Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Désinfox CORONAVIRUS : le minstère de la VERITE est née !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Dans des temps de tromperie généralisée, le seul fait de dire la vérité est un acte révolutionnaire" Orwell

Le gouvernement nous fera un tri chaque jour des infos sur le COVID-19, c'est nouveau, ça vient de sortir directement de 1984 de Georges Orwell, la preuve : nous héritons du ministère de la VERITE qui va faire le tri du vrai du faux et du faux du vrai dirigé par Sibeth Ndyae «fact-checking» Est-ce que le faite de porter un masque sera autorisé? Dans 1984: NON (https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/desinfox) . La Ministre cumule les emplois : Minisère de la Vérité et Minitsère de l'Humour.
Screenshot 20200501 103807Extrait :" Le ministère de la Vérité – Miniver, en novlangue1 – frappait par sa différence avec les objets environnants. C’était une gigantesque construction pyramidale de béton d’un blanc éclatant. Elle étageait ses terrasses jusqu’à trois cents mètres de hauteur. De son poste d’observation, Winston pouvait encore déchiffrer sur la façade l’inscription artistique des trois slogans du Parti :

LA GUERRE C’EST LA PAIX
LA LIBERTE C’EST L’ESCLAVAGE
L’IGNORANCE C’EST LA FORCE
Le ministère de la Vérité comprenait, disait-on, trois mille pièces au-dessus du niveau du sol, et des ramifications souterraines correspondantes. Disséminées dans Londres, il n’y avait que trois autres constructions d’apparence et de dimensions analogues. Elles écrasaient si complètement l’architecture environnante que, du toit du bloc de la Victoire, on pouvait les voir toutes les quatre simultanément. C’étaient les locaux des quatre ministères entre lesquels se partageait la totalité de l’appareil gouvernemental. Le ministère de la Vérité, qui s’occupait des divertissements, de l’information, de l’éducation et des beaux-arts. Le ministère de la Paix, qui s’occupait de la guerre. Le ministère de l’Amour qui veillait au respect de la loi et de l’ordre. Le ministère de l’Abondance, qui était responsable des affaires économiques. Leurs noms, en novlangue, étaient : Miniver, Minipax, Miniamour, Miniplein."

Le "ministère de la vérité" (Miniver) est le ministère de la propagande et du mensonge, Winston le héros réécrit chaque jour l'histoire en l'adaptant au dictat du parti........

EXG2yNGXsAAV o8NEWS :mardi 5 mais le site est de désinfox du gouvernement est retiré.

Sources : 

https://booknode.com/1984_010/extraits
https://www.lefigaro.fr/vox/politique/en-triant-les-articles-de-presse-le-gouvernement-tente-de-recreer-un-ministere-de-l-information-20200501

Deux livres incontournables à lire ou à relire : La PESTE de Camus et 1984 d'Orwell
NOUS VIVONS UNE EPOQUE MERVEILLEUSE !
N'en déplaise au Ministère de la Vérité : #1MASQUEPOURTOUS :  OUI , je le jure

Claude Bernard : 3 citations à méditer......

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

" Science sans conscience n’est que ruine de l’âme". François Rabelais (Pantagruel) citation déjà utilisée sur ce blog , mais elle colle tellement à la réalité d'aujourd'hui, pourquoi s'en priver ?

"Un médecin qui essaye un traitement et qui guérit ses malades est porté à croire que la guérison est due à son traitement. Souvent des médecins se vantent d'avoir guéri tous leurs malades par un remède qu'ils ont employé. Mais la première chose qu'il faudrait leur demander, ce serait s'ils ont essayé de ne rien faire, c'est-à-dire de ne pas traiter d'autres malades ; car, autrement, comment savoir si c'est le remède ou la nature qui a guéri ?"  (Claude Bernard, "Introduction à l'étude de la médecine expérimentale")

"L'observation est l'investigation d'un phénomène naturel, et l'expérience est l'investigation d'un phénomène modifié par l'investigateur" (CB)

"Ceux qui ont une foi excessive dans leurs idées ne sont pas bien armés pour faire des découvertes." (CB)


