnement en énergies allaient booster les conscience. Finalement non, on s'appitoie qur les énergies fossiles, sur le changement climatique, sur la pollution et c'est tout . On assiste impuissant à une événement planétaire . Rien jusqu'à présent n'aréussi à se  convaincre par des arguments moraux, alors, espérons-le, les intérêts personnels prévaudront , mais c'est même pas sûr.Même le film DON'T LOOK UP n'a pas convaincu les climatos-septiques. Le déni cosmique n'a pas fait comprendre que le déni climatique serait et est  tout aussi grave. C'est l'être humain qui est à l'origine de ce chambardement climatique, de la pollution, du réchaufffement de la planète et il ne s'en rend même pas compte, refusant de reconnaîte l'évidence. L'éco-responsabilité est en attente d'application à tous les niveaux. L'éco-responsabilité reste au fond des placards de l'humanité laquelle se délite demi degré par demi degré, très lentement mais surement. Notre civilisation a été construite sur un modéle maintenant dépassé : la consommation de tout à outrance et n'importe comment. Les écolos se noient dans la dialectique et l'entre soi et sont innefficaces totalement. Les politiques se cherchent des excuses. Il faut arrêter de dire que la France est un très faible pollueur, cela ne rime à rien et c'est faux. Le c'est pas moi , ce sont les autres ne doit plus exister. La COP27 se termine sans accord dans le désaccord, elle continue jusqu'à mardi, pour décider quoi ? L'Afrique est dans le désaroi, le réchaufffement climatique provoque des désordres sérieux sur le plan de la Santé. La COP27 bute que l'indemnisation "climatique" des pays pauvres par les pays riches.....triste histoire récurrente ! 

 

Et pendant ce temps là........."tout va bien" pour certains et ....."tout va mal" pour d'autres ! 

Nous sommes TOUS COUPABLES et RESPONSABLES ! 

Jusqu'à quand la planète va tenir  ? 

Le 20/11/2022 : La conférence internationale sur le climat, qui a pris fin avec plus d'un jour de retard, se termine sur un bilan contrasté, avec l'adoption d'une déclaration commune, mais sans nouvelles ambitions pour la baisse des gaz à effet de serre.


«Nous devons coopérer et partager les ressources de la planète de façon équitable. Nous devons commencer à vivre dans les limites de ce que la planète propose, à nous concentrer sur les questions d’équité, et prendre quelques pas de recul au nom de la vie des différentes espèces. Il faut que nous protégions la biosphère. L’air. Les forêts. La terre.» Greta Thunberg

"Nous avons construit un monde qui tend à rassembler tous les terriens au même endroit...
C'est un système qui réclame des flux toujours plus titanesques pour exister...
Fouh !
Fouh !
Le système s'enraye si un de ces flux ne peut plus circuler normalement. Le flux humain par exemple....
Fffouh !
...À cause d'un virus...
Un autre flux a permis de façonner ce système. Un flux dont tout dépend...
L'ÉNERGIE
On a oublié ce qu'elle est vraiment."

Jean Marc Jancovici

Le Monde sans fin miracle energetique et derive climatique
A lire 

FhuAnEqX0AE5 RG

CHARB éternel

News du jour NEJM

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 
 
“Jour après jour, c'est un bon jour.” Koan zen
 

Novelle rubrique : News du jour 

COP27 Climate Change Conference — Urgent Action Needed for Africa and the World , Lukoye Atwoli,et Coll November 17, 2022 N Engl J Med 2022; 387:1829-1831
https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMp2213503

Le rapport 2022 du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) brosse un tableau sombre de l'avenir de la vie sur terre, caractérisé par l'effondrement des écosystèmes, l'extinction des espèces et les aléas climatiques tels que les vagues de chaleur et les inondations. 1 Ceux-ci sont tous liés à des problèmes de santé physique et mentale, avec des conséquences directes et indirectes d'augmentation de la morbidité et de la mortalité. Pour éviter ces effets catastrophiques sur la santé dans toutes les régions du globe, il existe un large consensus - comme 231 revues de santé l'ont soutenu ensemble en 2021 - sur le fait que l'augmentation de la température mondiale doit être limitée à moins de 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels.

COP27 en Nouvelle Aquitaine 711x400

Alors que l'Accord de Paris de 2015 définit un cadre d'action mondial qui intègre la fourniture de financements climatiques aux pays en développement, ce soutien doit encore se concrétiser.  La COP27 est la cinquième Conférence des Parties (COP) à être organisée en Afrique depuis sa création en 1995. Avant cette réunion, nous — en tant qu'éditeurs de revues de santé de tout le continent — appelons à une action urgente pour s'assurer que c'est la COP qui rend enfin justice au climat pour l'Afrique et les pays vulnérables. C'est essentiel non seulement pour la santé de ces pays, mais pour la santé du monde entier.

La crise climatique est le produit de l'inaction mondiale, et elle a un coût élevé, non seulement pour les pays africains touchés de manière disproportionnée, mais pour le monde entier. L'Afrique est unie aux autres régions de première ligne pour exhorter les pays riches à enfin intensifier leurs efforts, ne serait-ce que pour la seule raison que les crises en Afrique se propageront tôt ou tard et engloutiront tous les coins du globe, auquel cas il sera peut-être trop tard pour répondre efficacement.

Si jusqu'à présent ils n'ont pas réussi à se laisser convaincre par des arguments moraux, alors, espérons-le, leur intérêt personnel prévaudra désormais.

Small Interfering RNA to Reduce Lipoprotein(a) in Cardiovascular Disease
Michelle L. O’Donoghue, M.D., M.P.H., Robert S. Rosenson, M.D., Baris Gencer, M.D., M.P.H., J. Antonio G. López, M.D., Norman E. Lepor, M.D., Seth J. Baum, M.D., Elmer Stout, M.D., Daniel Gaudet, M.D., Ph.D., Beat Knusel, Ph.D., Julia F. Kuder, M.A., Xinhui Ran, M.S., Sabina A. Murphy, M.P.H., et al., for the OCEAN(a)-DOSE Trial Investigators* November 17, 2022 N Engl J Med 2022; 387:1855-1864
https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2211023

nejmoa2211023 f0

La lipoprotéine(a) est un facteur de risque présumé des maladies cardiovasculaires athérosclérotiques. L'olpasiran est un petit ARN interférant qui réduit la synthèse des lipoprotéines(a) dans le foie.

