Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

COVID-19 : un cas intéressant

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 

"Il n'y a pas que les enfants qui jouent a cache-cache, tout le monde le fait."
Khadidja Sohbi


Source https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2762028Presumed asymptomatic carrier transmission of Covid-19 : Yan Bai, MD Lingsheng Yao, MD TaoWei, MD Fei Tian, MD Dong-Yan Jin, PhD Lijuan Chen, PhD MeiyunWang, MD, PhD JAMA. 2020;323(14):1406-1407. doi:10.1001/jama.2020.2565


Etude d' un cluster familial de 5 patients atteints de fièvre et de symptômes respiratoires qui ont été admis  à l'Hôpital populaire d'Anyang, Anyang, Chine, et 1 patient  asymptomatique membre de la famille. Tous les patients ont subi une tomodensitométrie thoracique, tests  (RT-PCR) réalisés à l'aide      d 'un  écouvillonnage du naso pharynx.

Le patient 1 (porteur présumé asymptomatique) est une femme âgée de 20 ans qui vit à Wuhan et a voyagé à Anyang en janvier .Elle a d'abord rencontré les patients  2 et 3 le 10 Janvier, Elle a accompagné se proches (patients 2,3,4,5 6 ) pour visiter un parent hospitalisé dans le district d'Anyang.Il n'y a eu aucun cas de COVID-19 à cet hôpital. Après le développement d'une maladie chez ses tous proches, la patiente 1 a été isolée et observée. Jusqu'au 11 Février elle n' avait pas de fièvre , pas de syndrome respiratoire, le scanner pulmonaire du 26 et 28 janvier était négatif , test TT-PCR négatif le 26 Janvier, postitif le 28 janvier

Les patients 2 à à 6  ont développé le COVID-19, 4 étaient  des femmes, et les âges variaient de 42 à 57 ans.Aucun des patients n'avait visité Wuhan ou avait été en contact avec tout autre personne qui avait voyagé à Wuhan .Les patients étaient  atteints de fièvre et de symptômes respiratoires entre le 23 janvier et le 25 janvier, ils ont été admis à l'hôpital . Tous les patients ont obtenu les résultats des tests RT-PCR positifs pour COVID-19  les symptômes se sont améliorés au cours des prochains jours mais se sont aggravés le 26 .Deux patients ont développé une pneumonie sévère; les autres infections étaient modérées. Tous les patients symptomatiques avaient uner atteinte pulmonaire typique au scanner.

Discussion  : un groupe familial de 5  patients atteints de COVID -19 à  Anyang, en Chine, a été en  contact avant l'apparition de symptômes type COVID-19, avec un membre de la famille asymptomatique qui avait voyagé depuis le centre épidémique de Wuhan. La séquence des événements suggèrent que le coronavirus peut avoir été transmis par le porteur asymptomatique. La période d'incubation pour le patient 1 était de 19 jours, ce qui est long mais des cas rapportent une incubation jusqu'à  24 jours. Son premier résultat de RT-PCR a été négatif; des résultats faussement négatifs ont été observés la qualité du kit, l'échantillon prélevé ou les performances du test sont en cause. La RT-PCR a été largement déployée dans le diagnostic virologique et a donné peu de résultats faussement positifs. il était peu probable que son deuxième résultat RT-PCR ait été un faux positif . Une étude précédente a signalé un patient asymptomatique âgé de 10 ans, RT-PCR négatif,  avec une symptomatologie infectieuse type  COVID-19  mais il avait des anomalies piulmonaires au scanner. Si les conclusions de ce rapport de transmission présumée par un porteur asymptomatique se multiplient, la prévention d'infection à COVID  s'avérerait difficile. le mécanisme par lequel les porteurs asymptomatiques pourraient acquérir et transmettre le coronavirus justifie des étues complémentaires.

Ce travail montre qu'il faut être très méfiant vis à vis de patients étiquetés asymptomatiques dans un contexte de cluster notamment , le test de dépistage (RT-PCR) quand il est positif , aucun doute ila 100% de spécificté , mais il peut existait une incertirude quand ils sont nagatifs, ne pas hésiter à les répéter surtout en cas de contexte COVID-19 proche. Autre point les personnes jeunes sont  très contaminantes. Enfin la durée d'incubation est "élastique," rien n'est gravé dans le marbre. Dans cette étude il faut présumer que le premier test de dépistage du sujet 1 était un faux négatif.Par contre si les tests étaient restés négatifs chez la patiente 1 asymptomatique, un sérodiagnostic aurait pu mettre en évidence qu'elle a été porteuse et probablement  immunisé , d'où la question de la contagiosité de patients à priori immunisé : est ce possible ? Avec le COVID-19 on apprend chaque jour. Le tableau présenté résume parfaitement le déroulement de l'histoire clinique qui pose question. Lorsque les séro diagnostics seront facilement accessibles et surtout fiables on aura la réponse. Il faut souhaiter que les séro-positifs donc imminunisés ne soient pas transmetteurs, de plus est ce que la récidive chez un immunisé est elle vraiment possible avec certitude?

RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS dès maintenant

 

PAUSE : les dernières lignes de la Peste de Camus

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Les malades mouraient loin de leur famille et on avait interdit les veillées rituelles, si bien que celui qui était mort dans la soirée passait sa nuit tout seul." Albert Camus

Du port obscur montèrent les premières fusées des réjouissances officielles. La ville les salua par une longue et sourde exclamation. Cottard, Tarrou, ceux et celle que Rieux avait aimés et perdus, tous, morts ou coupables, étaient oubliés. Le vieux avait raison, les hommes étaient toujours les mêmes. Mais c’était leur force et leur innocence et c’est ici que, par-dessus toute douleur, Rieux sentait qu’il les rejoignait. Au milieu des cris qui redoublaient de force et de durée, qui se répercutaient longuement jusqu’au pied de la terrasse, à mesure que les gerbes multicolores s’élevaient plus nombreuses dans le ciel, le docteur Rieux décida alors de rédiger le récit qui s’achève ici, pour ne pas être de ceux qui se taisent, pour témoigner en faveur de ces pestiférés, pour laisser du moins un souvenir de l’injustice et de la violence qui leur avaient été faites, et pour dire simplement ce qu’on apprend au milieu des fléaux, qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser.
peste calmus 8
Mais il savait cependant que cette chronique ne pouvait pas être celle de la victoire définitive. Elle ne pouvait être que le témoignage de ce qu’il avait fallu accomplir et que, sans doute, devraient accomplir encore, contre la terreur et son arme inlassable, malgré leurs déchirements personnels, tous les hommes qui, ne pouvant être des saints et refusant d’admettre les fléaux, s’efforcent cependant d’être des médecins.

Écoutant, en effet, les cris d’allégresse qui montaient de la ville, Rieux se souvenait que cette allégresse était toujours menacée.IMG 1897


Car il savait ce que cette foule en joie ignorait, et qu’on peut lire dans les livres, que le bacille de la peste ne meurt ni ne disparaît jamais, qu’il peut rester pendant des dizaines d’années endormi dans les meubles et le linge, qu’il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et l’enseignement des hommes, la peste réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité he
ureuse"



Source : 
https://www.ebooksgratuits.com/html/camus_la_peste.html
R
APPEL : #1MASQUEPOURTOUS dès maintenant

COVID-19 : ne pas oublier la 4° vague !

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"La réalité est la cause principale du stress - pour ceux qui la vivent"
Jane Wagner

Les génies transhumanistes du futur parc de techno-science ne réussiront jamais à créer une NA (nostalgie artificielle). Il est bon de pratiquer des activités à haute teneur nostalgique. L'escalade des parois : nostalgie du primate. La lecture : nostalgie du silence. La contemplation des bêtes : nostalgie des temps où l'homme était en minorité.
Sylvai Tesson

La 4° vague du COVID-19 , elle existe dèjà, elle sera à son maximum quand nous allons reprendre une vie proche de la normale. Cette 4° vague c'est celle d'HOKUSAI. Katsushika Hokusai Poster Reproduction La Grande Vague De Kanagawa 40x50 cmC'est le stress post traumatique des patients quioont été COVID+ et ceux qui ne l'ont pas été, c'est le burned out, ce sont les soucis économiques, c'est le retard scolaire et universitaire accumulé, ce sont les commerces et entreprises qui vont déposer le bilan . C'est tout ça la 4° vague de la pandémie; Il ne faut pas l'occulter mais l'anticiper.CHAT QUI ANTICIOPE
Sera t on capable d'une prise en charge optimale de cette 4° vague ? C'est toute la question. Il faudra l'intégrer dans nos actions à venir, un soutien ,une aide psychologique seront nécessaires. Cette 4° vague c'est l'aspect humain de la pandémie, nous ne sommes pas des robots, cette 4° vague laissera inévitablement des séquelles. On va certainement changer quelques unes de nos habitudes, nous allons devoir nous  reconstruire un peu , c'est peut être une opportunité à saisir mais  est ce que tout le monde va s'adapter ? Le #STRESSPOSTCOVID sera à prendre en compte. Nous ne sortirons pas tous indemnes de cette histoire mais c'est posible.
tranhmanisem
Si un jour , je ne l'espère pas, le transhumanisme devient réalité il faudra gommer l'affectif négatif et bien sur il sera ANTI-PANDEMIE protected by CHINA ! 

RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS Maintenant

COVID-19 ,Témoignage : "Je suis en colère"

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

INVITEE : Dr Yael Rifkin, Médecin Vasculaire, Perpignan, nous apporte sa "vision des choses"

« Le réel c’est quand on se cogne »
Jacques LACAN.

Elle est bien noire  ma vision des choses, peut être mon champ de vison est amputé par la colère, la déception et j’ai du mal à ressentir de l’espoir et à croire que le monde en général et notre gouvernance en particulier changera radicalement après le Covid.

Loin de moi l’idée d’alimenter la polémique mais je revendique le droit à la critique dès lors que je me sens en danger.

Je suis déçue par les mensonges, les incohérences, les manipulations et la communication des plus déplorables de notre gouvernement.

En colère face à ces retards de décision, ces retards de commandes de matériel de protection, de la surdité des responsables politiques et hauts fonctionnaires aux propositions de l’OMS, des industriels, des laboratoires vétérinaires, des scientifiques …

Terrifiée de voir mes confrères/consœurs et les infirmières en première ligne sans protection : ce ne sont pas de « bons petits soldats » comme le disait notre cher président, les soldats eux ont des armes….

Je suis révoltée par ce défaut de prévoyance, par l’absence de stratégie globale où les institutions peinent à organiser des prises de décision essentielles à l’échelle globale.

Indignée parce que cela fait des années que la santé est sacrifiée, que les contribuables sont saignés, mais à quoi a servi tout cet argent?

Et ce confinement aveugle et prolongé qui ne va conduire qu’à des dégâts collatéraux économiques, sociaux, psychologiques et ne fera que repousser le déconfinement et l’immunisation collective suffisante.

La leçon à en tirer : nous vivons dans l’illusion de la permanence des choses, illusion du savoir et de la maitrise, illusion de l’immortalité, illusion de la liberté, illusion de notre supériorité par rapport au reste du vivant.

Puisse-t-on se réveiller enfin ?

RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS dès maintenant 



COVID-19 Cibles des traitements

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

 

"L'archer a un point commun avec l'homme de bien : quand sa flèche n'atteint pas le centre de la cible, il en cherche la cause en lui-même" Confucius


cibleCONCLUSION de l'article : La pandémie de COVID-19 représente le plus grand crise mondiale de santé publique de cette génération et, potentiellement, depuis la pandémie épidémie de grippe de 1918. La vitesse et le volume des essais cliniques lancés pour enquêter les thérapies potentielles pour COVID-19 mettent en évidence à la fois le besoin et la capacité de produire des preuves de haute qualité, même en pleine pandémie. Aucune thérapie n'a montrée sa réelle efficacité.

Le COVID-19 annule le Festival d'Avignon

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Le théâtre est une nourriture aussi indispensable à la vie que le pain et le vin... Le théâtre est donc, au premier chef, un service public. Tout comme le gaz, l'eau, l'électricité" Jean Vilar

“Il doit bien exister au monde quelque chose, un lieu qui ne soit pas un rapport de force avec autrui ou soi-même. La tendresse, peut-être.” Gérard Philipe

La nouvelle est tombée , le  74° Festival d'Avignon n'aura pas lieu comme des centaines de festivals qui se multipient durant l'été  en France et dans notre région, Aix en Provence ,Orange et bien d'autres.
EVqNbrGXQAIRmlG
Le festival d'Avignon (directeur actuel Olivier PY)  c'est à la fois le IN  et le OFF. Le IN dans les lieux prestigieux avec des pièces avant gardistes, le OFF c'est tout et partout. Quelques chiffres au sujet de l’édition 2019 du Festival d’Avignon. En ce qui concerne le IN et sa 73e édition, qui s’est déroulée du 4 au 23 juillet, 106 700 billets (pour 43 spectacles et 413 représentations) ont été délivrés, soit un taux de fréquentation de 95,5% auquel il convient d’ajouter 131 rencontres, lectures et projections qui représentaient 31 600 entrées libres.  Du côté du OFF, et d’après le pré-bilan des organisateurs de cette 54e édition, qui s’est déroulée du 5 au 28 juillet, 97 530 places ont été vendues (contre 46 015 en 2018 !) et 63 949 cartes d’abonnement public. 1 592 spectacles ont été présentés (dont 1 134 pour la première fois à Avignon) dans 139 lieux différents (dont 124 théâtres). Plus de 85 rencontres sur des thèmes de sociétés et liées au spectacle vivant étaient également proposées sous le chapiteau du Village des professionnels et sous l’agora du Village OFF. (https://www.artcena.fr/actualites/vie-professionnelle/le-festival-davignon-et-2019-en-quelques-chiffres).
17789399Le Festival est le poumon culturel et  économique de la ville, la population est multipliée par 3.5 peant 1 mois, les théâtres, les cafés , les restautants, les hotels , les AIRBNB sont  surbookés, la ville vit à plein régime, H24. JAMAIS le festival n'a été annulé , il a été perturbé en 1968 mais jamais d'annulation seul le COVID-19 y est arrivé, le COVID-19 ne respecte vraiment RIEN.                     
En AVIGNON , NOUS SOMMES le FESTIVAL ! et toujours #1MASQUEPOURTOUS, maintenant
VIVE le FESTIVAL 2021