Les publications COVID-19  se multiplient à un rythme effréné,des revues prestigieuses comme le New England Journal of Medicine ou le Lancet se font complices. Etudes rapides, le plus souvent ne respectant aucune règle,  l'appât du gain occulte la bonne sciences. Si vous tapez sur PubMed COVID-19, 8319 articles en 3 mois et demi, c'est totalement insensé.Des articles avec parfois plus de 20 auteurs. Et puis il y a  les PREPRINTS ? "Le "manuscrit auteur" est la version initiale du compte rendu de recherche, avant soumission à une revue. Cette version qui précède l’évaluation par un comité de rédaction est appelée "prépublication, préprint ou preprint". Elle ne comprend ni les modifications que fera l’auteur après le peer-review, ni les corrections et la mise en page de l’éditeur. On évalue à plus de 50% des préprints sur le réseaux sociaux qui ne seront jamais publiés.......No comment. Aujourd'hui le virus nous promènent sur des voies dangereuses sans garde-fou. Les publications sont alors à la fois excessives, sans aucun fondement scientifique, proportionnelles aux egos démesurés de découvreurs "en herbe". C'est très regrettable. Et puis dans toutes ces publications, vous avez en subliminarité ........"le fric" mais ça c'est commun à toutes les industries en général, et dans la santé en particulier. Ne nous voilons pas la face. Juste un petit mais tout petit rappel...... nous prenons en charge des êtres humains malades avec ces médicaments.................

Que tout cela ne vous empêche pas #1MASQUEPOURTOUS c'est maintenant !

Masques de mieux en mieux : le dégoût !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas."
Pierre Desproges 


SPECULATION sur les MASQUES dans quel monde vit-on ?, une honte ! 

Le 11 Mai,  dans les supermarchés, le port du masque ne sera pas obligatoire !!!!!!

Pour l'heure , les principaux groupes du secteur de la grande distribution ne prévoient pas d'obliger (donc d'acheter chez eux....) leurs clients à porter un masque (conflit d'intêret...) , et ce alors que le gouvernement leur en laisse le possibilité.......on croit rêver !!!!!!

Pourtant le gouvernement au complet est prêt ! Décidemment on n'en sortira jamais de la "grande histoire, ou l'épopée"  des masques. Je vous parie que dans 10 ans on ne se rappelera que de ça ! 
masque gouvernementLes professionnels de santé « entre consternation et dégoût » sur la gestion des masques Après avoir fait face, pendant des semaines, à une pénurie d’équipements de protection, pharmaciens et soignants constatent, avec colère, que la grande distribution commercialisera, dès lundi, des centaines de millions de masques. Certains demandent leur réquisition (Le Monde du 1 Mai).

Jeudi 30 avril au soir, l’ensemble des ordres nationaux de ces professions a publié un communiqué commun d’une rare véhémence, sous le titre « Les masques tombent »« Aujourd’hui, la consternation s’allie au dégoût. Toute guerre a ses profiteurs » écrivent ces professionnels de santé, en demandant où étaient ces masques quand tous, « en prise directe avec la maladie, tremblaient et tombaient chaque matin ». Les annonces de la grande distribution qui se sont succédé mercredi et jeudi (Carrefour, Leclerc, Intermarché, Système U, Lidl…) pour indiquer le nombre de millions de masques bientôt mis en vente, sont qualifiées de « surenchère de l’indécence »

PAQUET CADEAU DE MASQUES by CHRISTO ! 
EW3cW9XWsAMbwJS

PHOTO 2020 05 01 17 35 35Dc Z35XW

COVID-19 et Cancer, recommandations

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

" La recherche a besoin d'argent dans deux domaines prioritaires : le cancer et les missiles antimissiles. Pour les missiles antimissiles, il y a les impôts. Pour le cancer, on fait la quête." Pierre Desproges

Adapter la prise en charge des patients atteints d'un cancer au contexte épidémique
logo acamed 2019
  • La survenue du Covid-19 chez des patients atteints d’une maladie cancéreuse doit faire l’objet d’une recherche scientifique pour une thérapeutique adaptée.