MÉTHODES

Nous avons mené un essai de recherche de dose randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, impliquant des patients atteints d'une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse établie et une concentration de lipoprotéine (a) supérieure à 150 nmol par litre. Les patients ont été répartis au hasard pour recevoir l'une des quatre doses d'olpasiran (10 mg toutes les 12 semaines, 75 mg toutes les 12 semaines, 225 mg toutes les 12 semaines ou 225 mg toutes les 24 semaines) ou un placebo correspondant, administré par voie sous-cutanée. Le critère d'évaluation principal était le changement en pourcentage de la concentration de lipoprotéine(a) entre le départ et la semaine 36 (rapporté sous forme de changement moyen en pourcentage ajusté au placebo). La sécurité a également été évaluée.

RÉSULTATS

Parmi les 281 patients inscrits, la concentration médiane de lipoprotéine (a) au départ était de 260,3 nmol par litre, et la concentration médiane de cholestérol à lipoprotéines de basse densité était de 67,5 mg par décilitre. Au départ, 88 % des patients prenaient une statine, 52 % prenaient de l'ézétimibe et 23 % prenaient un inhibiteur de la proprotéine convertase subtilisine-kexine de type 9 (PCSK9). À 36 semaines, la concentration en lipoprotéine(a) avait augmenté en moyenne de 3,6 % dans le groupe placebo, alors que le traitement par l'olpasiran avait significativement et substantiellement réduit la concentration en lipoprotéine(a) de manière dose-dépendante, entraînant une moyenne ajustée au placebo. pourcentage de variation de −70,5 % avec la dose de 10 mg, −97,4 % avec la dose de 75 mg, −101,1 % avec la dose de 225 mg administrée toutes les 12 semaines et −100,5 % avec la dose de 225 mg administrée toutes les 24 semaines (P<0. 001 pour toutes les comparaisons avec la ligne de base). L'incidence globale des événements indésirables était similaire dans les groupes d'essai. Les événements indésirables liés à l'olpasiran les plus courants étaient les réactions au site d'injection, principalement la douleur.

CONCLUSION

La thérapie à l'olpasiran a réduit de manière significative les concentrations de lipoprotéines (a) chez les patients atteints d'une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse établie. Des essais plus longs et plus importants seront nécessaires pour déterminer l'effet du traitement par l'olpasiran sur les maladies cardiovasculaires. (Financé par Amgen ; numéro OCEAN[a]-DOSE ClinicalTrials.gov, NCT04270760. s'ouvre dans un nouvel onglet.)

Safety and Efficacy of a Monoclonal Antibody against Malaria in Mali , Kassoum Kayentao et Coll, November 17, 2022 N Engl J Med 2022; 387:1833-1842
https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2206966



falci


Le CIS43LS est un anticorps monoclonal dont il a été démontré qu'il protège contre l'infection contrôlée à Plasmodium falciparum dans un essai clinique de phase 1. On ne sait pas si un anticorps monoclonal peut prévenir l' infection à P. falciparum dans une région où l'infection est endémique.





MÉTHODES


Nous avons mené un essai de phase 2 pour évaluer l'innocuité et l'efficacité d'une seule perfusion intraveineuse de CIS43LS contre l'infection à P. falciparum chez des adultes en bonne santé au Mali pendant une saison de paludisme de 6 mois. Dans la partie A, l'innocuité a été évaluée à trois doses croissantes. Dans la partie B, les participants ont été répartis au hasard (selon un rapport 1:1:1) pour recevoir 10 mg de CIS43LS par kilogramme de poids corporel, 40 mg de CIS43LS par kilogramme ou un placebo. Le critère principal d'évaluation de l'efficacité, évalué dans une analyse du temps jusqu'à l'événement, était la première infection à P. falciparum détectée lors d'un examen de frottis sanguin, qui a été effectué au moins toutes les 2 semaines pendant 24 semaines. Lors de l'inscription, tous les participants ont reçu de l'artéméther-luméfantrine pour éliminer une éventuelle infection à P. falciparum .

RÉSULTATS

Dans la partie B, 330 adultes ont été randomisés ; 110 ont été assignés à chaque groupe d'essai. Le risque de céphalée modérée était 3,3 fois plus élevé avec 40 mg de CIS43LS par kilogramme qu'avec le placebo. Des infections à P. falciparum ont été détectées lors d'un frottis sanguin chez 39 participants (35,5 %) qui ont reçu 10 mg de CIS43LS par kilogramme, 20 (18,2 %) qui ont reçu 40 mg de CIS43LS par kilogramme et 86 (78,2 %) qui ont reçu un placebo. . À 6 mois, l'efficacité de 40 mg de CIS43LS par kilogramme par rapport au placebo était de 88,2 % (intervalle de confiance [IC] à 95 % ajusté, 79,3 à 93,3 ; P<0,001), et l'efficacité de 10 mg de CIS43LS par kilogramme comme par rapport au placebo était de 75,0 % (IC à 95 % ajusté, 61,0 à 84,0 ; P < 0,001).

nejmoa2206966 f0

CONCLUSION

Le CIS43LS a protégé contre l'infection à P. falciparum pendant une saison de paludisme de 6 mois au Mali sans problèmes de sécurité évidents. (Financé par l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses ; numéro ClinicalTrials.gov, NCT04329104.)
)
 

DIABETE 2022 en BD

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

iconographie : dia

"Croire en soi, croire en ses rêves, aller de l'avant...malgré notre fidèle & pot de colle de Diabète.
Prendre le temps de le comprendre, pour s'affranchir de ses contraintes au maximum"
https://worlddiabetestour.org/fr/diabete/pensee-positive-du-jour

"Soyez vous même. Les Autres sont déjà pris..."
Oscar wilde

Management of hyperglycaemia in type 2 diabetes, 2022. A consensus report by the American Diabetes Association (ADA) and the European Association for the Study of Diabetes (EASD)
 
Melanie J. Davies, Vanita R. Aroda, Billy S. Collins, Robert A. Gabbay, Jennifer Green, Nisa M. Maruthur, Sylvia E. Rosas, Stefano Del Prato, Chantal Mathieu, Geltrude Mingrone, Peter Rossing, Tsvetalina Tankova, Apostolos Tsapas, John B. Buse; Gestion de l'hyperglycémie dans le diabète de type 2, 2022. Un rapport de consensus de l'American Diabetes Association (ADA) et de l'Association européenne pour l'étude du diabète (EASD). Soins du diabète 1er novembre 2022 ; 45 (11): 2753–2786. https://doi.org/10.2337/dci22-0034

