Les propos qui sont tenus ici n’engagent que leur auteur. Les textes sont actualisés régulièrement et corrigés en cas d'erreur. Bonne visite

Les travailleurs de l’amer.

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

INVITE :  signé Dr Vincent Jacquinandi, Médecin Vasculaire : Saint Gilles

Dans l'Antiquité et jusqu'à l'avènement de cartes géographiques et d'appareils de mesure fiables, les marins naviguaient à vue et se repéraient en utilisant des documents qui décrivaient les côtes abordées, et qui signalaient principalement les amers. Le plus célèbre amer de l'Antiquité est certainement le phare d'Alexandrie, construit sur l'île de Pharos (d'où vient son nom). Remarquable par ses dimensions et sa construction, il guidait les navires vers l'entrée du port égyptien, de jour comme de nuit

En ce mardi 17 Mars, nous voilà, nous français, confinés. Cette mesure sanitaire prise par le gouvernement doit restreindre les contacts humains et les déplacements en réponse à la pandémie de cornavirus.

D’accord ! Je respecte ! J’adhère ! J’explique à mes 3 enfants l’utilité de ce confinement pour nous mais surtout pour les autres ! Pour la vie ! Mais au final comment allons nous le vivre ? Serons nous en week end, en vacances pour plusieurs jours ? Serons nous capables de se supporter ? De ne plus avoir de relations sociales ? Scolaires ? Sportives ? J

Je vous invite à découvrir notre aventure « confinement » avec tout l’équipage de notre bateau. Je dis bateau et non barque car nous avons la chance de vivre en maison avec un jardin. Je pourrai même dire « yatch » au vu de la situation d’autres personnes confinées en France !

Cette aventure est une aventure humaine unique, particulière, imposée certes, …..mais Il ne s’agit pas d’une course en solitaire Cette course au large doit suivre des règles imposées par la direction de course (le gouvernement français). Ces directives varient selon l’évolution de la météo COVID. La direction de course adapte les règles en fonction du vent, de la température, de l’humidité ambiante, des réserves de masques, des réserves de tests, des analyses épidémiologiques , des études médicales plus ou moins réalisées en urgence….

Au final, nous sommes partis pour une aventure de navigation à vue (technique de navigation qui consiste à estimer sa position sans aucun instrument à l'aide des repères extérieurs, amers terrestres ou en mer).

Nous sommes des travailleurs de l’amer , et non de la mer comme Victor Hugo le disait…. ou des amers.

Amer nom commun qui indique un point de la cote à terre qui permet de connaître sa situation et d’éviter un danger. Il n’existe aucun regret ! Ce terme est tout à fait positif.

Je terminerai par les paroles de Noir Désir :
Aux sombres héros de l'amer
Qui ont su traverser les océans du vide
À la mémoire de nos frères
Dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide

Voilà notre aventure débute…. Nous prenons le large. Je prendrai contact régulièrement avec la terre pour vous décrire les tribulations de ma famille pendant le confinement…

 

Littérature médicale sur COVID19 en une seule diapositive!, 4/02 au 4/04

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


Document :  Ramy J. Rahmé @RamyRahmen Hématologue
From Paris. Born in Beirut. Living in NY. MD, MS. Former Fellow in Clinical Hematology
@HopSaintLouis Paris. PhD in progress @IcahnMountSinai @Univ_Paris

"Ne vous empressez pas de porter un jugement sur les contenances d'une personne,
mais faites-le sur sa chronologie., 
Mofaddel Abderrahim"

#1MASQUEPOURTOUS
 
slide

COVID-19 : le scoop greffé dans le cerveau

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Le journalisme consiste à annoncer que M. Watson est mort à des millions de gens qui ne savaient pas qu'il vivait" Mark Twain