  • Les RCP (réunions de concertation pluridisciplinaires) doivent s’appuyer sur les recommandations de sociétés savantes, sur celles des réseaux de cancérologie ou d’Unicancer,  pour discuter les prises en charge des cas complexes liés au Covid-19.

  • Les traitements per os (thérapeutiques ciblées, hormonothérapie, chimiothérapie, cytotoxiques…) sont à privilégier pendant cette période s’ils donnent des résultats équivalents aux chimiothérapies cytotoxiques habituelles administrées par voie intraveineuse.

  • Des approches locorégionales non chirurgicales doivent être discutées en CP devant une atteinte pauci-métastatique.

  • Les thérapies ciblées/immunothérapie/traitement de maintenance ayant prouvé leur efficacité chez un patient donné ne doivent pas être interrompues, un espacement des inter-cures ou une flexibilité des schémas thérapeutiques peuvent être proposés et discutés en RCP.

  • Un suivi par téléconsultation avec le médecin traitant doit être assuré, dans la mesure du possible, pour limiter les déplacements pendant la période de confinement. Il est nécessaire de maintenir le contact des patients cancéreux avec le personnel médical, paramédical et les structures sanitaires pour ne pas ajouter un sentiment d’abandon au stress du confinement dans un parcours de soins déjà complexe et anxiogène.

  • L’admission dans les services de soins palliatifs doit être mûrement réfléchie, en évaluant les risques liés au déplacement et à l’exposition au Sars-CoV-2 d’une part, et le bénéfice attendu de l’hospitalisation d’autre part.

    rmscancer

Source : Académie de Médecine, 12 avril 2020
https://francais.medscape.com/voirarticle/3605933
Revue Médicale Suisse 2020 (implications pratiques)  : https://www.revmed.ch/RMS/2020/RMS-N-691-2/Oncologie-naviguer-la-pandemie-de-COVID-19-et-garder-le-cap

1° Mai

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 
plantumuguet
 
 
#1MASQUEPOURTOUS , même si vous allez chercher du muguet ! 

Rouge, Vert , Orange : poker menteur ?

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises." Bernard Werber / Extrait de : L'Empire des anges, adaptation Olivier Véran.

Le 28 Avril le Premier Minsitre nous avez annoncé les cartes, avec du ROUGE et du VERT, bingo, hier soir voici les cartes et non une carte avec du ROUGE, du VERT mais aussi avec de l'ORANGE et des versions différentes selon les critères de gravité retenus mais aussi...... des erreurs. Résultat attendu incompréhension totale de la population, l'art de faire compliqué ,quand c'est simple....au départ. Y a t-il des énarques la derrière ....possible, presque sûr. La communication Dr Véran doit être claire, limpide, vous brouillez les cartes. En voyant vos cartes je me suis mis à chanter , la chanson de Charles Aznavour ci dessous qui résume tout, quant à la chocolatine c'est la cerise sur le gâteau. Y'a du bluff dans l'air Mr Véran ! On attend la prochaine carte dite de synthèse BICOLORE ,Un couac de plus , mais on n'est plus à ça près, vie le 1 Mai !
carte azan
chansosn
EW8v1XSXQAMAQ6a                                                                                         CARTE du 1 MAI
  
SOURCE
Charles Aznavour pour la chanson
Pour la chocolatine :  Julien Mazieres  
@JulienMazieres
 
En chantant #1MASQUEPOURTOUS
 

Le jour d'après ...après

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


" On ne peut être juste tout seul, à être tout seul, on cesse de l'être" Merleau Ponty

“ L’homme est la mesure de toute chose : de celles qui sont, du fait qu’elles sont ; de celles qui ne sont pas, du fait qu’elles ne sont pas“ Platon


Réfléchir à ce qui se passera le "jour d'après" la pandémie est à la fois vivifiant mais aussi d'une certaine manière terrifiant car il ne faut pas préférer le bonheur et l'innocence à la vérité, mais s'inscrire dans la vérité.