Libre d'accés
 
 
RAPPORT DE CONSENSUS | 28 SEPTEMBRE 2022

L'American Diabetes Association et l'Association européenne pour l'étude du diabète ont réuni un panel pour mettre à jour les déclarations de consensus précédentes sur la gestion de l'hyperglycémie dans le diabète de type 2 chez l'adulte, publiées depuis 2006 et mises à jour pour la dernière fois en 2019. Le public cible est l'ensemble du spectre de l'équipe de soins de santé professionnels fournissant des soins du diabète aux États-Unis et en Europe. Un examen systématique des publications depuis 2018 a éclairé de nouvelles recommandations. Il s'agit notamment de mettre davantage l'accent sur les déterminants sociaux de la santé, le système de soins de santé et les comportements liés à l'activité physique, y compris le sommeil. L'accent est davantage mis sur la gestion du poids dans le cadre de l'approche holistique de la gestion du diabète. Les résultats des essais sur les résultats cardiovasculaires et rénaux impliquant des inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose 2 et des agonistes des récepteurs du peptide 1 de type glucagon, y compris l'évaluation des sous-groupes, éclairent des recommandations plus larges pour la protection cardiorénale chez les personnes atteintes de diabète à haut risque de maladie cardiorénale. Après une liste récapitulative des recommandations consensuelles, des conseils pratiques pour la mise en œuvre sont fournis.
Résumé visuel
 
SYNTHESE
 
dci220034f1
Cycle de décision pour la gestion glycémique centrée sur la personne dans le diabète de type 2. Adapté de Davies et al. ( 5 ) avec autorisation. BGM, surveillance de la glycémie ; TA, tension artérielle ; CGM, surveillance continue de la glycémie ; CKD, maladie rénale chronique ; MCV, maladie cardiovasculaire athéroscléreuse ; DSMES, éducation et soutien à l'autogestion du diabète ; IC, insuffisance cardiaque.



Le diabète de type 2 est une maladie chronique complexe, et sa prise en charge nécessite des traitements comportementaux et pharmacologiques multifactoriels pour prévenir ou retarder les complications et maintenir la qualité de vie ( Fig. 1 ). Cela comprend la gestion de la glycémie, du poids, des facteurs de risque cardiovasculaire, des comorbidités et des complications. Cela nécessite que les soins soient dispensés de manière organisée et structurée, comme décrit dans le modèle de soins chroniques, et incluent une approche centrée sur la personne pour améliorer l'engagement dans les activités d'auto-soins ( 1 ). Un examen attentif des déterminants sociaux de la santé et des préférences des personnes atteintes de diabète doit éclairer l'individualisation des objectifs et des stratégies de traitemen



 
dci220034f4




dci220034f2Importance des comportements physiques sur 24h pour le diabète de type 2.

dci220034f3Utilisation de médicaments hypoglycémiants dans la gestion du diabète de type 2. IECA, inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ; ACR, rapport albumine/créatinine ; ARA, bloqueur des récepteurs de l'angiotensine ; ASCVD, maladie cardiovasculaire athéroscléreuse ; CGM, surveillance continue de la glycémie ; CKD, maladie rénale chronique ; CV, cardiovasculaire ; MCV, maladie cardiovasculaire ; CVOT, essai sur les résultats cardiovasculaires ; DPP-4i, inhibiteur de la dipeptidyl peptidase 4 ; eGFR, taux de filtration glomérulaire estimé ; GLP-1 RA, agoniste du récepteur du peptide 1 de type glucagon ; IC, insuffisance cardiaque ; HFpEF, insuffisance cardiaque avec fraction d'éjection préservée ; HFrEF, insuffisance cardiaque avec fraction d'éjection réduite ; HHF, hospitalisation pour insuffisance cardiaque ; MACE, événements cardiovasculaires indésirables majeurs ; IM, infarctus du myocarde ; SDOH, déterminants sociaux de la santé; SGLT2i, inhibiteur du cotransporteur sodium-glucose 2 ; DT2, diabète de type 2; TZD, thiazolidinedione.

dci220034f4
Approche holistique centrée sur la personne pour la gestion du DT2. 1 « Maladies cardiovasculaires et gestion des risques » dans Standards of Medical Care in Diabetes—2022 ( 141 ). IECA, inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ; ARA, bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine ; ASCVD, maladie cardiovasculaire athéroscléreuse ; TA, tension artérielle ; CKD, maladie rénale chronique ; CV, cardiovasculaire ; eGFR, taux de filtration glomérulaire estimé ; GLP-1 RA, agoniste du récepteur du peptide 1 de type glucagon ; IC, insuffisance cardiaque ; SGLT2i, inhibiteur du cotransporteur sodium-glucose 2 ; DT2, diabète de type 2.
dci220034f5
Place de l'insuline. *Insuline NPH ou de préférence analogue pour réduire le risque d'hypoglycémie nocturne. 1 Plus de détails peuvent être trouvés dans Davies et al. ( 12 ) et «Approches pharmacologiques du traitement glycémique» dans Standards of Medical Care in Diabetes—2022 ( 16 ). CGM, surveillance continue de la glycémie ; DSMES, éducation et soutien à l'autogestion du diabète ; FPG, glycémie à jeun ; GLP-1 RA, agoniste du récepteur du peptide 1 de type glucagon ; SGLT2i, inhibiteur du cotransporteur sodium-glucose 2 ; DT1, diabète de type 1 ; TIR, temps dans la plage.
INSUDIAB2

INSUDIAB4
"Jusqu'à ce que la science et la médecine nous apportent de nouvelles connaissances, nous recommandons une prise de décision empathique et centrée sur la personne et un soutien éclairé par une compréhension des ressources locales et des déterminants sociaux individuels de la santé. Combinés à des efforts constants pour améliorer les comportements de santé (nutrition, activité, sommeil et autosurveillance) et pour fournir des DSMES, ils constituent le fondement de la gestion du diabète. 

Dans ce contexte, l'acceptation, le respect et la persistance des interventions médicales et comportementales pour soutenir la santé cardiorénale, la réduction des risques cardiovasculaires et l'atteinte des objectifs glycémiques et de poids préviendront les complications et optimiseront la qualité de vie."