Certains journalistes
(pas tous on l'espère) ont le scoop greffé dans le cerveau en général et en particulier aujourd'hui. Pour eux le scoop c'est faire de l'audience, c'est grimper les échelons, c'est se faire remarquer. Les chaînes de TV sont agrippées aux SCOOPS en tout genre. Avec le COVID-19, on est servi c'est image contre image, c'est INFO et INFOX, ce sont des détournements d'images, ce sont des affirmations sans fondement, ce sont des contre-vérités, bref c'est de plus en plus tout et n'importe quoi comme l'épisode récent POKEMON sur BFMTV. Attention vous avez le pou
voir de la subliminalité et attention au 2° et 3° degré, pas toujours compris. Ne parlons pas de l'hydro chloroquine car là vous avez atteint des sommets......et ça continue, vous devenez totalement addicte à Sainte Chroquine. Heureusement sur les plateaux vous êtes accompagnés d'experts, quand vous les laisser parler...il sont là pour équilibrer le débat, effet bénéfice-risque mais attention aux experts qui ont aussi le scoop à fleur de peau.Tous les journalistes devraient comprendre que de l'autre côté de l'écran il y a des téléspectateurs, qui sont de plus en plus déstabilisés (ils nous le disent en consultation, docteur ils ont dit à la télé" que.....ça me fou la trouille.....) par votre comportement où compassion, humilité et respect ne sont pas toujours au rendez-vous. Et nous devons ensuite les re-stabiliser, car le stress post tarumatique s'aggrave.La peur est partagée par toute la population, est ce que vous vous en rendez compte ? Pas toujours malheureusement. Même Monsieur le Premier Minstre (que je respecte) a le scoop greffé dans le cerveau, car parler de déconfinement beaucoup trop tôt a libéré la population , le mot déconfinement ils l'ont retenu immédiatement, et mis en pratique immédiatement. Le pouvoir des images est très important, vous avez tendance trop souvent a amplifier certaines choses et réduire d'autres. La déontologie est importante en médecine comme elle est importante pour les journalistes: ethique , déontologie , vous connaissez ? Mes propos ne sont pas à généraliser mais vraiment faites attention. Nous sommes nous de l'autre côté de la radio et des écrans ce qui nous permet de juger de l'effet de vos discours , les voici :  VERBATIM (entendus en consultation) : Ils ont dit que.....j'ai vu que.......est ce que c'est vrai docteur.....pourqoui ils n'ont pas parlé de........pourquoi ils changent toujours de discours......les masques on les porte ou non.....et puis quand...iet pourquoi docteur......ls ont parlé d'un vaccin, je peux me faire vacciner....quand.....pourquoi on ne me dépiste pas........j'ai pas bien compris ce qu'ils ont dit sur le dépistage, c'est oui ou c'est non....le truc pour le palu vous pouvez me le prescrire.....au fait c'est quoi exactement un virus......chaque les soir on annonce les décès, c'est bien vrai...... je voudrais savoir pourquoi mes enfants n’ont pas le BCG. Je suis allé voir sur leur carnet de santé.pourtant à la télé ils disent que ça protège contre le coronavirus….Les bienfaits de la TELEMEDECINE c'est expliquer et corriger, c'est RASSURER, désormais nous sommes comme vous on fait de la TV mais on passe après vos discours......et on a du travail, et même si ce que vous dites est vrai, c'est trop souvent mal interprété. De plus on assite à une overdose de news, ce qui rend les choses encore plus difficile à digérer. Une journée devant une chaîne TV d'infos en continue, c'est la cauchemar assuré pour ceux qui subissent...mais vous avez des addictes......Restez PRAGMATIQUE , Merci.

"La promixité de l'excès est une pratique récurrente dans les histoires humaine"
La Part du diable (2002) de Michel Maffesoli

Rappel : #1MASQUEPOURTOUS

COVID-19 : immunité collective

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .


"On refuse d'admettre le fait-même de la diversité culturelle; on préfère rejeter hors de la culture, dans la nature, tout ce qui ne se conforme pas à la norme sous laquelle on vit."
Claude Levi-Strauss

L'immunité collective, aussi appelée immunité grégaire ou immunité de communauté, de groupe ou de masse, est le phénomène par lequel la propagation d'une maladie contagieuse peut être enrayée dans une population lorsqu'une certaine proportion des individus est immunisée. Ils sont immunisés parce qu'ils ont développé des anticorps après avoir été contaminés ou vaccinés. Plus la proportion de personnes immunisées augmente, plus le risque pour une personne non immunisée de rencontrer un malade et de contracter sa maladie diminue. Au-dessus d'un certain seuil, il devient impossible pour la maladie de se maintenir dans la population et elle finit par disparaître. Ce seuil varie d'une maladie à l'autre et dépend, entre autres, de son degré de contagiosité (http://www.psychomedia.qc.ca/lexique/definition/immunite-collective).

En Europe deux pays ont choisi cette stratégie : les Pays-Bas et la Suéde. Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a annoncé vouloir mettre en place la stratégie de “l’immunité collective”. Un choix qui fait grandement débat dans la communauté scientifique, certains mettant en avant la dangerosité de cette position face à un virus inconnu et sans vaccin, et alors que les Pays-Bas comptent déjà plus de 10.000 cas recensés. (https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-suede-et-les-pays-bas-ne-confinent-pas-leurs-habitants-et-cest-tres-culturel_fr_5e86f263c5b6a949183464cd
Témoignage :  Pour Thulan Charras, médecin généraliste française qui vit à Amsterdam depuis plusieurs années, c’est surtout une question culturelle. Les Pays-Bas ont, au fil des jours, adopté des mesures de plus en plus restrictives comme la fermeture des écoles, des bars, des restaurants, et de tous les lieux de rassemblement. Mais les habitants sont encore autorisées à sortir, sans attestation dérogatoire ou contrôle policier. “Un confinement intelligent” possible grâce à la “confiance” et à la grande discipline des Néerlandais, qui pratiquent finalement le confinement sans en être obligés. Rappelons que l'immunité collective n'a pas fontionnée en Anglettre.

Cette attitude est tout à fait opposée à tout ce qui se fait, on peut le dire sur la planète. Question culturelle OUI, quand on voit ce qui se passe en France et dans l'Europe du Nord, on n'est pas.....sur la "même planéte" . Le choix français peut fonctionner à la condition que le confinement soit total, il ne l'est pas tout à fait, qu'à l'extérieur #1MASQUEPOURTOUS ce qui n'est pas le cas, que la distanciation sociale soit une réalité, que l'on dépiste le plus de personnes possibles, ce n'est pas le cas, , que l'on sache qui est immunisé et nous serons les meilleurs....... comme d'habitude.... France Great Again....comme disait l'autre! 

IMMUNITE COLLECTIVE , ça reléve de la PENSEE MAGIQUE

Rappel : #1MASQUEPOURTOUS6UHmYHQm.jpg

 

Instants de vie en CHINE

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .





#1MASQUEPOURTOUS
ES94HvRWsAAxDg_.png

Manuel de prévention et de traitement du COVID-19

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

"Il y a de de grands problèmes qui changent le monde. Si nous travaillons ensemble, cela nous aidera à mieux nous comprendre, à mieux nous apprécier,
à nous aider les uns les autres.
Jack Ma

Ce manuel a été écrit et diffusé par les médecins du First Affiliated Hospital, de Zhejiang University School of Medicine (FAHZU) en Chine. Il rassemble l’expérience de cette institution dans sa lutte contre la COVID-19.parrainé par la fondation AliBaba

Riche, précis, répondant à de très nombreuses questions sur la prise en charge de cette maladie ce document est remarquable. On notera qu’il met sur le même plan les mesures de protection individuelle de chacun, la désinfection, le diagnostic, le traitement, les protocoles infirmiers illustrant très bien ainsi que la lutte contre le COVID-19 est un combat qui associe tous les métiers de l’hôpital en une exemplaire coordination.

 
RAPPEL : #1MASQUEPOURTOUS 
 

Pause : ballade dans la Garrigues

Écrit par Jean Pierre LAROCHE le .

Rappel : #1MASQUEPOURTOUS

Statistiques : Aujourd'hui 308 - Hier 814 - Cette semaine 3314 - Ce mois-ci 27201 - Total 574741