Le plus dur dans cette "aventure" est d'avoir une lecture de la pandémie afin de tenir compte de tout ce qui sera utile et inutile pour demain. Mais "on ne peut trouver un sens à toutes choses humaines " nous rapelle Charles Pépin.

Bien sûr "le jour d'après " sera la joie, le "retour à la vie", sorties, cafés, restaurants, théâtres, voyages,"mais aussi et surtout travail". Mais attention le déconfinement se fera "step by step" ou ne se fera pas , alors le confinement sera récurrent.

Pourquoi terrifiant ? Le mot est fort, peut être top fort, mais il faut dire clairement la vérité. Le "jour d'après " sera guidé par " l'appréhension" provoquée par cette "imprévisible pandémie" que nul n'avait vu venir .De plus comment aurons nous vécu le "tracking" ....si traking il y eut !

Appréhension au niveau des relations humaines car il va falloir pendant encore plusieurs mois  conserver la distanciation sociale masque compris. Un exemple dans les pays qui sortent du déconfinement et que les restaurants réouvrent, l'appéhension est telle qu'ils ne sont pas pleins et même loin de là. Cette appréhension va concerner aussi les réunions familiales, les réunions de travail, les moyens de transport, les voyages, un certain repli sur soi, illégitime. Il s'agit d'un stress post-traumatique, la 4° vague de la pandémie. Dans certains cas un soutien sera nécessaire.

Le retour à la normale sera très, très ....progressif. Il s'agit d'une première lecture de la pandémie, mais ce n'est pas la plus importante. 
 
Le virus a démasqué tout qui était défaillant dans notre société , c'est le coeur de la lecture. Peut on tout anticiper ?  Non mais ,si on fait un retour en arrière sur les épidémies et pandémies, qu'apprend on ? . Si on part de la peste d'Athènes (430-126 Av J-C)  jusqu'à la pandémie actuelle on comptabilise plus de 100 millions de morts, pour 50 milllions de morts pour les deux grandes guerres.  On peut ajouter 10 millions / an  de personnes qui décèdent du cancer ,le cancer l'Empereur de toutes les Maladies d'après Siddharta Mukherjee .Mais s'i on cumule toutes les guerres, on retrouve les mêmes chiffres que les épidémies et pandémies. Nous sommes confrontés à deux grands cataclysmes qui tuent autant, serons-nous capables de les affronter demain, la récurrence est toujours possible.Pour les décès par maladies la médecine a été efficace avec un recul important.Est ce que les pandémies sont totalement imprévisibles? Seront elles curables ?

Le passé aide toujours à la réalisation du présent. Malgrè cela il ya encore des guerres actives et les pandémies prospèrent. Il va falloir très sérieusement réfléchir sur ces deux fléaux de nos vies.... et d'autres aussi,  ces deux là sont importants car chacun d'eux ont le pouvoir de tout déstabiliser. N'oublions pas que "les siècles ne mettent aucune distance entre les hommes" Fontenelle.

Le virus a mls en évidence que la précarité sociale était une proie de choix, y compris aux USA et over the world. Quand allons-nous comprendre qu'il faut plus de solidarité , plus d'attention à celles et ceux qui sont en difficulté .Il ya un an , premier coup de semonce ignoré  ; les "gilets jaunes" c'était une révolte de la précarité, le pouvoir n'a pas compris, quant aux "grand débats" , ils ont été stériles , c'était une manière  d'enterrer la précarité , de la poudre aux yeux et inutiles. La précarité sociale nécessite une prise de conscience rapide. Ne restons pas aveugle à la précarité, attention danger ! Un nouveau pacte social sera nécessaire.

On a renvoyé la précarité vers plus de précarité à tort , les faits sont là pour nous le rappeler.Il faudra réapprendre " à penser NOUS et non JE" .


Le virus est à l'origine d'un péril économique avec un risque "d'écroulement" . Le trava, les jours d'après, devra être redoublé.L'assistanat permanent n'est pas la bonne solution, tout le monde doit s'y mettre pour la reconstruction.C'est là qu'il faudra comparer ce qui a été fait en France et ce qui a été fait ailleurs pour compenser les salaires.L'état  nous a soutenu, à nous de le soutenir,dans une démocratie la réciprocité doit être naturelle. "Le propre de l'homme est de vivre en société" nous dit la philosophie; il est donc naturel de consolider la dite société.