ARTICLE à LIRE +++++

Compliance !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


"Première loi du mouvement, ou principe d'inertie : tout corps persévère dans l'état de repos ou de mouvement uniforme en ligne droite dans lequel il se trouve, à moins que quelque force n'agisse sur lui, et ne le contraigne à chager d'état" 
Sir Isaac Newton, Principes mathématiques de la philosophie naturelle (1687) 

Le dernier numéro de la Revue Médicale Suisse est consacrée à la Médecine de première ligne . Parmis les articles, un a retenu toute mon attention car c'est un début de réponse au problème de la compliance aux médicaments 
Optimiser l’adhésion médicamenteuse en ambulatoire. Interconnexion entre patients, infirmiers à domicile, pharmaciens et médecins
Aurélie Bongard,Blandine Strub,Jérôme Berger,Alexandre Gouveia,Rev Med Suisse 2022 ; 18 : 2090-5 | DOI : 10.53738/REVMED.2022.18.803.2090
Préambule : 

La problématique de la sécurité des médicaments est l’une des thématiques prioritaires pour l’OMS en matière d’amélioration de la sécurité des patients. L’adhésion au traitement est un processus dynamique qui est au centre de cette problématique, en raison de nombreux éléments qui doivent être pris en compte par les professionnels de la santé durant le suivi d’un patient. Cet article décrit des outils qui s’offrent au médecin généraliste ou spécialiste, en collaboration avec le pharmacien et l’infirmier exerçant au domicile du patient, pour optimiser l’adhésion médicamenteuse. Une approche interprofessionnelle entre prestataires de soins permet un soutien adéquat aux patients via l’empowerment, les adaptations du traitement et l’optimisation, sur la base des objectifs communs partagés

Mot Clef : APPROCHE INTER PROFESSIONNELLE
RMSCOMPLI1
FhMSIe1XEAIj6dM

COMPLIRMS
COMPLI22RMS22Comment optimiser l'adhésion à une thérapie médicale selon les recommandations dans la prévention secondaire des maladies cardiovasculaires : une déclaration de consensus clinique de l'Association européenne de cardiologie préventive
Commentaire
L'adérence des patients aux recommandations passe d'abord par l'adhérence des médecins aux recommandations. Puis dans un deuxième temps il y a l'adhérence du patient aux recommandations thérpeutiques prescrites par le médecin. C'est la partie le plus difficile et la plus à risque. Cett observance est encoter trop souvent meise en qurestion. Une ordonnance ne doit pas aller au delà de 5 molécules différentes. Cette ordonnance doit être commentée et expliquée.C'est times consumming" mais c'est très important. L'éducation thérapeutique est la solution, la seule et la bonne solution.Mais cette éducation thérapeutique, pour faire simple " est en panne surtout en médecine libérale. Les IPA (Infirmièr(e)s de Pratique Avancée) représentent aussi la solution, la bonne solution.
Enfin l'utilisation de l'intelligence artificielle et des objets connectés pour suivre l'observance des patients est certainement la solution de demain
Une autre solution la délivrance des médicaments à l'unité et la surveillance de la prise par un tiers.

Dernier point la POLYPILL est une solution à une meilleure observance ......
Soyons humbles lorsque l'on prescrit.
DOSSIERS COMPLIANCE COMPLEMENTAIRES
https://medvasc.info/1817-optimiser-l-adh%C3%A9rence-aux-recommandations
Les objets connectés
https://medvasc.info/1454-objets-connect%C3%A9s-le-c%C3%B4t%C3%A9-n%C3%A9gatif
https://medvasc.info/1453-objets-connect%C3%A9s-le-positif
How to optimize the adherence to a guideline-directed medical therapy in the secondary prevention of cardiovascular diseases: a clinical consensus statement from the European Association of Preventive CardiologyEuropean Journal of Preventive Cardiology, 2022;, zwac204, https://doi.org/10.1093/eurjpc/zwac204
https://muco-cftr.fr/downloads/congres/JFM2018/G_Reach-Observance_et_inertie_clinique.pdf
Optimiser l'observance :https://www.alcimed.com/fr/les-articles-d-alcim/comment-ameliorer-observance-medicamenteuse-grace-aux-outils-digitaux/
https://www.cairn.info/revue-gerontologie-et-societe-2002-4-page-141.htm

10 Mythes à propos des soins palliatifs

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

iconographie : abandon

Il y a une petite phrase qu'on aime bien se répéter : « Les soins palliatifs c’est ajouter de la vie aux jours lorsqu’on ne peut plus ajouter de jours à la vie ». Et ce, dans des circonstances difficiles de maladie et de dégradation. On essaye de composer avec la vie au quotidien, c’est le sel de notre métier." Xavier Infirmier Soins Palliatifs en Belgique Xavier
« La pensée demande des correctifs, des nuances, de la subtilité, pas des dogmes tout faits issus des fast-foods de la réflexion », Jacqueline de Romilly
"C'est parce que nous n'avons pas organisé le monde sous l'inspiration d'un véritable humanisme que nous avons recours à l'humanitaire comme palliatif à cette grande défaillance." Pierre Rahbi
"Mais s’indigner ne suffit pas. S’indigner c’est ce qui fait se lever, c’est ce qui met en marche, c’est ce qui fait choisir les soins palliatifs quand les conditions de la fin de vie sont trop révoltantes. C’est ce qui m’a fait choisir, jeune externe, cette voie encore si peu empruntée quand j’ai entendu un professeur de médecine un de mes « maîtres » dire à un patient mourant du Sida « Vous en avez bien profité, maintenant vous n’allez pas venir vous plaindre et pleurnicher ». Claire Fourcade , Présidente SOCIÉTÉ FRANÇAISE D'ACCOMPAGNEMENT ET DE SOINS PALLIATIF (SFAP)
"Les soins palliatifs sont un nouveau modèle du soin, une nouvelle façon d’envisager, de regarder, de valoriser l’être humain. Et si les soins palliatifs étaient l’avenir de notre système de santé ? Ils sont un progrès inouï : Soigner ensemble pour permettre de vivre dignement jusqu’à la mort. Ils ne sont pas une évolution mais une Révolution. Il est là le pouvoir subversif des soins palliatifs, il est là le génie des soins palliatifs." Claire Fourcade , Présidente SOCIÉTÉ FRANÇAISE D'ACCOMPAGNEMENT ET DE SOINS PALLIATIF (SFAP)

"Six ans après le vote de la loi Claeys-Leonetti, qui autorise une « sédation profonde et continue jusqu’au décès » pour des malades en très grande souffrance dont le pronostic vital est engagé à court terme, le choix du président de la République de rouvrir le débat (concvention citoyenne) ne reflète pas seulement sa volonté de marquer son deuxième quinquennat par une réforme de société qu’il n’avait pourtant guère encouragée lors du premier, mais une nette évolution https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/09/14/fin-de-vie-un-grand-debat-delicat-mais-necessaire_6141569_3232.htmlon du débat."