838 000 app1999103145861bartabas.jpgjeanne_moreau.jpg

 

20h02 : le jour d'après le discours

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

« Je n'ai à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur »
Winston Churchill
"A long terme , le caractère est le facteur décisif de l'existence d'un individu et d'une nation" Théodore Roosevelt

Le discours d'un chef ...celui de la citation, ce cher Winston, un grand chef parmi les chefs 
Le Président a fait son mea culpa  (retard, masque ,etc) mais ça ne l'exonère de rien, un discours dans un flou non artistique total.

flouCONFINEMENT jusqu'au 11 Mai, mais ça on le prévoyait  et ...... peut être plus......
Après le 11 Mai ,les écoles seront peut être ouvertes, les facs NON, les restaurants ...bars,musés, théâtres, festivals d'été etc. NON
Le Festival d'Avignon est annulé, il y en a beaucoup d'autres mais c'est le patrimoine de notre ville, le COVID-19 ne respecte rien.

Masques à partir du 11 Mai,, trop tard ! MASQUES dès maintenant dès que l'on sort, il n'a rien compris mais vraiment rien, #1MASQUEPOURTOUS
DEPISTAGE , on n'a pas les moyens .....mais  on monterait  en puissance ....
On pourra aller voir en EPHAD ...les mourants......affligeant
Le Président subit sans aucun ressort, c'est navrant
On attend le Premier Ministre pour les choses plus difficiles à annoncer
Et le gouvernement va faire ça , va faire ci , trop facile
Décidemment nous n'avons pas l'homme de la situation, c'est un illusioniste !
Finalement Sarkozy lors de la crise financière de 2008 a été efficace comme Hollande lors des attentats, vous allez me dire  que le COVID-19 c'est autre chose, c'est vrai, mais l'absence de chef est d'autant plus  crucial
Monsieur le Président réveillez vous tant qu'il est encore temps, plutôt que de consulter, décidez agissez, montrez que vous êtes là
Quant au DECONFINEMENT on attend, comment sera t-il organisé , pas très clair, quant au tracking  (indiscutable) ça nous promet de nombreuses gesticulations ministérielles et autres
Des aides OUI, merci mais a-t-on aujourd'hui les moyens de ces aides qui sont indispensables, on le souhaite vivement et d'accord pour travailler plus +++
On va faire avec ,mais je crains très sérieusement le retour à la normale, la reprise risque d'être plus que turbulente sur le plan social, économique et politique, car la gestion de cette crise certes sans précédent est titubante et hoquetante
A quelques kilomètres de nos frontières on parle de l'exception allemande, il faut les appeler "AU SECOURS"  source du tableau :@LaurentThines
 

allemagne chiffresQuant à l'Europe , aux abonnés absents mais ça on a l'habitude  cf https://medvasc.info/101-urgence-sanitaire et pourtant un Français Michel Barnier avait tout envisagé en 2006, d'où l'inutilité des rapports en hauts lieux !

Mais GARDONS ESPOIR et #1MASQUEPOURTOUS, DEPISTONS  à grande échelle, pour l'instant notre unité de dépistage c'est le tabouret , c'est ainsi......,heureusement que les professionnels de santé sont là pour prendre en charge héroiquement les patients COVID-19 ,encore MERCI

PS : Je n'appartiens à aucun parti politique , je ne milite pas, je suis pluôt centriste de droite/gauche, et citoyen qui a mal à son pays, très mal.

“Tout exercice du pouvoir aujourd'hui est un vol et une duperie où l'on se floue soi-même.”
Gérard Mendel

Statistiques : Aujourd'hui 937 - Hier 1170 - Cette semaine 937 - Ce mois-ci 6982 - Total 652604