Les relations humaines sont devenues différentes et plus agréables.
On se salue (à distance), on a l'impression que l'on est embarqué dans le même bateau et on se serre les coudes de loin, pourquoi tout ceci ne devrait pas perdurer. Bien sûr il y a les "rebelles" insensibles à la discipline, pourtant nécessaire en ces temps difficiles car nous dépendons toutes et tous l'un de l'autre.
 
La nature reprend ses droits, la pollution diminue, les animaux reprennent "du poil de la bête", n'avons nous pas envie de redéfinir nos rapports avec la nature, les énergies, les transports , les animaux, en un mot avec la planète. 
e696929b 2809 4cc1 b507 45161acff3a9


Notre systéme économlque a vacillé :
les délocalisations actuelles dont on a vu les inconvénients appellent à la relocalisation de tout ce qui est nécessaire et indispensable .Nous sommes devenus trop dépendants, et peu importe avec quel pays. La délocalisation est justifiée par des accords politiques de réciprocité soit-disant, vous avez dit réciprocité ? Non c'est de la dépendance choisie et non de l'interdépendance. "Il faudrait moraliser le capitalisme mais c'est injure à la morale" d'après Kant.

Notre systéme de santé a vacillé, mais les professionnels de santé ont réussi à faire front et de manière remarquable. Celles et ceux que vous applaudissez chaque soir manifestaient pour leur survie 15 jours avant la pandémie. La médecine a toujours été la mal aimée des politiques , pourquoi ? Le politique n'a plus qu'un mot à la bouche le conseil scientifique . Pourquoi sommes nous mal aimés, je n'ai pas la réponse, mais......nous sommes très proches de la population sans différence de classe, on aurait  peur en haut lieu de notre proximité avec la population ? Les professionnels de santé ne sont pas des faiseurs de roi mais ils ont un poids......que le pouvoir n'apprécie pas et puis si besoin...... "il se fait tout petit devant la santé"..... Mais : 
maintendu
Et puis les chercheurs, les scientifiques n'ont jamais autant "cherché", le nombre de publications  sur un temps aussi cours donne le vertiges  et elles sont très , très inégales......Les débats contradictoires entre eux sur les plateaux TV ont plus desservi que servi, pour les commentateurs c'est pire. Il faut rappeler une régle de base, valable pour tout le monde ,quand on ne sait pas , on le dit, sinon ce sont de faux espoirs, les pessimistes deviennent plus pessimistes et les optimistes deviennent pessimistes. C'est une  leçon pour l'avenir....Mais certains scientifiques ont été au dessus de la mêlée, MERCI  pour leur clarté et leur honnêteté intellectuelle. 

La lecture de la pandémle peut se résumer avec les mots clefs suivants : CONFINEMENT/ DECONFINEMENT , APPREHENSION, GILETS JAUNES, PRECARITE SOCIALE, DELOCALISATION/RELOCALISATION, SYSTEME de SANTE à la fois défaillant sur le plan du matériel et magnifique au niveau du service rendu, ANTICIPATION inexistante, le Passé donneur de leçons est oublié, la Vérité est indispensable comme la Solidarité.On a redécouvert les relations humaines avec l'entraide, on a redécouvert une nature vivifiante,  un monde moins pollué, faut- il à nouveau les abandonner ? 

" Rien de grand dans l'histoire  ne s'est jamais fait sans passion" Hegel,
aurons nous la volonté et la passion de reconstruire un monde différent, ou alors, allons nous repartir comme si rien ne s'était passé?
 
La lecture de la pandémie peut être aussi religieuse, ce sera l'objet d'un autre article à venir.
 
Et  #1MASQUEPOURTOUS , la base pour réussir le déconfinement, qu'on se le dise et pour longtemps. 

Statistiques : Aujourd'hui 197 - Hier 1030 - Cette semaine 197 - Ce mois-ci 6345 - Total 726004