Il y a le « droit à mourir dans la dignité » qui fait débat et le droit d' ajouter de la vie aux jours lorsqu’on ne peut plus ajouter de jours à la vie. D'un autre côté les soins palliatifs assurent une fin de vie alliant humanisme, compassion et éthique. Ces deux entités s'opposent - elles ? Non elle se compléte. L'assistance au décés comme cela est possible en "Suisse et Belgique" et l'assistance à la fin de vie ne concernent pas les mêmes patients, les mêmes affections. Il y a de la place pour ces deux fins de vie.

Il faut considérer d'une part la meilleure qualité de vie en fin de vie, de l'autre le meilleur départ de la vie. Mais finalement est-ce si différent ?




Les soins palliatifs comprennent  (https://www.parlons-fin-de-vie.fr/la-fin-de-vie-en-pratique/les-soins-palliatifs/)

  • les soins médicaux prodigués par les équipes soignantes ;
  • un accompagnement global de la personne malade par toutes les personnes qui interviennent auprès d’elle, notamment sa famille et ses proches, mais aussi des professionnels d’horizons divers : psychologue, assistante sociale, bénévoles, etc. ;
  • un soutien relationnel et social des proches.

Les soins palliatifs visent à soulager la personne malade et à accompagner les proches selon plusieurs axes :

  • physique : douleurs, difficultés respiratoires, nausées ;
  • psychologique : angoisse, inquiétude pour l’avenir, tristesse, sentiment d’injustice ;
  • spirituel : souhait éventuel de faire un bilan de sa vie et ses actes ;
  • social : problèmes financiers, aides pour les proches.

Les soins palliatifs ne remplacent pas les soins curatifs qui visent à guérir : ils viennent les compléter, puis s’y substituer.

A quel moment les soins palliatifs sont-ils proposés à la personne malade ?

  • lorsque le malade traverse une période critique, les soins palliatifs viennent compléter les soins curatifs
  • lorsque les soins curatifs n’améliorent pas l’état du malade, les soins palliatifs prennent une place plus importante afin de sauvegarder la meilleure qualité de vie possible pour le malade et son entourage


Que sont les soins palliatifs
https://www.portailpalliatif.ca/fr_CA/Main+Site+Navigation/Home/Topics/Topics/What+Is+Palliative+Care_/Webinars.aspx

"made in Canada" 

Les soins palliatifs sont des soins destinés aux patients (et à leurs familles) qui font face à une maladie mortelle. Les soins palliatifs permettent aux patients d’avoir la meilleure qualité de vie possible jusqu’à la fin de leurs jours. Les soins palliatifs sont également connus sous les noms de « soins de confort » et « accompagnement en fin de vie ».

Au Canada et ailleurs dans le monde, des soins palliatifs de qualité :

  • mettent l’accent sur les préoccupations des patients et leurs familles;
  • sont prodigués en fonction des symptômes physiques particuliers : douleur, nausée, perte d’appétit et confusion;
  • tiennent compte des préoccupations émotives et spirituelles des patients et de leurs familles;
  • respectent la dignité de la personne;
  • respectent les besoins sociaux et culturels des patients et de leurs familles;
  • sont prodigués par une équipe composée notamment de bénévoles, de travailleurs sociaux, de chefs spirituels et de personnel médical.

Les soins palliatifs ne se terminent pas nécessairement au décès du patient. Les membres de la famille ont parfois besoin d'appui pendant qu’ils pleurent la perte d’un être cher et tentent de gérer la pression et le stress. Les programmes de soutien et de deuil font souvent partie intégrante des soins palliatifs. 

En quoi consiste l’aide médicale à mourir ?

En 2016, le gouvernement canadien a adopté une loi permettant aux adultes admissibles de demander l’aide médicale à mourir, c’est-à-dire l’aide d’un médecin ou d’une infirmière praticienne en vue de mettre fin à leur vie. Pour être admissibles à l’aide médicale à mourir, les patients doivent répondre à une liste de critères, incluant les suivants : « avoir un problème de santé grave et irrémédiable », être mentalement compétent (être capable de prendre par soi-même des décisions concernant les soins de santé) et donner un consentement éclairé. https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/aide-medicale-mourir.html

Voir aussi : La définition des soins palliatifs de l’Organisation mondiale de la santé

Position OMS

Les soins palliatifs sont un élément crucial des services de santé intégrés et centrés sur la personne. Soulager les souffrances graves liées à la santé, qu'elles soient physiques, psychologiques, sociales ou spirituelles, est une responsabilité éthique globale. Ainsi, que la cause de la souffrance soit une maladie cardiovasculaire, un cancer, une défaillance d'un organe majeur, une tuberculose résistante aux médicaments, des brûlures graves, une maladie chronique en phase terminale, un traumatisme aigu, une extrême prématurité à la naissance ou une fragilité extrême de la vieillesse, des soins palliatifs peuvent être nécessaires et doit être disponible à tous les niveaux de soins.

On estime qu'à l'échelle mondiale, seuls 14 % des patients qui ont besoin de soins palliatifs en bénéficient ; pour atteindre l'objectif de développement durable , œuvrer en faveur de la couverture sanitaire universelle, les pays doivent renforcer les services de soins palliatifs. L'OMS travaille avec les pays pour inclure les soins palliatifs comme un élément clé de leurs systèmes de santé. Pour améliorer l'accès équitable aux services de soins palliatifs, l'accent est mis sur une approche de soins de santé primaires. Des outils d'évaluation ont été développés pour mesurer les progrès réalisés. Des partenariats solides sont en place pour élaborer et mettre en œuvre des orientations techniques, renforcer les capacités et diffuser l'information.
https://www.who.int/health-topics/palliative-care


10 mythes
Source : 
Claire Fourcade
@clairefourcade3

https://www.portailpalliatif.ca/fr_CA/Main+Site+Navigation/Home.aspx




PALLI22https://www.parlons-fin-de-vie.fr/la-fin-de-vie-en-pratique/les-soins-palliatifs/

homme etoile a la vie

https://sfap.org/actualite/l-homme-etoile-la-vie  A lire 

FhdfYHtWQAMVNE
carte woutch h a l hopital 10 5x15 cm
La VRAIE VIE ? 

A lire 

"Enfin, alors que les medias mettent surtout en avant des situations de demande d’euthanasie, un autre discours sur la fin de vie, basé sur les attentes et besoins de la population, devrait être tenu. Il en est de la responsabilité des pouvoirs publics."
https://www.cairn.info/revue-etudes-sur-la-mort-2010-2-page-133.htm

https://www.cairn.info/revue-infokara-2011-3-page-299.htm

https://www.cairn.info/revue-cites-2016-2-page-49.htm

https://www.cairn.info/revue-infokara-2010-3-page-121.htm
Les soins palliatifs : l'affaire de tous ?
Dans Revue internationale de soins palliatifs 2010/3 (Vol. 25), pages 121 à 125

Pour terminer discours de Claire Fourcade
PRÉSIDENTE DE LA SFAP, CONGRÈS 2022
https://sfap.org/actualite/discours-claire-fourcade-presidente-de-la-sfap-congres-2022

Conclusion : Et si les soins palliatifs étaient l’avenir de notre système de santé ? Claire Fourcade
Et si c'était la solution de la fin de vie accompagnée ? 

Je souscris 100% à cette prédiction.

Vous avez dit WOKE ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 icongraphie : WOKE
 
 
 
"Wokisme : rien n'arrange plus les intolérants que de dénoncer l'intolérance des progressistes." Nicolas Tarik

« Soyons clairs, le progressisme et le wokisme ne s’imposent que par les faiblesses des responsables – économiques, politiques, médiatiques – qui par lâcheté n’ont pas le courage de s’y opposer. » Jean-Yves Le Gallou

“Autant de têtes, autant d’avis.” Jean de la Fontaine........une devise du WOKISME ? 

 
 
Erreur on doit parler de WOK qui est l'histoire du WOKE !, une cuisine "progressiste " 

Le WOKISME c'est du WOK and ROLL ! 


 
i134957 cuisson au wok
La cuisson au wok est très souvent associée à la cuisine asiatique. Ce mode de cuisson à feu vif permet de faire sauter ou frire toute sorte d'aliments facilement. Elle ne nécessite que quelques minutes et peu de matière grasse. Elle est également très savoureuse et parfumée par les épices et aromates qui l'accompagne toujours.https://www.cuisineaz.com/articles/la-cuisson-au-wok-comment-ca-marche-
1887.aspx

L
e WOK est un instrument de cuisine qui permet de "TOUT" mélanger, spécialités asiatiques au début spécialités de tous les pays aujourd'hui

Il existerait un mouvement politique dénommé WOKE ou "éveillé" et c'est vrai que la cuisine au WOK réveille  et éveille souvent , piments obligent.
 
Le WOKE est il un courant culinaire qui appartient aux utulisateurs du WOK ou est-ce un courant anti WOK, donc anti asiatique , donc raciste. Réveillez vous les adorateurs du WOK vous tenez le bon "manche"....du WOK !

drole cuisine asiatique cuisine alimentaire wok cuisinier tablier
Mais pourquoi utiliser le wok ? Cet ustensile de cuisson, grâce à sa forme spécifique, permet une meilleure répartition de la chaleur. Il a d'ailleurs été conçu à l'origine pour limiter la consommation de bois et de charbon, donc d'énergie donc écolo attitude le WOK, écolo inaptitude le WOKISME.

Avec le wok, vous réaliserez des cuissons à feu vif, rapides et homogènes, nécessitant peu de matières grasses. Vous préserverez ainsi aussi bien les textures moelleuses ou croquantes des aliments que leurs saveurs et leurs nutriments. Cette méthode de cuisson se veut donc saine et diététique. Mais elle est également très parfumée et savoureuse grâce aux aromates, épices et herbes fraîches que l'on peut utiliser, pour se régaler à coup sûr !

WIKIPEDIA : "Le terme anglo-américain woke (« éveillé ») désigne le fait d'être conscient des problèmes liés à la justice sociale et à l'égalité raciale . En raison de son adoption croissante au-delà de ses origines afro-américaines, le terme est devenu une expression fourre-tout utilisée pour dénigrer des idées progressistes, souvent centrées sur la défense des droits de groupes minoritaires et portées par des courants universitaires comme la critical race theory (« théorie critique de la race »), qui visent à promouvoir la justice sociale. Ces courants regroupent le mouvement Black Lives Matter et des formes connexes d'antiracisme, ainsi que des campagnes sur les questions relatives à la condition féminine (comme le mouvement #MeToo) et aux droits LGBT. L'expression « capitalisme éveillé » (« woke capitalism ») a été inventée pour décrire les entreprises qui ont exprimé leur soutien à ce type de causes.

Recette d'un WOK : Nouilles sautées aux crevettes et légumes au wok, pour mieux comprendre le Wokisme

300 g de nouilles aux oeufs : écologistes style ROUSSEAU ou comment les nouilles  auraient imposé aux oeufs leur présence
16 grosses crevettes fraîches : ou le racialisme défiguré par les allergiques aux crevettes, une forme élaboré d'antispécisme
2 poivrons rouges : ou la bataille du genre ou le wokisme en folie
8 tomates cerise : les habitantes et habitants du WOKISTAN
2 gousses d'ail : antisionisme qui procéde d'un islamo gauchisme chronique ou pour éloigner les vampires politiques qui forment le wokisme
4 c. à soupe de sauce soja sucrée : l'intersectionnelle, lorsqu'une personne est victime de discrimination pour deux ou plusieurs motifs, qui agissent simultanément et interagissent d'une manière inséparable, produisant des formes distinctes et spécifiques de discrimination, plus simplement le sucré salé comme l'est souvent tout ce qui est fait au wok

quelques brins d’aneth frais, le meTOO, Anethum graveolens, je t'aime moi non plus
3 c. à soupe d’huile d’arachide : ah Rachid le racialisme du Wokisme
sel, poivre au goût afin de rester éveillé contre la domination de l'homme blanc

“Un(e) sot(e) plein de savoir est plus sot qu’un autre homme....ou qu'une autre femme "
d'après Jean de la Fontaine ou le wohisme revisité  et éclairé


Le WOKISME, la cuisine au WOK, c'est un peu la même chose, on mélange tout , on a l'air de penser , on se délecte les papilles avec les extrémistes de tout  bord, le WOKISME et le WOK, meme combat, la WOK ATTITUDE  comme dirait Ségolène.

"Après avoir été revendiqué, moqué puis vilipendé, le wokisme a fait son nid dans le champ médiatique - même si personne ne sait ce que ça veut dire"
 
"S’il y a quelque chose à tirer de ce colloque « plus politique que scientifique » selon la sociologue Caroline Ibos, c’est la place royale qu’occupe désormais le « wokisme » dans ces débats. Du politiquement correct à l'islamo-gauchisme en passant par la bien-pensance ou la figure du social justice warrior, c’est bien cette notion fourre-tout qui semble s’être taillé la part du lion ces derniers temps, apparaissant comme le dernier avatar médiatique pour, au choix, disqualifier la parole politique de son adversaire, écarter du débat toute idée qui se réclamerait d'un progressisme sociétal, ou encore faire diversion quant à ses réelles intentions idéologiques. Le problème, c'est que ce mot, issu du milieu militant afro-américain des années 60 et repris des décennies plus tard lors du mouvement Black Lives Matter, a aujourd'hui pénétré les champs politique et médiatique – et plus globalement la culture populaire globalisée – pour être exclusivement utilisé comme slogan
"https://www.vice.com/fr/article/7kb4ax/wokisme-comment-a-t-on-pu-en-arriver-la

"La culture woke, destructrice du système mis en place"  Joelle Fiss

"
 
“Ne faut-il que délibérer, la cour en conseillers foisonne ; Est-il besoin d’exécuter, l’on ne rencontre plus personne.” Jean de la Fontaine

Je WOK, je WOKE, le tout c'est de WOKER à ses heures perdues comme aurait pu dire Coluche

Bon appétit et Bon WOK, c'est tellement bon !

255dabb 370523793 adobestock 358226652c2 extrait 2 17129da3c7event banner website1642675639874
ignace gouvernement borne wokisme pap ndiaye mpi scaledil voit des woke partoutlibega
Ok Boomer 1024x1024FOS2NVvXMAIuqhMbeymedias.brightspotcdn
IND 21 11 02IND 21 23 04IND 21 42 01259085872 4597251553700229 824575277105657159 n
269732555 4715475468544503 2693623327396114325 nE uea kXEAAdHeN

Ischémie des MI : angioplastie ou chirurgie ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 “La guerre est la seule véritable école du chirurgien.” Hippocrate


 “Le chirurgien doit avoir un oeil d'aigle, un coeur de lion, et une main de femme.” Proverbe anglais
 
 
Chirurgie ou thérapie endovasculaire pour l'ischémie chronique menaçant les membres
Surgery or Endovascular Therapy for Chronic Limb-Threatening Ischemia
Alik Farber, MD,Matthew T. Ménard, MD,Michael S. Conte, MD,John A. Kaufman, MD,Richard J. Powell, MD,Niteesh K. Choudhry, MD, Ph.D.,Taye H. Hamza, Ph.D.,Susan F. Assmann, Ph.D.,Mark A. Creager, MD,Mark J. Cziraky, docteur en pharmacie,Michael D.Dake, MD,Michael R. Jaff, DO,et al.,pour les enquêteurs BEST-CLI †, NEJM 2022, November 7, 2022 DOI: 10.1056/NEJMoa2207899
 
https://www.nejm.org/doi/10.1056/NEJMoa2207899

RAPPEL :" l 'ischémie chronique menaçant les membres (CLTI), la manifestation la plus grave de la maladie artérielle périphérique, est définie par une douleur ischémique du pied au repos, des ulcérations ischémiques ou une gangrène. Plus de 200 millions de personnes souffrent de maladie artérielle périphérique dans le monde ; Le CLTI touche jusqu'à 11 % de cette population.  Mis à part les graves problèmes de santé associés au CLTI, l'effet économique de la maladie est substantiel, avec un coût annuel estimé à environ 12 milliards de dollars aux États-Unis seulement. "
 

CONTEXTE

Les patients atteints d'ischémie chronique menaçant les membres (CLTI) nécessitent une revascularisation pour améliorer la perfusion des membres et ainsi limiter le risque d'amputation. Il n'est pas certain qu'une stratégie initiale de thérapie endovasculaire ou de revascularisation chirurgicale pour CLTI soit supérieure pour améliorer les résultats des membres.

MÉTHODES

Dans cet essai international randomisé, nous avons recruté 1830 patients atteints de CLTI et de maladie artérielle périphérique sous-inguinale dans deux essais de cohorte parallèle. Les patients qui avaient un seul segment de la grande veine saphène pouvant être utilisé pour la chirurgie ont été affectés à la cohorte 1. Les patients qui avaient besoin d'un conduit de pontage alternatif ont été affectés à la cohorte 2. Le résultat principal était un composite d'un événement indésirable majeur au membre - qui était défini comme une amputation au-dessus de la cheville ou une réintervention majeure d'un membre (un nouveau pontage ou une révision de greffe, une thrombectomie ou une thrombolyse) - ou un décès quelle qu'en soit la cause.

RÉSULTATS

Dans la cohorte 1, après un suivi médian de 2,7 ans, un événement de résultat principal est survenu chez 302 des 709 patients (42,6 %) dans le groupe chirurgical et chez 408 des 711 patients (57,4 %) dans le groupe endovasculaire (risque relatif , 0,68 ; intervalle de confiance à 95 % [IC], 0,59 à 0,79 ; P<0,001). Dans la cohorte 2, un événement de critère de jugement principal est survenu chez 83 des 194 patients (42,8 %) dans le groupe chirurgical et chez 95 des 199 patients (47,7 %) dans le groupe endovasculaire (risque relatif, 0,79 ; IC à 95 %, 0,58 à 1,06 ; P=0,12) après un suivi médian de 1,6 ans. L'incidence des événements indésirables était similaire dans les deux groupes des deux cohortes.
 
CONCLUSION

Parmi les patients avec CLTI qui avaient une grande veine saphène adéquate pour la revascularisation chirurgicale (cohorte 1), l'incidence d'un événement indésirable majeur de membre ou de décès était significativement plus faible dans le groupe chirurgical que dans le groupe endovasculaire. Parmi les patients qui n'avaient pas de conduit veineux saphène adéquat (cohorte 2), les résultats dans les deux groupes étaient similaires. (Financé par le National Heart, Lung, and Blood Institute ; numéro BEST-CLI ClinicalTrials.gov, NCT02060630. s'ouvre dans un nouvel onglet.)

BESTCLI1
Figure 1. Randomisation et résultats.
Les données présentées concernent les patients avec un seul segment de la grande veine saphène (qui ont été inclus dans la cohorte 1) et ceux qui avaient besoin d'un conduit de pontage alternatif (qui ont été inclus dans la cohorte 2). Les patients de chaque cohorte ont ensuite été randomisés séparément pour subir soit une chirurgie, soit un traitement endovasculaire. Dans la description de la disposition des patients à la fin de l'essai, les patients qui ont fourni un consentement limité jusqu'au suivi à 48 mois ont terminé la visite de 48 mois mais n'ont pas consenti à recevoir un suivi supplémentaire, comme indiqué dans la version 5.0 du protocole
.

BESTCLI2
Figure 2. Courbes de Kaplan-Meier du résultat principal et de ses caractéristiques dans la cohorte 1.L'illustration montre le résultat principal - un composite d'événements indésirables majeurs des membres ou de décès quelle qu'en soit la cause - chez les patients du groupe chirurgical et du groupe endovasculaire de la cohorte 1 (qui comprenait des patients qui avaient un seul segment de la grande veine saphène) (Panel A) . Les composants du critère de jugement principal étaient une réintervention majeure du membre index, y compris un nouveau pontage ou une révision de pontage, une thrombectomie ou une thrombolyse (groupe B) ; amputation au-dessus de la cheville du membre index (panneau C); et la mort quelle qu'en soit la cause (partie D). L'ombrage indique l'intervalle de confiance à 95 %.

Commentaire
 
"Le pontage chirurgical et la thérapie endovasculaire sont les principales stratégies de revascularisation utilisées pour traiter le CLTI.  Le choix de la chirurgie ou de la thérapie endovasculaire comme traitement initial varie considérablement d'un fournisseur à l'autre et est basé sur le profil de la maladie artérielle du patient, le risque chirurgical, la disponibilité d'un conduit autogène pour le pontage veineux et la préférence du patient, ainsi que sur des facteurs tels que la formation, ensemble de compétences et biais de traitement.7-9 La mesure dans laquelle cette variabilité affecte les résultats cliniques chez les patients atteints de CLTI est inconnue. Nous avons réalisé l'essai Best Endovascular versus Best Surgical Therapy in Patients with CLTI (BEST-CLI) pour déterminer si la revascularisation endovasculaire était supérieure à la revascularisation chirurgicale chez les patients atteints de CLTI causé par une maladie de l'artère périphérique sous-inguinale et jugés appropriés candidats aux deux approches."

Comaparer deux techniques dans plusieurs  centres ne peut qu'entrainer des biais de sélection. Les auteurs le reconnaissent. Chirurgie ou endovasculaire une question récurrente dans différents domaines vasculaires périphériques. L'endovasculaire "se vend mieux" auprès des patients et des médecins, ce qui est logique. La chirurgie effraie toujours. Le stent rassure, qui n'a pas son stent ? Les fabriquants de stents sont là en embuscade avec une pression au quotidien terrible auprès des poseurs de stents.

Reprer une saphène et la cartographier  dans la prespective d'un pontage par écho-Doppler n'est pas un réflexe systématique en cas d'ischémie critique , il devrait être systématique de la manière suivante : 

REPERAGESAPHENEPatient en décubitus dorsal puis en orthostatisme,  sonte barrette haute fréquence. Repérage précis qui doit mettre en évidence les variations anatomiques, le trajet de la grande saphène, inter aponévrotique ou sus aponévrotique et la présence de reflux . La mesure des diamètres est très importantres comme celle de la profondeur, la présence d'un refflux significatif contre indique l'utilisation de la veine

Le post op et le suivi écho Doppler est primordial la première années : J+2, M3, M6, M12 puis 1 fois / an si pontage simple non composite

Des critères vélocimétriques à connaître : 


PONTVEINDOPPLER

DOPSTENT

Référence : Traité de Médecine Vasculaire 2021, Ed Masson Elsevier

Et la vraie vie  ?

Les pontages veineux notamment fémoro poplités sont rares, le stenting fait la course en tête....jusqu'à quand ? Les pontages veineux semblent donner de bons résultats en terme de perméabilité mais leur rareté rend toute conclusion hasardeuse. Le stent, a du ressort, et les patients adorent les stents....alors ?
Une autre étude est en cours : BASIL-2

https://www.isrctn.com/ISRCTN27728689

Contexte et objectifs de l'étude
Une personne sur 1 000 à 2 000 personnes au Royaume-Uni sera diagnostiquée chaque année avec des cas avancés d'ischémie sévère des membres (SLI). En raison d'une combinaison de tabagisme, de diabète, d'hypertension artérielle, d'un taux de cholestérol élevé, d'une insuffisance rénale et du processus de vieillissement, certaines personnes développent un « durcissement » des artères de leurs jambes. Dans le SLI, même des blessures mineures au pied peuvent ne pas guérir, entraînant le développement d'une ulcération, voire d'une gangrène. À moins que l'approvisionnement en sang de la jambe et du pied ne soit amélioré, de nombreuses personnes touchées par le SLI perdront leur membre et/ou mourront dans les 12 mois. En plus de causer de grandes souffrances, les SLI font peser une lourde charge financière sur les services de santé et de protection sociale. Les deux traitements actuellement disponibles pour le SLI sont le pontage veineux (VB) et le meilleur traitement endovasculaire (BET). Dans VB, une veine est utilisée pour contourner le blocage. BET consiste à ouvrir les artères malades avec des ballons et parfois l'utilisation de petits tubes métalliques appelés stents. Les deux traitements ont des avantages et des inconvénients et il y a débat et incertitude quant à savoir lequel est préférable, quand, dans quelles artères et chez quels patients.

N'oublions pas que le BEST MEDICAL TREATMENT doot être aussi de la partie. L'association rivaroxaban 2,5 mg X 2 + aspirine 100 mg semble être intéressante avec une statine forte dose et un LDL<0,55. Une double anti agrégation plaquettaire de 3 à 6 mois en cas de stent est aussi une alyernative . La réédication physique supervisée aussi.

N'oublions pas qu'en cas de PONTAGE ou de TRAITEMENT ENDO VASCULAIRE, le chirurgien léve un obstacle mais ne guérit pas l'athérothrombose, le traitement médical associé est très important et au long cours. Devant une ischémie chronique il faut mettre en balance ces deux techniques, discussion nau cas par cas.....
.

Données COCHRANE 2010

Il y a eu un bénéfice net en termes de perméabilité primaire pour la veine autologue comparé aux matériaux synthétiques pour les pontages au-dessus du genou. A long terme (cinq ans), le Dacron confère un léger bénéfice de perméabilité primaire par rapport au PTFE pour le pontage au-dessus du genou. Le PTFE avec un manchon veineux a amélioré la perméabilité primaire comparé au PTFE seul pour les pontages au-dessous du genou. D'autres données randomisées sont nécessaires pour établir si ces informations se traduisent par une amélioration de la survie des jambes.

A lire : https://www.ssvq.org/traitement/information-preoperatoire-sur-le-pontage-femoro-poplite-ou-langioplastie-femorale/
 

Statistiques : Aujourd'hui 985 - Hier 1170 - Cette semaine 985 - Ce mois-ci 7030 - Total 652652